La peste et le burn out

chronique Par Daniel Schneidermann publié dans le dossier : Présidentielle 2017 : à nulle autre pareille discuté depuis 09:19 le 24/04/2017

Evacuons d'abord l'accessoire, l'amère satisfaction de voir Fillon renvoyé en son manoir. Il faut bien se chercher des consolations. Mais amère, oui. la consolation. Car il s'est tout de même trouvé un électeur sur cinq pour donner sa voix à l'homme des costumes offerts, des attachés parlementaires familiaux, des reliquats recyclés, des honoraires de consultant, du cabinet noir, des violences dans Paris, des Et alors ? Un électeur sur cinq. Comme la vieille droite est désespérante. Presque autant que la gauche, tiens. C'est dire.
Car il faut en arriver directement au coeur du sujet de conversation des jours à venir, ces injonctions de dimanche des présentateurs, les Bouleau, les Coudray, les Salamé, au duo Insoumis, Corbière et Garrido, Cordo et Garribière, parfaits tous deux dans le numéro de permutation d'un plateau l'autre, injonctions exigeant donc d'eux "un choix clair" pour le second tour, entre Macron et Le Pen. Et notre duo, donc...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par anneguiriec-010126 anneguiriec

Re: La peste et le burn out

Non, Daniel, c'était impossible, impensable, que Mélenchon donne une consigne de vote. J'écris ici en "Insoumise" de longue date (M6R d'abord, puis FI). Ç’aurait été bafouer l'esprit même de ce mouvement. Aucun "lider maximo" n'est propriétaire de nos voix, ou gourou de nos consciences, c'est un total contresens dans le cadre de ce qu'est profondément ce mouvement. Permettez-moi en toute amitié d'écrire ici que je crois votre jugement le fruit d'une vision datée....
> Lire ici > Lire en contexte

Par DanetteOchoc

Re: La peste et le burn out

"Quelle triste sortie, après une si belle, si courageuse campagne !"

Pourquoi écrire cela après la défaite ? Vous l'avez moqué pendant toute la campagne, on ne comptait plus, sur vos pages, les formules ironiques et les foutages de gueule en douce.

Vous auriez pu reprendre le débat là où vous l'aviez laissé en 2012, et aller le tester sur tous les sujets qui fâchent. Apporter comme d'autres votre pierre à l'édifice "d'éducation populaire", et, sans être d'accord avec lui, réhabiliter des mots qui passent dans la bouche des éditorialistes pour des abominations : "patriotisme", "sortie de l'euro", "protectionnisme solidaire", "fin du travail détaché".

Non, à la place, vous avez daubé, comme tous les autres. Il est tard pour se recueillir sur un espoir réel de changement de société.

Quant à Macron, faites la liste des propositions abominables égrenées pendant la campagne :

- fin de la retraite par répartition, remplacée par la retraite "par points", sachant que nul ne connaît la valeur du point et que celle ci évolue au gré des crises économiques (entendez que votre retraite, au fil des ans, fondra comme neige au soleil)

- augmentation de la part des mutuelles dans le remboursement des frais de santé (par conséquent poursuite d'une privatisation de ce système qui ne dit pas son nom et fin progressive, mais masquée, de la solidarité)

- maintien des réformes crétines de l'éducation nationale (continuation de la réforme des rythmes scolaires, qui n'est qu'une première pierre vers la privatisation d'un enseignement public qui coûte "trop cher" à l'Etat, pour qui toute dépense n'est qu'une perte, jamais un investissement)

- continuation d'une politique étrangère atlantiste, otanienne, doublée de la poursuite d'une coopération avec des pays qui nous bousillent, comme l'Arabie Saoudite et le Qatar - conclusion de multiples traités de coopération sous Hollande, vente d'armes et perte de souveraineté militaire

- sous financement de la défense et disparition de notre capacité militaire (poursuite des fusions d'entreprises françaises avec des boîtes allemandes, conduisant à des transferts de technologie, des délocalisations, des transferts de sièges sociaux de la France vers les Pays-Bas et la perte de notre aptitude à blinder un char, par exemple - voir le sort de l'entreprise NEXTER, phagocytée par l'Allemagne, c'est beau l'Europe

- Enthousiasme débile pour le marché intérieur de l'Union et l'ensemble des traités de libre échange, avec absence de politique industrielle, d'ambition pour une agriculture plus propre et raisonnée

- indifférence totale aux questions écologiques, gaz de schiste, diesel, pétrole acheté aux Emirats

- dérégulation de la finance (il s'est publiquement prononcé pour) et oui encore plus c'est possible

- destruction annoncée - par ordonnance - du code du travail

- et last but not least, vive le marché intérieur, la concurrence libre et non faussée, faut rembourser la dette, réduire les services publics, arrêter avec les monopoles d'Etat, tout privatiser, tout mettre en compétition, même nos organes.

Voilà hein, c'est un avant goût. Vous avez aimé Hollande vous adorerez Macron, c'est le poulain, le fils spirituel, l'héritier, le continuateur naturel, l'OUVERTURE contre le REPLI (putain mais sérieusement on pourrait pas commencer à discuter du fond au lieu de se mettre à couiner dès qu'on débat de l'Europe et de la mondialisation ?).

Macron maintenant c'est MLP direct dès le 1er tour en 2022. Houellebecq avait donc raison sur tout sauf sur un truc : Macron a remplacé Hollande en 2017 dans son scénar.

En gros, la France a voté pour Clinton, elle se tapera donc Trump. C'était écrit....
> Lire ici > Lire en contexte

Par CecileSvéa

Re: La peste et le burn out

Message de Picardie à l'attention du PS

Je ne crois pas que vous puissiez imaginer à quel point je vous en veux, à quel point je suis en colère. Honte à vous d'avoir mis la gauche dans cet état, de nous avoir trahis à ce point. Vous vous étonnez de ce qui arrive ? Mais sortez de vos bureaux et de vos stratégies à la con. C'est quoi notre quotidien à nous la France "d'en bas" ?

J'ai 52 ans, salariée unique d'une boite qui m'emploie depuis 12 ans pour 1200 nets en Picardie, trop heureuse d'avoir un job, on ferme notre bouche et on s'assoit sur toutes les exactions qu'on pourrait dénoncer, parce que le logement est cher pour nous et nous enfants qui étudient, parce que si tu l'ouvres on te rappelle que dehors y en a 5000 qui attendent ta place. Où est la marge de négociation quand dans la plupart des cas il n'y a aucune représentation syndicale.

Je pourrais écrire des pages sur les déserts médicaux et ces médecins tout puissants désormais dépourvus d'humanité qui conduisent, moi comprise à renoncer à de faire soigner....

Et que dire de la grande révolution numérique ? Où est l'humain là de dedans ?, combien d'heures à passer au téléphone pour avoir un interlocuteur devenu simple auxiliaire incompétent, irresponsable, mais désolé de ne rien pouvoir pour toi ?
Tu vois camarade encravaté, ça le populo il est obligé de s'y coller, parce qu'en bas rare sont ceux qui ont les moyens de se payer quelqu'un pour appeler EDF, les impôts, la sécu, la CAF, l'hôpital.

Et mon dieu, comme ça prend du temps, comme ça use, comme ça met en colère, et puis aussi ça décourage, et même parfois tu finis par baisser les bras pour faire valoir tes droits. En final, un énorme sentiment d'impuissance
Vous êtes à 1000 lieues de ces réalités vous et vos cravates bien repassées .

Et toutes ces lois pas ou mal appliquées, la loi ALUR et l'encadrement des loyers ? Un des fils paye 750 un 13 m2 à Paris pour suivre ses études à Pierre et Marie Curie, les démarches entamées n'y font rien, en final son proprio reprend son logement pour vendre (mon oeil oui !). Son frère à mis 6 mois à trouver un stage en entreprise pour 4 mois à la Réunion sans être payé en usant d'un fin détournement de la convention, "mais bon maman tu sais j'ai déjà de la chance d'avoir trouvé ...."
Et je pourrais continuer à n'en plus finir
Moi, je suis fatiguée de tout cela, épuisée même comme tant d'autres.....Tant, trop d'injustices, d'impunités, de déloyautés...
Pauvres de nous petits que nous sommes,..... mais "La longue patience du peuple" prendra fin un jour ou l'autre.

France insoumise nous proposait de rebattre les cartes, d'écrire une autre histoire, de reprendre possession du débat, des luttes, d'espérer, mais vous avez plombé l'espoir avec vos coups bas, vos stratégies mesquines, vos caricatures de la politique internationale vue par Mélenchon.
Je vous déteste, et non je ne voterai ni pour Macron ni pour Le pen au deuxième tour. Je ferme le rideau et je considère que vous avez une pleine responsabilité dans cet échec....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (686)
Par anneguiriec-010126 anneguiriec

Re: La peste et le burn out

Non, Daniel, c'était impossible, impensable, que Mélenchon donne une consigne de vote. J'écris ici en "Insoumise" de longue date (M6R d'abord, puis FI). Ç’aurait été bafouer l'esprit même de ce mouvement. Aucun "lider maximo" n'est propriétaire de nos voix, ou gourou de nos consciences, c'est un total contresens dans le cadre de ce qu'est profondément ce mouvement. Permettez-moi en toute amitié d'écrire ici que je crois votre jugement le fruit d'une vision datée.
Par JIEM 92

Re: La peste et le burn out

Bonjour
En tout cas sachez Daniel que ni Corbières, ni Garrido, ni Mélenchon lui même ne sont maîtres de ma conscience et que ma décision de voter blanc au second tour montrera mon insoumission au cas où la consigne de vote que vous supputez se présente.
D'ailleurs je ne comprends pas votre certitude, JLM a remis entre les mains des insoumis la consigne à proposer.

PS: Montpellier a mis JLM en tête loin devant Macron et Le Pen est dans les choux. Cela explique le doute qui subsistait dans l'esprit de JLM quant à la véracité des chiffres avancés par les organismes de sondage.
Par xtf

Re: La peste et le burn out

Mauvais édito Daniel, les "Insoumis" c'est pour quoi ? Pour faire joli ?
Si le néolibéralisme crée ce fachisme, vaut-il mieux voter pour la cause, ou pour la conséquence nauséabonde ?
Voter pour la haine des étrangers, ou pour la haine des pauvres ?
En France que je sache, le vote n'est pas obligatoire, le vote blanc existe, l'abstention n'est pas un délit.
Par pauvre d'eux

Re: La peste et le burn out

Ainsi donc, trois bandits de grands chemins sont arrivés en tête. J'avais un peu anticipé car en votant dimanche j'ai pris 2 bulletins Mélenchon. J'en ai utilisé un en le glissant dans l'enveloppe et j'ai conservé l'autre pour le second tour. Je m'assois sur les consignes. Insoumis ou godillots ?
Par Floris

Re: La peste et le burn out

Nous sommes nombreux à avoir procédé de la sorte
Par Alealea

Re: La peste et le burn out

Tout a fait d'accord.

J'ai voté Mélenchon sans être militante. J'irai voter blanc au second tour.
Je ne voterais pas Le Pen pour toutes les raisons du monde.
Mais je ne voterais pas Macron pour 1 seule : je n'ai jamais entendu que du vent sortir de sa bouche.

Le tapage du "vote utile" m’écœure et m'attriste.
Je refuse de jouer le jeu en votant pour un chateau de cartes par crainte du FN.
Par 28ck

Re: La peste et le burn out

C'est aussi une manie de JLM de contester les chiffres quand ils ne sont lui pas favorables !
C'est décidément un bien mauvais perdant. Je n'ai pas vu sa tête hier soir, mais j'ai encore en mémoire celle de 2012.
Par Floris

Re: La peste et le burn out

Mauvais perdant ?!!!! Mais qu'attendiez-vous, qu'il se tape sur les cuisses !
Par Bracam

Re: La peste et le burn out

ne répondez pas aux imbéciles ; contrairement à ce qu'on prétend croire, ça ne les instruit pas.
Par 28ck

Re: La peste et le burn out

Même chose pour vous.
Par Bracam

Re: La peste et le burn out

sai sui ki di ki hait
Par Bogdahn

Re: La peste et le burn out

Citation:
C'est aussi une manie de JLM de contester les chiffres quand ils ne sont lui pas favorables !

C'est décidément un bien mauvais perdant. Je n'ai pas vu sa tête hier soir, mais j'ai encore en mémoire celle de 2012.


Il ne les a pas constesté, il voulait attendre des résultats fiables. Vu le peu d'écart entre lui et françois fion, c'est tout à fait logique vu que c'est moins que les marges d'erreur.
Par Boulit

Re: La peste et le burn out

Hors Paris et Nice, je regarde les résultats des grandes villes, Mélenchon est premier ou deuxième partout.... 1er à Marseille, Lille, Toulouse, Montpellier, 2ème à Nantes, Rennes, Bordeaux, Strasbourg...., y'avait de quoi attendre le decompte du dernier bulletin même si ça n'a finalement pas changé la donne....

Petites annonces :
Annonce 1 : Candidat sans programme qualifié au second tour cherche programme ficelé pour gouverner la France...
Annonce 2 : Programme au point et pertinent pour défendre l'intérêt général contre les intérêts particuliers cherche candidat pour le défendre au 2ème tour....

Si Macron adopte l'Avenir en Commun, je vote pour lui....
Par M_

Re: La peste et le burn out

Lyon, melenchon finit 3e

Une chose est sure, les legislative vont etre sportives
Par jean-luc riou

Re: La peste et le burn out

Complétement d'accord il fait parti d'un groupe et ne peut parler en son nom sans consulter la base.
Pendant quinze jour on va entendre ça il n'y a qu'à écouter Bourlanges ce matin sur france inter qui s'égosillait parce que un débatteur refusait de dire ce qu'il allait faire au deuxième tour! Lamentable, pour ma part les sondages disent que Macron va être élu donc je n'ai pas besoin d'y aller!
Par fifi

Re: La peste et le burn out

Si, il faut y aller, et voter blanc. C'est une expression réelle, inconfondable avec toutes les ratiocinations : pêcheurs à la ligne, paumés, indifférents...
D'accord aussi : nul n'a le droit de me donner des consignes; pas même (et surtout) Dieu.

De toute façon, dormez tranquilles, tout va bien : les Bourses ont réagi positivement.
Pas d'accord avec DS : Macron, ce n'est pas Hollande bis, c'est Hollande en pire.
Par cas6

Re: La peste et le burn out

croix gammée sur le bulletin lp et barrage par une croix du bulletin macaron
Par poisson

Re: La peste et le burn out

J'ai une machine à voter... J'aimerai mieux qu'on se mette d'accord pour "blanc". IL n'y a aucun bulletin nul avec la machine à voter.
Et évidemment là le ministère ne fait pas l'addition!
Par sgd

Re: La peste et le burn out

Comment voter blanc ?

Un vote symbolique dans le contexte politique actuel marqué par les affaires mais aussi la montée des extrêmes. Cette démarche indique une véritable volonté de participer au débat démocratique malgré un refus des candidats et programmes proposés.

Pour cela, et pour que le vote blanc soit bel et bien pris en compte comme tel, deux possibilités s'offrent aux électeurs : ne glisser aucun bulletin ou glisser un papier blanc dans l'enveloppe. Attention tout de même, les règles sont strictes. Le Code électoral impose aux différents bulletins d’être strictement identiques. Ainsi la feuille blanche, qui doit bien entendu être vierge de toute annotation, devra mesurer 105x148mm.

Comment voter nul ?

Le vote blanc ne doit pas être confondu avec le vote nul. Sur le site vie-publique.fr, on peut lire : "Il est parfois difficile d'interpréter le sens d'un vote nul. L'électeur n'a pas forcément souhaité que son vote soit nul. Mais il arrive également que l'électeur ait volontairement déposé un bulletin nul pour manifester son opposition aux différents candidats et programmes présentés".

À la différence du vote blanc, tout bulletin sans enveloppe, tout bulletin non réglementaire, tout bulletin annoté ou tout bulletin déchiré est comptabilisé comme nul.
Par PONTEUXIN

Re: La peste et le burn out

Bonjour,

J'en étais persuadé mais voici une confirmation supplémentaire que
les machines à voter sont antidémocratiques et une menace pour
le droit de vote. Dans quelle communes sont-elles installées à votre connaissance ?
Par robkha

Re: La peste et le burn out

Bry sur Marne c'est certain je les ai vues
Par poisson

Re: La peste et le burn out

[cdst.revues.org]
Une étude dont la conclusion est intéressante (plus d'erreurs avec les machines et l'origine serait dans la machine) et il y a un tableau qui donne la liste par département.
Par 28ck

Re: La peste et le burn out

Certains sondages disaient que Mélenchon allaient être au deuxième tour, et vous y êtes allés ?
Par Alexandria

Re: La peste et le burn out

Non seulement c'est un contresens, mais Schneidermann manifeste sa totale ignorance de ce qu'est le mouvement des Insoumis. Comment peut-il écrire : « La langue est pleine de ressources, pour éviter d'avoir à se planquer, comme hélas Mélenchon, derrière les centaines de milliers d'anonymes qui ont liké une page. » Non, comme tous les Insoumis, sur le site JLM2017, je me suis INSCRITE. Je n'ai pas “liké”. Une inscription qui vaut ENGAGEMENT par la signature de la charte. Seuls les inscrits pourront faire part de leur choix sur le site. Et Mélenchon ne se “planque” pas : il reste dans la droite ligne de ce que fut toute cette campagne, soutenue par tous ceux qui ont contribué au programme L'Avenir en commun. Et quand je dis “seuls les inscrits”, nous sommes quand même 443 242 inscrits à cette heure (11:03) !...
Par Lyonnais

Re: La peste et le burn out

Faire barrage au FN ? Pourquoi ?

Cela fait plusieurs années qu'on nous explique que Marine a dédiabolisé le FN, cela fait 5 ans qu'à chaque événement important radios, télés, presse écrite courent demander l'avis de la blonde ou de son adjoint Philippot ou de sa nièce ! Et c'est maintenant qu'on se rendrait compte qu'elle est dangereuse ?

Quant à Macron, qui l'a promu barrage anti-FN ? Les mêmes !

Alors le 7 mai il faut voter blanc ou s'abstenir !
Macron sera évidemment élu mais avec un pourcentage d'inscrits qui l'handicapera fortement pour les législatives ! N'oublions pas que Chirac en 2002 avait considéré que les 82 pour cent était des voix pour le soutenir !!!
Ce jour-là je vous propose de lire : "Fascisme et grand capital" de Daniel Guérin aux éditions Libertalia ainsi que les deux derniers ouvrages de Jean-Claude Michéa : "Les mystères de la gauche" et "Notre ennemi le capital" au lieu de soutenir le grand ami du capital !
Par Mareïke LEMBLE

Re: La peste et le burn out

Macro évidemment élu ? Pas si la majorité fait comme vous ! A chacun de prendre ses responsabilités. La mienne est de faire en sorte de pouvoir combattre Macron démocratiquement, aux législatives, dans la rue.
Si Le Pen est élue car la majorité a décidé de ne pas se mouiller, la démocratie sera terminée.
Et votre responsabilité, vous la placez où ? Quelle stratégie quand MLP sera élue ?
Par Martine BARRAU

Re: La peste et le burn out

rien à ajouter,
merci.
Par poisson

Re: La peste et le burn out

La démocratie sera terminée?
C'est le deal?
Pas de législatives en juin?

MLP est en tête de 47 départements, seconde de 9 départements qui ont mis Macron en tête, et seconde d'un des 3 départements qui ont mis Mélenchon en tête (sans compter 3 ultra-marins) parce que les gens veulent une dictature?


Tandis qu'en face, Macron est un bienfaiteur de l'humanité. Pourquoi hésiter donc?
Bah pasque les cars Macron, les taxis Macrons, les cireurs de rue Macron. La retraite Macron. Quelle stratégie quand Macron sera élu avec 80%?
Nan, je préfère laisser les autre fillonistes & co se mouiller: moi blanc. eux responsables. Si ils ne sont pas foutus de donner 51% à Macron, les choses seront claires, ça nous changera des "faux de gauche". Et le ni de gauche, ni de droite, on verra que ça veut dire "de droite".
Par Lyonnais

Re: La peste et le burn out

Macron a déjà le soutien des socialistes, de la plupart des républicains .. Vous n'avez pas encore compris que le FN est une machine à faire élire PS ou LR ... ou les deux avec Macron ?
D'autre part je n'ai jamais demander de voter blanc aux législatives !
Concernant la fin de la démocratie, cinq ans de Hollande ne vous ont donc pas ouvert les yeux ? La loi Travail vous en avez entendu parler ?

[networkpointzero.wordpress.com]
Par Julot Iglésias

Re: La peste et le burn out

Citation:
Quelle stratégie quand MLP sera élue ?
Vous imaginez vraiment que l'élection de MLP serait suivie d'une élection législative qui donnerait la majorité au FN ?
La fin de la démocratie ? Arrêtez vos délires ! Si MLP était élue, notre système législatif est tel qu'on se trouverait dans une situation inédite dans notre Cinquième république : même si quelques députés FN étaient élus, le président (la présidente en l'occurrence), n'aurait pas de majorité, ce qui mettrait en évidence l'incongruité de nos institutions actuelles.
En revanche, si Macron est élu, il a de forte chances d'obtenir une majorité (par une répugnante alliance entre tous le ultra libéraux de droite et "de gauche") et ça, se serait vraiment une catastrophe pour notre société. Je crois que la plupart des intervenants sur ce forum ne voient pas où est le vrai danger et, comme d'hab, se trompent d'ennemi par superstition. Par crainte du "fascisme" (Mamaaaan, j'ai peur !) vous allez assister en quelques mois à la démolition de la structure sociale de notre pays.
Certain partisans de Mélenchon lui reprochent de n'avoir pas appelé à voter Macron ! Je me demande si lui-même, Méluche, sans rien dire à personne, ne va pas voter pour la Le Pen. Bien sûr, il ne vous le dira pas, car la superstition, que vous entretenez gaiement, provoquerait sa mort politique.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:46 le 24/04/2017 par Julot Iglésias.
Par cécile clozel

Re: La peste et le burn out

c'est pas vraiment inédit, la "cohabitation"...
Par Julot Iglésias

Heureusement que c'est relativement bien payé.

Ce qui serait nouveau, c'est que le président serait contraint de cohabiter dès le début de son mandat.
J'imagine la Le Pen au conseil des ministres, à peine installée à l'Elysée sans aucune expérience du pouvoir - femme, détail qui n'est pas sans importance - entourée d'adversaires politiques...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20:26 le 24/04/2017 par Julot Iglésias.
Par POIUYT

Re: La peste et le burn out

Non . Il ne votera jamais Lepen . Il est bien un des rares qui ne fait pas semblant dans son combat contre l' extrême droite .
Par Julot Iglésias

Re: La peste et le burn out

Je ne pare pas de "faire semblant".
Je rêve d'une France dans laquelle la superstition du "fascisme" n'existerait pas et où Mélenchon pourrait dire à ses électeurs: "Le vote utile, c'est Marine Le Pen" sans passer lui-même pour un facho et signer de facto son suicide politique.
Et je rêve d'un forum ou un @sinaute pourrait exprimer l'opinion que je viens d'exprimer sans passer pour un facho honteux.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Honteux, jamais de la vie ! ;-)
Par DonGiedo

Re: La peste et le burn out

Je plussoie.
Qu'on le veuille ou non, le programme du FN défend plus le peuple, que celui d'EM. Et puis dire que le FN serait anti-républicain, personne ne sait d'où ça sort, mais tout le monde le répète. C'est pourtant pas le FN qui s'est troché du vote du peuple de 2005 et qui a joué du 49.3 et prévoit d'en faire son mode de gouvernement.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

"Qu'on le veuille ou non, le programme du FN défend plus le peuple, que celui d'EM. "

Qu'on le veuille ou non, EM et FN sont deux éléments du même système, et aucun des deux ne souhaite défendre le peuple.

Faut vous réveiller, les gens !
Par PONTEUXIN

Re: La peste et le burn out

Un autre personnage plussoie... DARK VADOR ! Il arrive d'un pas pesant dans son petit ciré noir luisant, sa
cape rapuche du fond noir de la galaxie et à travers sa petite grille noire comme le reste, il souffle bruyamment
pour parler tel un "parrain" de l'espace :
" Veux tu assurer ton avenir en ne subissant plus jamais le chantage au vote Le Pen ?
Veux-tu dégonfler le mythe Le Pen ?
Veux-tu provoquer un VRAI sursaut de démocratie dans TOUTES les consciences ?
--------------------------------------------------------------------------
Vote effectivement Le Pen petit terrien ! Vote Le Pen...
-----------------------------------------------------------------------
La baudruche se dégonflera, les législatives seront simplifiées et la vie démocratique reprendra,
Tiens peut-être même Macron se découvrira t-il une âme de démocrate "
Souffle, souffle, souffle , essouflement
Par DonGiedo

Re: La peste et le burn out

Au moins vous renouvelez la forme et ne parlez pas du petit moustachu. (Et je ne pense pas à Mario...)
Par constant gardener

Re: La peste et le burn out

Et votre responsabilité, vous la placez où ?
Je n'irai pas voter.
Pour le reste, je fais confiance à celles et ceux qui ont si bien fabriqué Macron. Courage Léa S., David P., Patrick C. et tous vos clones!
Sans oublier bien sûr Merci Bernard (et tes copains du CAC 40)!
Par poisson

Re: La peste et le burn out

J'aimerai que les insoumis et Mélenchon appelle à voter blanc. Un joli score de blanc pour l'histoire, pour que ce soit différent de 2002, (et pour ne plus jamais le refaire peut-être). Un beau 25% de blancs! C'est beaucoup mieux que "la participation est faible" surtout que le lundi est férié, il y aura une explication toute trouvée à l'abstention. Il ne faut pas laisser d'ambigüité!
Par Hannah Themista-Soubirous

Re: La peste et le burn out

un vote blanc pour la peste noire ?
Par Lyonnais

Re: La peste et le burn out

Trouvé sur facebook une leçon de calcul élémentaire

La menace FN?

M. Nicolas DUPONT-AIGNAN 1 686 283
Mme Marine LE PEN 7 643 276
M. Emmanuel MACRON 8 433 346
M. Benoît HAMON 2 253 454
Mme Nathalie ARTHAUD 231 149
M. Philippe POUTOU 391 188
M. Jacques CHEMINADE 64 674
M. Jean LASSALLE 432 915
M. Jean-Luc MÉLENCHON 6 972 531
M. François ASSELINEAU 327 126
M. François FILLON 7 067 529

Total 35 503 471

A tous les agitateurs du spectre de la menace fasciste: expliquez moi comment le total Macron Fillon Hamon: 17 754 027 peut il être menacé par le score de MLP inférieur de 10 millions de voix? Alors que MLP n'a aucune réserve de voix! Là n'est donc pas le problème! Faire élire Macron avec 80% des voix oui c'est sans doute là le problème! Tout en masquant la responsabilité de ceux dont la conduite a amené ce score....Je serai insoumis jusqu'au bout!
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Ben déjà il y a les fillonistes et les mélenchonnistes qui vont voter FN. Et l'intégralité de Dupont-Aignan.

Oups, pardon, fallait pas y dire.
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

Des mélenchonnistes oui.
Mais, cher freudqo comme il n'y a que des insoumis, ton vote FN, tu peux te le mettre au prose.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Ah, on voit tout de suite ce qui vexe l'électeur mélenchonistes moyens. Rassurez vous, pour un mélenchonien qui vote le Pen, il y en a 6 qui voteront Macron.

(En vrai, je pense qu'au final il y en aura beaucoup plus, le temps de s'être un peu reposé la tête).

[twitter.com]
Par Youri Llygotme

Re: La peste et le burn out

freudqo toujours clairvoyant.
Je n'ai pas oublié votre grande époque, celle où vous avez défendu avec bec et ongles et au mépris de toute évidence votre héros d'alors (et de maintenant,), le socialiste bien connu Strauss-Kahn.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Votre vie semble passionante.
Par Dinichou

Re: La peste et le burn out

Tu t'es fais tué bonhomme, allez remballe
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Vous connaissez l'expression "juge et parti" ?
Par BrunoFR

Re: La peste et le burn out

N'ayez pas trop de certitudes : j'ai voté Dupont Aignan. Et je ne voterai pas Le Pen.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Je me disais bien que même chez vous il devait y avoir des vrais sectaires.
Par Bruanne

Re: La peste et le burn out

IL y a tout un "pan" de ma famille qui a voté Dupont Aignan ( point sur lequel je suis en désaccord intégral avec eux), et aucun d'eux ne votera Le Pen non plus.
Bon, ça fait 4 personnes, donc je ne prétends pas que ce soit représentatif de quoi que ce soit, mais le raccourci est trop rapide je crois.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Je me disais bien que même chez vous il devait y avoir des vrais sectaires.
Par Bruanne

Re: La peste et le burn out

On se connait ?
Ou alors vous connaissez ma cousine, son mari et ses enfants ?
De quelques échanges que nous avons probablement eus ici, vous aviez réussi à déduire que ma cousine votait NDA ... keske vous êtes balèze, vous !
Vous en pensez quoi des travaux qu'elle veut faire dans sa salle de bains ?

Y'a pas à dire, on se marre ici !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:06 le 25/04/2017 par Bruanne.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Qu'est ce que vous bavez ?
Par Bruanne

Re: La peste et le burn out

Bein, je vous réponds.
Sur la base de je ne sais pas quoi, vous me dites que vous vous doutiez que " chez moi il y avait des sectaires", j'en conclus que vous êtes capable de connaitre toute la famille ( nombreuse, très nombreuse dans mon cas) de tous vos interlocuteurs. C'est balèze !
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Non, mais j'ai juste copié coller la réponse que j'avais faite à BrunoFR parce que la vôtre était du même tonneau.

Par chez vous, je voulais juste dire les gros cons racistes qui ont voté Dupont-Aignan.
Par Bruanne

Re: La peste et le burn out

Ah bein parfois, avec des copier/coller, on tombe mal.
Il se trouve que quand on appartient à une famille nombreuse, il y a plein de votes différents, mais je ne me sens en rien redevable de ce que votent des gens qui ont un bout d'ADN en commun avec moi.

Bon, bein on en reste là alors, tout ça n'a aucun sens.
Par claude315

Re: La peste et le burn out

Dans la rue , derrière le barricades si nécessaire
Par dsusini

Re: La peste et le burn out

Il faut s'abstenir pour être comptabilisé
Par poisson

Re: La peste et le burn out

non non.
Mais qu'est-ce que c'est que cette vague d'abstentionnistes sur le forum...
Pour les historiens au moins, il faut voter "blanc".
Ce n'est pas pour les médias, un peu pour les candidats qui ne pourront pas balayer les "blancs" d'un revers de manche comme ils le feront des "abstentions".
Je ne comprends pas trop le sens de la défense de l'abstention qui serait mieux que le blanc (sauf pour un pro-candidat du 2d tour).

Mais je vais arrêter de répondre, je saoule aussi avec la défense du blanc mieux que l'abstention.
Par Rabbitman

Re: La peste et le burn out

Au contraire, les médias, l’abstention, ils en parlent.
En mal, mais ils en parlent.
Les votes blancs passent totalement à la trappe, le total des pourcentages des électeurs fait toujours 100%.
Par Pierre38330

Re: La peste et le burn out

Les votes blancs passent totalement à la trappe,

Ni plus ni moins que les blancs et nuls : les résultats sont toujours présentés ainsi :

Inscrits : nnnn
Votants : nnnn
Abstentions : x%
Exprimés: nnnn
Blancs et nuls : nnnn

Ce débat entre abstention et vote blanc me semble un peu byzantin.

Ce qui pourrait compter, c'est que l'abstention apparaisse come un boycott, et il y a peu de chance qu'elle soit présentée ainsi, voir les scrutins précédents.

En tant qu'insoumis, je ne donnerai pas de consigne de vote,même si à titre personnel, je voterai blanc (ou plutôt rouge vif) comme en 2002.


L'ai-je bien descendu?
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Non, n'arrête pas, et donne nous des précisions !
Est-il vrai qu'une enveloppe vide est considérée comme nulle ? Qu'il faut se confectionner son bulletin blanc dans le même grammage, poids et dimensions que les bulletins des candidats ?

J'entends ça partout.
Ce que je sais c'est que pour moi aller voter est une vraie difficulté physique, et qu'il faut que je prenne les devants (procuration) si jamais il faut revoter.

Donc l'abstention ça m'arrange.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La peste et le burn out

Ouais, super ! Comment être original ? vote blanc ..ouais, ça me botte. Mais voter Mélenchon au second tour..Pour forcer le président de jury à le dire ! Warf ! C'est rigolo la démocratie !
Par constant gardener

Re: La peste et le burn out

C'est pas pour me vanter, mais hier (comme d'autres fois) j'ai tenu un bureau de vote.
Je peux donc vous assurer qu'une enveloppe vide est considérée (et c'est le seul cas) comme un vote "blanc".
Sont considérés comme nuls tous les bulletins non conformes au modèle officiel.
Par Bolzano

Re: La peste et le burn out

Le raisonnement de Daniel c'est que voter blanc ou s'abstenir c'est mettre sur le même plan les deux propositions.

On peut dire que c'est une vision datée, discuter de l'implication ou de la comparaison, mais disqualifier le débatteur en disant qu'il n'a rien compris c'est aussi une violence dans la discussion dont on peut se passer.

J'ai aussi été déçu par Mélenchon, et finalement Fillon a eu comme Sarkozy un sursaut de dignité dans sa sortie.
L'argument de rendre la vie plus difficile à Macron par une faible marge de victoire se retourne: toute voix enlevée à Macron dans un jeu à somme nulle bénéficie à l'extrême droite, et le dernier sondage à 38% fait déjà jubiler la famille Le Pen: ils pourront faire croire qu'il y a 4 français sur 10 qui approuvent leurs "idées", leur discours raciste, xénophobe, leurs solutions simplistes de café du commerce, qui soutiennent l'enrichissement de leur PME familiale et tous les arrangements avec les financements de campagne ou d'indemnisation des élus.

Le résultat de 2002 a certes été mal interprété par Chirac qui aurait dû faire un gouvernement et appliquer un programme représentant la diversité de "ses" 82% qui étaient en fait 60% contre Le Pen si on déduit son score de premier tour, mais il a eu l'avantage de démontrer que Le Pen père c'était 18% et rien de plus, ne pas voter Macron contre Le Pen c'est renforcer l'idée du "premier parti de France". Quand il n'y a plus que deux candidats la bascule n'a que deux états stables; Macron a démontré un sens de l'agrégation et du rassemblement, qui pourrait le raisonner et le faire gouverner dans le consensus, Le Pen a fait la preuve de son sectarisme et de sa radicalisation sur des positions intenables dictées par la famille, le choix est vite fait.

Le vote c'est savoir qui on choisit, et Mélenchon a fait une bonne campagne dans ce sens, mais c'est aussi savoir dire qui on rejette, et voter blanc ou nul c'est donner en gros 0,6 voix à Macron et 0,4 à Le Pen, c'est vraiment ça que vous voulez?
Par Tigi

Re: La peste et le burn out

Non, voter blanc ou nul c'est donner 0 voix à Macron et 0 voix à Le Pen.
Par sandy

Re: La peste et le burn out

En votant à 80% pour Chirac, on a créé Sarkozy. Les électeurs du FN ont cru que Sarkozy serait le moyen d'appliquer leurs idées, là où le choix Lepen était bloqué et donc inutile.
Résultat, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron, cela va continuer encore combien de temps ?
A un moment il faut arrêter et se sortir de ce piège sans fin.
Ce piège il est rendu possible d'abord à cause du mode de scrutin, chose que l'on peut aisément modifier, pourvu que l'on vote pour un candidat qui prévoit de changer les institutions ...
Il y a deux issues possible, soit on rend le chantage inopérant en laissant les gens qui nous ont mené à ce non choix se démerder entre eux.
Soit on met au second tour quelqu'un qui veut changer les institutions.
Et là on a vu que malgré tous nos efforts, cela ne suffit pas. On se retrouve quand même encore une nouvelle fois dans une position de chantage.
Donc perso si ma voix était si importante que ça pour sauver le pays du péril Lepen, il fallait vous en soucier bien avant.

Si jamais on se retrouve avec Lepen au 2nd tour, je ne m'en sentirai pas responsable pour autant, j'espère que vous aurez la décence de vous rappeler que les premiers responsables seront tous ceux qui auront voté pour elle, d'abord au 1er tour, et ensuite au 2ème tour.

Vous seriez donc bien inspirés déjà d'essayer de convaincre les gens de ne pas voter pour Lepen. Avant d'essayer de convaincre ceux qui n'iront pas voter d'aller voter pour Macron.
Cela serait sympa merci.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:18 le 25/04/2017 par sandy.
Par Catherine Roué

Re: La peste et le burn out

Pour ma part, j'ai l'impression d'être un journaliste de FI (ou de télé) à qui on demanderait de choisir entre Mélenchon et Le pen... Y'a pas moyen, je ne peux pas. Voter Le pen est inimaginable mais voter Macron ? Ben merde alors !... Comme dit Al 1 : plutôt crever ! Et pourtant, comment protéger les amis qui viennent d'ailleurs ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:50 le 24/04/2017 par Catherine Roué.
Par Pierre38330

Re: La peste et le burn out

Et pourtant, comment protéger les amis qui viennent d'ailleurs ?

Ce sont eux qui sont pris en otages. Et ils ne seront pas mieux protégés si ce n'est pas l'héritière qui gagne.
Par Cultive ton jardin

Nos amis venus d'ailleurs

Les meilleures façons de protéger les amis venus d'ailleurs, plein de gens les connaissent et les pratiquent, à différents degrés d'engagement. Ça va parfois jusqu'à se retrouver devant le juge, à lui expliquer la différence entre un devoir légal et un devoir moral.

Voter pour x, y ou z ne fait en aucun cas partie de ces moyens. J'ai voté Hollande en 2012, je sais de quoi je parle. Même Piolle, sur Grenoble, n'a pas été à la hauteur.
Par Bracam

Re: Nos amis de tout là-haut

Bien, mais alors nous serons des milliers à soutenir votre point de vue mais à vous déléguer la tâche d'insoumise - insoumis permanents et de protectrice - protecteur des plus fragiles, parce que c'est comme ça... Aurez-vous les (nouveaux ?) moyens que L’État aurait mis au service de sa population et des peuples alentour par principe de coopération ? Je voudrais relever que si l'envie vient aux militants des droits humains, de l'écologie, du partage local de qualifier de lâches ceux qui ne se mettent pas en mouvement, je peux l'entendre. Mais la réalité si banale de nos existences ultra-modernes étant ce qu'elle est, l'écrasement, la désespérance et la souffrance qu'elle génère si courantes, l'individualisme, le mépris de l'autre, la surdité ou l'aveuglement de tant de gens si profonds, et chez les si nombreuses personnes de bonne volonté (soyons dans le souvenir mélenchonnien) un immense sentiment d'insuffisance et d'empêchement, d'inutilité, les défis si grands, que même s'il faut effectivement commencer par travailler son humanité quand bien même la société s'en ficherait, voici en même temps la raison de craindre l'insuffisance de la démarche. Mais être en ordre avec sa conscience est un privilège, je parle d'une conscience de partage, d'humaine pensée.

Pardonnez-moi, comme disent les chroniqueurs télé de bénitier, je ne cherche pas à démobiliser ou désespérer les bienveillants qui trouveront peut-être dans mon commentaire tout au contraire l'énergie de démontrer combien je me trompe. Vous et Cécile Clozel qui me semblez partager la confiance en la puissance de l'engagement individuel et local avez sans doute raison. J'espérais vraiment que cette vision soit étendue à de grandes collectivités que l'on a pu voir réunies, prélude peut-être, comme vous le dites, à un vrai changement de société. Il est entendu ou du moins, je veux le croire, que ce changement, s'il est possible mais surtout s'il intervenait maintenant (et pas à la Saint-Glinglin), ne descendrait pas du ciel, mais croîtrait dans ce fameux peuple (injonction journalistique : c'est quoi le peuple ?). Je crains pour ma part que l'emprise du système qui prend place depuis quelques décennies mais arrive à un degré de puissance très préoccupant ne nous asservisse totalement. Resterait alors de petites communautés défendant le bien commun local et, par extension certes, une forme secrète d'intérêt général, la liberté d'esprit de quelques-uns. Ceci serait la forme humaniste plutôt que violente d'une révolte ou de la guerre que les gouvernements inspirés sont les seuls à pouvoir éviter. Ce n'est pas nous qui interdisons les guerres, à moins que nous soyons représentés vraiment et que nous n'en voulions pas.

Pardonnez-moi... mon immense pessimisme, j'ai pu constater plus d'une fois combien il est insupportable aux autres ; surtout lorsqu'ils nient certaines réalités reconnues, ce dont je me garde de vous soupçonner, n'en doutez pas.
Par LaJoconde

Re: La peste et le burn out

D'accord avec vous sur l'ignorance de ce qu'est le mouvement de la FI. Sur Médiapart ce fut du mépris, voire de l'ostracisme. Aussi ma lettre de désabonnement à ce média, soit disant indépendant, est déjà partie, je n'en pouvait plus que nous soyons si peu entendus et considérés, je suis loin d'être la seule à avoir fait ce choix, les désabonnement affluent. J'étais pourtant une fidèle depuis 5 ans et à 5€ en plus.
Ici, sur asi, on la joue plus fine, mais il nous faut cependant supporter la condescendance. Ainsi nous ne serions que des "likers", des fans irresponsables en quelque sorte. Je me demande quand le fait que nous soyons plus de 7 millions à avoir voter pour l'Avenir en Commun, sera enfin salué ? Car c'est bien avec nous qu'il faudra compter désormais pour défendre ce qu'il reste de bon sens dans ce pays. Pour moi, insoumise, ce ne sera ni la peste, ni le burn out. Après tant et tant d'insultes, de récriminations, nous devrions nous aligner comme des moutons sur ce pseudo vote utile qu'on nous rabâche à chaque élection. C'est fini le chantage, c'est fini le cynisme. Que ceux qui ont tout fait pour obtenir ce résultat se débrouille avec. Hier soir, réunion des insoumis dans ma ville et qu'elle ne fut pas notre surprise de voir des dizaines de têtes nouvelles qui rejoignent notre combat spontanément. Je vous le dit, l'espoir est là et ce n'est qu'un début.
Par EliseL

Re: La peste et le burn out

Comme vous j'ai résilié mon abonnement à Mediapart (j'en étais une très "vieille"abonnée ) devant la façon dont la campagne de France insoumise y a honteusement été black listée. Pour être plus précise je suis partie après que l'émission sur le chiffrage de LAEC ait fait l'objet d'un mini compte-rendu service minimum. Et je renvoie les donneurs de leçon d'aujourd'hui à leur responsabilité dans le fait que ce soit Le Pen et pas Melenchon au second tour.
Et enfin je m'abstiendrai au second tour. Macron passera, il y en a marre d'utiliser les Le Pen pour nous faire tout avaler, mais ça sera sansans ma voix. Et si c'est Le Pen qui passe, ce n'est pas à des gens comme moi mais aux Edwy Pleynel, François Bonnet , Piketti, Onfray, etc qu'il faudra en faire porter la responsabilité. Ils seraient fort bien inspirés de la boucler aujourd'hui au lieu de se permettre de nous toiser parce qu'on ne veut pas contribuer à donner le pouvoir à celui qui va casser le code du travail à coups de 49.3 pendant l'été, va nous entraîner dans des guerres indignes derrière les intérêts US, continuer à massacrer notre industrie et semer la misère et le désespoir, et en plus qui nous saoule avec la reine-mère. C'est par la façon dont ils ont mal-traité la campagne de France insoumise qu'il a manqué les voix qui nous auraient portés à la place de Le Pen au second tour.
Par Bracam

Re: La peste et le burn out

Voté là encore. Décidément, qu'est-ce que nous sommes mauvais perdants. Alors que la moindre des choses était évidemment que les utopistes fléchissent le genou, baisent l'ombre du pas des ultra-libéraux donnés gagnants face au monstre. Ah oui, je reconnais, je n'argumente pas des masses, c'est pas bien, c'est vulgaire, primaire et tout ça. Le naturel au galop je suppose.

Une réflexion relevée dans ces discussions : la valeur morale qu'aurait un 25% de vote blanc, forme large d'insoumission sans visage.
Par sgd

Re: La peste et le burn out

le souci d'une abstention c'est que les électeurs de MLP sont très mobilisés et donc iront voter -
Entendre ou lire que JeanMarine élue, ce sera de la faute des zélites alors que les autres votants s'abstiennent me posent un vrai souci sur cet "après moi le déluge" - je veux bien lutter pied à pied contre un gouvernement fin de règne pendant une législature, mais certainement pas, être étouffée dans ma parole et dans mon action, devoir lutter dans les larmes et dans le sang, compte tenu des zamis de JeanMarine, et regarder les petits et sans grades s'en prendre plein la poire en premier lieu, alors que ce sont eux "les gens" que la FI entendait protéger dans son programme.
Par Rolles

Re: La peste et le burn out

Cher Daniel,
Vous y mettez les formes. Pas aussi péremptoire que les Salamé, Bouleau et autres mais votre injonction est la même : "Votez pour Emmanuel Macron !". Et vous nous donnez des raisons : les camps, les bateaux, les charters, les gudards. Les camps ? Vous pouvez développer ?
Et en 2022 qu'est-ce qu'il faudra voter pour contrer Marine Le Pen ? re-Macron, Wauquiez, Valls ?
La 5ème République a fait son temps. Je ne voterai plus que pour quelqu'un qui représente mes idées. Point.
Par Bolzano

Re: La peste et le burn out

Vu qu'on est à peu près à 4 fois 20% "Je ne voterai plus que pour quelqu'un qui représente mes idées" ça veut dire qu'au deuxième tour si tout le monde fait pareil il n'y aura que 40% de participation, que le président élu représentera exactement son score de premier tour?

C'est nier le vote à deux tours, avec ce principe Macron est déjà élu, or ça semble ne pas être ce qu vous souhaitez, une contradiction quelque part?

Je n'avais pas vu le vote à un seul tour (principe défendable par ailleurs) dans le programme de FI?
Par ALICE De CIAN

Re: La peste et le burn out

bravo je n'aurai pas su mieux le dire et je souscris à 200 % à votre commentaire, merci et bon vent pour la suite je suis de tout coeur avec vous pour l'Avenir en Commun et comme vous le dites l'analyse du mouvement des insoumis est datée pour DS Il en est encore à penser qu'on va nous dire ce qu'il faut penser et voter comme chez les militants d'autres partis politiques. Laissons lui un peu de temps pour y arriver...
cordialement insoumise comme vous.
Par judith

Re: La peste et le burn out

Daniel oublie que le mot d'ordre de la campagne FI était "la consigne c'est qu'il n'y a pas de consigne" et que beaucoup d'initiatives ont été réalisées sans en référer à l'équipe de campagne. La BD du programme, le jeux video, le mélenphone... Les musiques sur les paroles de JLM, des gens anonymes et bénévoles qui ont fait des trucs incroyables, parce qu'ils le voulaient et comme ils le voulaient. Les candidatures aux législatives ont été choisies par les comités de soutien, plus de 2000, sans approbation nécessaire de la direction. C'est un mouvement, pas un parti. rendre le pouvoir au peuple n’était pas un slogan. Je ne sais pas si JLM va changer ça et se comporter en donneur de leçon, ce que peut être j'aimerais bien, mais que je ne suis pas certaine de penser bénéfique à terme (certains crieront à la trahison et ne voteront pas JLM aux législatives). Ca explique ce qui s'est passé avec Hamon, et JLM la-dessus avait la bonne analyse. Ils vont organiser un vote sur la plateforme, et annonceront ce qui a été décidé par la majorité. Ce qui est sur, c'est que ce ne sera pas un vote MLP. Mais ce sera peut être le vote blanc. Si les gens n'ont pas envie d'aller voter, d'ailleurs, ce n'est pas parce que JLM leur demandera qu'ils iront.
Par abracadabra

Re: La peste et le burn out

Par La commune

Re: La peste et le burn out

Bonjour.
Je n'étais pas allé voter en 2002 pour Chirac car pour l'avoir combattu (à Paris) de nombreuses années, lui et la mouvance de la chiraquie (on à souvent la mémoire courte) qui était déjà composée de belles ordures bien à droite la "méchante".
Le 7 mai je ne voterai pas non plus pour M Macron pure produit du grand capital et qui roule pour lui. Il suffira comme il aurait suffit en 2002 de laisser la droite Républicaine le ventre mou ou le centre mou comme vous voulez et tous les exsocialistes ralliés Hamon y compris pour faire une courte victoire à Macron et ainsi si lui signifier que ça ne sera pas si facile...
Pour Hamon cela doit être compliqué à vivre d'appeler à voter Macron... Il aurait pu se désister pour les insoumis, le PS s'y connaissait bien en vote utile....
En son temps M Lecanuet avait répondu à Marchais qui le raillait pour son faible pourcentage " ce sont ces voix qui vous font perdre" aïe ça faisait mal... M Hamon ce sont vos voix qui font perdre la gauche aujourd'hui... Mais je suis de mauvaise foi car je suis contre l'idée du vote utile ou alors il faut faire une élection à un tour.
Sans compter que les législatives vont être un spectacle qui va relever du grand Guignol. Si les pourcentages sont respectés 22% de fachos, 20% de voleurs, 23% de banquiers ça ne me fait pas rêver!!! Peut être que le peuple de GAUCHE va reprendre ses esprits, il faudra pour ça que Macron ne soit pas élu comme l'a été Chirac
Par Diogene

Re: La peste et le burn out

Citation:
DS
C'était avant que Valls, Hollande et Hamon ne s'entretuent
Citation:
M Hamon ce sont vos voix qui font perdre la gauche aujourd'hui...
Précisions: et ce sont les caciques du PS qui ont fait perdre Hamon.
Quand on se donne la peine d'organiser des primaire à 1€ de frais de participation (I f!cking want my money back!), on a la décence de respecter le vote des personnes qui se sont déplacées. Et quand ensuite on déclare: "non mais le vote des électeurs ça compte pas", on ferme sa gueule quand lesdits électeurs se barrent ailleurs.
Le parti socialo gouvernant étant devenu un parti centriste, on ne s'étonne pas que les électeurs de gauche aillent voir ailleurs.
Pourquoi certains ont ils quand même voté Hamon?
Parce que la France comporte en gros 50% de gens de droite et 50% de gens de gauche. Et que si MLP est l'épouvantail de la gauche, Méluch l'est pour la droite. Les hamonistes ont redouté un second tour où MLP aurait eu ses soutient habituels de ses militants très militants plus une partie de la droite, et Méluch n'aurait pas récupéré la partie centriste du PS, qui aurait elle voté blanc. Et les français auraient été chocolat.
Par bruno 13005

Re: La peste et le burn out

tout à fait d'accord. JLM en accord ici avec ses principes de s'en remettre aux Insoumis pour les questions d'importance.

De la même manière quand quelques mois auparavant la question d'une possible alliance avec Hamon s'était posé, JLM s'en était là aussi, bien entendu, remis aux Insoumis. (oups non pardon...)

Mais cette sortie de JLM remet en lumière sa position sur Assad, et son refus de le condamner fermement, y compris après les gazages d'enfants.

On sent en fait une sorte de défiance totale vis-à-vis des médias, qui frise la parano, et qui n'est pas loin d'être un peu inquiétante finalement...
Par POIUYT

Re: La peste et le burn out

Le programme et la charte sont le socle du mouvement . Le programme a été rédigé par les insoumis et ne pouvait être remanier par eux en si peu de temps . De toute façon il y a belle lurette que les socialos français sont la droite la plus laide du monde juste là pour bloquer tout mouvement progressiste .
Par kawouede

Re: La peste et le burn out

Et même payés par la CIA, j'ai des preuves, Asselineau et Cheminade me les ont données
Par Youri Llygotme

Re: La peste et le burn out

sur Assad, et son refus de le condamner fermement, y compris après les gazages d'enfants.

Bla, bla, bla, calomniez Mélenchon, il en restera toujours quelque chose.

Là vous êtes au niveau Trump, le niveau "primate de la pensée".

Si vous avez des sources fiables indiquant que c'est Assad l'auteur du gazage, n'hésitez pas,je suis preneur.
Une personne intelligente s'abstient dans le doute. Comme dit le proverbe.
Par bruno 13005

Re: La peste et le burn out

Bravo Youri, vous êtes l'incarnation de la pensée Mélenchonienne, celle qui doute de tout, pour ne pas avoir à se mouiller.

Dans le cas du gazage, s'il persiste un petit doute, il reste tout à fait possible de condamner Assad, en mettant une réserve, sur la véracité des infos. Ca évite les malentendus. Mais ce n'est pas ce qu'a choisi de faire Mélenchon.

Dans le fond, plus les choses vont, plus Mélenchon m'inquiète, et plus je m'inquiète pour le futur de la gauche.
Tel que je vois les choses, avec l'amertume de la défaite, JLM, et les insoumis avec,
risquent de s'enfoncer dans une attitude de replis et de renfermement, de rejet uniforme de tout ce qui n'est pas insoumis, PS compris et d'un bloc, sans accepter la moindre critique,
le tout dans un délire de persécution, proche de la paranoïa.

La vérité c'est qu'au fond, Mélenchon n'avait aucune chance de gagner. Il en avait peut-être une petite de passer le premier tour, mais pour le deuxième il n'en avait guère plus que n'en aura le FN. En cause le refus des insoumis d'aménager un tant soit peu leur programme, d'accepter la moindre concession, d'envisager que leur programme n'était peut-être pas si fantastique que ca, ni à même de rassembler suffisamment largement.

Bien sûr en cause aussi toute la meute des gardiens du système, mais on ne parle pas de ca ici.
C'est très bien d'avoir anticipé les coups qui seraient portés sur Hamon, mais encore faut-il aussi anticiper ceux qui vous seront portés, par les mêmes. Si les insoumis l'avaient fait, ils auraient peut-être envisagés quelques concessions pour faire rang avec Hamon.

Et je ne parle pas du bonhomme Mélenchon, qui pour le coup n'est vraiment pas de nature à rassurer, ni d'une très grande lucidité quant à ses chances de l'emporter un jour avec ses divers postures.
Par Pierre38330

Re: La peste et le burn out

le tout dans un délire de persécution, proche de la paranoïa.


Quelle lucidité dans l'introspection !
Par bruno 13005

Re: La peste et le burn out

rien qu'ici il n'y a qu'à voir tous les insoumis pleurer à longueur de forum à propos des quelques critiques d'@si sur Mélenchon.

C'est quand meme la moindre des choses pour @si de pouvoir exercer un minimum son regard critique, mais il faut croire que c'est déjà trop.
A pleurer effectivement...
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Ah, c'est inquiétant, un non-aligné !
Et pour peu qu'on sur-interprète ce qu'il dit ou ce qu'il ne dit pas, commenksafouléchtons !
Par Bruanne

Re: La peste et le burn out

@Bruno1305 "En cause le refus des insoumis d'aménager un tant soit peu leur programme, d'accepter la moindre concession, d'envisager que leur programme n'était peut-être pas si fantastique que ca, ni à même de rassembler suffisamment largement."

Alors que Macron dans les 2 semaines qui viennent va faire plein de concessions et lâcher ses dogmes pou bien rassembler la droite et la gauche et le centre et les indécis ?
Par bruno 13005

Re: La peste et le burn out

Rien à voir, mais effectivement c'est une évidene que Macron, et Bayrou par la même occasion, auront été beaucoup moins bêtes dans cette campagne que ne l'aura été la gauche.

Ce qui m'ennuie dans la FI, c'est que Mélenchon n'a de comptes à rendre à personne. Juste à sa propre conscience. Ah oui et aux insoumis aussi bien sûr, mais ca c'est une bonne blague, qui ne me fait pas franchement rire non plus.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Tiens, bruno a repris sa posture de cynique…
Par bruno 13005

Re: La peste et le burn out

Tiens, et vous Al1, le commissaire des forums, pas de trop de boulot en ce moment ? vous arrivez à dormir un peu quand meme ?
Par Youri Llygotme

Re: La peste et le burn out

Si j'ai bien compris, en gros, vous n'aimez pas Mélenchon. Ce qui me laisse complètement indifférent.

Par contre vous avouez bien condamner Assad (pour lequel j'ai une sympathie égale à zéro, entendons-nous bien) sans pouvoir prouver qu'il est coupable du gazage.

ça n'a rien avoir avec ma "pensée mélenchonienne" (merci pour le compliment au passage, si vous en aviez un zeste ça ne vous ferait pas de mal) mais de simple honnêteté intellectuelle, notion qui semble vous être étrangère.
Par bruno 13005

Re: La peste et le burn out

attention de ne pas trop s'approcher du trumpisme quand meme, consistant à construire sa propre réalité alternative. On s'en rapproche un peu avec vos propos.

Si le ministère de l'intérieur affirme tenir des preuves du gazage par Assad, alors à moins d'avoir des informations contraires fiables, il n'y a pas de raison de mettre ce communiqué en doute, "en toutes hypothèse", selon l'expression de Mélenchon utilisée dimanche soir. Et on peut donc condamner Assad avec fermeté, quitte à y ajouter une réserve.

Mais c'est décidément trop pour le gardien intraitable de la présomption d'innocence que vous êtes j'imagine...
Par DonGiedo

Re: La peste et le burn out

"Si le ministère de l'intérieur affirme tenir des preuves du gazage par Assad, alors à moins d'avoir des informations contraires fiables, il n'y a pas de raison de mettre ce communiqué en doute"

Aussi désespérant que cela soit, cette guerre en Syrie est un partie de poker-menteur. Dans ces conditions, comment faire confiance aux déclarations d'un ministre ? Si vous pensez qu'un ministre dit toujours la vérité, vous êtes bien trop naïf. Et ce n'est pas du complotiste, mais du simple bon sens.
Par bruno 13005

Re: La peste et le burn out

Bon mais ne tournons pas autour du pot, ce qui est inquiétant dans cette affaire, c'est la propension de Mélenchon à mettre systématiquement en doute tout ce qui ne colle pas à sa vision du monde.

Arrivé un jour au pouvoir, on peut se demander ce que ca donnerait sur tout un tas d'autres sujets.
Question de feeling, si vous voyez ce que je veux dire...
Par Faab

Re: La peste et le burn out

Ca s'appelle de la politique que de ne pas croire qu'il y ait des faits neutres, qu'on puisse prendre tel épisode de guerre sur le même ton que la mise en valeur médiatique (suivie de frappes américaines pour le cas du gazage...).
On ne sait pas trop comment ça se massacre en Syrie, ce que font les uns et les autres, mais on sait comment fonctionnent les mobilisations en faveur de telle ou telle politique. D'ailleurs, il n'était pas neutre que Cazeneuve commence son mandat avec une déclaration de politique générale disant : "Selon divers témoignages, les hommes de moins de 40 ans sont arrêtés, enrôlés de force, parfois exécutés par l’armée syrienne, avec l’appui des forces favorables au régime de Bachar EL-ASSAD, à commencer par la Russie. Ces atrocités, qui peuvent être constitutives de crimes de guerre, voire de crime contre l’humanité, sont accomplies avec un cynisme et avec une cruauté inouïe. (...) Ce sont les mêmes qui ont laissé Daesh reprendre Palmyre ".

"Selon divers témoignages etc.", "crime contre l'humanité", et tant qu'à faire, un mensonge pour faire accroire que les forces d'Assad auraient laissé Palmyre à Daech. Mieux vaut que ce soit la faute à l'ennemi parce qu'on pourrait aussi demander des comptes à d'autres responsables d'atrocités soutenus par nos gouvernants voire à eux directement.
D'ailleurs, sauf erreur, cette loi sur les embargos pouvant pénaliser le trafic d'arme et ses complices a été à nouveau bloquée : plus de 10 ans que les gouvernants et le parlement l'enterrent, sans doute au nom de la raison d'Etat, parce que ça pourrait toucher du monde en France avec ce qu'on livre ou laisse livrer en douce.

Et pour rester dans le sujet Le Pen-Macron, on a un exemple d'une manière de vouloir forcer à une certaine vision du monde avec Corbières à C'est à vous, titré "Mélenchon joue-t-il avec le feu ?" et tous mobilisés pour faire dire à Corbières qu'il y a une consigne de vote pro-Macron contre Le Pen.
Les journalistes ne semblent tout simplement pas voir ce que se veut la France Insoumise, ça n'entre pas dans leurs schémas, ils ne voient pas qu'un mot d'ordre venu d'en haut serait détruire une mobilisation qui se veut construite sur la base.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:02 le 25/04/2017 par Faab.
Par jeanbat

Re: La peste et le burn out

oui oui,il faut avoir confiance a priori...puis...c'est pas comme si en 2003 une guerre avait été déclenchée en agitant une fiole contenant un liquide blanchâtre devant l'ONU..
Par kawouede

Re: La peste et le burn out

Le problème c'est qu'on s'aperçoit que quand on veut lutter contre le fascisme, qui est un populisme de droite, avec ses propres armes, le populisme, en promettant monts et merveilles (l'UE transformée de fond en comble sur coup de baguette magique, la planification comme panacée, etc.), on est coincés ensuite pour composer des majorités de centre-gauche, les seules capables d'emporter la mise en démocratie actuellement.
Le combat contre l'extrême-droite ne passe pas par le mélenchonisme qui décidément est allé trop loin dans le mimétisme de son ennemi juré (alors que pourtant le sentiment antifasciste qui l'anime est sincère). Impasse intellectuelle.

La refondation de la démocratie parlementaire ne peut pas être le produit de cette relation plébiscitaire, du "tout ou rien", qui est au coeur du mouvement construit par JLM depuis 8 ans.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

"les seules capables"
Nous ressortir ça encore aujourd'hui, fallait oser, Kawouede l'a fait !
Par bruno 13005

Re: La peste et le burn out

Dit autrement, effectivement on ne peut jurer de rien, Mélenchon pourrait passer la fois prochaine qui sait, tout comme le FN, mais reste à savoir dans quelles conditions il le ferait.

S'il ne s'ouvre pas, s'il s'enferme dans une position de défiance vis-à-vis de tout ce qui touche de près ou de loin au P.S., s'il ne permet meme pas à des contre-courants de se former au sein meme de son mouvement, alors oui on pourra le taxer à raison de sectaire, extrémiste, autoritaire, et ce sera non merci pour moi la prochaine fois.
Par Bracam

Re: reporter au lendemain et se priver d'avenir, bis

Comme il a été taxé de tout, y compris par des masses de gens qui prétendaient partager ses convictions mais se sont bien gardées de l'appuyer ou de voter pour lui, quand elles ne l'ont pas critiqué à longueur de temps, pourquoi pas le taxer de "de sectaire, extrémiste, autoritaire". S'ouvrir au PS... non rien.

Pour ce qui est de la prochaine fois, ne vous faites pas de souci, Jean-Luc Mélenchon aura passé la main. En tout cas je le lui souhaite ; il l'a évoqué discrètement durant ces derniers mois, pas en meeting évidemment, et il a vraiment mérité de la Patrie.
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

On nous a inventé un produit nouveau: le Macron
L'emballage a été soigné, dessiné new-vintage-off-recycled.
La campagne publicitaire a été menée rondement.
Les promoteurs ont soigné le produit.
Qui n'a pas son macron dans l'armoire est un parfait ringard out-in!
Mais comme tout produit il a une durée de vie dans sa conception même.
Personne ne veut le dire, tant qu'on peut en jouir mais son obsolescence est programmée.

Déjà les faire parts de deuil sont imprimés et remisés sur étagère...

Les stylistes-designers planchent déjà sur le prochain.
Il se pourrait qu'il soit chauve et que son épouse ait 25 ans de moins que lui.
Ne fuitons pas!
Quel suspense!
Par Kazoula

Re: La peste et le burn out

Marcel ose encore la ramener aujourd'hui alors qu'on avait expliqué pendant des jours et des jours aux asinautes et plus particulièrement aux mélenchontrolls comme lui que les stratégies spectaculairement divergentes de Valls et Mélenchon ne pouvaient conduire qu'à un second tour Le Pen-Macron. Les mélenchontrolls ont donc gagné, ils ont obtenu ce qu'ils voulaient. En guise de miel (comme ânonnait Al1), ils ont eu la déconfiture et le fiel. Et ils viennent de contribuer ici ou là à offrir aux "gens", comme dit Mélenchon, cinq ans de merde supplémentaires.
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

Tu t'auto-cites.
Manque d'inspiration ou disque rayé qui reste sur place...
Ce que tu dis sur un autre fil de forum:

" @ Al1 (et aux mélenchontrolls) "En guise de déconfiture, nous aurons du miel !" (Al1), mais le lendemain au soir il ne vous restait que le fiel. Les funestes stratégies spectaculairement divergentes de Valls et Mélenchon ont bel et bien abouti, comme on avait essayé de vous le faire comprendre, à un second tour Macron-Le Pen. Et maintenant, eh oui, Al1, ne se pose plus pour ces éminents stratèges que la questions des postes et des législatives ! En attendant, nous voilà repartis pour cinq ans de merde."

Quant à "la ramener" , je n'ai pas fini mon vieux. Tu peux en être sûr.
En votant pour scribedouille, tu me diras, toi, ce que tu as gagné...si c'et la "merde", comme tu dis, je ne me fais aucun souci pour toi. C'est ton élément préféré.
Par Kazoula

TOTO

Tu totocites
Il totocite
Nous totocitons
Vous totocitez
Marcel s'emmerde
Dans sa totocambrousse
Dans sa totomobile
Etc.
Par Cyn10

Re: La peste et le burn out

Je ne comprends pas le reproche fait à jlm de ne pas donner de consigne de vote. Le fait de vouloir democratiquement au sein de son parti me paraît salutaire, surtout pour quelqu'un à qui on reproche son autoritarisme soviétique. Jai la trentaine, j'ai toujours voté dans l'ombre du 21 avril, et la peur des le pen n'a rien fait bouger en 15 ans. Au contraire. L'invité pro abstention d il y a quelques émissions avait bien articulé tous ca.
Par contre on est d'accord que le passage on n'est pas sûr des résultats etait particulièrement ridicule. Comme le j'accepterai les résultats.
Par Cultive ton jardin

Re: La peste et le burn out

Citation:
le passage on n'est pas sûr des résultats
Il n'a pas dit exactement ça, il a dit ne pas vouloir se baser pour son intervention sur un résultat par sondage, et vouloir attendre, à minuit, le communiqué officiel du ministère. Je l'ai compris comme une position de principe. Il est vrai qu'il a évoqué un petit doute, concernant le fait que les résultats urbains n'étaient pas encore connus, et on peut constater, en effet, qu'ils sont souvent plus "mélenchonnistes" que les résultats ruraux.
Par kawouede

Re: La peste et le burn out

J'ai entendu hier Mélenchon dire "les médiacrates et les oligarques" plutôt que reconnaître les résultats provisoires mais très très vraisemblables car on n'est pas dans un système de grands électeurs à l'américaine.

ça n'a fait que renforcer l'opinion que j'ai de son attachement à la démocratie : conditionnel.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Oui oui, reconnaissons le vraisemblable comme vrai !

C'est sur ce même principe qu'on bombarde la Syrie !

Quoi ? T'es contre ? Ami des tyrans !

><
Par Noonsa

Re: La peste et le burn out

Je pense que le passage comme vous l'appelez, qui fait pourtant partie d'un discours de plusieurs mois voire plusieurs années, s'explique aussi par le fait de refuser de donner aux médias traditionnels ce qu'ils attendent comme des vautours, cette satisfaction de le voir "échouer" alors qu'il a percé brillamment, sorte de pied de nez à ses puissants, et sorte de messages aux Insoumis et au peuple en général: de ne pas lâcher, continuer ce qui a été entrepris.
Par kawouede

Re: La peste et le burn out

"médias traditionnels" = "vautours" ?
Ami, entends-tu, etc.
Par evemarie

Re: La peste et le burn out

que la droite se débrouille à force de voter contre nos idées on finira par nous vomir nous même. Ceux qui doivent déchanter sont ceux qui ont voté Hamon/Macron comme barrage au FN, super, bonne stratégie . Et maintenant tout les medias nous disent de voter Macron, ils ont au mieux presque ignoré les insoumis au pire discrédité le programme, mais là ils sont droit dans leur botte, ENFIN les zelites de #lautredroite peuvent remoraliser les Français, durant la campagne difficile pour eux de nous vendre Macron trop fort. Alors que c'est a cause de leur turpitude a #lautredroite, avec hollande qui a précipité ce désastre , pas JLM .
JE NE VOTERAI PAS DIMANCHE.
Des ce matin sur Twitter Arfi commentait la position des insoumis, alors que les meeting n'étaient commenté que frileusement, mais là ils ont leur revanche les zintellos, les medias.
Les femmes par contre, vont continuer à s'occuper de leur vieux en étant pas payé, de leur gosses pareil, mais ils s'en foutent leur problème c'est de rester capitaliste, soumis au US, a Merkel.
Quand démarre la troisième guerre mondiale ? qui va calmer tout ces insoumis, comme en 1917 ?
Jute un problème, le climat : qq sois l'élu, il s'invitera a chambouler nos vies, et le programme des insoumis nous y préparait.
Par Cultive ton jardin

Re: La peste et le burn out

Citation:
un électeur sur cinq
Pas tout à fait: 20% de 80% ça fait 16%. Un sur six. Ce qui est trop, j'en conviens.
Par Damien

Abstentionnistes

Oui, on a tendance à l'oublier mais l'abstention a rassemblé plus de gens que n'importe quel candidat. Et elle est plus forte qu'en 2012. Abstention : premier parti de France ?
Par oldchap

Re: La peste et le burn out

Pour ceux qui sont dans le mouvement, l'absence de consigne est peut être une évidence mais pour tous les observateurs extérieurs, cela peut être perçu comme une stratégie ou un manque de courage politique.

Pour MLP en tout cas, c'est le scénario idéal : deuxième place donc effet challenger, macron vassal de la mondialisation et le bon vieux sursaut républicain des élites.

Un trop plein de confiance pour Macron et c'est la cata.
Par Bruanne

Re: La peste et le burn out

Daniel ... vous êtes caricatural dans ce 9:15.
Par Kazoula

Re: La peste et le burn out

Non, sa chronique est intelligemment argumentée et devrait donner à réfléchir aux inconditionnels de JLM.
Par Bruanne

Re: La peste et le burn out

Dont je ne fais pas partie.
Je n'en éprouve ni honte ni gloire, mais comme depuis des semaines vous me gonflez sérieusement sur de nombreux fils du forum, je préfère que ce soit clair.

Et bon, on n'est pas d'accord sur la chronique qu'on vient de lire, mais en réalité ça n'a strictement aucun importance.
Par Cultive ton jardin

Inconditionnels?

Citation:
inconditionnels de JLM

Tiens, pourquoi on parle toujours de ceux de JLM, jamais de ceux de Fillon (faut être sacrément inconditionnel pour oser!), de ceux de Macron (coachés par téléphone, faut aimer), de ceux de MLP (oulala!), de ceux du PS (voter Hamon après une telle accumulation de trahisons), j'arrête là par respect pour les "petits" qui ont eu leur dose de sarcasmes, pas la peine d'en rajouter.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La peste et le burn out

Certains pléonasmes ont une résonance de pure poésie : " les nuages du ciel".. " la droite patrimoniale"..
Par Sebastien Lemar

Re: La peste et le burn out

Oui.
La "gauche de la gauche" aussi.
Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re: La peste et le burn out

Rappel : la phrase initiale était "la gauche de gauche". Elle a été modifiée et par la suite toujours reprise en "la gauche de la gauche" ce qui n'est pas du tout la même chose.
Par Sebastien Lemar

Re: La peste et le burn out

Par DanetteOchoc

Re: La peste et le burn out

"Quelle triste sortie, après une si belle, si courageuse campagne !"

Pourquoi écrire cela après la défaite ? Vous l'avez moqué pendant toute la campagne, on ne comptait plus, sur vos pages, les formules ironiques et les foutages de gueule en douce.

Vous auriez pu reprendre le débat là où vous l'aviez laissé en 2012, et aller le tester sur tous les sujets qui fâchent. Apporter comme d'autres votre pierre à l'édifice "d'éducation populaire", et, sans être d'accord avec lui, réhabiliter des mots qui passent dans la bouche des éditorialistes pour des abominations : "patriotisme", "sortie de l'euro", "protectionnisme solidaire", "fin du travail détaché".

Non, à la place, vous avez daubé, comme tous les autres. Il est tard pour se recueillir sur un espoir réel de changement de société.

Quant à Macron, faites la liste des propositions abominables égrenées pendant la campagne :

- fin de la retraite par répartition, remplacée par la retraite "par points", sachant que nul ne connaît la valeur du point et que celle ci évolue au gré des crises économiques (entendez que votre retraite, au fil des ans, fondra comme neige au soleil)

- augmentation de la part des mutuelles dans le remboursement des frais de santé (par conséquent poursuite d'une privatisation de ce système qui ne dit pas son nom et fin progressive, mais masquée, de la solidarité)

- maintien des réformes crétines de l'éducation nationale (continuation de la réforme des rythmes scolaires, qui n'est qu'une première pierre vers la privatisation d'un enseignement public qui coûte "trop cher" à l'Etat, pour qui toute dépense n'est qu'une perte, jamais un investissement)

- continuation d'une politique étrangère atlantiste, otanienne, doublée de la poursuite d'une coopération avec des pays qui nous bousillent, comme l'Arabie Saoudite et le Qatar - conclusion de multiples traités de coopération sous Hollande, vente d'armes et perte de souveraineté militaire

- sous financement de la défense et disparition de notre capacité militaire (poursuite des fusions d'entreprises françaises avec des boîtes allemandes, conduisant à des transferts de technologie, des délocalisations, des transferts de sièges sociaux de la France vers les Pays-Bas et la perte de notre aptitude à blinder un char, par exemple - voir le sort de l'entreprise NEXTER, phagocytée par l'Allemagne, c'est beau l'Europe

- Enthousiasme débile pour le marché intérieur de l'Union et l'ensemble des traités de libre échange, avec absence de politique industrielle, d'ambition pour une agriculture plus propre et raisonnée

- indifférence totale aux questions écologiques, gaz de schiste, diesel, pétrole acheté aux Emirats

- dérégulation de la finance (il s'est publiquement prononcé pour) et oui encore plus c'est possible

- destruction annoncée - par ordonnance - du code du travail

- et last but not least, vive le marché intérieur, la concurrence libre et non faussée, faut rembourser la dette, réduire les services publics, arrêter avec les monopoles d'Etat, tout privatiser, tout mettre en compétition, même nos organes.

Voilà hein, c'est un avant goût. Vous avez aimé Hollande vous adorerez Macron, c'est le poulain, le fils spirituel, l'héritier, le continuateur naturel, l'OUVERTURE contre le REPLI (putain mais sérieusement on pourrait pas commencer à discuter du fond au lieu de se mettre à couiner dès qu'on débat de l'Europe et de la mondialisation ?).

Macron maintenant c'est MLP direct dès le 1er tour en 2022. Houellebecq avait donc raison sur tout sauf sur un truc : Macron a remplacé Hollande en 2017 dans son scénar.

En gros, la France a voté pour Clinton, elle se tapera donc Trump. C'était écrit.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Voté.

Macron n'aura pas mon vote. Plutôt crever !
Par Hannah Themista-Soubirous

Re: La peste et le burn out

Requiescat in pace
Par Kazoula

Re: La peste et le burn out

Bernadette Soubirous ose encore la ramener aujourd'hui alors qu'on avait expliqué pendant des jours et des jours aux asinautes et plus particulièrement aux mélenchontrolls que les stratégies spectaculairement divergentes de Valls et Mélenchon ne pouvaient conduire qu'à un second tour Le Pen-Macron. Bernadette et les mélenchontrolls ont donc gagné, ils ont obtenu ce qu'ils voulaient. En guise de miel (comme ânonnait Al1), ils ont eu la déconfiture et le fiel. Et ils viennent de contribuer ici ou là à offrir aux "gens", comme dit Mélenchon, cinq ans de merde supplémentaires.
Par Hannah Themista-Soubirous

Re: La peste et le burn out

Encore un prout, M.Kazoula ....( vous êtes bon pour une coloscopie )



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:41 le 24/04/2017 par Hannah Themista-Soubirous.
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

Voir plus haut.
Par fitz_

Re: La peste et le burn out

A quoi bon polluer ce forum, qui reste un des rares assez courtois et bien fréquenté des médias français?
Par Catherine Roué

Re: La peste et le burn out

Par asinaute convaincue

Re: La peste et le burn out

Voté(bouton bleu) pour Danette mais aussi "voté" pour Al1 !
Par Klérian

Je refuse

Bonjour,

Je n'irai pas voter non plus dans 15 jours. Pour les raison citées plus haut. Non, donne quitus à un olibrius et, tranquillement, installer les esprits dans le paysage politique un affrontement facho /vs/ soupe de merde et, le moment venu, on fait appel au bon vieux barrage républicain, c'est NIET.

Je ne serai pas dans un bureau de vote le 7 mai. On a eu ça y'a 15 ans. La prochaine fois, ça sera dans encore moins longtemps.

Cyril.
Par Marie la dern'

Re: Je refuse

Aux législatives, quand même?
Par Klérian

Re: Je refuse

Oui, bien sur. Là je parlais uniquement du 2e tour des présidentielles.

J'espère qu'on aura un groupe parlementaire front de gauche, insoumis, gauche radicale, gauche folle, gauche totale, enfin tout ce qu'on veut mais un truc qui ressemble à une groupe qui puisse (un chouïa) peser et s'exprimer politiquement dans le cadre institutionnel.
Par Al1

Re: Je refuse

Démobilisation totale au 2ème tour des présidentielles, et mobilisation totale, active, forcenée, pour les législatives !
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Je refuse

impossible d'être plus concis ! ( voted)
Par Vincent

Re: Je refuse

Entièrement d'accord : plutôt qu'entre "la peste et le burn-out", on a le choix entre "la peste et les rats". Si on laisse venir les rats, la peste risque bien d'arriver, plus tard...

Je ne voterai pas non plus, et pas sous la forme du vote blanc, qui n'a aucune signification : je ne me déplacerai pas, c'est tout. Au moins on parlera de moi, puisqu'on parle de l'abstention.

Je sais ce que j'ai fait pour convaincre mes proches, je sais quand j'y suis arrivé, je n'ai rien à me reprocher. J'ai manifesté l'an dernier. Le vote du 7 mai est futile, ce n'est pas un acte politique, ni démocratique. Ne culpabilisez pas les innocents : nous ne sommes pas responsable de ce qui va arriver. Les faibles QI élisant Macron, les Excités élisant Le Pen, et la majorité de la population les regardant, dégoûtés. Ne nous culpabilisez pas.

Bonne journée tout de même, bonnes semaines, hors de toute information politique !

Vincent.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:04 le 24/04/2017 par Vincent.
Par Liewolf

Re: Je refuse

Joli. J'avais en réserve "la flamme et l'essence" pour imager cette horreur, mais les rats c'est approprié.
Sérieux on est lundi et j'en ai déjà marre de cette culpabilisation. Je me demande si à terme ça ne va pas se montrer contre-productif cette histoire.
Par fitz_

Re: Je refuse

Je vous vole votre expression, elle est très bonne.
Par Sebastien Lemar

Re: La peste et le burn out

"réhabiliter des mots qui passent dans la bouche des éditorialistes pour des abominations : "patriotisme", "sortie de l'euro", "protectionnisme solidaire", "fin du travail détaché"

Effectivement:

1. Patriotisme: oui, il faut "instaurer un vrai patriotisme économique en se libérant des contraintes européennes et en réservant la commande publique aux entreprises françaises"

2. Sortie de l'euro: tout à fait il faudra le " rétablissement d’une monnaie nationale adaptée à notre économie" car "la fin de l’euro n’est pas une menace pour l’épargne des Français. C’est précisément l’euro qui menace l’épargne des Français."

3. Protectionnisme solidaire: certainement,et il faudra "soutenir les entreprises françaises face à la concurrence internationale déloyale par la mise en place d’un protectionnisme intelligent"

5. Fin du travail détaché: oui, il faudra "supprimer sur notre territoire la directive « détachement des travailleurs » qui y crée une concurrence déloyale inadmissible".

A ces quelques propositions insoumises, on pourrait ajouter, pour abonder dans votre sens , la reconstitution " dans tous les domaines de la Défense d'une offre industrielle française pour répondre aux besoins de nos armées et garantir notre indépendance stratégique" ou encore "fixer l’âge légal de la retraite à 60 ans avec 40 annuités de cotisations pour percevoir une retraite pleine"

Voila qui méritait d'être rappelé. Mais, je garde bon espoir de voir ces propositions finalement aboutir, si l'on se garde de voter Macron: elles sont directement issues du programme en 144 points de Marine "Insoumise" Le Pen.

Comme quoi, les programmes, faut vraiment en voir le fond.

Et ne me dites pas que j'accuserai JLM de connivence avec la Le Pen: je souligne juste la communalité de plateformes, dont, ceteris paribus, la démagogie le dispute au populisme, pour finalement aboutir à une certaine communalité d'électorat.
C'est bien dommage.
Par Julot Iglésias

Re: La peste et le burn out

Citation:
ne me dites pas que j'accuserai JLM de connivence avec la Le Pen

Sans accuser JLM de connivence avec la Le Pen, on peut constater la convergence des propositions.
Merci d'avoir attiré notre attention sur ce sujet. :o)
Par Sebastien Lemar

Re: La peste et le burn out

De rien.
Mais je ne suis pas sûr que nous soyons d'accord sur le sujet.
Et de toutes façon ce n'est pas l'objet.
Par Cultive ton jardin

Re: La peste et le burn out

Une convergence factice. Faut pas se contenter de ce que disent les candidats. Quand on a la "chance" qu'ils soient aussi élus, faut vérifier comment ils votent.
Une variante, même pas FN: on endort les commerçants avec des caméras et des parkings... et on donne une amical feu vert à la création et à l'agrandissement des zones commerciales.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Erreur dans le lien. Le voici
Par DanetteOchoc

Re: La peste et le burn out

Un patriotisme de gauche est donc impossible et il faut se résoudre à l'enthousiasme pour l'UE, le TAFTA et tous leurs petits copains ? Je ne comprends pas bien.

En quoi souligner des points de convergence avec le FN sur des thématiques économiques disqualifie-t-il les idées sur le fond ?

C'est donc qu'on ne peut discuter des idées sur le fond. Mais c'est bien sûr, puisque TINA, fermez le banc.

Pendant ce temps, faites monter le FN, et ne comptez pas sur moi pour faire le castor, ça suffit. Que les partis de gouvernement - et leurs électeurs - prennent leur responsabilité.
Par Klérian

L'extreme droite

Communalité de plateforme mon cul.

On parle d'une bande de voyous plein aux as prets à casser du négro, renvoyer de l'arabe et fouler toutes les institutions aux pied.
Quand une équipe de nervis arrive dans une municipalité, la 1ere chose qu'elle fait c'est de noyauter l'opposition, de tout museler et de virer la ligeu des droits de l'homme et/ou le secours populaire des locaux en se foutant totalement des conventions signées.
Ensuite, elle s'augmente ses émoluements pour bien aspirer le fric.

Une clique de cet accabit ferait pareil en accédant au gouvernement mais en changeant d'échelle.

C'est de la gerbe. LE reste des programmes 144 je sais pas quoi, c'est de la récup de facho de base pour faire avaler la pilule.

Vous êtes, soit un escroc, soit un ignorant. C'est tout aussi dangereux et à fuir.

Cyril..
Par M.Pat

Re: L'extreme droite

donc il faut appeler à voter contre...
Par Al1

Re: L'extreme droite

Bien tenté !

non mais on ne vous en veut pas, fallait essayer !
Par Klérian

Appeler à voter....

Ben non,

J'appelle à voter rien du tout. Si c'est pour enterrinner une situation de fait, à savoir, tous les 5 ans, ah, ben, y'a la FN au 2e tour, donc barrage au FN, ça va devenir la routine totale.

Et puis, un beau jour, faudra voter au FN pour faire barrage à un truc encore plus monstrueux que le FN.
Vous y avez pensé les gens ? Hein ? Daniel ?

Ah ? Pardon ? C'est de la politique-fiction ? Ah ?.....

Vraiment ?.....
Par stephane654

Re: La peste et le burn out - non les rats avant peste !

Complètement d'accord. Tout n'est pas parfait dans le programme de la FI mais il a le mérite de proposer une véritable alternative au désastreux bilan de Hollande et sans nulle doute sa poursuite par son traite de Poulain. Je parle même pas de MLP, les personnes qui ont voté MLP doivent franchement avoir une case en moins, remarque pour Macron aussi tellement ses interventions sont vides de tous propos cohérents et pour cause, c'est le programme de Hollande donc de l'EU (c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est toujours resté vague) en pire et accélérer.

Imaginer les dégâts qu'ils vont causer à ce qui nous reste de République...

Dans cinq ans... Plus de sécu, le chômage aura sans doute doublé, nos aurons peut-être le droit à une centrale nucléaire défectueuse sachant que ni l'un ni l'autre ne s'intéresse à l'avenir de la planète. Vous imaginez une centrale nucléaire qui pète en France ? Le gaz de schiste, on a vu les dégâts au Etats Unis...

Donc non, pour toutes ces raisons et bien d'autres encore, je n'irai pas voté.

Daniel, la mémoire est courte ? Loi El Kmori 49.3 ça vous dis rien ?
Par raphm

Re: La peste et le burn out

Exactement : "Macron maintenant c'est MLP direct dès le 1er tour en 2022."

Nous pensons que le FN c'est l'horreur, la peste sociale, celle qui va faire mal et détruire des personnes. Soit.
Mais prenons un peu de recul, qu'avons nous à ce jour et depuis des années ? un système qui fait la même chose mais à petit feu, sournoisement, sans éclats, alors ça passe, et ça continue, et c'est partie pour continuer encore 5 ans, en pire...

Je suis un citoyen de gauche et écologiste, et demain je devrai donner ma voix à ça ? à ce système que je déteste depuis que je suis en âge de voter ? Je l'ai déjà trop fait...

Non, cette fois je ne me sentirai pas responsable de cela pendant 5 ans. Je me déplacerai sûrement pour voter blanc.
Je ne choisirai pas entre le FN social et le FN économique.
On ne barre pas la route au FN par un autre FN.
Et quand on a 30 ans on ne barre pas la route au FN simplement pour retarder l'échéance. Non, on aspire à mieux, point barre.
Par asinaute convaincue

Re: La peste et le burn out

++++++++++++++++++
Zut il n'y a pas de smiley à coller !
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La peste et le burn out

Voté aussi. Danette, la droite que j'aime.
Par Hannah Themista-Soubirous

Re: La peste et le burn out

On peut aimer la droite ? ( quand on essaie de " faire de la philosophie" et même si c'est de l'humour -- ou une tentative d'humour --)
Par HBK

Re: La peste et le burn out

Edit : My mistake.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14:02 le 24/04/2017 par HBK.
Par marco negre

Re: La peste et le burn out

bravo ! j'acquiesce à 150 % ! schneidermann, sors du corps de valls !
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Heu vous vouiez dire le contraire j'imagine ? ;-)
Par Dogu

Re: La peste et le burn out

Moi, je pense qu'il faut etre raisonnable et flexible.

Donc, je voterai Macron au 2ieme tour si :

1) Il passe un accord electoral avec les Insoumis.
2) Il accepte la renegociation des traites europeens selon le schema plan A/plan B.
3) Il vire Valls
4) Il accepte de retirer la loi El Komri
5) Il nomme Melenchon 1er Ministre.
Par Hammerklavier

Re: La peste et le burn out

Par terre

Re: La peste et le burn out

DS, vous ne devriez en effet pas trop en rajouter sur la campagne belle et courageuse de Mélenchon, question de décence. On ne peut pas dire vous vous ayez aidé, durant tous ces mois, à faire progresser les idées portées par ce programme, et c'est dommage. Mais ne cherchez pas à raccrocher les wagons maintenant, le moment historique est passé, et les luttes seront violentes.
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

Le dimanche 7 mai, j'irai lancer des boules de neige sur les plages de sable chaud.

Une marque, une empreinte sur cette immensité déserte.
Un pas.
Mais de qui?
Par Boulit

Re: La peste et le burn out

La question posée est :
Le Pen tout de suite ou en 2022 ?
Comment répondre quand on pense : Jamais !?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:50 le 24/04/2017 par Boulit.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

"notre magnifique citrouille inutile"

"se planquer, comme hélas Mélenchon, derrière les centaines de milliers d'anonymes qui ont liké une page."

Pauvre con !

[ci3.googleusercontent.com]
Par Cultive ton jardin

Un bulletin noir?

Citation:
Impossible de me ranger du côté de l'injonction médiatique.
Citation:
Mais franchement, impossible aussi de me ranger du côté du staff de Mélenchon

Et vous vous étonnez qu'ils ne donnent pas de "consigne"?

De plus, il y a quelque chose de nouveau que vous semblez ne pas avoir intégré: de plus en plus d'électeurs ne suivent plus les "consignes" et n'aiment pas qu'on leur en donne. Une des raisons qui me font apprécier Mélenchon, c'est qu'il dit souvent ça, qu'il faut choisir ses options sur réflexion personnelle, après avoir bien étudié la question. Il se serait déjugé en donnant une consigne. J'avoue pourtant que cela m'aurait bien aidée... me voilà contrainte à la liberté.

Un abonné de Médiapart suggère... un bulletin noir. Pas très pragmatique, mais le symbole est beau.
Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re: Un bulletin noir?

Et pourquoi pas un bulletin avec le FI ? Dans toute la France, des milliers, millions de bulletins FI, fabriqués main pour être beaux et qu'on n'aie même pas envie de les ranger en archive ??
Par Tristan Le Gall

Re: La peste et le burn out

J'ai un peu les mêmes sentiments. J'étais persuadé qu'avec les attentats, on aller se payer un Le-Pen-Fillon. Aujourd'hui c'est à la fois le soulagement et l'amertume.

Concernant le second tour, j'ai moins d'inquiétude. Contrairement à ce que vous semblez penser, macron n'est pas une baudruche. C'est en effet un "Giscard avec des cheveux", un communiquant expert en langue de bois, mais il correspond à l'idée que le Français moyen se fait du "responsable politique", ce fameux responsable qu'on se plait à élire ("parce qu'il a le meilleur programme") pour mieux le détester ensuite ("parce qu'il ne tient pas ses promesse"). Macron, c'est du déjà vu dans des habits neufs, c'est la continuité sous l'apparence du changement, c'est tout changer sur la forme pour que rien ne change sur le fond.

Mais c'est infiniment mieux que la raciste-qui-n'assume-pas (publiquement) la fille de son père, l'héritière des fachos. Alors, oui, il faut voter Macron. Par ce que chaque pourcentage qu'elle aura au dessus de 20%, ce sera une claque contre nos valeurs, contre l'espoir d'avoir un jour un monde meilleur. Si la droite (et la gauche vallsienne) a mené depuis les année 80 une politique raciste, un lepénisme édulcoré, c'est parce qu'ils sont hypnotisés par les scores du front national. Plus se score est gros, plus les politiciens se disent que la France est raciste, et plus ils mènent des politiques dans ce sens.
Par Sebastien Lemar

Re: La peste et le burn out

D'accord. Merci.
Voté.
Par kadife

Re: La peste et le burn out

Citation:
Contrairement à ce que vous semblez penser, macron n'est pas une baudruche. C'est en effet un "Giscard avec des cheveux", un communiquant expert en langue de bois, mais il correspond à l'idée que le Français moyen se fait du "responsable politique", ce fameux responsable qu'on se plait à élire ("parce qu'il a le meilleur programme") pour mieux le détester ensuite ("parce qu'il ne tient pas ses promesse"). Macron, c'est du déjà vu dans des habits neufs, c'est la continuité sous l'apparence du changement, c'est tout changer sur la forme pour que rien ne change sur le fond.

J'étais de votre avis jusqu'à hier soir : après l'annonce des résultats, j'ai regardé le documentaire "Macron, la stratégie du météore" histoire de me renseigner sur le parcours de notre futur président. Et après visionnage je suis persuadé qu'il y a un problème Emmanuel Macron bien spécifique, qui dépasse la politique qu'il entend mener et tient plus fondamentalement à sa personnalité. Giscard, aussi réac soit-il, avait "du fond", une certaine consistance. Derrière l'image lisse et marketée du "président moderne", il y avait un homme avec une histoire, une réflexion, une vision de la politique.

Au contraire, toute sa vie, Macron a louvoyé en fonction de ce que les circonstances exigeaient, pour satisfaire une ambition véritablement dévorante. Il est en permanence en représentation depuis tout jeune, "jouant" successivement au philosophe, au businessman-banquier, au conseiller du prince, et maintenant au président...

Son grand talent, disent en substance ceux qui l'ont côtoyé (Attali, un ancien camarade de promo en Khâgne à Henri IV et son ancien boss de chez Rotschild) réside dans sa capacité à séduire. Mais en fait, faudrait-il rajouter, à séduire... le bourgeois. Macron maîtrise à merveille l'art de faire des phrases mesurées (je voudrais dire... mais en même temps...), et la musicalité des prédicateurs (parler lentement, d'une voix haut-perchée et monter d'un ton en fin de phrase en prenant un air pénétré, à la manière d'un curé récitant un psaume), qui font la spécificité du parler bourgeois.

Lorsqu'il "oublie" la caméra (il ne cesse alors pas d'être en représentation, car cela semble être fondamentalement sa manière d'entrer en relation avec d'autres individus, mais il lisse un peu moins son discours) Macron apparaît borné, engoncé dans ses petites certitudes bêtement pro-business, et presque benêt. Les start-up c'est moderne, les élites sont faites pour diriger, et gauche et droite doivent se prendre par la main pour faire avancer la France, "c'est évident". Il adore les signifiants flous comme "progrès", "moderne", "l'Europe", "nouveau", qui ont l'air de fonctionner sur lui comme un bien de consommation dont il est bien vu de se parer : être "moderne", c'est cool, un peu comme porter la dernière écharpe en cachemire de chez Uniqlo.
Nul doute ne vient jamais troubler son regard bovin. Symptôme de l'extension de la logique publicitaire aux hommes politiques, le Macron, matière molle et malléable, épouse parfaitement l'ensemble des schèmes dominants dans "l'élite" française de sa génération.

Je le crois sincère lorsqu'il dit qu'il veut "relever la France", "réconcilier les Français", etc., mais il s'agit de la sincérité des imbéciles, celle qui ignore tout de ses déterminismes, de ses causes et de ses effets. Il n'est pas une baudruche dans le sens où la séduction pourrait continuer à opérer un moment dans "l'opinion" ; il en est une dans le sens où il est rempli d'air, celui du temps.
Macron, c'est un gosse. Il aime jouer. Au fond, rien n'est grave ni ne porte vraiment à conséquence.

Il est vraiment permis de douter de la capacité de Macron à incarner autre chose que son petit narcissisme et les slogans publicitaires en vogue au sein du milieu dans lequel il a été socialisé. En ce sens, Macron président, c'est inquiétant. S'est-il déjà interrogé sur les manières de vivre et de penser des classes populaires, leurs attentes ? A-t-il déjà réfléchi au sens du mot "intérêt général" ? Qu'aura-t-il à dire lorsque les lobbys industriels et financiers tenteront de placer leurs pions au sein de la nouvelle équipe dirigeante ? Se laissera-t-il convaincre que l'esclavage, au fond, ça avait du bon ?
Avec Macron, on atteint un degré dans l'inconsistance bien plus élevé qu'avec Hollande, qui avait beau changer d'avis tout le temps et être un obsédé de la synthèse, avait quelques idées sur sa place en tant que président, sur la république et autres notions fondamentales lorsqu'on brigue la magistrature suprême.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 16:31 le 24/04/2017 par kadife.
Par Jombie

Re: La peste et le burn out

Parfaitement dit.
Par Youri Llygotme

Re: La peste et le burn out

Bien dit. Et encore, il est ce que le PS a de mieux dans son écurie, c'est dire. Côte à côte avec l'insignifiant Hamon.
Par Tristan Le Gall

Re: La peste et le burn out

Je ne pense pas que Macron soit plus "vide" que les autres grands responsables politiques. Quand on gratte le vernis de la langue de bois, quand on regarde quelles sont réellement leurs connaissances, leurs compétences ou leur culture, on est frappé par leur méconnaissance profonde du monde et leur grille de lecture simpliste.

Prenez Mélenchon, qui est pourtant agrégé de lettre, qui a une certaine culture littéraire et qui est globalement considéré, parmi les 11 candidats de cette années, comme "l'intellectuel" (comparativement aux autres). Je sens que je vais me faire des ennemis sur ce forum, mais disons la vérité cru(ell)e: Mélenchon n'a aucune culture scientifique, question économie il est plus dans la pensée magique ("le coefficient multiplicateur") que dans l'analyse sérieuse, et questions géopolitiques il est toujours bloqué à la guerre froide. Il faut arrêter de penser que les hommes politiques sont des lumières, des grands stratèges ou des visionnaires. S'ils pouvaient être des gestionnaires honnêtes, des gens capables d'écouter les intellectuels et les scientifiques, ça serait déjà bien.

Mais comme je l'ai dit, le problème n'est pas macron, c'est Le Pen. Vous avez complètement zappé le point le plus important de mon message: le score de Le Pen sera interprétés par tous les hommes politiques (y compris Macron) comme un indicateur de "ce que les français veulent". Plus il sera élevé, plus les hommes politiques vont accentuer la politique "sécuritaire" et anti-immigration que les responsables politiques mènent (un peu plus à droite, un peu moins à gauche). vous ne verrez sans doute pas la différence entre un Lepen à 25% et un Le Pen à 45% mais les immigrés, les minorités elles la verront. Pensez à eux d'ici 15 jours.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Le coefficient multiplicateur c'est une "pensée magique" du FMI !
Par Tristan Le Gall

Re: La peste et le burn out

Ce qui relève de la pensée magique, ce n'est pas que les investissements rapportent au final plus qu'ils ne coûtent (c'est le but même d'un investissement), c'est de penser que ça se fait tout seul et qu'il suffit d'investir pour régler tous les problèmes.
Par AkZo

Re: La peste et le burn out

"question économie il est plus dans la pensée magique", ouioui, et Jacques Généreux c'est le magicien d'Oz donc..
Par Tristan Le Gall

Re: La peste et le burn out

Citation:
Jacques Généreux c'est le magicien d'Oz donc..
Oui, c'est exactement ça.
Par kadife

Re: La peste et le burn out

Je ne dis pas que Macron est "vide" mais qu'il est rempli des certitudes en vogue chez les dominants du moment, qu'il assène avec une arrogance imbécile sans jamais chercher à les remettre en question.

Sa posture est différente de celle de Mélenchon. Ce dernier a fait un live de 5h pour expliquer son programme économique (évidemment critiquable sur le fond) non seulement issu des préconisations des deux économistes en chef mais aussi enrichi de diverses contributions via des consultations. Des journalistes économiques libéraux étaient invités à lui apporter la contradiction. Par ailleurs, l'expression "coefficient multiplicateur" et son ampleur ne sortent pas de nulle part.

Quand avez-vous vu Macron prendre le temps de faire un débat dans lequel il exposait son programme économique à des critiques d'inspiration néo-keynésiennes ou marxistes ? Je parie que ça ne lui viendrait même pas à l'esprit. Parce qu'il voit pas plus loin que son uber-nombril.


Sinon, je suis assez d'accord avec votre dernier paragraphe. J'irai sagement voter Macron le 7 mai car il faut que le FN ait le score le plus bas possible. Et aussi, stratégiquement ça me paraît être une bonne idée que les macroniens sentent que la gauche est derrière eux contre le FN ne serait-ce que parce qu'on aura besoin de leurs voix aux législatives, dans les circonscriptions où le second tour opposera la gauche au FN.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20:06 le 24/04/2017 par kadife.
Par Tristan Le Gall

Re: La peste et le burn out

Citation:
Je ne dis pas que Macron est "vide" mais qu'il est rempli des certitudes en vogue chez les dominants du moment, qu'il assène avec une arrogance imbécile sans jamais chercher à les remettre en question.

Ce en quoi il est comme tout un chacun. Nous avons tous des convictions auxquelles nous tenons sans jamais les remettre en question. J'en ai, vous en avez aussi, Mélenchon a les siennes, elles sont différentes de celles de Macron mais ne sont pas forcément meilleures ou plus rationnelles. Et ce n'est pas parce que Mélenchon les a présenté pendant 5 heures qu'elles sont mieux (ou pires) que celles de Macron, qui ne les a pas présenté mais de toutes façon elles sont présentées quotidiennement par tous les média.
Par Pierre38330

Re: La peste et le burn out

Mélenchon n'a aucune culture scientifique,

Et Tristan Le Gall a beaucoup, beaucoup de certitudes.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Mais alors beaucoup, beaucoup, beaucoup !
Par Tristan Le Gall

Re: La peste et le burn out

Je suis au courant des qualités et des défauts de Mélenchon. Rien de plus.
Par constant gardener

Re: La peste et le burn out

Ah ouais, vous avez l'air vachement au courant : Mélenchon n'a jamais été ni prétendu être agrégé de lettres. Il est seulement titulaire d'une licence de philosophie obtenue à la faculté de lettres et sciences humaines de l'université de Besançon en 1972.

Par ailleurs : Mélenchon n'a aucune culture scientifique, question économie ... Si vous croyez que l'économie est une science, c'est que vous-même en avez sans doute bien peu (de culture scientifique) et que vous êtes très intoxiqué; je vous conseillerais la lecture de gens comme Lordon, Orléans, ou Généreux.
Généreux, qui est - comme c'est étrange - un des inspirateurs du volet économique du projet porté par JLM.
Par Tristan Le Gall

Re: La peste et le burn out

Je pensais qu'il avait été prof agrégé. J'ai donc surestimé ses diplômes. Merci pour la précision.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23:18 le 24/04/2017 par Tristan Le Gall.
Par Bruanne

Re: La peste et le burn out

Je pense que vous avez confondu avec son CAPES de Lettres, qu'il a en plus de sa licence de philo.
Par EliseL

Re: La peste et le burn out

Pas certaine qu'il s'agisse d'un inconsistant. Un inconnu qui en 3 ans et sans parti parvient à se faire élire président de la République ne peut être un benêt, ni un esprit profond qui aurait réussi à convaincre les foules à la vitesse grand V. Il n'a pu réussir qu'avec le soutien et tous les moyens de l'oligarchie et le pouvoir de celle-ci n'en apparaît que plus inquiétant, une menace pour la démocratie probablement immensément pire que les Le Pen, qui avancent beaucoup moins masqués.
Par oldchap

Re: La peste et le burn out

J'écris la suite comme une analyse sans conviction personnelle : si le programme libéral de Macron est si horrible que cela et donne MLP gagnante en 2022 dès le premier tour, ne vaut il pas mieux voter pour elle maintenant et passer 5 ans dans la tourmente en la laissant se planter ?

C'était le propos de l'un des invités à l'émission sur l'absention il y a quelques temps.
Par DanetteOchoc

Re: La peste et le burn out

Quant au coup de "la grande claque" aux partis traditionnels, c'est du foutage de gueule pur et simple. Macron n'est rien d'autre qu'un concentré des idées de merde des partis traditionnels, c'est le grand vainqueur du libéralisme financier et du marché dérégulé tant vanté par Delors dans le livre blanc de la commission dès 1985. 1985 putain, vous voulez plus ancien ? C'est possible, y a qu'à chercher dans les arrêts de la Cour de justice de Bruxelles, tels que les arrêts dits Cassis de Dijon ou encore Van Gend en Loos, qui ont littéralement fabriqué l'Europe du marché telle qu'elle est.

C'est à gerber tellement c'est visible, Macron c'est des habits neufs pour une vieille dame, et rien d'autre.

Quant au coup de la culpabilisation, vous pouvez vous le garder. ça fait 15 ans qu'on nous bassine avec le FN qui est méchant alors que la destruction du pays est intégralement l'oeuvre des partis de gouvernement, PS compris.

Je dois avouer, dans un océan de dégoût, une certaine admiration pour le génie politique de F. Hollande, une sorte de Palpatine génial, le résultat d'hier étant le fruit de son oeuvre silencieuse, mécanique bien huilée.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:59 le 24/04/2017 par DanetteOchoc.
Par Sebastien Lemar

Re: La peste et le burn out

" la destruction du pays ": vous plaisantez ou vous êtes simplement fachée?
Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re: La peste et le burn out

"Je dois avouer, dans un océan de dégoût, une certaine admiration pour le génie politique de F. Hollande, une sorte de Palpatine génial, le résultat d'hier étant le fruit de son oeuvre silencieuse, mécanique bien huilée."

Totalement d'accord avec votre analyse sur Hollande chère DanetteOChoc et c'est bien ce qui me fait le plus mal. Pendant qu'on s'échine honnêtement, ils font jouer les rouages et ressorts politiques qu'ils connaissent par cœur.

Heureusement, nous avons avec nous un stratège hors-pair qui les connait bien aussi ces rouages. Si Hamon n'avait pas joué au con…
Par Mew

Re: La peste et le burn out

Reconnaissez que si Marine le Pen arrive au pouvoir, ce sera avant tout à cause des gens qui... ont voté Marine le Pen !
Je ne vois pas pourquoi j'aurais à voter pour Machin alors que je n'aime pas Machin pendant que d'autres ont le luxe de voter pour la candidate qu'ils ont choisie.
Inutile de parler de patriotisme quand mes compatriotes sont aussi décevants : oui, ceux qui crient "on est chez nous" pourraient gagner... Mais ils sont visiblement déjà chez eux.
Par Bellatrix

Re: La peste et le burn out

Une chronique tellement prévisible...

Comment peut-on appeler les gens à voter pour/contre quelqu'un ? Les électeurs ne sont pas un banc de poissons, ni un troupeau guidé par un pasteur ; le croire un instant, c'est aller contre l'esprit de la démocratie.
Par Julot Iglésias

Re: La peste et le burn out

Citation:
Comment peut-on appeler les gens à voter pour/contre quelqu'un ?
J'ai toujours trouvé grotesque cette tradition qui veut qu'un candidat éliminé appelle a voter pour un autre candidat.
On se demande d'ailleurs s'il a des électeurs assez veules obéir à ces injonctions
Dans le cas présent, j'aurais été très déçu et choqué si Mélenchon avait appelé à voter pour Macron, qui est le concentré de tout ce qu'il déteste.
Je note au passage que la terreur des concombres se manifeste à nouveau chez Daniel Schneidermann qui évoque "les camps" à propos de Marine le Pen ...
Par dorfinger

Re: La peste et le burn out

Imaginons le même type de comportement dans le sport.
Monaco,battu en quart de finale, qui suggérerait à ses fans de supporter le psg car ils n'aiment pas le jeu de Nice...

Ce qui était tout de même frappant c'est la douce ivresse des commentateurs/chroniqueurs/éditorialistes; Qui aura la gueule de bois ?
Par kadife

Re: La peste et le burn out

erratum



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:42 le 24/04/2017 par kadife.
Par CecileSvéa

Re: La peste et le burn out

Message de Picardie à l'attention du PS

Je ne crois pas que vous puissiez imaginer à quel point je vous en veux, à quel point je suis en colère. Honte à vous d'avoir mis la gauche dans cet état, de nous avoir trahis à ce point. Vous vous étonnez de ce qui arrive ? Mais sortez de vos bureaux et de vos stratégies à la con. C'est quoi notre quotidien à nous la France "d'en bas" ?

J'ai 52 ans, salariée unique d'une boite qui m'emploie depuis 12 ans pour 1200 nets en Picardie, trop heureuse d'avoir un job, on ferme notre bouche et on s'assoit sur toutes les exactions qu'on pourrait dénoncer, parce que le logement est cher pour nous et nous enfants qui étudient, parce que si tu l'ouvres on te rappelle que dehors y en a 5000 qui attendent ta place. Où est la marge de négociation quand dans la plupart des cas il n'y a aucune représentation syndicale.

Je pourrais écrire des pages sur les déserts médicaux et ces médecins tout puissants désormais dépourvus d'humanité qui conduisent, moi comprise à renoncer à de faire soigner....

Et que dire de la grande révolution numérique ? Où est l'humain là de dedans ?, combien d'heures à passer au téléphone pour avoir un interlocuteur devenu simple auxiliaire incompétent, irresponsable, mais désolé de ne rien pouvoir pour toi ?
Tu vois camarade encravaté, ça le populo il est obligé de s'y coller, parce qu'en bas rare sont ceux qui ont les moyens de se payer quelqu'un pour appeler EDF, les impôts, la sécu, la CAF, l'hôpital.

Et mon dieu, comme ça prend du temps, comme ça use, comme ça met en colère, et puis aussi ça décourage, et même parfois tu finis par baisser les bras pour faire valoir tes droits. En final, un énorme sentiment d'impuissance
Vous êtes à 1000 lieues de ces réalités vous et vos cravates bien repassées .

Et toutes ces lois pas ou mal appliquées, la loi ALUR et l'encadrement des loyers ? Un des fils paye 750 un 13 m2 à Paris pour suivre ses études à Pierre et Marie Curie, les démarches entamées n'y font rien, en final son proprio reprend son logement pour vendre (mon oeil oui !). Son frère à mis 6 mois à trouver un stage en entreprise pour 4 mois à la Réunion sans être payé en usant d'un fin détournement de la convention, "mais bon maman tu sais j'ai déjà de la chance d'avoir trouvé ...."
Et je pourrais continuer à n'en plus finir
Moi, je suis fatiguée de tout cela, épuisée même comme tant d'autres.....Tant, trop d'injustices, d'impunités, de déloyautés...
Pauvres de nous petits que nous sommes,..... mais "La longue patience du peuple" prendra fin un jour ou l'autre.

France insoumise nous proposait de rebattre les cartes, d'écrire une autre histoire, de reprendre possession du débat, des luttes, d'espérer, mais vous avez plombé l'espoir avec vos coups bas, vos stratégies mesquines, vos caricatures de la politique internationale vue par Mélenchon.
Je vous déteste, et non je ne voterai ni pour Macron ni pour Le pen au deuxième tour. Je ferme le rideau et je considère que vous avez une pleine responsabilité dans cet échec.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Merci mille fois
Par AkZo

Re: La peste et le burn out

Je plussoie et applaudis. Signons l'acte de décès de ce pitoyable parti aux législatives.
Par labellebleue

Re: La peste et le burn out

Citation:
Message de Picardie à l'attention du PS



Je ne crois pas que vous puissiez imaginer à quel point je vous en veux, à quel point je suis en colère. Honte à vous d'avoir mis la gauche dans cet état, de nous avoir trahis à ce point. Vous vous étonnez de ce qui arrive ? Mais sortez de vos bureaux et de vos stratégies à la con. C'est quoi notre quotidien à nous la France "d'en bas" ?



J'ai 52 ans, salariée unique d'une boite qui m'emploie depuis 12 ans pour 1200 nets en Picardie, trop heureuse d'avoir un job, on ferme notre bouche et on s'assoit sur toutes les exactions qu'on pourrait dénoncer, parce que le logement est cher pour nous et nous enfants qui étudient, parce que si tu l'ouvres on te rappelle que dehors y en a 5000 qui attendent ta place. Où est la marge de négociation quand dans la plupart des cas il n'y a aucune représentation syndicale.



Je pourrais écrire des pages sur les déserts médicaux et ces médecins tout puissants désormais dépourvus d'humanité qui conduisent, moi comprise à renoncer à de faire soigner....



Et que dire de la grande révolution numérique ? Où est l'humain là de dedans ?, combien d'heures à passer au téléphone pour avoir un interlocuteur devenu simple auxiliaire incompétent, irresponsable, mais désolé de ne rien pouvoir pour toi ?

Tu vois camarade encravaté, ça le populo il est obligé de s'y coller, parce qu'en bas rare sont ceux qui ont les moyens de se payer quelqu'un pour appeler EDF, les impôts, la sécu, la CAF, l'hôpital.



Et mon dieu, comme ça prend du temps, comme ça use, comme ça met en colère, et puis aussi ça décourage, et même parfois tu finis par baisser les bras pour faire valoir tes droits. En final, un énorme sentiment d'impuissance

Vous êtes à 1000 lieues de ces réalités vous et vos cravates bien repassées .



Et toutes ces lois pas ou mal appliquées, la loi ALUR et l'encadrement des loyers ? Un des fils paye 750 un 13 m2 à Paris pour suivre ses études à Pierre et Marie Curie, les démarches entamées n'y font rien, en final son proprio reprend son logement pour vendre (mon oeil oui !). Son frère à mis 6 mois à trouver un stage en entreprise pour 4 mois à la Réunion sans être payé en usant d'un fin détournement de la convention, "mais bon maman tu sais j'ai déjà de la chance d'avoir trouvé ...."

Et je pourrais continuer à n'en plus finir

Moi, je suis fatiguée de tout cela, épuisée même comme tant d'autres.....Tant, trop d'injustices, d'impunités, de déloyautés...

Pauvres de nous petits que nous sommes,..... mais "La longue patience du peuple" prendra fin un jour ou l'autre.



France insoumise nous proposait de rebattre les cartes, d'écrire une autre histoire, de reprendre possession du débat, des luttes, d'espérer, mais vous avez plombé l'espoir avec vos coups bas, vos stratégies mesquines, vos caricatures de la politique internationale vue par Mélenchon.

Je vous déteste, et non je ne voterai ni pour Macron ni pour Le pen au deuxième tour. Je ferme le rideau et je considère que vous avez une pleine responsabilité dans cet échec.

Par Youri Llygotme

Re: La peste et le burn out

KAZOULA! vous allez quand même répondre point par point à ça, j’espère, si vous avez une once d'amour propre!
Par Kazoula

Re: La peste et le burn out

"Vous êtes à 1000 lieues de ces réalités vous et vos cravates bien repassées"

ça palpe combien un député européen ?

"Et toutes ces lois pas ou mal appliquées, la loi ALUR et l'encadrement des loyers"

loi ALUR de Cécile Duflot puis Sylvia Pinel (sous Hollande)

"Un des fils paye 750 un 13 m2 à Paris"

sur cette question,au hasard : [www.capital.fr]

Etc.
Par Youri Llygotme

Re: La peste et le burn out

Votre paresseuse réponse frise l'insignifiance. Au fond, à part insulter Mélenchon vous n'êtes pas bon à grand chose. Mais c'est visiblement ce que vos apparatchiks exigent pour faire un bon petit soldat du PS (j'allais écrire RIP), apte à polluer des forums.

Merde, j'ai écrit "apparatchik" (je pensais entre autres au grassouillet et luisant Cambadélis,grand combattant pour la cause des défavorisés, celui qui porte toujours des cravates de luxe et qui est sans doute un bénévole, ça se voit), "apparatchik" c'est moche comme du Kazoula.
Par Kazoula

Re: La peste et le burn out

Ben mon mélencochon ! Cambadélis est surtout un ancien apparatchik trotskiste dont le luxe des cravates m'a échappé. Lui et son gang appellent à voter Macron.
Par Youri Llygotme

Re: La peste et le burn out

Cambadélis, c'était bien votre ami, non. Et maintenant lui et les autres vous renient et vous grugent par derrière et vous restez béat de plaisir.
C'est eux vos ennemis, ceux qui vous trahissent.

Question: qu'est-ce qui vous reste en stock comme apparatchiks hamonistes???
Par Kazoula

Re: La peste et le burn out

"et vous grugent par derrière"

Oh ! les salauds !
Par David Dewaele

Re: La peste et le burn out

Bravo Madame. Je suis de votre côté. Je partage tout ce que vous avez écrit et je ne voterai pas pour la continuité de la saque sociale et écologique. Ils ne se veulent pas se rendre compte, eux les politiciens en place, que leur politique nous use tel un burn out. Les combats des gens sont vains dans une démocratie face à l'argent et à l'obscurantisme. Le pouvoir de transformer les choses nous glisse entre les mains à chaque fois davantage. Qu'ils se débrouillent entre eux pour le deuxième tour. Ce sera sans moi. Merci M. Hollande. Pour moi, le vote républicain qui consiste à faire barrage au FN, c'est fini.
Par Montabelais

Re: La peste et le burn out

J'attendais depuis si longtemps de lire de tels propos sur ce forum. Merci Madame.
Par morvandiaux

Re: La peste et le burn out

courage à vous : écoutonsFrançois Ruffin
Par Makno

Re: La peste et le burn out

C'est le discours qu'aurait du faire melenchon, son resultat donne une perspective optimiste pour la "gauche", parce qu'il a permis une "clarification" a ce niveau, et qu'a 4 points du vainqueurs y'a vraiment pas a rougir.

Certains electeurs FI doivent sortir de la pensee magique, tout ne peut changer du jour au lendemain, ca aurait pas forcement ete le mieux d'etre elu president et se demander si ils etaient la en touriste ou pour construire quelque chose sur la duree.
Vous les electoralistes du FI, vous pouvez/etes entrain de construire quelque chose d'historique, un mouvement politique qui peut changer la france et pas seulement sa/ses tete.

Un score de 19,5% a 4 points environ du premier, y'a de quoi avoir la peche ! Et si ca vous suffit toujours pas, avoir plus que contribue a faire tomber le masque de l'hypocrite PS, pour ma part, ca a suffit a faire mon bonheur, j'en attendais pas autant sur ces deux points.
Par Noisemanland

Re: La peste et le burn out

Dimanche 07 Mai, ca sera vote blanc pour moi et advienne que pourra. La peste, on a réussi à l'éradiquer, le burn out, pas encore que je sache.
Par Jean-Michel M

Re: La peste et le burn out

Il reste les législatives.
Et la Picardie a la chance d'avoir Ruffin.
Par alma

Re: La peste et le burn out

Il me semble pourtant bien que c'est sur ce site que le discours européiste a été déconstruit bien avant que Mélenchon évolue et clarifie (après le choc Syriza) ses positions à ce sujet... Je trouve pour le coup injuste cette pluie de critiques sur le patron d'ASI. Les analyses de Lordon et de Todd m'ont éclairée ici sur l'euro depuis bien longtemps, avec constance et intelligence, et... je continue à trouver de ce fait le plan A/plan B peu crédible: le système européiste contre attaquera très vite et férocement et il faudra bien contrôler les capitaux et peut-être émettre de la monnaie très vite, et donc plan B tout de suite, non? Encore faudra-t-il être, donc, tout de suite prêt, et le sera-t-on? (mais peut-être - je le souhaite - était-ce une astuce nécessaire politiquement par rapport à des électeurs terrifiés à l'idée de la sortie de l'Europe?). En tout cas j'ai voté Mélenchon tout en ayant peur qu'il n'ait pas l'audace d'aller au bout de la confrontation. C'est dire si je suis frontalement anti-Macron. Mais pourtant je n'hésiterai pas à voter Macron au second tour. Macron ce sera terrible. Il faudra se battre. Comment? Je ne sais pas. Il faudra. Il faudra faire exister la véritable opposition, qui a enfin surgi avec Mélenchon, l'installer, dans la rue, dans les luttes. Mais en attendant je voterais pour un chien, un escargot, une pierre, contre Le Pen. Pourquoi? Les avez-vous vraiment, vraiment [b]regardés[b]? Je ne crois pas à la dédiabolisation. Au sens propre. C'est à dire que je crois que le diable existe. Beaucoup de gens n'y croient pas, sur le forum, je vois bien. Macron veut notre mort par indifférence. S'il voyait le sang qu'il a sur les mains (celui de tous ceux qu'il a déjà sacrifiés) il l'essuierait avec étonnement. Il y en d'autres qui ont le goût du sang. Et bien, oui, cela fait une différence... ce moment où un bon ennemi est un ennemi mort. Le visage de Chatillon, presque amoureux, devant Degrelle, dans le documentaire sur le FN sorti récemment, il me hante... Le visage de Chatillon. Et celui de Degrelle, terrifiant, il y en a ça ne se voit pas, comme Eichman, il y en a d'autres ça se voit, lui ça se voit, la violence, la haine, on voudrait ne jamais l'avoir vu, ce regard)
J'ai aussi dans les yeux deux jeunes filles électrices de Fillon interrogées par un jeune dans une ambiance cool (je crois que c'était sur radio Londres) en sortie de premier tour "vous êtes tentées (ou attirées) par la radicalité"? et ce "oui", qui sort, accompagné d'un regard qui prend vie tout à coup. Oui, elle votera FN, la radicalité, elle en a envie, c'est excitant. On sent qu'elle s'était presque retenue en votant Fillon, la vieille droite, et qu'elle est soulagée de ne plus avoir à le faire. Oui, tout sera plus pur, ce sera tellement mieux. Et Boutin s'est lâchée, et la manif pour tous s'est lâchée... On n'est plus en 2002. Le vote Le Pen n'est plus un vote de protestation, mais d'adhésion. Je ne veux pas rester juste à regarder ça. Qui se légitime, tranquillement, de ville en ville (qui auraient dû "dégoûter" les gens du FN et non, le dégoût s'en va, le FN s'installe).
Par sandy

Re: La peste et le burn out

Alma, peut-être devriez-vous vous mettre à lire Jacques Généreux dans ce cas. Car n'avoir qu'un son de cloche ça n'aide pas à se faire un avis objectif. Lordon et Todd peuvent se montrer très convaincants, d'autant qu'ils ont souvent raison.
Par setoise

Re: La peste et le burn out

Non non et non, je ne voterai pas au deuxième tour !! Pour la première fois je réagis car je suis scandalisée. Pourquoi accabler Mélenchon ?
En n'appelant pas à voter Macron, il respecte ses électeurs. Il n'a pas a donner de consigne, c'est impensable après la campagne qu'il a menée.
Par Emma12

Re: La peste et le burn out

J'hésite, voter blanc ? voter avec un bulletin noir ? revoter Mélenchon ou ne pas voter ...
En tout cas, pas Le Pen, pas Macron, ça suffit de nous prendre pour des imbéciles !
Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re: La peste et le burn out

Un bulletin avec le logo FI dessiné amoureusement. Pour une fois, il y aura de jolis bulletins dans les archives de la république ;-))
Par cirneaf

Re: La peste et le burn out

Je suis en train d'y réfléchir aussi, mais je penche finalement pour l'abstention qui a l'avantage d'être comptabilisée et qu'il sera, cette fois, difficile de présenter comme le désintérêt de la vie politique ou la paresse d'un dimanche.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La peste et le burn out

Par poisson

Re: La peste et le burn out

Blanc et nul sont comptabilisés. Et le pourcentage d'exprimés est donné. Il est rarement élevé le pourcentage d'exprimé, alors que l'abstension si.
Donc cela a un sens d'aller voter blanc au second tour.
Surtout que le lundi est férié, abstension = départ en week-end.

[elections.interieur.gouv.fr]
Par Robert.

Re: La peste et le burn out

Oui les blancs et nuls sont comptabilisés mais pas considérés comme exprimés et n'interviennent pas dans le calcul des pourcentages des candidats. Ils ne sont donc en général pas médiatisés dans les soirées électorales. Le vainqueur sera affiché à plus de 50% même si il n'a que 30% des votants.
Par fifi

Re: La peste et le burn out

10% de blancs (différenciés des nuls) et vous verrez si les commentateurs s'en battront les c.......
Quelqu'un l'a rappelé : ENVELOPPE VIDE. Tout le reste est considéré comme nul : bulletin noir, les 2 bulletins, un dessin, et comble : un bulletin blanc qui n'aurait pas strictement les mêmes dimensions que les bulletins officiels. Et comme on ne nous fournit plus le bulletin blanc "officiel"... (Je me demande pourquoi.)
Par Robert.

Re: La peste et le burn out

Oui, mais l'abstention, comme le vote blanc, se fait toujours à l'avantage du vainqueur final puisque, sans elle ou lui, le résultat aurait pu être différent.
Par Makno

Re: La peste et le burn out

Faut arreter avec cette logique tordue qui travestit la realite :

L'abstentionniste ne favorise personne, (pareil pour le vote blanc), c'est un des "principes" du truc... pour des raisons x ou y, l'abstentionniste ne choisit pas.
Seul ceux qui votent pour quelqu'un, "favorisent" ce quelqu'un.

Dire que l'abstention favorise un candidat, c'est en gros nous dire que les voix des abstentionnistes devraient forcement aller a tel ou tel candidat, que ce candidat serait en quelque sorte le "proprietaire naturel" de ces voix... pourquoi pas carrement dire qu'en s'abstenant on vole untel ou untel. C'est quoi la prochaine etape ? que tel ou tel candidat peut legitimement s'attribuer les voix des abstentionnistes ?

J'ai l'impression qu'on est face a une rethorique d'un systeme de branleur, qui trouve naturel qu'un candidat fasse meme plus l'effort de construire une campagne suffisamment solide pour attirer le votard.
Par eponine

Re: La peste et le burn out

Exactement ! Si 100 % des électeurs s'abstenaient, il serait clair pour tout le monde qu'ils n'auraient avantagé personne. Bien au contraire, ils auraient dégagé le choix proposé.
Par Robert.

Re: La peste et le burn out

"Dire que l'abstention favorise un candidat"
Je n'ai pas écrit "un candidat" mais "le vainqueur final,". D'ailleurs il est fréquent que le vaincu se plaigne des abstentionnistes.

"que tel ou tel candidat peut legitimement s'attribuer les voix des abstentionnistes ?"
C'est ce que fait le vainqueur en s'attribuant immédiatement "le vote des français" (voir Macron répondant à Mélenchon sur la loi El Khomri). Ce n'est évidemment pas légitime.
Par Makno

Re: La peste et le burn out

"Le vainqueur final" n'etant bien sur pas un candidat.

En fait, j'en ai marre de ce discours a la con, et desole si je n'ai pas saisi le Xeme degre de votre message, cela dit vous m'accorderez qu'il n'etait pas facile a saisir.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

J'ai fait partie des gens qui pensaient que Macron était une bulle médiatique. Un candidat social-libéral en France, à 20% dans les sondages, ça ne correspondait pas du tout à la vision que je me faisais des français. Mais bon, j'allais lui donner ma voix, vu qu'il se rapprochait le plus, et sans difficulté dans cet espace complètement abandonné de la politique française, de ce qui à mon avis permettrait de nous sortir de nos crises…

Et finalement, ce n'était pas une bulle. Nous étions un certain nombre à ne plus en pouvoir des discours d'une gauche dépassée endiguée dans des concepts vieillot et à ne pas envisager non plus de se rapprocher d'une droite plus xénophobe, homophobe et corrompue que jamais.

Peut-être y aurait-il quelques choses à analyser en effet, à @si, où, il faut bien l'avouer, on aura de bout en bout mépriser et nier cet électeur Macronien. Vu le parti pris mélenchoniste du site, on pourrait aller jusqu'à suggérer une séance d'autocritique ?

Les vraies bulles, il y en avait. C'était Hamon au sortir de la primaire socialiste. C'était Mélenchon, dont la poussée s'est rapidement retrouvé arrêté lorsqu'il s'est agi de jeter un coup d'œil à son programme plutôt qu'à ses beaux discours…

Alors, y avait-il un soutien voilé des médias ? Peut-être, sans doute, mais après tout, la vision macronienne correspond assez bien à ce que la plupart des médias envisageaient, surtout lorsqu'ils regardent à l'étranger.

Est-ce que ça influence vraiment l'élection ? Vue la confiance moyenne des français dans lesdits médias, pas sûr. Macron a aussi été la cible principale de tous les candidats, le Pen pressentant son concurrent du deuxième tour, les autres sachant qu'il était celui à éliminer pour y accéder. La campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux a également atteint des niveaux assez impressionants.

Oui, il y a sans doute matière à ce qu'@si revienne sur cette épopée en essayant d'adopter un point de vue un tout petit peu moins biaisé sur le phénomène Macron. On y gagnerait tous.

Et puis ça permettrait de se sortir un peu de l'ambiance gaucho-gauchiste un peu relou ici (désolé, j'ai pas pu m'en empêcher).
Par Sebastien Lemar

Re: La peste et le burn out

"'ambiance gaucho-gauchiste un peu relou ici".
Comme vous y allez!
J'aurais juste dit mélencho-mélenchoniste.
Ce qui est déjà pas mal...

PS (si j'ose dire): pour autant, perso, je suis plutôt Benoit sur ce coup, mais bon...
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Oui ok bon c'est vrai !

(J'ai failli être Benoît aussi, mais bon, c'est le PS, et puis le revenu universel pas universel…)
Par Sebastien Lemar

Re: La peste et le burn out

D'accord sur le RU, mais quand même: c'était la seule vraie idée révolutionnaire pour de vrai de cette putain de campagne.
Enfin, près d'un siècle et demi après, le Droit à la paresse de Paul fabulous son-in-law Lafargue, trouvait une expression politique déterminée, à défaut d'être recevable aujourd'hui.
Mais on y viendra.
Comme les cong'payes ou la SS.
Obliged.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Et oui, mais justement, dans la tête de Hamon, apparatchik PS par excellence, politicien de métier, l'application de l'idée n'avait rien de révolutionnaire… On s'est retrouvé avec une sorte de super RSA et, pour les gens qui croient que les mots ont un sens, oser le qualifier d'"universel" n'est pas passé. Pas passé du tout même…

Parce que le super RSA, c'est l'idée de la gauche du PS par excellence. Ça correspond vaguement à une idée de justicie sociale, et puis surtout, ça permet de fidéliser la clientèle, qui aurait du mal à ce que des millionaires touchent 700 euros de l'état. Après tout il y a aussi des circo à gagner, c'est ça qui rapporte.

Hamon avait une vraie opportunité : ex-frondeur, il pouvait se détacher de l'historique désastreux des 5 dernières années. Il pouvait même récolter des mélenchonistes. Tant pis pour lui, Il n'a pas su se rendre crédible comme autre chose qu'un pur produit du PS.
Par Kazoula

Re: La peste et le burn out

"apparatchik PS par excellence, politicien de métier"

Vous parlez de Mélenchon, là ?

"Après tout il y a aussi des circo à gagner, c'est ça qui rapporte." En effet :

[www.capital.fr]
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Non, je parle de Hamon. Mélenchon n'est plus au PS.
Par Kazoula

Re: La peste et le burn out

C'était une blague, bien sûr qu'il n'est plus au PS mais il y a été apparatchik de longues années.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Pardon, je ne savais pas que l'humour avait encore cours ici. C'est plutôt une bonne surprise.

Mais du coup vous m'excuserez, surtout en ce jour funeste pour nos petits commissaires des peuples, je me blinde un petit peu !
Par Mathieu

Re: La peste et le burn out

J'aimerai savoir en quoi votre vote Macron donnera un résultat différent que le quinquennat PS qu'on vient de se taper ?
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Parce que Macron n'est pas un candidat PS.
Par Mathieu

Re: La peste et le burn out

Et il n'a eut aucun rôle dans le quinquennat qui s’achève ? Genre il n'a pas conseillé le président les premières années ? Il n'a eut aucunes initiatives quand il était ministre ?
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

En effet, vous mentionnez d'ailleurs assez précisément ses deux rôles principaux. Il y a fait voté une loi, et ça s'était globalement bien passé, notamment si l'on compare des lois similaires sous Sarkozy ou Hollande, comme la loi travail défendue par Myriam El Khomri.

C'est plutôt un bon indicateur de ce qu'il va pouvoir faire.
Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re: La peste et le burn out

1. Vous avez raison, Macron n'est qu'un phénomène, fabriqué par Hollande et quelques grands patrons pour qu'il poursuive sa politique libéro-libérale…

2. Quant à la gauche dépassée et à la droite corrompue : demandez à Gattaz, Pinault et les autres copains de Macron s'ils n'y croient pas eux à la droite ? Peut-être moins à la gauche, je vous l'accorde…
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Citation:
1. Vous avez raison, Macron n'est qu'un phénomène, fabriqué par Hollande et quelques grands patrons pour qu'il poursuive sa politique libéro-libérale…


Je ne suis pas sûr que ce soit de l'ironie, donc je précise quand même, ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire.

Citation:
2. Quant à la gauche dépassée et à la droite corrompue : demandez à Gattaz, Pinault et les autres copains de Macron s'ils n'y croient pas eux à la droite ? Peut-être moins à la gauche, je vous l'accorde…


Pierre Gattaz a appelé clairement à voter Fillon.

J'aurais pu dire dépassé pour la droite également, remarqué, mais pour moi ça fait bien longtemps qu'elle l'est.
Par Faab

Re: La peste et le burn out

Comme c'est étrange...
Vous ne saviez pas que depuis 35 ans ce sont vos conceptions qui dominent le monde en France comme ailleurs avec 3 siècles d'histoire derrière elles ?
Tout le monde sait que Macron en tant qu'individu est vide mais aussi ce qu'il représente : la France de la bourgeoisie "éclairée" allant du notable de province aux cercles parisiens de la grande bourgeoisie en passant par le startuper glorieux, celle qui croit à l'idée de "faire carrière", à l'épargne, aux hiérarchies par le "talent" (= aptitude à se servir du système), veut bien être compatissant avec les perdants mais bon, hein, soient ils sont feignasses, soit un peu idiot puisque tout le monde sait qu'il y a égalité des chances. Et si il n'y a pas cette égalité des chances, on essaiera de la faire pour voir qui court le plus vite dans une "concurrence libre et non faussée" vue comme moteur d'un progrès avec, au bout des peines et des efforts, cette aristocratie des parvenus qu'on dissimule sous le barbarisme "méritocratie", nos "champions".

Problème pour Macron : le logiciel libéral n'est pas bien ancré en France, on a ce truc qu'on appelle "république sociale" (art. 1 de la Constitution) qui, contrairement au monde anglo-saxon notamment, fait qu'on ne sait pas qu'il faut vivre en s'adossant au crédit bancaire plus qu'à l'Etat, que pour "réussir" il peut suffire de vendre des promesses à des capitalistes, obtenir qu'ils vous confient des fonds, et se servir à la marge (parfois grosse marge, Tapie, Drahi...). Dans les médias, Hanouna n'est-il pas un champion, adossé à Bolloré fils et père, un glorieux talent incarnant ce qu'il y a de meilleur ? Paraît qu'on lui aurait confié 50 millions d'euros par an, autant que ce que la France avait prévu en 2015 pour l'accueil de réfugiés. C'est beau l'initiative privée, le sens des priorités de nos milliardaires, vivement qu'on refasse un pacte de responsabilité avec des gens si responsables.

Bon, espérons que le style Bayrou tempèrera Macron parce que sinon, il faut s'attendre à ce qu'il y ait du sport dans les rues. Au final, si on prend Macron + Fillon comme représentants du libéralisme, ça fait 43,8%, le reste ayant d'une manière ou d'une autre dans leurs programmes quelque chose d'anti-libéral. Faut dire que le libéralisme patine : l'augmentation des inégalités et une "croissance" sans autre sens qu'elle-même, font se demander pourquoi on court comme ça.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Merci de ce post, il symbolise bien tout le mépris à l'égard des électeurs de Macron que j'ai essayé d'évoquer auparavant.

Ah, tous ces gens qui se trompent, qui n'ont pas compris qu'en fait le social-libéralisme, la flexisécurité, c'est ce qu'on applique depuis 35 ans dans le monde. Ils sont tellement bêtes quand vous vous êtes intelligent.
Par Faab

Re: La peste et le burn out

Pourquoi du mépris ? N'est-ce pas la tendance depuis des décennies et le programme néolibéral n'est-il pas celui du libéralisme du XVIIIe ?
En fait, j'ai l'impression qu'en France ces tendances idéologiques ont du mal à s'affirmer pour ce qu'elles sont, à cause du fond "république sociale" de notre histoire contrairement aux pays anglo-saxons. Faut pas avoir honte, et si ce que je décris est bien la pensée macronienne, autant l'assumer.
La "flexi-sécurité" comme pour Macron, ça doit être la flexibilité au service du marché et l'Etat en recours minimal là aussi au service du marché, partout de la privatisation, le secteur public désigné comme "charge" même quand il est plus efficace que le privé, pas de planification étatique c'est-à-dire démocratique dans l'idéal, et une production-consommation allant au gré des modes, de la force marketing, de l'accaparement des désirs par l'occupation maximale des espaces publics.

C'est que Macron ministre de l'économie expliquait in english à un public "silicon valley" : pour lui, le boulot de l'Etat est de garantir un cadre stable pour l'économie privée, son ambition est de faire le CAC40 de l'avenir, c'est-à-dire les futurs "champions", la destruction créatrice paraît-il.
Pour avoir expérimenté de l'intérieur ces milieux, c'est les mêmes discours que j'entendais il y a 15-20 ans, avec des rencontres pour trouver des business angels, et une ribambelle de projets foireux vendus à des investisseurs n'y comprenant rien mais rêvant de grande rentabilité le jour où on trouvera un business model, le système devant faire une sélection naturelle éliminant de manière assez aléatoire les uns et les autres (pourquoi Twitter ? comment ça tient ?).

Au final, on a les concentrations capitalistiques et le mécanisme classique de baisse tendancielle du taux de profit (merci Marx...) jusqu'à dire qu'un travail ne vaut rien, qu'il doit être offert "gratuitement" : janvier 2016, Alphabet (ex-Google) devient la plus grosse entreprise du monde avec un produit d'appel gratuit, son moteur de recherche. Etonnant, non ?

Et si le capital a besoin de force de travail, il n'a pas besoin que celle-ci soit humaine : quand on atteint un niveau d'automatisation tel que même des taches intellectuelles se font par des machines, faut pas trop compter sur l'"innovation" pour fournir de l'emploi. Des premiers métiers à tisser aux robots d'usines, on a eu la prolétarisation de l'artisanat puis l'élimination de l'humain, dans l'agriculture on en est à la prolétarisation et l'élimination des paysans avance, et ces développements se mettent à toucher le service et même la création (cf émission @si de 2015 : Il faut sortir de l'info copier-coller. Vraiment ? Qui a besoin d'auteurs quand il s'agit juste de faire du clic, capter un buzz ?)

Je ne sais pas trop ce qu'est censé être le monde de demain pour les économies dites "développées" mais je crois qu'on se leurre si on compte sur l'économie capitaliste pour donner à chacun un travail valable, une activité associée à un revenu, valorisante individuellement et socialement.
Ou plutôt, je parierais qu'on ira vers un revenu universel qui ne dira pas son nom, la traduction de tout et n'importe quoi en valeur argent : quand on intègre au PIB des activités comme le "service à la personne", c'est une innovation comptable étonnante par rapport au productivisme du XIXe où on ne considérait certainement pas ça comme producteur de richesse, mais plutôt comme domesticité pour capitaliste parasite ou lien social naturel. A force de dématérialisation, la "richesse" selon les comptables devrait finir par se montrer pour ce qu'elle est, simple valeur pour asseoir l'ordre des pouvoirs, définir qui sert ou se fait servir.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Merci de ce post, il symbolise bien tout le mépris à l'égard des électeurs de Macron que j'ai essayé d'évoquer auparavant.

Ah, tous ces gens qui se trompent, qui n'ont pas compris qu'en fait le social-libéralisme, la flexisécurité, c'est ce qu'on applique depuis 35 ans dans le monde. Ils sont tellement bêtes quand vous vous êtes intelligent.
Par Faab

Re: La peste et le burn out

Bizarre... il y a sans doute désaccord mais je n'ai pas l'impression d'avoir mis du mépris dans ce que j'écrivais, seulement ma perception de ce qu'est la ligne politique de Macron, la même tendance vers ce que vous appelez la flexisécurité à laquelle la république sociale résiste comme elle peut. En Allemagne, ce sont sans doute les réformes Hartz qui ont signé la fin de la résistance mais bon, il se pourrait qu'ils en reviennent avec Schulz : inégalités, taux de pauvreté, montée des nationalismes, ça commence à faire beaucoup d'indications qu'il y a un truc qui cloche.

Mais si ce n'est pas ça, pour quel genre de société votent les électeurs de Macron selon vous ?
Parce qu'en fait, c'est à croire que le flou que tout le monde voit chez Macron est aussi chez ses électeurs, qu'au fond ils ne savent pas (ou n'osent pas...) dire ce qu'ils veulent.

Perso, j'aimerais bien savoir qui serait honoré dans une société macronienne, mis en avant, incarnerait l'esprit voulu.
Dans mon esprit, ce serait le style Tapie, tout ce bel esprit d'entreprise des années 80-90 le En marche ! de l'époque, quand Mitterrand le trouvait pas mal ce petit jeune.

P.S. : un article de 1993 parlant de Tapie le protégé de Mitterrand, vu comme candidat potentiel à l'élection présidentielle contre Rocard :

"Il est député, ancien ministre, espoir du MRG, tête de liste annoncée aux européennes, prétendant à la mairie de Marseille, candidat inavoué à l'élection présidentielle, et, pourtant, il n'a jamais paru si mal à l'aise, si peu sûr de lui. Car Bernard Tapie, ces jours-ci, joue son avenir. Il le sait et s'interroge: tant d'efforts, de paris gagnés, de provocations en tout genre, d'énergie dépensée et de partisans récompensés, bref, tant de culot et d'ambition au service de son camp - la gauche - mais surtout de lui-même, tout cela pour faire avancer une cause désormais sans futur ?
Pas question cependant, pour lui, de renoncer. Fidèle à sa méthode - la meilleure défense, c'est l'attaque - l'homme fonce. Hurle au complot. Politise à fond l'affaire de l'OM. Avec comme seul - mais pas mince - soutien un avocat de talent: François Mitterrand.
Mystère: pourquoi celui qui aime se placer dans la lignée de Jaurès et de Blum, pourfend l'argent corrupteur et préfère les imparfaits du subjonctif au langage des vestiaires choisit-il comme nouveau héros le patron de l'OM ?
(...)
«Il suffit de comparer ce que Mitterrand a dit de Rocard et de Tapie pour comprendre où il veut en venir», confie, amer, un dirigeant actuel du Parti socialiste. Barrer la route au président de moins en moins provisoire de la direction du PS en favorisant l'aventure Tapie, servie par tout ce qui reste de mitterrandistes, tel est bien le plan de l'Elysée. Le patron de l'OM est la dernière carte de François Mitterrand. Cela ne le gênera pas - au contraire - de la jouer contre ses anciens amis socialistes.
(...)
Avec l'OM en cadeau de mariage, Tapie a donc «épousé» le MRG. Il va s'en servir avec les encouragements du Château. Le 19 juin, tout ce que le PS compte d'antirocardiens - de Poperen à Fabius - assiste à la convention nationale de ce petit allié devenu gros - grâce à Tapie - et intéressant - depuis le «coup d'Etat» de Michel Rocard. Tout le monde comprend le projet du couple Mitterrand-Tapie: le PS est en deuil; l'air du temps est moins que jamais à l'idéologie; entre des socialistes fatigués et une majorité condamnée à s'essouffler, il y a un créneau. Le patron de l'OM peut l'occuper. Sur fond de populisme, de rejet des élites et d'antirocardisme, pourquoi n'apporterait-il pas l'enthousiasme dont la France semble singulièrement manquer ?
"




Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:52 le 24/04/2017 par Faab.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Citation:
Mais si ce n'est pas ça, pour quel genre de société votent les électeurs de Macron selon vous ?


Citation:
Ah, tous ces gens qui se trompent, qui n'ont pas compris qu'en fait le social-libéralisme, la flexisécurité, c'est ce qu'on applique depuis 35 ans dans le monde
Par fifi

Re: La peste et le burn out

Je n'éprouve aucun mépris pour les électeurs de Macron. Je n'en éprouve même pas pour Macron. J'ai même beaucoup d'admiration pour un type (bien aidé, il est vrai) capable à ce point de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Lu le post de Faab après avoir écrit : il nie avoir exprimé le mépris que ce monsieur (peut-être suis-je sexiste?) a cru lire. Mais voyons, Faab! Il est un spécialiste, lui qui fait couler des flots de mépris sur ce forum.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:28 le 25/04/2017 par fifi.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Ça prouve juste que vous êtes à peu près aussi sectaire et caricatural que Faab. Félicitations.
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

C'est comme les bébés qui apprennent à parler...quand ils rencontrent un nouveau mot, ils le répètent à l'envi pour le posséder et le garder.
Freudqo c'est: "sectaire".

Répétez, répétez....allez: "sectaire, sectaire, sectaire."

mais vous pouvez aussi vous taire, vous taire, vous taire...
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

Vous devez rencontrer beaucoup de gens qui viennent d'apprendre le mot "blaireau".
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

Vous avez un grand nez: le blair haut. (je la décrypte car vous ne pouviez comprendre)

En ce cas, relisez Cyrano.
Par freudqo

Re: La peste et le burn out

J'ai décidément connu des mecs de droite qui avaient plus la classe que vous tous réunis…
Par freudqo

Mais quand même bravo

Dans le doute, je l'ajoute à mon premier message, parce que j'ai l'impression que le taulier en prend vraiment beaucoup par la clique mélenchonnienne du forum :

Bravo et merci à Daniel Schneidermann de reconnaître qu'il y a un vote meilleur que l'autre dimanche prochain si on a le moindre attachement à la démocratie, quelles que soient les idées et les différences de chacun.
Par Romain I

Re: Mais quand même bravo

"Attachement à la démocratie". Quelle blague.
Il serait temps de se rendre compte que notre inclusion dans l'UE et la Vème République produisent le sentiment que nous ne sommes plus en démocratie. Et surtout que la fiabilité de ce sentiment importe peu puisque cela produit une désaffection massive pour la politique.
Si vous voulez montrer votre attachement à la démocratie, votez pour le programme qui donnera le sentiment que l'on est en démocratie et qui fera participer les gens. C'est de toute évidence les programmes incluant de la démocratie directe qui réussiront cela.
Clairement pas celui de Macron.
Par freudqo

Re: Mais quand même bravo

Ces enfants gâtés qui ne sont pas contents qu'on n'aie pas choisi leur champion et qui prétendent t'expliquer la démocratie.
Par Romain I

Re: Mais quand même bravo

Vous devez confondre. Cela fait longtemps que j'ai pris le parti d'en rire.

Je me fiche que la Vème République soit une démocratie ou non. JLM aurait été évincé du second tour par le fait du prince, je n'aurai pas trouvé cela plus ou moins injuste. Quand on voit la puissance du biais médiatique (je ne parle pas forcément de JLM), on aurait tort de se formaliser pour des petites entorses à l'esprit démocratique.

Et je crois que la plupart des gens sont dans cet état d'esprit. C'est l'esprit de parti, favorisé par la Vème République.
Paradoxalement, la Vème République produit cet état d'esprit où l'on se fiche complètement d'être dans une démocratie. Peut-être ça la tendance lourde de cette république : dégoûter le peuple du pouvoir plutôt que l'en écarter.
Par Bracam

Re: cuieux éloge

La clique mélenchonnienne devrait-elle se trouver très honorée de ce propos méprisant ? A moins que ce ne soit une tournure affectueuse, comme on dit cong dans le sud. C'est là qu'on se rend compte qu'il faudrait ne jamais perdre, et sans doute appliquer la même brutalité à ses "ennemis" que celle que l'on déplorait venant d'eux lorsqu'ils nous tenaient en laisse. Ceci pour infliger comme eux auparavant son bout de pouvoir et asservir tout ce qui ne pense pas comme soi jusqu'au prochain renversement et ses futurs proscrits. Continuons alors, j'adore l'humain. Le fait est que je n'ai jamais cautionné les vibrants hommages des meetings de Mélenchon à l'intelligence du peuple. Ce qui n'a pas rendu les foules qui partageaient leur humanité moins émouvantes : nous avons vu tant de lumière et d'espoirs dans ces visages, je les ai aimés.
Par sandy

Re: cuieux éloge

Oui c'est ça qu'il faut retenir. C'est qu'il y a encore plein d'humanisme dans ce pays. Et donc de l'espoir.
Par shuppy

Re: La peste et le burn out

Si la Trumpette et son parti sont des dangers pour notre démocratie pourquoi ne sont ils pas interdits ? Des connaisseurs pour m'indiquer un bon coin de pêche pas trop loin de Paris ?
Par Bellatrix

Re: La peste et le burn out

Il faut bien croire qu'ils remplissent une fonction. Et on voit aisément laquelle.
Par catherinel

Re: La peste et le burn out

Les étangs de Commelles, limite val d'oise... Viendez !
Par Montabelais

Re: La peste et le burn out

Allez plutôt braconner les étangs des nantis en Sologne ;-)
Par yann astuce chébran

Re: La peste et le burn out

Par Erwin

Re: La peste et le burn out

Voir Mélenchon indécis pour ses consignes de vote, bof... je ne vois pas ce qu'il y a de choquant ou condamnable là-dedans.

Je comprends pas ces élections avec ce parti (le FN) qui est là pour ne JAMAIS être élu, contre lequel il faut systématiquement faire barrage. On dirait un jeu idiot. A quoi ça rime, tout ça?

Je dois être vraiment stupide mais quand je vais voter, je vais voter POUR quelqu'un et pas CONTRE un autre. Je ne me déplace pas, sinon, ou je vote blanc.

Je suis passé quelques minutes devant la télé hier. Je sais pas si certains d'entre vous l'on ressenti... cette espèce de joie, d'extase, qu'ils avaient tellement de mal à camoufler, de la plupart des journalistes quand ils parlaient de Macron ou montraient des images du QG de campagne. On se serait cru après la victoire d'une coupe du monde de football.
Par DonGiedo

Re: La peste et le burn out

Il faut faire barrage au FN car ils ne sont pas républicains ni démocrates. Pas comme la droite classique qui s’assoie sur le résultat du référendum de 2005 et pas comme la gauche de droite qui court-circuite l'assemblée à coups de 49.3. Bon, ok, ils l'ont fait mais c'était pour le bien du peuple (trop stupide). Pas comme le FN qui est méchant et qui mange des chatons au petit-déj.

Le FN au pouvoir, c'est dans 15 jours ou dans 5 ans, après le règne de Banclar Ier. Ça va pas être beau à voir, mais ça peut pas être pire que ce que certains imaginent dans leurs cauchemars. Ceci dit, j'espère me tromper et que ça soit Méluche dans 5 ans.
Par dorfinger

Re:

Si l'élection à la présidence de Mr Macron ne paraît faire aucun doute ,une chose fait tout de même froid dans le dos:
Y-a-t-il eu dans l'histoire de la 5ém république un candidat faisant un si bas score au permier tour qui soit élu au second ?
Par dorfinger

Re:

Par DétecteurdeVérité

Re: La peste et le burn out

La bulle Macron : vous aviez raison Daniel Schneidermann
Macron c'est une bulle, c'est du vide sidéral, c'est de la manipulation au grand jour, des sondages qu'on publiait à tour de bras pour faire naître du rien, c'est de l'envie de Macron que des publicistes créée sous nos yeux et à laquelle se faisaient prendre les mêmes qui s'amassent devant les Apple stores aux petites heures du matin pour découvrir le e-produit dont la Com a créé chez eux l'envie, une envie qui disparaîtra au premier bug, à la première batterie explosée.
Macron c'est cet espèce de joujou pour adultes à 600 euros, tout petit qui tient en main, et qu'on vous dépose dans un coffret en carton dur à l'enrobage luxueux
C'est ça la bulle Macron

La bulle Macron c'est une réussite marketing : chapeau les journalistes transformés en promotionneurs, esclaves de leur grand patron de presse, Bank & Co

Si Lassalle avait bénéficié du même dispositif de com il aurait frôlé les 15 %
Alors ne parlons pas de Mélenchon qui a réussi à dépasser les 19% en dépit des campagnes d'abstention de presse sauf pour l'ultime menace du couteau entre les dents. Et maintenant on lui demande de ne pas s'abstenir, et maintenant le JLM il devient leur centre d'intérêt.

Et de l'autre côté, il y a la France de toujours, celle qui obéit à ses petits intérêts minables, à ses petites rancœurs, la France des notables qui excusent Fillon et la France pétainiste
La torture en Algérie passée sous silence, le Vel' d'Hiv' aux milles excuses
T'entends Boris Vian, t'entends Jean Moulin

BHL, le con, sûr que la fille du vieux facho ne sera pas élue sur les ondes américaines, il y a une semaine
Et on nous vole une élection en nous faisant la promotion d'un ectoplasme, on se joue de la démocratie, et on nous accule à voter pour cette machine à ubériser la vie sociale pour éviter les bottes noires de l'enfer

Tout ce scénario prévu d'avance, qui se déroule sous nos yeux...

WANTED : Hollande, Valls, Cambadélis...
Par hmmm hmmm

Re:

Il n'a pas pu s'en empêcher... Quel dommage... Céder à l'injonction républicaine... Daniel...
Le chantage à la peste brune, la social-démocratie exsangue n'a plus que ça à nous proposer. Il a été créé de toutes pièces, ce second tour qui adoubera la "nouvelle tête" et son nouveau parti. Pour toujours la même cuisine, toujours...
Je ne marche pas au chantage. J'ai marché, longtemps, mais je ne marche plus.
Je pensais (j'espérais?) qu'ici il y aurait plus d'intelligence et de recul. Mais non. Face au fumigène Le Pen, tout le monde pers son recul et son sens critique, même les plus intelligent. Tout mais pas ça!! Les années 30 oulala!
Le Pen et Macron sont les deux faces de la même pièce, que cela vous plaise ou non (et oui, Mélenchon a sa place dans le cirque comme les autres, ce qui nous fait une pièce à trois faces, zut... c'est plus compliqué que ce que je pensais).
Bref, autant dire que le bazar a encore de belles années devant lui.
Par Indieboy

Il est temps de parler du national libéralisme avec JF Bayart

Bonjour



suggestion pour la prochaine émission, cette interview prend une toute autre pertinence ce matin :

[www.bastamag.net]

Sinon je maitiens qu'une emission sur le pouvoir prescripteur des sondages serait tout à fait à propos également avec Alain Garrigou qui a bien étudié le désastre actuel de notre sondocratie
Par nesciens

Re: La peste et le burn out

Cher DS,

On peut approuver sans réserve le non-appel de Mélenchon à voter Macron ET se préparer à voter Macron de toute façon.
Par cg

Re: La peste et le burn out

Qu’avez vous encore contre Melenchon ? Vous lui reprochez de ne pas se precipiter pour appeler a voter Macron ? Il a bien raison. Vous reparlerez xu burn out puisqusvous n’avez trouve que ce terme pour evoquer la politique destructrice que cet homme va mener sous la houlette des Minc et Attali, sans oublier Merkel. Melenchon est trop intelligent pour ne pas comprendre ce qui attend ce bon peuple qui va cracher son sang, comme il dit. Et çà ne sera que reculer pour mieux sauter dans les extrêmes. J’ai voté Melenchon et je ne suis pas suffisament masochiste pour voter Macron, il se passera juste ce qui devra se passer...
Par Eärendil

Re: La peste et le burn out

Vous pouvez dire ce que vous voulez, m'en fous, je voterai blanc. Jeanmarine est bien pire que macron, mais je ne peux me résoudre à légitimer ce type avec mon vote.
Par Robert.

Re: La peste et le burn out

" je voterai blanc"
Le vote blanc n'étant pas décompté il reste ignoré. Dans le cas du 7 mai seule l'abstention pourrait être significative.
Par JIEM 92

Re: La peste et le burn out

Bonjour
L'abstention comme le vote blanc ne sont pas comptés dans les suffrages exprimés, donc au niveau des comptes c'est kif kif.
Par contre le vote blanc indique que le choix proposé n'est pas admis puisque l'on s'est déplacé pour dire qu'aucun des candidats proposés ne convient.
L'abstention peut être due à d'autres motifs, comme la maladie par exemple.
Donc le vote blanc est plus politique que l'abstention.
Par emilie bouyer

Re: La peste et le burn out

Chez moi, c'est la Pen qui triomphe...Comme quoi y'a pas qui le climat qui déconne par ici. Tristesse. Si tu vas sur la place, 33% de tes rencontres t'auront fait un bras d'honneur en optant pour un merdier innommable. Chagrin tenace.
Par MyrETON

Re: La peste et le burn out

Alors la gauche qu'avait trop peur de Mélenchon, contente?
Par hansolo

Re: La peste et le burn out

Plus prosaïquement, c'est facile de titrer "Jamais!" et soutenir par ailleurs toutes les politiques qui permettent à l'épouvantail de persister ... (Car extrêmement pratique vu que le qualifié non-FN est certain d'être élu grâce aux cris d'orfraie hypocrites)



Modifié 2 fois. Dernière modification le 10:30 le 24/04/2017 par hansolo.
Par pingouin

Re: La peste et le burn out

Monsieur Daniel Schneidermann, cessez s'il vous plaît, ces imprécations paternalistes, qui donnent en outre la fâcheuse impression de hurler avec les loups.
Lors que vous vous autodésignez depuis longtemps "critique des médias", ne croyez vous pas qu'il aurait été utile de relayer ce billet d'Aude Lancelin
Quel genre de leçon avez-vous à donner à telle ou tel ?

J'ai longuement hésité à voter ce dimanche, et finalement j'y suis allé. Je le regrette presque.
En tous cas, c'était la dernière fois.
Votre chantage, gardez-le pour vous.
Même pas peur, et même pas honte. Je ne suis pas responsable des faux choix qu'on nous impose en permanence.
Il ne s'agit pas entre les deux de mettre un signe "égal". Mais le moindre mal, c'est toujours le mal.

Sieyès, lui au moins, n'avait pas l'impudence de se cacher derrière son petit doigt : il préconisait le système représentatif comme rempart à la démocratie réelle, car il n'avait aucune confiance au peuple.
Cela fait plusieurs mois que je discute avec pas mal de monde autour de moi. Dans cet échantillon (évidemment non représentatif), il y a un certain nombre d'électeurs EM. Et aucun, je dis bien aucun, n'a été capable de me citer une mesure programmatique concrète qui le motivait. La plupart évoquait plutôt un argument de résignation, "pour faire barrage à", "parce que Mélenchon c'est Cuba", et bla bla, soit le saint catéchisme entendu partout à la radio et à la TV.

Je veux bien croire qu'il y ait une frange de la population qui soit sincèrement enthousiaste à la candidature du jeune banquier. Ceux-là, en effet, qui sont du bon côté de la mondialisation libérale, ceux qui "en veulent", ceux qui ont oublié (ou qui ne veulent pas le voir, ou qui s'en accomodent) que pour un vainqueur à la course au fric il y a sept perdants, ceux-là, hélas, qui constituent mon écosystème naturel. Je ne crois pas me tromper en estimant cette frange à 10-15% de l'électorat. Pourquoi pas.
Le résultat d'hier, et bien davantage l'exultation éditoriale qui s'est ensuivie, me convainc que l'oligarchie, et son soutier médiatique, a bien réussi son coup cette fois-ci. Des millions de français ne sont fait enfler avec le sourire et vont gentiment refaire le sketch de 2002, c'est à pleurer.

Mon vote, même blanc, revient à consentir et, pire encore, légitimer ce qui va advenir.
Eh bien, pas question, Daniel Schneidermann.
"Not in my name"
En effet : Jamais.
Plus jamais.
Par Robert.

Vous n'y pensez pas !

"relayer ce billet d'Aude Lancelin"
Aude Lancelin sur @si !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:15 le 24/04/2017 par Robert..
Par Al1

Re: Vous n'y pensez pas !

Oui, on l'attend toujours !
Par Emma12

Re: La peste et le burn out

Hésitant entre vote blanc et abstention, je me dis que si je ne vais pas voter, je serai comptabilisée avec les gens qui s'en fichent.
Et je ne m'en fiche pas. Alors, le vote blanc aurait sans doute plus de sens pour montrer ma colère ?
Par fifi

Re: La peste et le burn out

ou les gens qui privilégient le W.E! (le lendemain est -malgré Giscard-) férié?
Par PONTEUXIN

Re: La peste et le burn out

Comme vous avez raison.
Pourquoi ne pas aller voir ce qu'en pense DARK VADOR ? (début de la discussion )
Par richie3774

Re: La peste et le burn out

Daniel,

Pourquoi ce besoin de toujours nous taper dessus ? Dès qu’un truc foire, une baffe à la France insoumise. Ca devient lassant.

Nos porte-paroles, Garrido et Corbière, se sont bien comportés, dans une soirée difficile, et ce qu’ils ont dit sur la prudence avec laquelle il fallait prendre les estimations était parfaitement justifié. Au passage, je voudrais signaler que c’était la première fois que je les voyais sur les 2 grandes chaines nationales, ce qui en dit une xième fois long sur le système médiatique français.

Quant à l’attitude à avoir vis-à-vis du second tour, je vais citer, de mémoire donc c’est approximatif, une phrase de The Wire : « à ce jeu, la manière façon de ne pas perdre, c’est parfois de ne pas jouer ».
Laisser passer la fille du tortionnaire, avec son cortège de haineux et de collabos n’est pas une option, mais contribuer à élire le sac à vent Macron n’est un pas une non plus. Dans quelques mois, il aura saccagé le code du travail, plongé les chômeurs dans une misère encore plus noire, se sera agenouillé devant la commission européenne, et peut-être ira faire le mickey en Ukraine, en Syrie ou en Corée dans les fourgons de l’Otan. Personnellement, je n’aurais pas envie d’apporter ma pierre à cet édifice-là.

Je remercie Jean-Luc Mélenchon de ne pas avoir préempté l’avis de ses soutiens, c’est une attitude démocratique et respectueuse.

Mon conseil : l’abstention. Qu’ils se débrouillent avec ce second tour dont ils ont tant rêvé.
Par tosh

Re: La peste et le burn out

Garrido et Corbiere étaient ridicules et je pense qu'ils en étaient conscients. ils se sont comportes en soldats inflexibles pour defendre la ligne du chef, je comprends leur position difficile et je les salue car ils ont fait une excellente campagne.
Par PONTEUXIN

Re: La peste et le burn out

DARK VADOR vous dit :"petit terrien rétrograde....Ne vois tu donc pas où les collabos sont passés ?
Par la galaxie et alzheimer ils sont touchés, quand la mort sur son aile sombre ne les les a pas emportés..."
Souffle rauque
Par Lafargue

Brun bonnet et col blanc

Le système à deux tours a fonctionné seule la droite peut présenter un candidat.

Que ceux du corps électoral qui se sentent concerné aillent départager leurs champions.

Méluch' ne s'est pas plié au temps (bouhouhou il a attendu minuit) médiatique et a refusé le rôle du chef éclairé/éclairant, chapeau.
Par pfffffff

Re: La peste et le burn out

Je viens d'avoir une épiphanie.
Je commence à saisir pourquoi les américains ont voté Trump, il arrive un moment ou l'exaspération envers les injonctions du système fait péter le barrage psychologique qui vous retient de voter pour des psychopathes...
Ce qui est fascinant d'ailleurs, parce que je n'arrivais absolument pas à envisager pourquoi ils avaient pu en arriver là, alors que la réponse m'apparaît maintenant avec une clarté qui frôle la révélation mystique.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:38 le 24/04/2017 par pfffffff.
Par Tatanka

Re: La peste et le burn out

Bienvenu au club!
Quand j'expliquais ça aux copains, ils me regardaient l'air complètement à l'ouest.
Par PONTEUXIN

Re: La peste et le burn out

Quelle lucidité, DARK VADOR est tout à fait de votre avis.
(Voir début de la discussion)
Par tosh

Re: La peste et le burn out

L'attitude de Melenchon relève tout simplement ce celle d'un mauvais perdant. Je pense qu'il regrettera sa piètre prestation tant sur le fond que sur la forme.
Il a annoncé que le résultat de la consultation serait rendu publique .... On risque de voir la face cachée de ce mouvement, aussi sectaire qu'un LO ou NPA.
Il apparaît que le spectre politique est bien un cercle et que les extrêmes finissent par se rejoindre.

Franchement Daniel merci pour cette chronique qui prouve que vous n'avez pas comme beaucoup de journaux main stream le soucis de toujours brosser la majorité de votre auditoire dans le sens du poil.
Quand a la ligne éditoriale concernant la bulle Macron ... franchement il s'agit bien d'une bulle elle n'a juste pas éclatée.
Par Bellatrix

Re: La peste et le burn out

Les extrêmes finissent par se rejoindre.

Bon sang, mais c'est bien sûr !

Sans ironie, que signifie, en démocratie, donner des consignes de vote ? Au mieux c'est une tartufferie...
Par tosh

Re: La peste et le burn out

Je pense que son silence est une consigne de vote en soit et quand je lis ce forum cela me parait assez évident. voyez la tartuferie ou vous voulez.

Citation:
La France Insoumise, une vision politique résolument moderne et humaniste


mais finalement pas si humaniste....
Par Tatanka

Re: La peste et le burn out

Il y a un moment où il faut arrêter de prendre les gens pour des cons.
Il me semble qu'il y en a beaucoup qui ne comprennent pas le sens du mot "Insoumis".
Mélenchon donnant une consigne de vote..?!
A qui..? A des insoumis, qui donc devrait se soumettre à la décision d'un seul..?
Toujours rien compris..?
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

J'essayais d'y échapper, mais non!
En vous lisant tosh, je viens de rencontrer, une nouvelle fois la bêtise.

Quant à votre géométrie pour expliquer les extrêmes d'un cercle...je ne sais que dire?
Par tosh

Re: La peste et le burn out

Citation:
Quant à votre géométrie pour expliquer les extrêmes d'un cercle...je ne sais que dire?


J’évite en générale de répondre aux trolls qui n’apportent rien a la discussion mais vous me faites pitié.

Fred et Jamy : comment ca marche
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Non mais allô quoi !!!

On parle de droite et gauche, c'est à dire d'un axe ! Une unique dimension, et vous avez trouvé un dessin qui représente une unique dimension en cercle !

C'est un sophisme graphique !

Notons que PS et UMP sont à l'exact opposé dans votre comique rond.
Et que l'aile droite du PS est à l'exact opposé du FN.
Et les copains du NPA seront contents d'apprendre qu'ils sont aussi proches du FN que le PS de son aile droite !


Non, ne me dites pas que vous y croyez vraiment ! :-D
Par tosh

Re: La peste et le burn out

le dessin vise a expliquer le principe géométrique a notre ami du dessus qui utilise le mot bêtise pour caractériser tout ce avec quoi il n'est pas d'accord ou ne comprend pas.

La question n'est pas est ce que j'y crois , la question est : est ce le cas ... Quand je vois les messages ici et la main tendue du FN a FI ce matin ça me file mal au bide, vraiment.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Mais c'est pas un principe géométrique !
Géométriquement c'est un non-sens, et politiquement c'est un sophisme !
Par Bellatrix

Re: La peste et le burn out

Vous avez essayé la tisane au fenouil ? C'est assez efficace pour le mal de ventre...
Par Kazoula

NASSE

Attention, tosh, vous êtes tombé(e) dans la nasse des mélenchontrolls ! Pas de réponse sur la main tendue du FN à Mélenchon mais des conseils médicaux (Bernadette Soubirous n'est pas loin) ou des âneries (Nabila, par exemple, pour faire diversion). Quand on caresse un cercle, il devient vicieux !
Par tosh

Re: NASSE

merde et moi qui pensais que bellatrix se préoccupait de ma santé , quelle déception !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02:39 le 25/04/2017 par tosh.
Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re: La peste et le burn out

Le schéma est clair : la France insoumise n'est pas dedans ;-))
Par Roger

Re: La peste et le burn out

Citation:
Il a annoncé que le résultat de la consultation serait rendu publique .... On risque de voir la face cachée de ce mouvement, aussi sectaire qu'un LO ou NPA.

Pouvez-vous préciser ? Je ne comprends pas bien ce que vous sous-entendez par là.

Citation:
Il apparaît que le spectre politique est bien un cercle et que les extrêmes finissent par se rejoindre.

Je ne comprends pas non plus. Qu'est-ce qui "fait apparaître" que "les extrèmes se rejoignent". Et que voulez-vous dire par "les extrêmes se rejoignent" ? Qu'est-ce qui se rejoins ? Les pratiques ? Les discours ?
tout ?
Par Tatanka

Re: La peste et le burn out

Le piège se referme, comme disait Rama Yade. Encore une fois!
Ben NON!
Puisque le choix est entre la peste et le choléra, ça sera la Peste, histoire de bien faire boire tout le calice à mes chers Con-patriotes.
Vous avez eu peur de la Révolution par les urnes, vous l'aurez par les armes.
Par milkeater

Re: La peste et le burn out

"faire barrage"....

Nous ne sommes pas des castors.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re: La peste et le burn out

Par Dogu

Re: La peste et le burn out

On a le choix entre le racisme ethnique de Le Pen, et le rascisme de classe de Macron.

L'une n'arrivera pas au pouvoir, l'autre pourra appliquer en technicolor sa machine a broyer les vies.

Le Macronisme, c'est tres concret. Ce n'est pas juste un burn-out. C'est l'esperence de vie qui va partir au tas, la pauvrete qui va finir d'exploser, des millions de personnes supplementaires dont la vie va devenir un Enfer. Les morts au travail qui vont se multiplier.

Et, cerise sur le gateau, une collaboration vichiste d'un nouveau genre qui va devenir la grande regle.

Et pour finir, le triomphe de MLP en 2022.

A tout crin, je me demande si ce serait presque moins dommageable qu'elle arrive au pouvoir plus tot. Quand la France a encore des anticorps pour se defendre, plutot que quand elle sera completement videe de son sang !

EN 2017, elle n'aurait pas de majorite au parlement. En 2022, elle aura tout ce qu'elle voudra.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:01 le 24/04/2017 par Dogu.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Arrête, me tente pas !
Par Dogu

Re: La peste et le burn out

En fait, en 2022, elle aura meme de grosses chances de gagner des le 1er tour !
Par Catherine Roué

Re: La peste et le burn out

Par PONTEUXIN

Re: La peste et le burn out

DARK VADOR (voir début de la discussion) qui vous approuve, ajoute : "Qui des deux prétendants au 2ème tour
est du côté le plus obscur de la force ?" et encore : " Qui a le plus de réserves de forces obscures derrière lui ?
n'oublie pas petit terrien : "la menace est plus forte que son exécution" (proverbe échiquéen terrien) "
Souffle, souffle , Gros souffle impressionnant.
Par piug

Re:

Je ne partage pas votre point de vue, Daniel.
Appeler à soutenir MACRON, c'est soutenir ceux-là mêmes qui sont responsables de la montée de l'extrème-droite ! L'éternel recommencement, en somme, avec un peu plus de voix pour LEPEN la prochaine fois, puis que le système va perdurer....
en tout cas, on est bien triste aujourd'hui...
Par HRMAN

Re: je ne voterai pas Macron

1- parce que Le Pen pouvait être éliminée au premier tour. Que les responsables assument et ne nous prennent pas en otage, donneurs de leçons !?
2- Macron est dangereusement minable, et dans 5 ans Le Pen fera ? ...
3- prendre le temps de la réflexion en un moment comme celui-là, consulter les autres, quelle erreur ??
4- Ne pas voter Macron n'est en rien accepter les turpitudes de Le Pen.Qui sera en première ligne pour les combattre ? Bien plus sûrement Jean-Luc Mélenchon que tous ceux qui se précipitent à laver à bon compte leur conscience. (obscène J Dray ...)
5- J'aurai été bien déçu que "Monsieur" (pourquoi n'y aurait-il pas droit lui aussi ?) Mélenchon fasse de même. Il a autrement plus de courage et de lucidité !
BRAVO et MERCI "Monsieur Mélenchon "
Par Marie la dern'

Re: La peste et le burn out

Pourquoi encore des vannes envers JL Mélenchon?
On ne peut pas dire qu'il ne s'est pas battu, qu'il n'a pas travaillé, pas engagé...
La France Insoumise a construit un beau projet, intelligent, humaniste, ambitieux.
Elle a perdu. Mais ce n'était pas faute d'explications claires.
Voilà, maintenant c'est Macron ou Lepen.
Il me semble que la réflexion pourrait porter sur les législatives, et ici, leurs traitements dans les médias.
Par Youri Llygotme

Re: La peste et le burn out

Simple constat: TROIS candidats de droite en tête!

Tombé par hasard sur Hamon hier soir. Il a remplacé "PS" par "la gauche" dans sa déclaration après-élection. Pourtant c'est bien le PS qui a été laminé, non? Toujours ce discours fallacieux. C'est dans les gènes.
Je n'ai écouté aucune autre déclaration.

Un des problèmes concernant les votes contraints "anti-Lepen" c'est que les candidats engrangent ces voix qui les arrangent bien pour aussitôt n'en tenir aucun compte dès qu'ils sont aux rênes du pouvoir.
Voir: Chirac, Hollande.
Par Kazoula

DECONFITURE

LIygotome ose encore la ramener aujourd'hui alors qu'on avait expliqué pendant des jours et des jours aux asinautes et plus particulièrement aux mélenchontrolls comme lui que les stratégies spectaculairement divergentes de Valls et Mélenchon ne pouvaient conduire qu'à un second tour Le Pen-Macron. Les mélenchontrolls ont donc gagné, ils ont obtenu ce qu'ils voulaient. En guise de miel (comme ânonnait Al1 avant le premier tour), ils ont eu la déconfiture et le fiel. Et ils viennent de contribuer ici ou là à offrir aux "gens", comme dit Mélenchon, trois (c'est quoi, ces majuscules ?) candidats de droite en tête et cinq ans de merde supplémentaires.
Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re: DECONFITURE

Et Hamon est bien sûr tout blanc là dedans ? Lui, il a fait une campagne droite, honnête, etc… et s'est désisté juste quand il a fallu…



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:22 le 24/04/2017 par Jean-Luc Barts-Andreetto.
Par Youri Llygotme

Re: DECONFITURE

Et pourquoi donc le fielleux Hamon, celui avec la main sur le coeur -quel comédien!-, (ce n'est pas une insulte, fielleux, c'est l'impression qu'il me fait, je n'y peux rien) ne se serait-il pas lui, avec ses minables 6% (qui sonnent le glas d'un PS désarticulé, dévitalisé), désisté pour Mélenchon (presque 20%).

Cela semblerait logique, non? Mais il y aurait eu un candidat vraiment de gauche au 2e tour, mais ça c'eût été intolérable pour le PS.
En plus, du haut de vos 6%, vous pourriez un peu moins la ramener et donner des leçons à tous les vents.
Mais, comme je l'ai déjà remarqué, la pudeur est une attitude qui vous est inconnue.
Par Kazoula

Re: DECONFITURE

Pudeur mon cul ! (Zazie)
Par Youri Llygotme

Re: DECONFITURE

merci de confirmer!
Par Kazoula

Re: DECONFITURE

Allez, remerciez aussi Queneau, merdre !
Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re:

Ok Daniel, peste brune ou peste burn… mais pourquoi aucun mot sur Hamon et ses 6% qui nous manquent pour être peut-être devant tout le monde au 1er tour ? Lorsqu'il était encore devant dans les horoscopes, juste après la primaire PS, de nombreuses personnes dans nos réunions publique pronostiquaient l'absence de la gauche au seconde tour s'il Hamon et Mélenchon ne faisaient pas alliance… Pardon, si Mélenchon ne faisait pas allégeance à Hamon. Ils avaient en partie raison… En partie, car le PS était en cours de destruction alors que FI en cours de construction. La dynamique de campagne qui a suivi l'a bien prouvé.

Sauf que Hamon a alors rompu le pacte de non agression et tapé à bras raccourcis sur Mélenchon (notamment à propos de Poutine) pour essayer de sauver ce qui pouvait l'être. Et ne s'est pas lui désisté lui qui attendait le contraire. Faites ce que je dis…

Trop facile de dire chez Ruquier qu'entre les deux tours il voterait Mélenchon le cas échéant et trop facile de dire aujourd'hui qu'il votera Hamon pour sauver la république. C'est comme pour la loi El Khomri. Il n'a pas voulu voter la motion de censure de la droite qui aurait pu tout bloquer. Après, c'est toujours trop tard.

Et que dire des campagnes en demi-teinte (pardon soutiens autonomes et critiques) du PCF et d'Ensemble ?

Alors NON JLM n'avait pas à donner de consigne de vote. Par honnêteté car la consigne a toujours été "pas de consigne". Et par stratégie parce que ça serait perdre un grand nombre des insoumis avant les législative.

Merci donc Daniel d'arrêter d'essayer d'analyser notre mouvdement. Visiblement, vous ne le comprenez pas.
Par Kazoula

Re:

"Visiblement, vous ne le comprenez pas."

En êtes-vous bien certain ?
Par Djac Baweur

Re: La peste et le burn out

Quitte à me faire taper sur les doigts, je suis plutôt d'accord avec DS sur ce coup-là.

Il n'y a pas de force intrinsèque des idées, rappelle souvent Lordon. En effet, il ne suffit pas d'avoir raison pour convaincre. La politique, une élection, c'est de l'humain, c'est-à-dire : c'est rempli d'affects, ça en déborde. Ce n'est pas seulement, loin de là, une pure lutte rationnelle du bon argument qui va immédiatement emporter l'adhésion. Pour gouverner 65 millions de personnes, pour se faire élire par suffisamment de gens, il faut rassembler suffisamment, il faut "attirer" suffisamment. Les pro en marketing politique l'ont hélas bien compris, et on tombe évidemment facilement dans la travers opposé au premier : ne faire de la politique que sur les affects.

Pour autant, quand on a un programme solide, cohérent, réfléchi, il faut bien se dire que cela ne suffira pas.
Or, le nombre de gens à qui j'ai parlé et qui sont persuadés que JLM est un dictateur potentiel est ahurissant. Pour eux, JLM est un type violent, c'est un extrême, c'est le gars qui engueule tout le monde, c'est le "bruit et la fureur", et il est à éviter et à fuir autant que Le Pen précisément pour cela.
Par conséquent, si on veut espérer faire passer des idées de gauche réelle, il faudra bien prendre à bras le corps ce problème. On peut toujours évidemment s'arrêter à "ouais c'est que des cons", mais dans ce cas, autant arrêter de faire de la politique.

Et précisément, dans le cas présent de l'appel au second tour, ne pas prendre position c'est remettre dans l'idée de tas de gens que JLM c'est un extrême et que bon, après tout, un extrême en appelle un autre.
Comme le dit DS, JLM est suffisamment fin orateur pour savoir très bien expliciter les choses, il aurait pu facilement dire que Macron au pouvoir c'est une poursuite sans fin des dégâts déjà opérés, que c'est par conséquent le très gros risque de faire prospérer Le Pen par la suite, etc., mais qu'il y a un "mais", c'est-à-dire le Pen.
En tant que leader politique au devant de la scène et s'étant présenté devant les électeurs, en appeler au choix des ses militants pour ne pas se prononcer lui-même passe inévitablement pour une pirouette et un manque de positionnement face à Le Pen. Et c'est malheureusement un bien mauvais point qui sera retenu par de nombreux électeurs pour la suite sur la crédibilité de JLM, dont on va pourtant avoir énormément besoin aux legislatives et en tant que force d'opposition face au macronisme (je n'ose penser : face au lepénisme).
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Plusieurs réflexions :
- Sur l'épouvantail Mélenchon, mettez n'importe qui à la place, les médias se chargeront de le transformer en tyran bolchévique ami des dictateurs, ou autre endetteur inconscient…
Mais peut-être faudra-t'il trouver un remplaçant pour la prochaine. La marche est haute !
- Sur la France Insoumise : vous n'avez pas compris le mouvement, son insoumission (hé!) et sa détermination, sa puissance.
D'une, donner des consignes de vote aurait été pour beaucoup d'entre nous une trahison. Mélenchon n'est pas un chef de "parti insoumis".
De deux, le mouvement citoyen est en action, vous le verrez aux législatives avec des tas de têtes nouvelles !
Par Djac Baweur

Re: La peste et le burn out

Si c'est uniquement de la faute des médias, alors là aussi, autant arrêter de faire de la politique...
Et, encore une fois, il y a mille manières de donner consigne.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:49 le 24/04/2017 par Djac Baweur.
Par Kazoula

LEGISLATIVES

"vous le verrez aux législatives avec des tas de têtes nouvelles"

Tiens, tiens, nous y voilà ! Il y a encore deux ou trois jours la question des "postes", des "députés", des "sénateurs" et toutes les tractations que cela suppose horrifiaient pourtant Al1... Et cette "main tendue" d'Alliot aux "insoumis" ce matin, pour le second tour, c'est quoi exactement ?
Par Al1

Re: LEGISLATIVES

Il n'y aura pas de tractation. C'est dans votre tête.
Par Kazoula

Re: LEGISLATIVES

"Il n'y aura pas de tractation"... C'est comme "le miel" !

Ah ! Ah ! Ah ! On en reparlera ! Castaner a fait l'éloge de Mélenchon ce matin sur France Info...
Par Youri Llygotme

Re: LEGISLATIVES

Ah, vous écoutez F-Info ? Qui c'est Castaner?
Par Kazoula

Re: LEGISLATIVES

Par Youri Llygotme

Re: LEGISLATIVES

Pas de tutoiement svp. Restez digne.
Par Kazoula

Re: LEGISLATIVES

C'est ça, tovaritch Youri, c'est ça, t'as raison !
Par Youri Llygotme

Re: LEGISLATIVES

ça s'écrit "tovarichtch", ô être de peu de culture.
Par Al1

Re: LEGISLATIVES

Comme Ay Catarina bella ?
Par Kazoula

TOVARITCH (Larousse)

Culture mon cul ! (Zazie)
Par REINE DUMARCAY

Re: LEGISLATIVES

Monsieur CASTANER est le député PS responsable (je ne sais pas son titre) dans la campagne de M. MACRON adepte de la vérite alternative qui a affirmé avec beaucoup de fermeté qu'en 2015, M. MACRON, alors Ministre de l'Economie ou son Cabinet avait reçu les ouvriers d'ECOPLA. Bien sûr c'était une vraie vérité alternative comme l'a démontré François RUFFIN.

Je suis mélenchoniste même mélenchonâtre - pourquoi pas ? Je ne voterai pas pour un banquier d'affaires ni pour la fille à papa.

Merci à la gauche responsable pour ces 5 ans de politique infâme. Pour rappel :

vassalisation de la France, mort de Rémi Fraisse, ANI, TSCG, CICE, loi MACRON (déjà lui) et loi EL KHOMRI avec 49 3, projet de déchéance de nationalité, interminable état d'urgence servant essentiellement à faire taire les écolos et altermondialistes, guèguerres partout pour plaire à not bon maître d'Outre Atlantique, j'arrête là.

Je m'abstiendrai.
Par Kazoula

ELOGES

Et c'est bien ce CASTANER qui a fait l'éloge de Mélenchon hier sur France Info. D'autres éloges ne cessent de pleuvoir, ce qui intrigue : ALLIOT et, ce matin encore, Jean-Marie LE PEN...
Par AkZo

Re: LEGISLATIVES

QUOI?! Castaner a offerte sa jolie main tendue à tous les mélenchontrolls?? Je ne savais pas, mais vous m'avez convaincu, je vais vite aller voter Marine!
Par kadife

Re: La peste et le burn out

Citation:
Sur l'épouvantail Mélenchon, mettez n'importe qui à la place, les médias se chargeront de le transformer en tyran bolchévique ami des dictateurs, ou autre endetteur inconscient…

Ca a été partiellement vrai pour Corbyn, mais à quel moment Sanders, Iglesias et Tsipras ont-ils été décrits en tyrans bolchéviques amis des dictateurs ? "Les médias n'aiment pas la colère" disait G. Miller dans la dernière émission. La FI devrait vraiment accepter le fait que Mélenchon a un problème d'image (aussi injuste cela soit-il) et en tirer les conséquences stratégiques.
Par Bellatrix

Re: La peste et le burn out

Corbyn a été accusé de tout, absolument tout. Il ne manque que la pédophilie pour compléter le tableau. C'est que la BBC et les soi-disants journaux de gauche (comme le Guardian) sont toujours prêts pour taper sur ceux qui ne sont pas au pouvoir.

Sanders a été qualifié d'antisémite et de raciste. Quant à Tsipras, il a été carrément traité de terroriste sur notre belle France Culture car il a osé consulter son peuple par référendum...

A mon avis, toutes ces personnes reçoivent une image qui sert à les discréditer de toutes les manières possibles, et si leurs idées politiques sont appréciées des électeurs, on invente autre chose.

Et voilà que l'on reproche maintenant au tyran dictateur de ne pas donner des injonctions de vote à ses dévôts...

Tout ceci n'est pas bien sérieux.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:43 le 24/04/2017 par Bellatrix.
Par kadife

Re: La peste et le burn out

Vous avez raison, je me suis mal exprimé.
Ce que je veux dire, c'est que l'image de Sanders, de Tsipras et d'Iglesias n'a jamais été celle de potentiels dictateurs. Ils ont essuyé les pires insultes mais il me semble que ça restait épisodique, éruptif, et sans conséquence majeure sur leur image. Le fait qu'un éditocrate abruti traite Sanders d'antisémite a suscité plus d'éclats de rire qu'autre chose.

C'est très injuste mais il y a quelque chose dans le comportement de Mélenchon qui résonne avec la marotte journalistique de son autoritarisme supposé, et qui "prend" chez pas mal de gens (dont il faut bien admettre qu'un certain nombre est totalement allergique à la personnalité de JLM), contrairement à ce qui se passe pour ses homologues grec, espagnol...

Que ces gens aient raison ou non de détester JLM, peu importe. La question elle est de savoir si Mélenchon et son image contrastée servent la cause de la FI. Or, quand je vois comment Pablo Iglesias communique, subvertit les médias dominants tout en douceur, je me dis qu'il y a moyen de trouver meilleure tête d'affiche.
Par Bellatrix

Re: La peste et le burn out

Je ne le connais pas personnellement, mais Corbyn n'a pas l'air particulièrement colérique ; pour autant, son image dans certains médias britanniques est exécrable (d'ailleurs, la BBC a été épinglée par des universitaires pour sa malhonnêteté intellectuelle). Et à ce titre, il faudra observer de près la campagne des législatives qui s'annonce.

Tsipras ne menace plus l'ordre établi (et a été salué comme un être raisonnable par les mêmes commentateurs sur FC dès sa reddition à l'Eurogroupe). La menace Sanders est également écartée, du moins pour l'instant.

Je laisse de côté l'Espagne, car je ne connais pas bien.

Mais des autres, je conclus que les attaques contre la personnalité de ces hommes sont plutôt liées au niveau de danger qu'ils représentent pour le pouvoir en place.
Par pierre mas

Re: La peste et le burn out

Citation:
Ce que je veux dire, c'est que l'image de Sanders, de Tsipras et d'Iglesias n'a jamais été celle de potentiels dictateurs.

Mouais .... Vous croyez en ce que vous dîtes?
Vous avez crié avec les loups comme vos semblables aux US en GB en Espagne ou en Grèce et vous ne voulez pas que ça se voit visiblement!

Bernie Sanders accused a relationship with Hugo Chavez by Clinton's Super PAC

Sanders accusé d'avoir défendu Cuba en 1985 fait comme Mélenchon et dit "we could learn a lot from cuba"*

'CASTRO WAS A HERO' Jeremy Corbyn hails the ‘heroism’ of communist dictator Fidel Castro despite ex-Cuban leader’s horrific human rights abuses

L’imposture Tsipras Jean-Marie Colombani : Alexis Tsipras et son parti Syriza ont montré leur vrai visage: celui d’un groupe de rupture, antisystème, anticapitaliste, et pour finir anti-européen, dont le modèle, s’il existe, doit être recherché du côté du Venezuela de feu Hugo Chavez. Un national-populisme avec comme moteur en lieu et place de la dénonciation du diable américain, une intense propagande anti-allemande faisant de la seule Angela Merkel la responsable de tous les maux de la Grèce.

Marre de vos mensonges !!!!!!
Par pierre mas

Re: La peste et le burn out

Citation:
Marre de vos mensonges !!!!!!

Et mes excuses si Kadife que je confond avec Kawouede, Kazoula et Katristan Le Gall n'a pas été de ceux qui dépeignait Mélenchon en fou dangereux fasciné par les régimes autoritaires.

Pas d'excuses si c'est le cas .
Par kadife

Re: La peste et le burn out

Je ne suis pas d'accord avec la vision que Mélenchon a de la guerre Syrie et des relations internationales en général. Ni avec plein d'autres points du programme des insoumis.

Par ailleurs je pense que considérer Mélenchon comme un dictateur en puissance amant secret de Poutine est absurde. J'ai voté pour lui en 2017.
Mais je constate que cette opinion est assez répandue dans mon entourage et est allée jusqu'à pousser des gens pourtant très à gauche à détester le personnage et par extension le mouvement dont il est le représentant.
De mon point de vue JLM a fait de grosses erreurs de communication, notamment en balançant des phrases-obus dont il aurait su qu'elles seraient immédiatement sorties de leur contexte et montées en épingle s'il avait eu un peu plus de jugeote.
Par DMorlay

Re: La peste et le burn out

" des gens très à gauche "
Le PS en est plein de ces gens "très à gauche" qui "détestent le personnage et par extension le mouvement [FI]".

Plutôt que par ses "colères" ne serait-ce pas en raison du miroir qu'il leur tend que ces gens de gôche exècrent JLM.

Un miroir qui renvoie l'image détestable d'une gauche complexée par la mollesse de ses convictions et sa capacité à s’accommoder du système.
S'en prendre au miroir est infiniment plus simple que de s'avouer sa propre dérive.
Par kadife

Re: La peste et le burn out

Leurs convictions sont loin d'être molles.
Moins molles que, au pif, celles des insoumis qui considèrent que la loi raciste de 2004 sur le port du foulard est parfaitement progressiste.
Sur la "laïcité", Mélenchon et une bonne partie des militants insoumis sont loin d'avoir fait leur aggiornamento.
Sans parler des contradictions du projet néo-keynésien, de la stratégie très problématique du "populisme de gauche", d'une certaine prétention franchouillarde à faire rayonner la patrie...
Non, les gens dont je vous parle n'ont aucune leçon de progressisme à recevoir de JLM et des insoumis.
Par pierre mas

Re: La peste et le burn out

Citation:
Moins molles que, au pif, celles des insoumis qui considèrent que la loi raciste de 2004 sur le port du foulard est parfaitement progressiste.
Sur la "laïcité", Mélenchon et une bonne partie des militants insoumis sont loin d'avoir fait leur aggiornamento.

Bof sur la laïcité? Mélenchon est raccord avec ce que veut dire ce terme c-a-d la neutralité religieuse de l'état.

Je passe mon temps à me friter avec les laïcards fourestiens du printemps républicain de ce forum sur ces sujets et je ne suis pas sur les positions de Mélenchon en ce qui concerne le voile mais il n'y a pas vraiment de rapport trop de gens sont tombés dans le panneau en réduisant la question de la laïcité à la question du voile

Ou pire en confondant féminisme /émancipation des femmes et laïcité (faux culs de merde quand on y pense la laïcité n'a jamais émancipé les femmes qui étaient mineures et sous l'autorité du père de famille au bon vieux temps de Combes et Briand mais nos tocard anti voile ne se soucie pas de la cohérence leur laïcité dévoyée est un prétexte)

Je lui reconnais une volonté farouche de ne jamais renchérir sur cette fausse thématique en se concentrant sur la question sociale.

Il n'a pas l'hypocrisie de sauter sur sa chaise comme un cabri en criant laïcité laïcité sans mentionner la question du concordat d'Alsace Moselle et du financement des écoles confessionnelles qui sont quand même de loin les deux plus profondes remise en cause du principe en France.

La religiosité en hausse des "quartiers" est une conséquence directe du libéralisme (et de ses relais pétromonarques) que prônent les BHL valls Fourest Val qui ont utilisé ce thème pour faire la guerre aux pauvres.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

"S'en prendre au miroir est infiniment plus simple que de s'avouer sa propre dérive."

DMorlay, revenez plus souvent !
Par Tatanka

Re: La peste et le burn out

Sauf, que vous semblez oublier ou ignorer qu'on nous a déjà fait le coup.
Donc pour moi pas de ralliement - Liberté de vote!
Et le Ciel reconnaitra les siens.
Par Djac Baweur

Re: La peste et le burn out

Mais chacun fait ce qu'il veut en conscience, c'est pas le problème : je parle ici de l'effet d'une déclaration publique face à l'ensemble des électeurs.
Par Jean-Luc Barts-Andreetto

Re: La peste et le burn out

Citation:
Djac Baweur
Comme le dit DS, JLM est suffisamment fin orateur pour savoir très bien expliciter les choses, il aurait pu facilement dire que Macron au pouvoir c'est une poursuite sans fin des dégâts déjà opérés, que c'est par conséquent le très gros risque de faire prospérer Le Pen par la suite, etc., mais qu'il y a un "mais", c'est-à-dire le Pen.
Cette phrase n'a aucun sens. Si vous êtes persuadé que Macron maintenant, c'est le Pen assurée dans 5 ans, vu que je ne veux pas le Pen ni maintenant ni dans 5 ans (ni après) je ne vais pas voter pour Macron.

La crédibilité de JLM est dans ce qu'il ne donne pas de consignes comme il n'en a pas donné pendant la campagne et ça n'a pas si mal marché. Je réitère que Hamon le preux aurait pu se désister et n'aurait pas été obligé d'appeler à voter pour Macron le neuf. Merci de ne pas nous demander de faire le boulot à la place des autres…
Par Djac Baweur

Re: La peste et le burn out

Même réponse qu'à Tatanka.
Par Browny

Re: La peste et le burn out

Je suis assez d'accord avec ça.
L'absence d'introspection (ne serait-ce que sur la stratégie) dans les rangs de Mélenchon depuis hier me déprime un peu... Peut-être faut-il attendre quelque jours, que l'onde de choc soit passée.

Évidemment Mélenchon est coincé : si la consigne de vote est dévolue aux militants dans son programme, ne pas respecter cette promesse poserait d'autres problèmes. Mais il reste qu'il y a mille façon, dans le discours, de présenter cet état de fait ; de même qu'il y a mille façons, devant un journaliste libéral, de répondre sur ce qui d'évidence fait peur aux électeurs (Venezuela et cie), quand bien même ces peurs ont été instrumentalisées par les médias. De même qu'il y a mille façons de militer...

L'abstention au deuxième tour, elle est logique, et elle est tentante ; mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'en laisse les autres voter Macron, je laisse surtout aux autres faire le travail ingrat (aussi horrible soit la perspective d'une endive libérale et gonflée de conflits d'intérêts dans les 5 ans à venir, qui ici a envie de voir Lepen gagnante ?), en m'offrant en bonus des mains propres.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:42 le 24/04/2017 par Browny.
Par DMorlay

Re: le matinaute dans toute sa splendeur ...

... il déplore, il dit ce qu'il aurait fallu faire, ce qu'il aurait fallu dire pour être à la hauteur de ses hautes attentes ...

Mais il était où quand il fallait mouiller la chemise ?

Toujours distancié, volontiers sceptique ou narquois. Pas vraiment contre mais pourtant pas pour. Il aurait peut-être aimé ... va t'en savoir.

Distribuer les satisfécits et faire part de ses réprobations, son anti-lepénisme comme seul viatique officiel,

C'est quand même moins risqué et plus honorifique que de s'engager vraiment.
Par shigeyuki

Re: La peste et le burn out

Maintenant ça suffit!
Maintenant c'est trop tard!
La clarté est passée et nous sommes dans l'ombre.
Il fallait déconstruire avant le piège du petit Hamon!
Il fallait déconstruire avant avec plus de force la propagande infernale dont nous avons été l'objet pendant plus de 4 mois!!

Il fallait alerter, dire que c'était INDIGNE du soit disant pays des lumières!
Qu'il n'y avait aucun débat public, que la parole revenait toujours au Centre ( PUJADAS, SALAME, EL KRIEF and co)
Je me sens comme dans un pays d'Amérique latine du temps des dictatures sous contrôle !
Je ne croyais pas que c'était possible! Cette "stratégie du choc" dont parlait N.Klein, ICI en France!
Pour la première fois de ma vie, je n'irai pas voter!!
Je ne voterai pas Macron (=TAFTA, 49.3, ANTI ZADS, LOI EL KOMRY, LOGIQUE PRODUCTIVISTE ET POSITISTE)
LE PEN ne peut pas être pire, avec elle au moins un soulèvement est encore possible.
C'est le miroir que l'on mérite.
C'est celui en tout cas, dans lequel peuvent se mirer désormais la plupart des Medias.

Tant que le vote blanc n'est pas comptabilisé, mieux vaut s'abstenir massivement de manière à ôter toute légitimité à "LEPENMACRONFILLON"!
La dictature du Capital tient encore à sa légitimité par les urnes.
Il faut absolument ôter toute légitimité à Macron.

Laissons les seuls! -entre corrompus, hypocrites, lâches, cupides, sots, idiots utiles, Média fourbes, barbouzes, positivistes
réductionnistes, petits coqs va t-en guerre, ce sont eux, hélas, les gagnants de cette élection-.
Mais nous sommes désormais nombreux-ses.
Nous nous sommes compté-e-s, nous avons désormais bien mieux à faire, nous avons à nous engager de toutes nos forces dans les situations du présent, dans les détails concrets de nos vies, simples et multiples.
Nous avons à refaire de la solidarité entre nous, de l'empathie, bases de toute société humaine.
En étant nous mêmes des êtres joyeusement divers et multidimensionnels, sans ego boursouflés et creux mais avec de vraies singularités tisseuses d'Histoire.
Retrouvons nous.
La force de l'Etat face à notre puissance d'être et d'agir n'est que "mort annoncée[b]".
Laissons leur les villes dévastées, la société panoptique, le transhumanisme, LE "GOUVERNEMENT PAR LA TERREUR" et fuyons dans les campagnes, retrouvons une l'Humanité aimante et joyeuse, cultivons la pleine conscience, le respect du
vivant, l'émerveillement devant la nature, cultivons nous, créons, lisons, fabriquons !
Ne soyons pas désespéré-e-s, au contraire! Il y a tellement de choses à faire!
Que cet impossible libère enfin d'autres possibles!
[/b]
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

Merci, toi.

Je cite un extrait du manifeste des intellectuels antillais de 2009 dont j'ai reparlé, hier.

" Mais le plus important est que la dynamique du Lyannaj – qui est d'allier et de rallier, de lier relier et relayer tout ce qui se trouvait désolidarisé – est que la souffrance réelle du plus grand nombre (confrontée à un délire de concentrations économiques, d'ententes et de profits) rejoint des aspirations diffuses, encore inexprimables mais bien réelles, chez les jeunes, les grandes personnes, oubliés, invisibles et autres souffrants indéchiffrables de nos sociétés. La plupart de ceux qui y défilent en masse découvrent (ou recommencent à se souvenir) que l'on peut saisir l'impossible au collet, ou enlever le trône de notre renoncement à la fatalité. "

[www.lemonde.fr]
Par PONTEUXIN

Re: La peste et le burn out

DARK VADOR n'est pas d'accord avec vous ! Après trois souffles rauques indignés
il vous dit : " Mais petit terrien, tu ne pourras pas échaper à l'EMPIRE ! IL viendra te chercher toi et les tiens où que vous vous
trouviez, il creusera des trous pour trouver du gaz de schiste dans ton jardin, il recouvrira tes roses avec de l'asphalte, il achèvera
Kokopelli et te couvrira de semences stériles de Monsanto.
Tu devras subir les sarcasmes de Cohn-Bendit, les leçon de morale de Nicolas Hulot et tu devras nourrir Jean-Vincent Placé."
Souffle rauque, très rauque.
Par Roger

Re: La peste et le burn out

Il y a quelque chose de fascinant à voir l'état actuel du système (pris dans un sens scientifique), et à fortiori si on le fait sans les lunettes complotistes qui voient cet état actuel comme le résultat d'un plan ourdi dès l'origine, mais bien comme le produit d'évolutions successives qui doit beaucoup à la contingence, il y a quelque chose de fascinant donc à voir comment dans un paroxysme d'humour noir, les farouches opposants d'hier (littéralement) se transforment en ses plus efficaces défenseurs aujourd'hui. Quelque chose entre Orwell et Kafka qui va faire Schneidermann "aimer" son vote Macron, persuadé d'être sur le chemin de la raison contre ces fâcheux abstentionnistes qu'il ne sera pas loin de qualifier d'idiot utile du fascisme, sans voir qu'il en est lui-même un, d'idiot utile.
Et c'est avec le détachement de quelqu'un qui in fine n'aura à subir qu'à la marge les politiques du nouveau pantin du CAC40 que j'écoute avec amusement les accents moralisateur, sourcils froncés, toisant par dessus ses demi-lunes, d'un Daniel Schneidermann, brandissant la conscience et la morale en paravent d'un bête réflexe pavlovien, c'est à dire un réflexe induit. Petit rouage d'un système donc, pas encore fascisant (patience, ça monte, ça monte) mais décidément bien fascinant.
Par joyoca

Re: La peste et le burn out

Peut-être? que la politique de Macron a des effets négatifs moins visibles mais ils sont tout aussi présents.
Le libéralisme effréné renforce les inégalités. Ces inégalités nous divisent. Il paraît même qu'elles sont responsables de la montée du FN.

Et puis, ce bon vieux Macron qui ne "propose rien pour lutter contre l'évasion fiscale", on en parle ? (Je ne dis pas que MLP en parle beaucoup elle aussi hein). Mais cet argent sale, ne sert-il pas à toujours plus de violence dans les coulisses ?

Certes Macron est plus joli de façade, il a l'air plus sympa, sans doute vous paraît-il inoffensif avec son sourire de star. Mais il est au service d'une politique meurtrière et qui divise.
De plus, si MLP est élue, je pense qu'il y a un plus grand risque de révolte citoyenne. Ce serait peut-être l'occasion que les gens se rendent compte qu'ils sont pris pour des cons, et que, pour une fois, ils renouent avec leur premier espace d'expression (la rue) ou leur premier moyen d'expression (la grève).

Avec Macron, les choses se feront en douceur, à la Hollande : une loi social par là, et puis, dans la foulée, 10 lois pour les multinationales et 10 pour t'obliger à bosser le dimanche, les jours fériés, le jour, la nuit, dehors, dedans, sous la pluie, sans retraite, sans congé payé. Le tout avec des manifs sans conséquence, décrédibilisées par les médias (amis de Macron).

Bref, tout ça pour dire que c'est ridicule d'accuser Mélenchon. Tout ça pour dire que j'ai voté pour lui au premier tour. Tout ça pour dire que je n'irai pas voter au second tour. Macron n'aura pas ma voix, ni MLP. Si vous assumez de voter Macron, c'est votre choix, mais ne l'imposez pas à JLM, ni à ceux qui le soutiennent.

En attendant les législatives,

Un lecteur (et visionneur) qui vous adore
Par Philippe LECLERC

Re: La peste et le burn out

Bonjour
Desolé mais je ne suis pas d'accord avec votre vision. Et je ne vais pas culpabiliser mais le 7 mai je voterai blanc.
Pour rappel, qu'a apporté le vote de 2002, rien. Nous avons un soit disant parti de droite qui n'a essayé que de déborder le FN par la droite. On en oublie le programme de Fillon qui voulait prendre des mesures non seulement aberrantes, mais aussi ciblées contre les étrangers et les migrants. Et a priori, cela ne perturbe personnes.
Par john z'guéner

Re: La peste et le burn out

Bonjour,

Non Mélenchon ne se "retranche" pas derrière ses militants, non il ne "refuse" pas de donner de consigne de vote. La France Insoumise n'est pas un mouvement vertical dans lequel le Chef Suprême donne ses consignes de vote aux moutons qui l'écoutent. Un mouvement démocratique et qui prétend rendre le pouvoir au peuple, se soumet aux décisions du-dit peuple. Donc en toute logique Mélenchon attendra que se prononcent ses militants pour annoncer une consigne de vote conforme aux souhaits de sa base. C'est ce que devrait faire tout mouvement ou parti qui se prétend démocratique.

Aujourd'hui je suis en otage, entre le fascisme que je combat et le libéralisme que je rejette.

Cette campagne c'est l'histoire d'une immense prise d'otage. Macron ne pouvait que réussir, puisqu'il a bénéficié de l'appui d'une large partie de la classe politique, de la presse, des médias audiovisuels. Depuis un an on nous vend du rêve-macron, du "libéralisme fun". Du Macron "barrage au FN", alors même qu'au premier tour on ne fait pas barrage à un parti plus qu'à un autre, on défend son programme pour réaliser le meilleur score. D'ailleurs un barrage efficace n'a pas de fuites, et n'aurait pas laissé passer le FN au second tour... Le barrage au FN a été l'argument de pré-campagne et de campagne du PS, de Macron et de LR. Bien utile le coup du barrage.

Cette campagne est le fruit d'un calcul politique: impossible de faire survivre le PS à ce quinquennat, impossible de gagner une autre élection après ces 5 années de libéralisme forcené. Il fallait donc une parade: trouver un nouveau visage, qui accepterait d'incarner cette nouvelle gauche libérale bon teint, sans l'étiquette-repoussoir "PS". Ce fut Macron. Les résultats de la primaire socialiste n'étaient pas très difficiles à anticiper, il était donc indispensable de prévoir un plan de repli. Rien d'étonnant donc que nombre d'élus PS aient rejoint Macron. Que l'aile gauche meure, Hamon l'enterrera.
Une fois établie la feuille de route (refondation d'un social libéralisme autour des valeurs capitalistes et d'un homme de paille acceptable), il faut s'assurer la victoire. Quoi de mieux que d'agiter le bon vieil épouvantail fasciste, le même qui a assuré à Chirac une réélection avec 80% des suffrages exprimés. Les médias mainstream se sont prêtés volontiers au jeu du FN et de sa dédiabolisation, en faisant un parti comme les autres. PS et LR ont agité bien bruyamment l'épouvantail, lui laissant par là même libre accès à la parole médiatique. Résultat: le FN fait du score, comme les autres. Et assure à la pensée libérale de belles années devant elle.

Depuis un an, on nous rentre dans la tête à force de sondages et d'éditos partisans que l'issue ne peut être que Macron-Le Pen. Voilà la longueur de la laisse qu'on nous concède. Le fascisme ou l'esclavage.

Maintenant qu'il me faut retourner aux urnes, j'ai le choix entre: utiliser un bulletin Macron, qui incarne une idéologie strictement opposée à la mienne, ou voter blanc. En votant Macron non seulement je donne ma voix à un ennemi politique (passe encore), mais je légitime toute cette immense stratégie visant à laisser le pouvoir aux mains de ceux qui l'ont déjà, je leur donne raison d'avoir organisé la plus grande campagne marketing de tous les temps, le valide leur foutage de gueule, je consens à la poursuite des politiques austéritaires, libérales, je consens au massacre du code du travail, je dis "merci de vous foutre de moi, allez-y, continuez".

En votant blanc, je prend le risque, pour rester fidèle à mes convictions, de laisser passer le parti du GUD, des Vel d'Hiv et Richelieu, des "on est chez nous". Et je ne veux pas voir leur avènement, leur victoire et leur fierté de nous avoir tous eu. En votant blanc je rejette cette prise d'otage, cette obligation à choir le burn out plutôt que la peste. Et si tous les autres faisaient comme moi? Merde, alors on laissera un c***** fascisante prendre le pouvoir et afficher une satisfaction qui donnerait des envie de meurtre. Les fachos sortiraient du bois, jubileraient et assumeraient au grand jour leur violence et leur détestation de l'étranger.

Et malgré tout je ne peux me résoudre à voter Macron. Ils ont voulu une fois de plus jouer avec le feu pour s'assurer la conservation du pouvoir. C'était peut-être la fois de trop.

J'ai envie de pleurer depuis hier soir, et je crois que je ne vais pas tarder à craquer.

Je me suis fait voler mon droit de vote.
Par Tigi

Re: La peste et le burn out

Citation:
Donc en toute logique Mélenchon attendra que se prononcent ses militants pour annoncer une consigne de vote conforme aux souhaits de sa base.

Une "consigne de vote" s'adresserait à ses militants, et à personne d'autre.
Quel intérêt y-a-t-il de demander à ses militants quelle consigne il doit donner à ses militants ?
C'est stupide.

Par contre, en tant qu'insoumis parmi d'autres exprimant simplement son point de vue comme n'importe qui d'autre (puisqu'il refuse apparemment le rôle du chef), il pourrait signaler qu'à titre personnel il va voter blanc.
Et se refuser à donner une "consigne de vote" à ses militants.
Ce serait plus cohérent.
Par Julot Iglésias

Re:

Je me permets d'attirer votre attention sur la vidéo (super argumentée et passionnante) Réformons l’élection présidentielle ! recommandée par Olivier Berruyer, qui présente une réflexion sur les lacunes de notre système électoral actuel et propose solutions pour y remédier. Le système actuel, par exemple, peut injustement priver de deuxième tour un candidat qui aurait battu le vainqueur de ce deuxième tour. Par exemple, en 2002, tous les sondages donnaient Jospin vainqueur de Chirac et le duel n'a pas eu lieu. Même chose pour Balladur en 1995. Nous nous sommes trop habitués à considérer ces anomalies comme inévitables. Or, elles ne le sont pas.

Si je ne craignais pas de plaisanter en ce jour de deuil, je dirais à ceux qui souhaitent désigner nos gouvernants par tirage au sort que le système actuel constitue depuis longtemps une loterie...
Par Jombie

Re: La peste et le burn out

Le candidat du libéralisme amorphe contre la candidate de la haine décomplexée…

N'en déplaisent aux pourfendeurs de Fillon, tout corrompu qu'il est, il avait un programme un minimum cohérent et construit, un programme déprimant, mais un programme. J'aurai préféré voir Fillon au 2e tour que Macron, pas pour des raisons électorales, mais pour la santé du débat démocratique. Macron au 2e tour alors qu'il y avait deux programmes sérieux (FI et LR), c'est une honte pour la démocratie. À quoi bon des élections si le marketing l'emporte sur le débat d'idées ?
Non, Daniel, je ne cautionnerai pas ce système. Quel que soit le gagnant du 2e tour, il n'aura pas ma voix. Et j'espère que nous serons nombreux à nous abstenir, afin qu'il ait le moins de légitimité possible.
Par shigeyuki

Re: La peste et le burn out

Macron, "le candidat du libéralisme amorphe"!???
Avec Macron, le TAFTA a une autoroute devant lui, il va pouvoir transformer un pays "en start up", écraser définitivement "le politique" pour y mettre l'Economie à la place, détricoter la culture, les acquis sociaux, bref transformer la société en une série d'individus aux "moi" surdimensionnés et sans plus rien qui les relie véritablement les uns aux autres
Un enfer où si t'as du blé, tu te fais chier et si tu n'en as pas, tu crèves!
Un enfer où si tu es un peu "critique", tu es menacé de "garde à vue", de "fiche s"
Si tu causes à plus de 3 avec les copains sur la voie publique, tu formes "une réunion de malfaiteurs"
La dictature du CAPITAL est certes déjà là mais sans moi.
Par shigeyuki

un peu plus de courage Re: La peste et le burn out

Honte aux media faussement "indépendants"!
Ils vont porter une responsabilité immense!
Idem honte au petit Hamon.
J'ai de plus en plus l'impression que les soit-disant media "libres" ( genre @SI, Mediapart, font partie du jeu et sont aussi en mission commandée spécialisée (!) Eux, ils sont plus subtils, ils oeuvrent plus pour ramener les "marges" dans le troupeau de la social-democratie... même si celle-ci pue de plus en plus le crime!
.. et attention je ne suis ni complotiste ni conspirationniste ou toutes ces autres atrocités en "istes" destinées à tenir en laisse les qqs esprits libres et critiques de "la pensée unique", je ne parle pas des illuminés qui pensent qu'une poignée d'ovni tirent les ficelles depuis la nuit des temps! ;))

Il faut juste sortir de l'esprit pervers, relire Benassayag, Castoriadis par exemple! ;)
Ou s'abonner à de vrais medias llbres, genre "basta mag", "reporterre", etc histoire de respirer eux peu, etc

" Ils boivent du thé, ils écoutent la radio,
A l'ombre des jeunes filles en fleur,
ils ne croient pas au malheur,
ils ne savent pas que la bourgeoisie
est prête à tuer ses fils! Ah Ah Ah
!"
PASOLINI (assassiné et torturé)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:30 le 24/04/2017 par shigeyuki.
Par Youri Llygotme

Re: un peu plus de courage Re: La peste et le burn out

Pas d'accord avec l'amalgame @si et MDP. J'ai quitté MDP, je parle en connaissance de cause.
Par Jombie

Re: La peste et le burn out

Par amorphe, je veux dire qu'il n'est pas assumé. « Ni de droite, ni de gauche  », de Robert Hue à Alain Madelin, etc. etc.
Par joyoca

Re: La peste et le burn out

Je précise que j'ai cité l'aspect libérale de sa politique et l'absence de volonté de lutter contre l'évasion fiscale. C'est ce qui m'est passé par la tête, mais il y a pleins d'autres exemples.

Je complète en prenant le scénario Macron élu : gouvernance à la Hollande + manif sans conséquence comme je l'ai déjà dit. Et dans 5 ans, un nouveau Macron (ou nouveau Hollande, comme vous voulez c'est pareil) créé de toutes pièces et qui apparaîtra comme le vote le plus crédibles comme rempart contre un FN grandissant. Et ainsi de suite.... Jusqu'à ce que la société implose.

Notre but est d'éveiller les consciences et que cette vieille mélodie cesse. Au plus tôt. Je garderai ma dignité en m'abstenant donc.
Par Tomtom

Re: La peste et le burn out

La mécanique qui a fait l'élection de D. Trump aux US semble déjà à l'oeuvre en France.

Une gauche, écoeurée de voir leur fier tribun finir la course derrière le mari de Pénélope, refusera de contrer efficacement l'extrême droite. Refusera de se dédire en appelant à voter sans ambiguïté pour la baudruche, pour le vide abyssal, pour la marionette des viles puissances de l'arrrgent et du syyssstème. Surtout ne pas se compromettre dans ce discours, ne pas tacher sa flamboyante livrée de révolutionnaire, la mèche au vent sur sa noble barricade, prêt à mettre la misère au premier abribus Decaux qui croisera son chemin dans les brumes matinale d'un 743 mars.

Une belle gauche qui laissera passer l'extrême droite, qui comme la Bovary avalera son arsenic. Mais celle qui dégueulera lentement ses viscères, ce sera la France. Nous ne sommes pas les US. Le pouvoir est centralisé en une seule ville, en quelques mains, faciles à mettre au pas. Notre police et notre armée vote FN. Lentement les médias et les partis d'opposition seront pacifiés, comme en Russie, comme en Turquie, comme en Hongrie, lentement la Rue se calmera après avoir enterré et panthéoniser quelques héros tombés sur ses pavés, lentement la fausse démocratie de la petite PME Le Pen s'installera, les campagnes contre les villes, les patriotes contre les mondialistes, les français contre les traitres.
Par Adarr

Re: La peste et le burn out

Non, non et encore non !

Daniel, Mélenchon porte vraiment la voix des insoumis. Vraiment. Vas donc rencontrer le groupe local des insoumis de ton quartier. Va voir ce qui s'y passe. Quel journaliste, ici ou ailleurs a fait cet exercice ? Qui ? C'est navrant !

En ce sens @si a mal couvert la campagne, car de la candidature de Mélenchon c'est surtout la France Insoumise qu'il fallait montrer. Plus encore que le programme de l'Avenir en Commun ! Cette candidature des groupes locaux qui pour les législatives ont une liberté comme jamais vue dans un mouvement politique. Et ne pas en rester à regarder qu'un seul groupe parisien, mais aller à la rencontre d'une belle brochette aux quatres coins de la France !

Viens chez nous en Gironde, viens voir ma circo. C'est incroyable ce qui s'y passe. Tout se décide ici sans passer par la tête parisienne. Entre militants, anciens et nouveaux conquis, arrivés de la veille et présents depuis le 1er jour. Personne n'est encarté dans notre groupe, chacun est libre de venir quand il veut, de participer quand il veut, de se fixer ses propres objectifs. Et le résultat a été exceptionnel ici : on fait 28% dans notre circo, alors qu'elle était tenue par le PS et EELV depuis des décennies ! On bat Macron, on ECRASE Le Pen (alors qu'elle faisait des gros scores avant). Le Pen à 8% !
Il faut le voir ce phénomène. ça s'engueule, ça débat, ça pinaille, ça prend des décision et surtout ça agit. Dans l'efficacité totale, radicale. Et chacun avec ses moyens. Militant des réseaux en ligne, tracteur des chaussées, boîteurs des citées, fêtards des parcs et quartiers, toqueurs de porte... Et débatteurs, animateurs, secrétaires, trésoriers, "simples" observateurs qui ont tous en communs dans nos réunions de s'y investir avec une réelle passion, une réelle envie de changer ce monde !

Et Mélenchon, comme Garrido et Corbières respectent cette organisation horizontale, décentralisée, autonome et profondément démocratique. Ils nous demandent de nous exprimer, de décider à tête reposée dans un mouvement à la fois collectif et individuel. Le groupe s'exprime mais chacun agit ensuite en son âme et conscience.

Comment peux-tu critiquer ça Daniel après en avoir appeler à la démocratie réelle, au renouveau politique, à la politique faite par et pour le peuple ? Comme tu l'as fais ici dans ces colonnes en ligne, dans ce média particulièrement attractif car reposant sur une communauté finalement très proche de ce qui se voit dans la France Insoumise.
Par Faab

Re: La peste et le burn out

C'est un peu le souci qu'on n'ait pas su où il fallait regarder. C'est sans doute très sympa de l'intérieur, mais comment fait-on pour voter si il faut négliger le programme, ce à quoi s'engage un candidat ?
Et ils vont défendre quoi les groupes locaux aux législatives si ce n'est ce programme ?

Je ne sais pas ce que la France Insoumise a prévu pour après mais avec une dynamique qui s'est axée sur la présidentielle, concentrant tous les regards sur Mélenchon et son cercle, il ne fallait pas s'attendre à ce que ce soit vue autrement que comme un mouvement à son service. J'ai d'ailleurs bien souvent critiqué cette négligence des législatives dans le discours de la France Insoumise alors que c'est là que la critique du présidentialisme, les velléités d'horizontalité (vaut mieux pas trop quand même...) devraient prendre leur sens.
D'ailleurs, dans combien de circonscriptions la France Insoumise se voit l'emporter aux législatives ? Quid des candidatures du PCF et du PS ?
On peut calculer les résultats à partir de la présidentielle sur une option d'union de la gauche sauf que je crains que la dispersion soit encore pire aux législatives qu'à la présidentielle, chaque parti se battant pour avoir des voix donnant droit à du financement public.
Par Adarr

Re: La peste et le burn out

Réponse au 1er paragrahpe : Ce n'est pas ce que j'ai dit. J'ai dit qu'il fallait regarder les groupes locaux parce qu'ils n'ont pas été regardés. Pas au détriment du programme, mais en plus du programme.

Réponse au 2ème : CQFD j'ai envie de dire, t'es allé te renseigner au delà des médias et des réseaux sociaux ? T'es allé à la rencontre des gens ? Sans mépris hein... Je n'y suis allé que sur le tard, 15 jours avant les élections. C'est là que j'ai vu la réalité et que je l'ai prise en pleine figure. Pourtant j'étais très critique sur la FI. Ici-même d'ailleurs je me suis pris le bec avec pas mal de monde. Mais il fallait que j'aille voir le boulot fait sur le terrain.

On sort des sentiers battus. Vraiment. C'est ce qui explique la sous médiatisation d'une part et l'absence de stratégie nationale pour les législatives. L'idée de la signature d'une simple charte est géniale. Ton groupe adhère sur les grands principes et les grandes idées à l'AEC, mais se prend en main localement pour gérer sa candidature. Le boulot fait chez moi est incroyable.
Alors certes, tout n'est pas réglé. En particulier la conflictualité avec les apparatchiks des différents partis "amis" sur le papier.
Mais ça va quoi, le mouvement a tout juste 18 mois d'existence ! Normal qu'on n'est pas la solution à tout. Mais viens, rejoins le et exprime tes idées. Dans mon groupe elles sont toutes écoutées et prises en compte (dès ma première réunion on a voté pour une de mes propositions : proposer l'organisation d'un rassemblement populaire de la gauche radicale pour lancer un rapprochement par les bases militantes).

Après dans certains coins, tout ne se passe aussi bien car l'autonomie peut aussi faciliter la réinstallation de petits caïds. Le PG a repris la main sur certains groupes et fout le bordel. Mais on le sait bien. Rien n'est facile, rien. Ce sont les expériences positives qu'il faut d'abord regarder sans pour autant se garder de critiquer ouvertement les dérives possibles. Et on le fait grâce aux outils de communication collaboratifs en particulier.

Et concernant la Gironde, la FI passe largement dans pas mal de circo sans avoir besoin du soutiens du PS et d'EELV. Faut "juste" régler les conflits locaux avec le PCF (oui, je sais ce n'est pas le plus simple, mais rien est simple et on a le mérite d'accepter cette situation de difficulté).

Alors je n'ai qu'une chose à te proposer : va voir un groupe local, greffe toi à aux insoumis d'une circo ou de plusieurs même, débat avec eux, regarde comment ça s'organise chez toi, propose des idées nouvelles, ça sera génial ! Et si ils déconnent fait le savoir ! C'est le principe de l'autonomie.
Par Faab

Re: La peste et le burn out

Je suis déjà allé voir un groupe local avec un résultat mitigé.
En tout cas, j'aurais du mal à m'accorder sur certaines idées avec le programme tel qu'il est, et si il s'agit de travailler à une force de gauche pour les législatives, il faudrait déjà définir une stratégie parlementaire nationale, savoir si chacun compte se la jouer perso y compris dans les 2nd tours de législatives ou si sont définies les circonscriptions où les désistements sont possibles (à défaut d'union au 1er tour) y compris avec des candidats EELV-PS frondeurs (ligne Hamon-Montebourg).
Pour ce qui est du PCF, faut pas trop compter sur des discussions locales pour régler les questions : ils ont une discipline de parti et besoin des financements publics, donc présenteront des candidats vu qu'on ne peut pas être enregistré FI et PCF comme on le pouvait pour le Front de Gauche.

Là, la gauche (Mélenchon + Hamon + Poutou + Arthaud) n'est même pas à 30% et il n'est pas dit que le PS ait un résultat aussi catastrophique aux législatives du fait du poids des personnalités locales déjà implantées. Je connais par exemple le cas d'un candidat vallsiste qui sera là, et dont il ne m'étonnerait pas qu'il ait ses chances dans sa circonscription même si ça a voté Mélenchon : sa circonscription est industrielle, le côté EELV de Hamon n'y plaisait déjà pas aux primaires, et je ne serais pas surpris qu'il garde son électorat vu son action locale appréciée (élu au premier tour en 2012, plus de 55%).

Il y a quelques temps, j'avais posé la question au candidat de la FI de ma circo sur ce qu'ils comptaient faire pour les législatives et sa réponse a été qu'ils étaient d'abord orientés sur la présidentielle. Mauvaise idée selon moi, et au final, ça ne va pas être facile pour des inconnus qui n'ont pas fait le boulot de terrain adapté.
Enfin bon, je vais encore faire l'oiseau de mauvaise augure mais sans stratégie organisationnelle, définition d'un cadre idéologique et d'action allant au-delà de l'enthousiasme du moment, on voit vite des évolutions à la Bayrou. Mélenchon dira qu'il a fait ce qu'il pouvait et derrière on risque les reprises en main des "pros" du PG comme le Modem est passé d'un mouvement divers à un parti de cadres ex-UDF.
Si la France Insoumise veut devenir une sorte de Podemos, ça risque de batailler avec les "pros" de l'ex-Front de Gauche surtout qu'il va y avoir des histoires de pognons avec les financements publics.
Par Adarr

Re: La peste et le burn out

Je ne remets pas en question ton analyse, car je la partage en grande partie. La transformation du mouvement en une force politique va être critique et le PCF va nous emmerder, c'est sûr. La seule solution consiste à proposer un vrai renouveau militant en exploitant ce qui a été fait dans la FI, en le structurant mieux et en créant une nouvelle organisation permettant de lever les réticences à rejoindre un groupe existant.

Pour les législatives, les candidats ne seront pas des électrons libres grâce à la logique de charte à signer (je trouve que c'est plutôt intelligent comme procédé). Ils formeront donc un vrai groupe avec un grand degré de liberté, tant que chacun respecte les valeurs centrales du groupe. Localement, il faut une négociation à l'échelle de la circo. Il est tout à fait possible d'afficher un candidat PCF avec le soutien des insoumis et vice versa. Mais cette décision doit tenir compte du processus démocratique à l'oeuvre localement et le PCF devra s'y plier au risque de tout perdre. Les 19,6% de JLM et les scores explosifs dans certaines villes où le PCF était sous l'eau vont nous y aider.
Et pour ma part, je m'en fous d'avoir une gueule PCF ou FI sur les affiches. Le mouvement doit montrer son attachement aux objectifs de transformation sociale en dépassant ce genre de querelles.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La peste et le burn out

Merci, Adarr, de prouver que la lucidité tranquille est possible. La vieille taupe n'a cessé de bien creuser depuis au moins 2005, et plusieurs scenarios de législatives nous sont favorables. Si la " France insoumise" rejoint le FN dans les exclus du palais-bourbon, la Vème république explose.
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

Adarr, n'as-tu pas compris, camarade, que nombre (la majorité) de personnes ne peut se défaire du culte du chef, du gourou, du directeur de conscience...?

Il leur faut des décisions
Il leur faut des consignes.
Il leur faut des chemins tracés.
La liberté leur fait peut
La réappropriation leur fait peur.
La parole leur fait peut.
Il faut qu'ils se cachent derrière.
Il faut qu'ils n'existent pas tout en affirmant le contraire.
Ils ne sont qu'à l'âge de l'adolescence.

Ils ne rêvent que d'esclavage.

Je vote, oui mais pour lancer mes boules de neige sur une plage de sable chaud...
Par Adarr

Re: La peste et le burn out

Oui, je l'ai compris. Mais j'ai beaucoup d'espoir dans une nouvelle génération très fortement politisée qui commence à s'organiser d'elle-même et n'a pas attendu en réalité la FI pour se forger une culture politique humaniste et progressiste.

Elle n'est pas médiatisée, mais elle est bel et bien existante.
Par Cultive ton jardin

Re: La peste et le burn out

Citation:
Personne n'est encarté dans notre groupe, chacun est libre de venir quand il veut, de participer quand il veut, de se fixer ses propres objectifs. Et le résultat a été exceptionnel ici : on fait 28% dans notre circo, alors qu'elle était tenue par le PS et EELV depuis des décennies !

Ce serait d'ailleurs intéressant d'étudier une éventuelle corrélation entre l'existence d'un groupe local militant et le % obtenu par la FI.
Par Cultive ton jardin

Re: La peste et le burn out

Personne n'évoque une réaction toute simple; quand on a dû, chaque fois, réfréner ses choix les plus justes par peur d'un épouvantail brandi en travers du chemin... il se peut qu'on ait envie de refuser d'avoir peur, conscient que cette peur nous ligote. Je fais le parallèle avec ce qui tient les soumis dans la soumission: "Certes, c'est pas brillant... mais si tu refuses, ce sera pire". Et c'est vrai que ça peut, souvent, être pire.

Sauf que... à un moment... basta!!!
Par Adarr

Re: La peste et le burn out

Oui, pour ma part j'ai besoin de laisser retomber l'émotion du 1er tour pour savoir clairement quoi faire. Je n'ai pas envie de voter macron, mais alors vraiment pas !
Pour autant, la peste brune me révulse profondément. Plus encore que macron. Je suis enfant du métissage européen. Je n'ai pas d'ancêtres "de souche". Je vomis profondément toute forme de racisme.

Alors que faire ? Je ne sais pas, c'est vraiment ce qui me dégoûte le plus dans ce 1er tour, au-delà de ne pas y voir Méluche !
Par Adarr

Re: La peste et le burn out

Oui, j'y ai pensé ! J'attends avec impatience les résultats bruts des présidentielles pour faire un peu de carto d'ailleurs !
Par wesson

Re: La peste et le burn out

Etes-vous certain que Macron et Le Pen sont si différents ?
Pour moi c'est un même totalitarisme, sous une expression à peine différente.

Le Pen enverrai des gens à l'étranger, Macron va les pousser au suicide.
Par Bob Dean

Re:

Cher Daniel Schneidermann

J'ai voté pour Jean-Luc Mélenchon.

Au second tour, je voterai nul en remettant un bulletin Jean-Luc Mélenchon.

Il est en effet pour moi impossible de choisir entre la peste brune et le choléra ultralibéral.

Car le programme d'Emmanuel Macron, c'est en matière économique le même que celui de François Fillon, mais avec le sourire.

Lorsque cet énergumène, dernier avatar de 5ème république finissante, aura démantelé le peu qu'il nous reste de services publics et de protection sociale, sur injonction de la Commission Européenne, vous croyez qu'il se passera quoi, en 2022 ?

Marine Le Pen, ou très vraisemblablement sa nièce, sera élue après avoir fait 40% au premier tour, par une population française qui aura bien morflé en cinq années d'un programme thatchérien, et dont le ressentiment déjà palpable dans cette élection, n'en aura été que décuplé.

Alors oui, pour moi, voter nul dans deux semaines, ce sera pour moi l'honneur de ne pas avoir choisi entre l'extrême-droite aujourd'hui, et l'extrême-droite dans cinq ans.

Avec vos injonctions vous venez de vous ranger au même niveau que les incapables du Nouvel Obs, de Libération, et même de Mediapart. C'est triste. Dans ces moments troubles on aimerait trouver sur les sites alternatifs un peu plus de réflexion que le gloubi-boulga qu'on nous ressert depuis quinze ans.

Car ce "tout sauf le FN" qu'on nous rabache depuis 2002, qu'est-ce que le PS et le RPR/UMP/LR ont fait en quinze ans pour le mettre en actes ? Rien du tout. Chaque quinquennat écoulé depuis a retiré aux Français un peu plus de ce qu'il leur reste. Les 19% qui ont voté Mélenchon n'avaient pas grand chose, juste un peu d'espoir. Aujourd'hui ils n'ont plus rien.

Celui qui mettra un bulletin Macron la semaine prochaine s'agenouillera en disant "S'il vous plaît monsieur le bourreau, donnez nous encore cinq ans avant l'exécution capitale." Le seul véritable courage, c'est prendre le risque d'affronter maintenant l'inéluctable, avec, tout de même, une possible séance de rattrapage aux législatives.

Bien à vous.
Par john z'guéner

Re:

Je suis d'accord avec vous, j'ai également prévu de voter Mélenchon au second tour. Je continue de voter pour mes convictions.
Par Djac Baweur

Re: La peste et le burn out

Extrait d'une tribune de JLM appelant, à l'époque, à voter Chirac contre Le Pen :

«Le vote d'extrême droite doit être réduit au minimum par nos propres forces. Quelle conscience de gauche peut accepter de compter sur le voisin pour sauvegarder l'essentiel parce que l'effort lui paraît indigne de soi? Ne pas faire son devoir républicain en raison de la nausée que nous donne le moyen d'action, c'est prendre un risque collectif sans commune mesure avec l'inconvénient individuel.»
Par DanetteOchoc

Re: La peste et le burn out

Et les 15 dernières années ont montré l'inefficacité totale de cette vision, qui empêche tout débat idéologique à gauche et contribue à la montée du FN chez les oubliés de la mondialisation qui ont le sentiment que les partis de gouvernement leur tondent la laine sur le dos depuis trente ans. Il est devenu grotesque de parler de "devoir républicain" quand c'est de Macron qu'il s'agit. Il n'y a pas de plus grand adversaire des structures de la République que ce libéral semi échevelé qui répète dans ses discours qu'il faut je cite "penser printemps".
Par Djac Baweur

Re: La peste et le burn out

Citation:
Il n'y a pas de plus grand adversaire

Plus adversaire que Le Pen, donc.
Tu es presque en train de dire que Le Pen est moins pire, au fond, en tout cas c'est ainsi que cela peut se lire - et c'est bien le problème que je pointe, le même que celui de la déclaration de JLM, et ce qu'il va en ressortir, impact négatif avant d'aborder les législatives.
C'est bien beau d'avoir raison, mais avoir raison seulement entre-soi ne va pas beaucoup aider.
Par DanetteOchoc

Re: La peste et le burn out

C'est presque ce que je dis c'est vrai. Presque. Cela dit je suis en train de lire son programme (c'est toujours bien de savoir à qui on a à faire avant de prendre une décision pour le 2ème tour). Bon, ben c'est naze quoi. Mais répète l'opération avec Macron. Peste et... Perso je refuse de me plier à l'injonction républicaine. Mais je conviens que la victoire du FN serait un désastre. Cela étant, si c'est pas maintenant c'est avec un boulevard législatif qu'elle sera élue dès le premier tour (ou quasi) en 2022. En gros on est face à quelque chose que l'on cherche à éviter mais que l'on ne pourra éviter. C'est quoi, la bonne solution ?
Par Djac Baweur

Re: La peste et le burn out

La bonne solution, je ne sais pas, cherchons la moins mauvaise.
Pour moi, la moins mauvaise c'est d'avoir Macron président ET, pendant son quinquennat, une force de gauche qui sait convaincre, sait attirer, sait parler à la fois aux oubliés de la mondialisation, aux immigrés des quartiers, et aux cadres d'entreprises, qui sait faire oublier Chavez et le "bruit et la fureur" mais sait montrer les mécanismes ravageurs du libéralisme et l'attrait qu'il y aurait à en sortir (souligner dix fois "attrait"), etc. Et qui ne fait pas "que" avoir raison, mais sait séduire et tendre la main.
Et faire attention, j'y reviens, à ne pas tendre la bâton pour se faire battre juste pour rester droit dans ses bottes, comme à mon avis l'est cette déclaration de JLM.

J'en entends certains se dire que si on avait Le Pen, au moins les électeurs FN sauraient à quoi s'en tenir et on pourrait revenir à autre chose après.
Sauf que... avec par exemple des gens du Gud en poste au ministère de l'intérieur, on ne sait pas très bien si on pourra si facilement que ça revenir en arrière... Cela ne tient pas qu'au programme, qui ne reste de toute façon qu'un corpus théorique.

Il faut bien s'affronter la réalité en pleine poire, est-ce qu'on seulement le choix ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:07 le 24/04/2017 par Djac Baweur.
Par pingouin

Re: La peste et le burn out

Le fond du problème c'est que tout semble dire qu'on n'a pas le choix.

Si ce parti est aussi dangereux que tu l'affirmes, il doit être interdit, point.
Si on ne l'interdit pas, alors son élection doit être possible. Là, tout semble indiquer qu'ils peuvent concourrir mais en aucun cas être élus puisque tout électeur qui envisage de le faire (ou de s'abstenir) est livré à la vindicte.
ça donne quand même furieusement l'impression que le FN est mis en place et maintenu pour servir de repoussoir.
C'est un peu comme si on me disait : "On va jouer à un jeu : tu me files 100 balles ou je t'en mets une dans la tête". Ah oui, tu as remarqué : l'un est a priori préférable à l'autre.
Tu connais le nom de ce jeu : ça s'appelle du chantage. C'est un faux choix.
Je ne marche pas.
Par Tatanka

Re: La peste et le burn out

En gardant ton raisonnement, il serait plus efficace d'avoir Le Pen à la Présidence et une assemblée "Républicaine" lui pourrissant la vie.
Pourquoi?
Macron Président, c'est toutes les forces de l'oligarchie à commencer par Gattaz qui le soutiennent. Verrouillage garanti!
Le Pen Président, j'ai du mal à croire à une aussi belle unanimité.
Donc pays ingouvernable, agitation et donc redistribution violente des cartes.
Violente? Oui, mais ils l'ont cherché, non?
Par DanetteOchoc

Re: La peste et le burn out

Les deux auront du mal à appliquer leur programme car le jeu des alliances s'avère duraille (enfin surtout pour MLP). En étant parfaitement cynique on peut compter sur le fait qu'il leur sera impossible :
- pour MLP de faire passer des lois de merde privant les enfants de sans papiers d'école (c'est dans son programme)ou
- pour Macron de légiférer par 49.3, ce qui suppose une majorité parlementaire bien costaud, sinon c'est motion de censure et démission du gouvernement, puis nouvelles législatives, ah ah ah.
Le bordel quoi.
Sinon lire le facebook de Franck Lepage, il dresse un joli état des lieux, sans accabler ceux qui refusent de voter pour Macron, ça fait du bien.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Le coup de l'entre-soi et de 'il est seul", on nous l'a beaucoup servi, mais à deux points de la sélection pour le deuxième tour c'est carrément osé.
Par yann astuce chébran

Re: La peste et le burn out

Par paulovaz

Taper dans le dur ou cogner dans le vide ?

Mais de l'autre côté, camarades, les camps, les bateaux, les charters, les gudards, le On est chez nous scandé dans les meetings, la carte blanche implicite aux matraqueurs de tous les Théo, et en prime l'immunité parlementaire, et les journalistes virés des meetings. Ce n'est pas peste et choléra. C'est peste et, disons, burn out (pas trouvé d'autre image). A tout prendre, vous préférez quoi ?

A votre tour de jouer à Peur du Loup ? Dans le pire des pires de cas, ce parti à la tête d'un pays réfractaire, ingouvernable, avec un programme bancal, inapplicable, combien de temps tiendrait-il? Les chants de fachos et claques au journalistes existent déja et c'est sur Mélenchon que déferlent les vagues de chroniqueurs défenseurs du peuple Vénézuélien.
Personnellement, je préfère un ennemi que je peux attraper par les oreilles, le Macronisme est si diffus et protégé qu'il peut sévir sans risque et sans vagues.

Il va de soi que je n'irai pas voter et que je suis satisfait qu'on ne m'y consigne pas...



Modifié 2 fois. Dernière modification le 12:31 le 24/04/2017 par paulovaz.
Par shuppy

Re: Taper dans le dur ou cogner dans le vide ?

Citation:


A votre tour de jouer à Peur du Loup ? Dans le pire des pires de cas, ce parti à la tête d'un pays réfractaire, ingouvernable, avec un programme bancal, inapplicable, combien de temps tiendrait-il?

Modifié 2 fois. Dernière modification le 12:31 le 24/04/2017 par paulovaz.



Aussi longtemps qu'en Hongrie ou en Turquie peut être .
Par paulovaz

Re: Taper dans le dur ou cogner dans le vide ?

Je vous l'accorde, j'ai néanmoins la faiblesse de penser que la France est un pays qui ressemble plus à la France.
Par shuppy

Re: Taper dans le dur ou cogner dans le vide ?

Citation:
Je vous l'accorde, j'ai néanmoins la faiblesse de penser que la France est un pays qui ressemble plus à la France.

y a pas dire vous êtes très rassurant :)
Par paulovaz

Re: Taper dans le dur ou cogner dans le vide ?

Fils d'un Oustachi et d'une maman en Burka :)
Par Cobalt 60

Re: La peste et le burn out

J'ai soutenu la campagne de JLM, mais pas question que j'aille voter, même blanc, pour la droite au second tour !
L'abstention est décomptée, pas le vote blanc, donc quelle que soit la décision qui sortira de la consultation des autres Insoumis, en ce qui me concerne, c'est non, non et non.
C'est tout à l'honneur de Jean-Luc Mélanchon de nous demander notre avis. Le contraire m'aurait extrêmement déçu de sa part.
Juste pour info, c'est la première fois de ma vie que j'ai soutenu et fait un don pour la campagne d'un candidat. Et la première - et dernière fois - que j'ai voté, c'était pour dire non au traité constitutionnel.
C'est dire ma déception aujourd'hui. Mais je suis persuadé que le mouvement des Insoumis continuera d'exister. On n'a pas fini d'en entendre parler… ailleurs que dans les grands médias bien sûr.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 12:36 le 24/04/2017 par Cobalt 60.
Par LD38

Re:

Pourquoi venir ajouter de l'eau au moulin des édidocrates dont vous êtes d'habitude si friand au petit déjeuner?

Pour une fois dans le paysage politique français une personne tente de lutter contre l'attraction du pouvoir personnel et veut le rendre au peuple, élément tout de même fondateur et essentiel de la démocratie il me semble (sinon j'en perd mon grec...). Pour une fois un personnage politique encourage les gens à voter pour un programme et non pas une personne. Pour une fois un homme politique se rend vrai porte parole de la population ne donnant pas son avis mais attendant le mandat de son groupe.
C'est la première loi de représentativité que l'on apprend en syndicalisme, en assemblée générale gréviste, en tout mouvement populaire, en démocratie!!!

Je ne suis pas mélenchoniste. Je viens d'un endroit où l'élection n'a pas sa place et où la Politique rêve de Grand Soir... Pourtant cette année je suis allée à votre grand messe, contre mes idéaux mais par conscience collective, effrayée par les autres candidatures. Cette année pour la première fois depuis que je peux voter (2000 et non je n'y suis pas allée en 2002 ) je suis allée dans l'isoloir, convaincue non pas de l'homme mais du programme (même si bien des points me laisse dans l'expectative) et surtout de la façon dont il a été travaillé, avec de vrai.e.s gens. Convaincue aussi de la direction donnée à la politique française, notamment écologiste. J'ai fait un choix pour et non pas contre, pour une ligne idéologique, pour un programme et non pas une personne.

Alors, je ne comprends pas votre édito... Alors oui les résultats sont effrayants mais depuis que l’ersatz de PS refuse de se rallier à la France Insoumise, on s'y attendait...Donner une consigne de vote aurait été extrêmement déplacé de sa part et aurait signifié qu'il se foutait éperdument de ceux et celles dont il n'est que le porte parole...

Quelque soit celui des 2 qui passe maintenant, reste les législatives et pas en direction du PS qui trahit la gauche depuis près de 20 ans.
Par rimbus

Re: La peste et le burn out

Agiter sans cesse l'épouvantail du Front National a ruiné les partis politiques traditionnels de droite et de gauche qui ont passé leur temps à se positionner par rapport à lui en manipulant la peur au lieu d'affirmer leurs spécificités. Ils ont donc placé le FN au centre de la vie politique en lui donnant une importance qu'il n'a pas.

Avoir peur de quelque chose, c'est lui donner de l'importance. C'est donc eux qui ont fait le succès de ce parti, d'une part en se référant à lui sans cesse, dans chaque prise de parole, PS et LR de la même manière, et d'autre part en poussant ceux qu'ils ont dégoûté par leur politique médiocre à le rejoindre, par rejet de ce qu'ils représentent. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis.

Ils le payent très cher aujourd'hui.

Renouveler la vie politique ne doit pas consister à recommencer cette démarche stupide d'un "vote utile" contre un repoussoir créé pour cette raison, un sorte de perversion de la démocratie qui se traduit à chaque élection par un vote de rejet plutôt qu'un vote d'adhésion.

Insoumis, ça veut dire que si un chef voulait dire comment penser on ne l'écouterait pas. Pour ma part, entre deux maux je ne choisirai pas.
Ceux qui ont voté pour B. Hamon, et qui de ce fait on privé la possibilité d'avoir un candidat de gauche qualifié à la place de Le Pen (à 2% près Mélenchon prenait la place de Le Pen) se chargeront de finir leur besogne : faire gagner l'inspirateur de la loi El Khomri. Laissons les moutons élire le jeune loup.

Ne comptez pas sur les insoumis pour lui offrir en plus un score qui lui donnera une légitimité qu'il ne mérite pas.
Par act

espoir

e suis surpris par le matraquage très fin pro macron,ce billet en fait partie. Un axiome, Le pen c'est l'horreur pour tout le monde. Attention à ceux qui franchissent la ligne rouge!
En ce qui me concerne j'ai voté NDA et je suis un peu déçu, j'aurais aimé bien sûr un score au delà de 5 mais plutôt vers les 7; Pour qu'il puisse jouer un rôle dans l'avenir immédiat. En effet la seule attitude raisonnable ( pour moi) est un accord minimal bleu blanc rouge sur la souveraineté contre le capitalisme globalisé , mondialisé qui est le grand ennemi feutré. L'avenir est sombre avec une mondialisation déstructurante et un fascisme islamiste fondé sur la propagande par le fait de tuer n'importe qui n'importe où.( ou presque) Et là, j'aurais tendance à imaginer du courage du côté de NDA, de JLM, du che, et de Asselineau.
Par cécile clozel

Re: La peste et le burn out

Je comprends que vous ayez la trouille, Daniel. J'ai quelques souvenirs de confrontation avec des "gudards" ou leurs petits camarades d'ordre nouveau, qui me nouent encore les tripes lorsque j'y pense.
je comprends que vous ayez peur pour après. seulement, moi, j'ai peur pour maintenant. Pour des gens que j'aime et qui sont déjà victimes de ça, de cette imprégnation fasciste de nombre de rouages de l'état prétendument républicain, du gouvernement prétendument de gauche. Pour des chômeurs, des "assistés" dont le harcèlement va s'accroitre encore, qu'on pousse à la folie et au suicide. Pour des "bronzés", des "noms pas français" qui ont déjà plus que leur dose de flicage, de fichage, d'agressions et de violences. Pour des réfugiés qui tentent de survivre en ne sachant pas à quelle sauce il vont être mangés. Pour des paysans qui voient le productivisme et la bureaucratie grignoter inexorablement leur espace vital, notre espace vital. Pour des communs naturels livrés au saccage, des forêts, des terres... J'ai peur maintenant, aussi, pour d'autres que je ne connais pas personnellement, comme tous ces mômes qui espéraient trouver chez nous un refuge... c'est terrible, mais on n'a pas attendu Pétain pour créer en France des camps de rétention pour les réfugiés hein...
Je comprends que vous ayez peur, mais la peur n'évite pas le danger. "De toute façon", comme vous ne dites pas, de toute façon il va falloir se battre. être plus solidaires encore, plus justes, plus fraternels, et plus libres : refuser les accointances, penser hors des injonctions, ne pas céder aux menaces.
Par Poloi

Re: La peste et le burn out

Macron c'est la mort lente, l'agonie de la terre des animaux et des hommes, qui peut encore durer quelques dizaines d'années, dans d'atroces souffrances planetaires. Lepen c'est la mort plus rapide de certains d'entre nous d'abord, les autres viendront un peu plus tard.

Alors Daniel, qui n'est pas aux premières lignes, se permet de donner des leçons a ceux qui se battent et subissent la domination, en pleine face, drappé dans sa bonne conscience de mouton qui préférerait l'abattoir industriel et les hangars surpeuplés au risque du loup et de la liberté , parce que "le loup il est tres tres mechant".

Mourrons, d'accord, mais de mort lente...

Ou bien "vivre libre ou mourrir" ?

Les vautours dansent...



Modifié 3 fois. Dernière modification le 13:08 le 24/04/2017 par Poloi.
Par clive

Re: La peste et le burn out

Le terme "journalisme" étant logiquement absent de ce billet, tout le monde est d'accord que l'on parle d'autre chose.

Des employés des milliardaires qui favorisent plus ou moins leur favori en toute liberté et qui heureux hasard est celui de leurs possédants, des indépendants comme MDP en campagne contre FI plus que contre le FN, France Inter faisant à l'image de son correspondant à Berlin les yeux doux au candidat qui a promis de laminer les services publics (qui habilement n'a pas dans son programme la suppression d'un fonctionnaire sur deux dans les médias d'état, pas non plus prévu d'imposer le statuts d'auto-entrepreneur aux journalistes, ni de les mettre en concurrence avec des travailleurs détachés venant de la zone hors euro et qui pourtant parlent très bien le français, les heureux miliants pourront continuer de prêcher le libéralisme tout en bénéficiant de la convention collective sympatoche de radiofrance)...

Rappelez-moi à quel moment Le tout-puissant à confié aux journalistes la mission de faire la retape pour certains et pas d'autres, et l'autorité morale de se donner le droit de prescrire ce que les citoyens doivent voter!

(Si, en fait le terme "journaliste" apparaît comme "virés" des meetings de MLP alors qu'il suffit aux services de com de EM de ne pas donner d'accréditation pour le même résultat, en l'occurence les journalistes de RT, qui risqueraient de poser des mauvaises questions)
Par clive

Re: La peste et le burn out

Et Macron qui a bénéficié d'un incroyable série d'évènements favorables...

Inconnu mais sélectionné malgré un charisme d'endive, malgré une très mauvaise gestion de patrimoine (confier l'économie à un gusse qui fait fortune chez labanque et n'a pas plus de patrimoine que Poutou, un as), qui trouve haut la main des financements altruistes et progressistes, qui voit le gagnant de la primaire à droite dégommé par la presse pour des histoires qui durent depuis 37 ans (qui encore un hasard le soutien et focalisera sur le million de Fillon et n'aura pas envie de retrouver les 3 millions de Macron), le gagnant de la primaire de gauche trahi par les alter-égos type Valls, et qui pourra encore compter au dernier moment sur les médias pour s'assurer que MLP sera bien au second tour plutôt qu'un JLM.

Des planètes alignées comme ça, spontanément, impeccablement, un modèle du genre.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:18 le 24/04/2017 par clive.
Par shuppy

Re: La peste et le burn out

Macron fait ce qu'il veut de son pognon, à vous lire il faudrait confier l’économie à Arnault
Par clive

Re: La peste et le burn out

Cahuzac et Thevenoud seront certainement de votre avis.
Par Rabbitman

Re: La peste et le burn out

Faut-il arrêter de se poser des questions au prétexte que l'adversaire est la front national ?
Pour tout ce que le FN au pouvoir puisse apporter de néfaste, faut-il s'interdire de penser d'hypothèse qu'il puisse exister une solution encore pire ?
Une fois cette hypothèse mise sur la table et étudiée, je conçoit qu'on le rejette, mais ne pas l'émettre du tout est extrêmement dangereux.
C'est tout accepter, le regard détourné par un épouventail. Épouventail légitime, certes, mais tellement agité à tout bout de champs par l'équipe de Macron qu'il faut se poser des questions.
Et oui, je sais qu'épouvantail s'écrit avec un e, mais ce n'est pas ceux qui continuent d'écrire Mélenchon avec un a qui vont me reprendre là-dessus, quand même.
Par marcmurat

Re: La peste et le burn out

M.Schneidermann, vous acceptez que vous vous etes trompés mais vous continuez d'affirmer en crachant sur JLM. Etrange et...décevant. Pourquoi tous ceux que l'on peut appeler des intellectuels de gauche sont incapables de penser un minimum logiquement et tombent avec le sourire dans tous les pieges de la droite en poignardant leurs proches? Etrange et... décevant vous dis-je. Je ne tague pas mais je suis entierement d'accord avec le comportement de JLM car il est fidele a sa politique et ses idees, contrairement a ceux qui suivent de trop pres les appareils et les calculs politiques. Aider Macron qui incarne ce pourquoi les FNs sont ce qu'ils sont, c'est donner raison aux FNs. Comment reprocher a JLM qui a travaillé contre le FN bien plus que tous les autres candidats réunis? Car combattre le FN, ce n'est pas voter contre, car action-reaction, leur rang augmente de plus en plus en consequnce. Faire barrage contre le FN c'est convaincre ses militants actuels et potentiels qu'il y a une autre voie, leur montrer cette voie et incarner cette voie. Sans JLM, le vote FN aurait été bien plus important et vous le savez. Alors remercions le de travailler a debloquer le cerveau des partisants du FN au lieu de les radicaliser. Je m'abstiens au 2nd tour. Macron et le futur montrera que la France Insoumise avait raison, a defaut d'avoir gagné...
Par shigeyuki

Re: La peste et le burn out

Maintenant ça suffit!
Maintenant c'est trop tard!
La clarté est passée et nous sommes dans l'ombre.
Il fallait déconstruire avant le piège du petit Hamon!
Il fallait déconstruire avant avec plus de force la propagande infernale dont nous avons été l'objet pendant plus de 4 mois!!
Il fallait alerter, dire que c'était INDIGNE du soit disant pays des lumières!
Qu'il n'y avait aucun débat public, que la parole revenait toujours au Centre ( PUJADAS, SALAME, EL KRIEF and co)
Je me sens comme dans un pays d'Amérique latine du temps des dictatures sous contrôle !
Je ne croyais pas que c'était possible! Cette "stratégie du choc" dont parlait N.Klein, ICI en France!
Pour la première fois de ma vie, je n'irai pas voter!!
Je ne voterai pas Macron (=TAFTA, 49.3, ANTI ZADS, LOI EL KOMRY, LOGIQUE PRODUCTIVISTE ET POSITISTE)
LE PEN ne peut pas être pire, avec elle au moins un soulèvement est encore possible.
C'est le miroir que l'on mérite.
C'est celui en tout cas, dans lequel peuvent se mirer désormais la plupart des Medias.
Tant que le vote blanc n'est pas comptabilisé, mieux vaut s'abstenir massivement de manière à ôter toute légitimité à "LEPENMACRONFILLON"!
La dictature du Capital tient encore à sa légitimité par les urnes.
Il faut absolument ôter toute légitimité à Macron.
Laissons les seuls! -entre corrompus, hypocrites, lâches, cupides, sots, idiots utiles, Média fourbes, barbouzes, positivistes
réductionnistes, petits coqs va t-en guerre, ce sont eux, hélas, les gagnants de cette élection-.
Mais nous sommes désormais nombreux-ses.
Nous nous sommes compté-e-s, nous avons désormais bien mieux à faire, nous avons à nous engager de toutes nos forces dans les situations du présent, dans les détails concrets de nos vies, simples et multiples.
Nous avons à refaire de la solidarité entre nous, de l'empathie, bases de toute société humaine.
En étant nous mêmes des êtres joyeusement divers et multidimensionnels, sans ego boursouflés et creux mais avec de vraies singularités tisseuses d'Histoire.
Retrouvons nous.
La force de l'Etat face à notre puissance d'être et d'agir n'est que "mort annoncée".
Laissons leur les villes dévastées, la société panoptique, le transhumanisme, LE "GOUVERNEMENT PAR LA TERREUR" et fuyons dans les campagnes, retrouvons une l'Humanité aimante et joyeuse, cultivons la pleine conscience, le respect du
vivant, l'émerveillement devant la nature, cultivons nous, créons, lisons, fabriquons !
Ne soyons pas désespéré-e-s, au contraire! Il y a tellement de choses à faire!
Que cet impossible libère enfin d'autres possibles!
Par yenamarre

Re: La peste et le burn out

+ 1

J'ajouterai cependant qu'il faudra aussi s'éveiller politiquement comme citoyens, même pour pouvoir être tranquille à la campagne, il ne faut pas oublier de lutter pour la liberté car même la campagne est occupée par l'Empire...

Et oui, il y a du boulot en fait et c'est dur de s'y mettre quand tout un Peuple est volontairement poussé à la paresse intellectuelle depuis des décennies.
Par Tony A

Re: La peste et le burn out

"La dictature du Capital tient encore à sa légitimité par les urnes"

De moins en moins, c'est pourquoi, au prétexte du "terrorisme", on habitue les peuples à accepter des policiers équipés comme des robotcops, à accepter les contrôles, les fouilles.

Le jour où ils voudront se révolter ce sera trop tard.
Par Bogdahn

Re: La peste et le burn out

Au bout de toutes ces années je pensais que certains tropismes journalistiques avaient disparu chez Daniel, mais non.

Il lui FAUT les consignes, parce que ca correspond à son schéma de pensée, la pensée par camp, par leader, la pensée qui dit que les petits, nous les citoyens, doivent être guidés par des gens plus sages qu'eux et qui fait que ces leaders sont en devoir de nous montrer la voie.

Désolé Daniel, mais ça ne marche pas comme ça, ça n'a jamais marché comme ça. C'est une illusion que se donnent des politiques messianiques et des journalistes en manque de matière.

Je remercie meluch de ne pas m'avoir pris pour un toutou.
Par yenamarre

Re: La peste et le burn out

+ 1 sur M. Schneidermann, en fait il est lui aussi de fait un outil de l'oligarchie financière.
Par Mathieu

Re: La peste et le burn out

Ni le jeune con, ni la vieille folle pour moi non plus.

Pays d'imbéciles.
Par john z'guéner

Re: La peste et le burn out

Hollande convie Macron ET le Pen à l'hommage au policier tué..... Il faut faire barrage au FN mais lui garder une place au premier rang, donc. Qui peut continuer à croire aux "consignes" de gens qui vont s’aligner pour écouter la Marseillaise main dans la main avec Le Pen?

Si ça c'est pas la preuve éclatante qu'ils se foutent de nous, tous.
Par Danielle TOUCHARD

Re: La peste et le burn out

hollande aimer rendre hommage. Peu importe qui l'entoure. Se rappeler le11 janvier 2015.
Cordialement
Par yenamarre

Re: Petits candidats

M. Schneidermann vous avez vous aussi fait la campagne de Macron pour le premier tour. Puisque bien évidemment cette élection vise à faire élire Macron, n'en déplaise aux idiots utiles du FN qui ont été sélectionnés hier pour se faire démonter par la créature de l'Empire.

Je suis trop paresseux pour faire une statistique des citations des différents candidats dans vos colonnes mais je pense bien que vos analyses se sont limitées au " club des 5 " candidats des médias. Un peu de poutou pour amuser la galerie et puis black out sur le reste. Bravo le démocrate ! Pourtant si on essayait de réfléchir avec sa tête on se rendait compte que le fond était extrêmement riche et susceptible de longs débats, notamment sur l'UE, la déliquescence de notre économie, la Nation, le rôle du Président, enfin au lieu de ça vous avez au contraire milité pour la disparition programmée de tout ce qui a pu faire la fierté de la France avec vos analyses hors-sujet. Le pire c'est que vous n'en êts sans doute même pas conscient vous-même... ou peut-être si ?

Emporté dans le troupeau bêlant de votre boucle twittistique, vous n'avez quasiment jamais abordé les questions de programmes, ni celle de la fabrique du consentement aujourd'hui qui se fait grâce aux médias comme vous n'êtes pas sans le savoir j'imagine ( encore que quand on voit des journalistes de France Inter qui ne connaissent pas la Charte de Munich de 1971, on peut se poser des questions sur l'ensemble de la profession ), encore moins lutté contre cette chute dans le monde totalitaire rêvé par l'oligarchie, qui vous manipule comme tous les autres, dans lequel la France a disparu aujourd'hui. En gros vous collaborez de fait avec ce rouleau compresseur médiatique, M. Schneidermann, cela est indigne de quelqu'un tel que vous, qui avez été un des plus "intellectuels" des journalistes en votre temps.

Mais je garde néanmoins espoir que les idées apportées par la Révolution Française de 1789 continueront à vivre et que notre Nation renaîtra de ses cendres comme elle l'a toujours fait.

Voir " La Marseillaise"- Rouget de Lille ( hymne national de la France, ancienne nation du temps de la liberté des peuples à disposer d'eux-mêmes )

à partir du IIe couplet, que l'on ne chante jamais aujourd'hui ( et pour cause ! )

Que veut cette horde d'esclaves,
De traîtres, de rois conjurés ?
Pour qui ces ignobles entraves,
Ces fers dès longtemps préparés ? (Bis)
Français ! Pour nous, ah ! Quel outrage !
Quels transports il doit exciter ;
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage !

REFRAIN

III

Quoi ! Des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers !
Quoi ! Des phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)
Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !
Nos fronts sous le joug se ploieraient !
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées !

REFRAIN



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:51 le 24/04/2017 par yenamarre.
Par verte

Re: La peste et le burn out

Non et non, pas ici le coup du "pacte républicain". Chantage et/ou otage : trop c'est trop.
Pour la première fois de ma vie je vais m'abstenir avec fierté.
En attendant une vraie force insoumise aux législatives. Avanti !!
Par poisson

Re: La peste et le burn out

Le deuxième tour est une veille de jour férié. L'abstention sera interprétée différemment d'un vote "blanc" qui montre mieux qu'on ne veut ni l'un ni l'autre.
Par StarLouZe

Re: La peste et le burn out

Pas mieux que Poisson, vote blanc camarade !! ON pourra se compter :)
Par HBK

Qui vivra, verra

Trop de choses à dire. Un seul résumé suffira :

Eux : "On a le choix entre la peste et le choléra. Il faut voter la peste, parce que le choléra, c'est tellement pire."
Nous : "Euh, elle est où la logique là dedans ?"

Et voilà. Dans 15 jours, ne vous étonnez pas si vous avez une mauvais surprise.

A trop nous bassiner avec le "vote utile", les gens choisirons le moins pire. Croisez les doigts pour que ce choix se porte vers la mort lente, plutôt que vers la mort rapide, pour reprendre une métaphore évoquée plus haut.

A devoir choisir entre la détestation du libéralisme et la détestation du racisme, je ne suis pas persuadé du choix que fera le peuple français le moment venu.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14:03 le 24/04/2017 par HBK.
Par yenamarre

Re: Qui vivra, verra

En fait la France est DEJA en cendres...

ça fait déjà depuis la Loi constitutionnelle n° 2008-103 du 4 février 2008 modifiant le titre XV de la Constitution- (Traité de Lisbonne ) que la France est occupée par une puissance étrangère qui nous emmène inéluctablement à la guerre, la misère, la fin de toutes les valeurs humanistes, via, entre autres outils, les GOPE ...

FREXIT !
Par Tony A

Re: Qui vivra, verra

@ HBK : "A devoir choisir entre la détestation du libéralisme et la détestation du racisme,..."

Dur, dur de choisir quand le libéralisme rejette les gens à la mer et que les racistes lèvent des fonds dans les Émirats.
Par HBK

Re: Qui vivra, verra

Citation:
Dur, dur de choisir quand le libéralisme rejette les gens à la mer et que les racistes lèvent des fonds dans les Émirats.
C'est bien tout le problème.

Je vois autour de moi beaucoup de monde qui a fait son choix. Et celui-ci ne plairait pas à Mr Scheidermann.

Pour ma part, j'avoue humblement être tenté, mais ignore à ce stade si je serai capable de commettre, enfin, vous savez ... Entre choisir une maladie un peu (à peine) moins grave et s'abstenir, mon cœur balance.

Ce qui est sur, c'est que Macron, s'il peut hypothétiquement limiter la casse dans les 5 ans à venir (oui, à court terme, ce sera probablement moins pire que LaPen), nous fabriquera un beau monde bien merdique où on crèvera tous à petit feu plutôt que sous les balles de la police ... police qui sera là à nous attendre dans 5 ans de toute façon.

Putain. Monde de merde.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 14:58 le 24/04/2017 par HBK.
Par Tony A

Re: Qui vivra, verra

C'était pire en 42 (je n'était pas encore là pour le voir, mais on me l'a raconté) et pourtant...
Par wsmith

Re: La peste et le burn out

Cher Daniel,
savez-vous pourquoi vous n'avez pas trouvé meilleur titre ?
Parce que votre urgence était de proclamer :
"je n'ai jamais hésité une seule demi-seconde. Quiconque hésite une seule demi-seconde quand il s'agit fairebarrageauFN est déjà un salaud !".
Pourtant, on vous imagine bien devant votre écran :
"La peste et le mal de tête."
"La peste et la paraplégie."
Oui, j'affirme que vous avez hésité, pesé vos mots bien trop longuement, (quelques minutes peut-être)
"La peste et le comédon ??"
Et quiconque hésite une seule demi-seconde quand il s'agit fairebarrageauFN est déjà un salaud !

Et si ce n'était pas si grave de prendre le temps de penser ? (J'ai l'impression de faire mon Schneiderman quand j'écris ça)
Et si on pouvait même en débattre sereinement ? (si seulement il y avait un espace sur Internet pour le faire)
Non, quiconque hésite une seule demi-seconde quand il s'agit fairebarrageauFN est déjà un salaud !

Moi, perso, j'ai mal au bide depuis hier soir. Et, pardon d'être lâche et salaud, mais je n'ai pas tout de suite envie de connaître le diagnostic car je sais que de toute façon, je vais en baver dans les cinq prochaines années.
J'ai même parfois des envies de les regarder en face, ces maladies, de leur dire qu'elles ne me font pas peur et que mon corps social va se réveiller et leur mettre une bonne dérouillée (Ça, c'est quand il me revient un peu de courage !).
Je finirai probablement, parce que trop lâche pour être un salaud, par aller choisir le burn out. Mais merde, j'ai quinze jours pour y penser et je n'ai pas envie d'y penser (si ça se trouve, mon corps social ne se remettra pas de ce burn out-là !!).
Et cette injonction :
"Quiconque hésite une seule demi-seconde quand il s'agit fairebarrageauFN est déjà un salaud !"

Merde.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 14:18 le 24/04/2017 par wsmith.
Par yenamarre

Re: La peste et le burn out

Par Lyonnais

Re: La peste et le burn out

La menace FN?

M. Nicolas DUPONT-AIGNAN 1 686 283
Mme Marine LE PEN 7 643 276
M. Emmanuel MACRON 8 433 346
M. Benoît HAMON 2 253 454
Mme Nathalie ARTHAUD 231 149
M. Philippe POUTOU 391 188
M. Jacques CHEMINADE 64 674
M. Jean LASSALLE 432 915
M. Jean-Luc MÉLENCHON 6 972 531
M. François ASSELINEAU 327 126
M. François FILLON 7 067 529

Total 35 503 471

A tous les agitateurs du spectre de la menace fasciste: expliquez moi comment le total Macron Fillon Hamon: 17 754 027 peut il être menacé par le score de MLP inférieur de 10 millions de voix? Alors que MLP n'a aucune réserve de voix! Là n'est donc pas le problème! Faire élire Macron avec 80% des voix oui c'est sans doute là le problème! Tout en masquant la responsabilité de ceux dont la conduite a amené ce score....Je serai insoumis jusqu'au bout!
Par yenamarre

Re: La peste et le burn out

tout est prévu depuis des années, et ça marche depuis des années. C'est le rôle même du FN, celui de faire élire au bout du compte les capitalistes de connivence.
Par Kazoula

Re: La peste et le burn out

"MLP n'a aucune réserve de voix!"

Sur RTL ce matin Alliot tendait la main aux "insoumis"...
Par GPMarcel

Re: La peste et le burn out

Toi, c'est la connerie qui t'a ouvert les bras et tu y es tellement bien que tu roucoules comme pigeon bêlant. (oui, je sais je tente des assemblages bizarres...c'est comme les vignerons qui font de drôles de vin proches de la bibine dont tu te délestes, dès le petit déjeuner...d'où cette haleine!!!)
Par Youri Llygotme

Re: La peste et le burn out

Alliot vous a donc fait bander d'aise ce matin avec votre communion de pensée.
Par pingouin

Re: La peste et le burn out

Je suis d'accord sur la conclusion, mais

1) il n'y aura pas de report intégral des voix de Fillon vers Macron, loin s'en faut. On peut même supposer qu'une bonne partie, suffisamment irréductible pour avoir accordé leur suffrage à un candidat aussi impliqué dans les affaires, se sente décomplexé au point de voter sans vergogne pour MLP

2) Une bonne partie des voix de NDA peut être valablement envisagée vers le FN

Avec un calcul un peu grossier, et en mettant de côté la FI, j'arrive à 52/48 pour EM vs. MLP avec une participation de 55% (ou, situ préfères, une abstention de 45% : une vraie gifle).

Résultat qui, soit dit en passant, me conviendrait plutôt bien par défaut :)
Par AkZo

Re: La peste et le burn out

Belle conclusion.
Par Tony A

Re: La peste et le burn out

1) Est-ce que Macron c'est "du Hollande sans Hollande" ?

Le Chirac de 2002, fort des voix qui voulaient "faire barrage", n'a pas continué à faire du Chirac.

Il a très fortement droitisé sa politique et ouvert lui aussi son gouvernement à "d'anciens gudars" comme dirait D.S.
Aujourd'hui, on a un droit du travail en miettes, une protection sociale à l'agonie ; et une feuille de papier à cigarette sépare de nombreux ténors de LR de ceux du FN.

2) Est-ce que voter Macron c'est "faire barrage" ou offrir un tremplin à Le Pen ?

Car après 2017, il y aura 2022 !

3) Peut-être qu'à Paris on préfère le choléra de la finance mondialisée (qui concentre la richesse et les opportunités de carrière dans les grandes métropoles) à la peste brune. Mais dans les villages, les dégâts de la première font paraître douce ceux encore potentiels de la seconde (sans doute à tort).


Quand un jeu est truqué, il faut lui tourner le dos, car toutes les martingales conduisent à se retrouver en chaussettes !
Par Jiemo

Re: La peste et le burn out

Par marco negre

Re: La peste et le burn out

arrêtez de vous croire en allemagne en 1936 !! qu'est ce que c'est que cette obligation de voter macron ? avez vous lu son programme ? avec l'aide des banquiers et de tous les anciens de madelin à hue en passant par le drian, cet homme est beaucoup plus dangerux piur la société et surtout le monde du travail que le pen

que pourra t' elle faire ? et une fois au pouvoir, tous les journalistes iront à canossa et les élus FN deviendront de bons gestionnaires à la papa, beaucoup moins dangereux que macron et madame !
Par shuppy

Re: La peste et le burn out

vous avez raison La Pen ne s'en prendra qu'aux métèques et autres mal blanchis pas de quoi en faire un fromage. Étonnamment j'ai la faiblesse de croire que dans les deux il yen a un plus républicain que l'autre.
ps : merci à wsmith
Par yenamarre

Re: La peste et le burn out

Faux, Macron lui, aussi veut détruire complètement la République et son projet de repli européen est non seulement raciste mais irréaliste.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:10 le 24/04/2017 par yenamarre.
Par Al1

Re: La peste et le burn out

"de bons gestionnaires à la papa"

Comme dans les villes FN où on laisse crever les quartiers populaires ?
Par shigeyuki

un peu de courage! e: La peste et le burn out

J'ai de plus en plus l'impression que les soit-disant media "libres" ( genre @SI, Mediapart, font partie du jeu et sont aussi en mission commandée spécialisée (!) Eux, ils sont plus subtils, ils oeuvrent plus pour ramener les "marges" dans le troupeau de la social-democratie... même si celle-ci pue de plus en plus le crime!
.. et attention je ne suis ni complotiste ni conspirationniste ou toutes ces autres atrocités en "istes" destinées à tenir en laisse les qqs esprits libres et critiquer "la pensée unique", je ne parle pas des illuminés qui pensent que les ovni tirent les ficelles depuis la nuit des temps! ;))
Il faut juste sortir de l'esprit pervers, relire Benassayag, Castoriadis! ;)
Ou s'abonner à de vrais medias llbres, basta mag, reporterre, histoire de respirer eux peu, etc

" Ils boivent du thé, ils écoutent la radio,
A l'ombre des jeunes filles en fleur,
ils ne croient pas au malheur,
ils ne savent pas que la bourgeoisie
est prête à tuer ses fils! Ah Ah Ah!"

PASOLINI (assassiné et torturé)
Par yenamarre

Re: un peu de courage! e: La peste et le burn out

splendide la citation de Pasolini
Par Tony A

Re: La peste et le burn out

@D.S. : "il a aussi capté sa part du désir de donner une grande claque à la droite et à la gauche traditionnelles".

Une grande claque 2.0.... Une claque... virtuelle ! Histoire de flatter son égo pour pas un rond, de se dire : je suis un "rebelle" !
Par cirneaf

Re:

1ère remarque : Il est très déplaisant de voir certains membres du forum parler "d'inconditionnels de Mélenchon". Naturellement, avoir un avis divergent de celui des moralistes de service qui peuvent enfin voter Macron sans complexe, pour la bonne cause !, ne peut signifier qu'un cerveau manipulé et sectaire. Personnellement, je voterai blanc parce que, vivant entre la France et l'Italie, j'ai une vision assez claire de la dérive européenne, de ses conséquences sur la montée des fascismes et des effets sur la morale citoyenne et la politique de bonimenteurs creux comme Renzi.
2è remarque : Macron, le jeune homme propret souriant, est, à mon sens, tout aussi inquiétant que son adversaire. À la différence de MLP, son discours fuyant et creux ne laisse aucune ouverture claire à une opposition claire. Il nous enfoncera dans le désastre planétaire aimablement, en nous laissant dans l'attente de comprendre ce qui est en train de se produire.
3ème remarque : MLP a un discours clairement haïssable et, si elle était élue, ce dont je doute, je doute aussi qu'il n'y ait pas une réaction rapide et déterminée.
Je suis étonnée qu'Arrêt sur image qui ne fait pas partie, que je sache, de la vision du TINA (pas d'alternative), prêche pour le Charybde ou Scylla. Nous sommes englués dans le faux choix, comme le reconnaît DS depuis trop longtemps. Peut-être peut-on décider de s'en dégager pour réfléchir, le plus vite possible, à d'autres solutions démocratiques. L'élection présidentielle me poussant à me demander si se servir de la démocratie pour mettre au pouvoir des anti-démocrates (car Macron, ou en tout cas, ceux qui nous le font gigoter devant les yeux comme une marionnette, n'est sûrement pas un démocrate), c'est vraiment de la démocratie ? Cela mérite au moins réflexion et non de se jeter dans la bonne conscience en soutenant, par son bulletin, un candidat dont le succès médiatique est particulièrement inquiétant.
Dernière remarque : L'Europe dont Macron va nous infliger de fortes doses est une Europe xénophobe et raciste à quoi elle unit le mépris des non adhérents à la course à la richesse. Cette Europe qui passe des accords avec la Turquie pour se débarrasser de migrants pour lesquelles elle ne s'est préoccupée d'instaurer aucun programme d'aide cohérent après les avoir exploités, et continuer à le faire, sans complexe. C'est naïveté ou malhonnêteté intellectuelle, selon moi, que de faire levier sur les "bons sentiments" de chacun d'entre nous pour le pousser à prendre parti pour le représentant de cette laide vision du monde sous prétexte qu'elle serait moins laide que celle de son opposante. D'un point de vue philosophico-moral, outre que de celui de l'efficacité pour la lutte à venir, il me semble plus difficile, courageux, mais honnête d'accepter le "choix" cruel de ne pas choisir le mal 2 contre le mal 1 et d'imaginer des formes de résistances et de changement alternatives.
Par cirneaf

Re:

Par ailleurs, voter contre ne me semble pas un acte démocratique, mais le triste signe d'une démocratie vidée de sa substance où la participation à la vie de la cité se résume aux urnes. La démocratie n'est-elle pas le fait pour tous de pouvoir discuter les décisions avant de les prendre et non de favoriser l'ambitieux de service dont il nous faudra ensuite supporter les "ordonnances" ou équivalent pendant des années ?
La montée de Mélenchon a été portée par le désir de pouvoir contribuer largement aux décisions qui nous concernent, nous et la planète sur laquelle nous vivons. Une fois de plus, on nous demande de patienter gentiment au nom de la démocratie du vote ? Et, en outre, de plébisciter un homme dont le seul mérite serait d'empêcher l'élection de son adversaire ? Non seulement il n'y a là aucune démarche démocratique, mais pour dire les choses clairement, on nous prend pour des connes de victimes.
Il y a d'autres moyens d'empêcher les Macron et MLP de nuire. Et sans doute est-il temps de commencer à y réfléchir. De commencer à nous comporter comme des citoyens et non comme des électeurs du dimanche.
Par pevr

Re: La peste et le burn out

La campagne de Jean-Luc Mélenchon et de la France insoumise passe notamment par l’éducation populaire et l’implication personnelle. Les consignes de vote sont une insulte à l’intelligence.
Par Jiemo

Re: La peste et le burn out

Pronostic: "l'utilisation abusive du repoussoir Fhaine , la politique libérale se poursuivant laissant du monde au talus ...ce repoussoir se transformera en adhésion pleine et entière en 2022"...la tendance des opinions actuelles en Europe le montre ...
Par Mohamed Sylla

Re:

Je suis né dans une famille ouvriere... avec des cartes de sejour pour mes parents.
Ils furent ensuite réintegré dans la nationalité francaise car nés avant l'indépendance de l'ancienne colonie francaise
J'ai fait des études supérieures en France. Je dis des études supérieures, car je n'etais qu'à l'université.
J'ai eu ma chance à l'étranger, dans des entreprises etrangères d'abord... avant de rejoindre une banque francaise à l'etranger.
J'ai donc pu occuper des postes que je n'aurais pu obtenir/rever en france car non issu des grandes ecole A*
J'ai naturellement suivi et supporté Macron depuis qu'il etait le conseiller du président. Quelle surprise, joie, normalité pour moi que de voir confier des responsabilité à des jeunes.
Arret sur images, je vous suis depuis les années 2000s... vous etiez toujours sur france 5
Il serait temps, sincerement de tenter de comprendre ce monde au delà des sous titres usuels et des facilités...
Ca vous choque vraiment que moi, reellement d'origines modestes (etudes grace à un budget de 350 euros au CROUS + 165 euros d'APL), ayant reussi dans une banque.... vote aujourd'hui Macron pour faire evoluer la France. Je serai donc simplement adepte du flou.
Je vous lis tous les jour Mr Schneiderman... et oui... il y a encore un travail d'analyse à faire. On pourrait commencer par etudier le votre des francais expatrié de retour ou non. Nous ne sommes pas tous des profiteurs, evades fiscaux, richissimes, liberaux, flous, vides, etc
Il serait vraiment interessant d'avoir une idée de ce qu'on ressens quand on quitte son pays, quand on reviens et quand on entend/lis/vois les echanges des francais. Par francais je pense aux citoyens, mais aussi aux politiques, journaliste, editorialistes, cadres dirigeants...
Par Al1

Re:

Par votre vote vous soutenez l'idée de mettre fin à l'ascension sociale dont vous avez bénéficié.

Ça n'est ni profiteurs, evades fiscaux, richissimes, liberaux, flous, vides, … c'est juste con.

Mais vous avez le droit.
Par Spartagugus

Re: La peste et le burn out

C'est vraiment de l'ordre du fascisme que cet impératif du front républicain !
Par gildas miclet

Re: La peste et le burn out

"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes"
Bossuet
Par Al1

Re: La peste et le burn out

Voté pour ce message à Schneiderman
Par john z'guéner

Re: La peste et le burn out

"Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres! Vous vivez de telle sorte que rien n'est plus à vous. Il semble que vous regardiez désormais comme un grand bonheur qu'on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l'ennemi, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-même à la mort. Ce maître n'a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n'a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu'il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. (...)
Vous semez vos champs pour qu'il les dévaste, vous meublez et remplissez vos maisons pour fournir ses pilleries, vous élevez vos filles afin qu'elles puissent assouvir sa luxure, vous nourrissez vos enfants pour qu'il en fasse des soldats dans le meilleur des cas, pour qu'il les mène à la guerre, à la boucherie, qu'il les rende ministres de ses convoitises et exécuteurs de ses vengeances. (...)
Vous vous affaiblissez afin qu'il soit plus fort, et qu'il vous tienne plus rudement la bride plus courte. Et de tant d'indignités que les bêtes elles-mêmes ne supporteraient pas si elles les sentaient, vous pourriez vous délivrer si vous essayiez, même pas de vous délivrer, seulement de le vouloir.

Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres."

Etienne de la Boétie, Discours de la servitude volontaire.
Par labellebleue

Re: La peste et le burn out

"Quiconque hésite une seule demi-seconde quand il s'agit faire barrage au FN est déjà un salaud !"
J'ai bondi .
je ne vais pas démolir le billet de DS, d'autres le font très bien sur ce forum et je voudrais les citer tous..
Ça fait longtemps que je veux parler d'@si et ce billet me décide à le faire.
Je demandais à @si de m'aider à sortir du rouleau compresseur médiatique, de m'apprendre à voir les images qui m'arrivent de tous cotés. Je n'ai pas besoin qu'on me dise ce que je dois penser, je n'aime pas qu'on me fasse la morale.
C'est pourquoi j'ai tant aimé les chroniques d'Alain Korkos , je parle au passé puisqu'il prend sa retraite . Il montre des choses qu'on n'aurait pas vues, il en met d'autres en rapport, il fait un peu d'histoire si c'est nécessaire........ les conclusions il nous les laisse tirer .
C'était me semble-t-il la philosophie générale d'@si au début. Puis peu à peu le ton a changé , est devenu plus convenu . Est-ce dû à la lassitude, au succès , aux départs de nombreux journalistes ? Et même qui a changé ? @si qui devient peu à peu un média comme les autres parfaitement néo-libéral compatible ? ou moi qui attends d'un site plus qu'il ne peut offrir ?
Mon réabonnement est arrivé à échéance. Va pour encore un an.


PS : Bonne retraite cher Alain, qu'elle soit sereine et lumineuse .
Par alinebarrault

Re:

Malheureusement, l'attitude de Mélenchon reflette bien ce que des électeurs de gauche comme moi (pour le progrès social et la solidarité, contre l'austérité et le néo-libéralisme, pour la transition écolo, pour plus de démocratie, internationaliste, pour une Europe sociale des peuples) craignaient.

Que ce soit par conviction ou plus probablement par stratégie, Mélenchon a adopté une méthode paternaliste et populiste. En étant par exemple flou sur l'Europe (si personne ne comprend ce qu'il voulait vraiment c'est pas pour rien, et j'ai cherché à comprendre !), en prétendant vouloir un renouveau démocrate alors qu'il a une posture autoritaire, en mettant tout le monde dans un même sac à "dégager", en attisant les colères et les rancoeurs, etc.

Ça fait à la base du mouvement une bande d'excités qui ne font pas la différence entre droite et fascisme. Qui ne font même pas la différence entre une AUTRE vision de la gauche (celle de Hamon/Jadot/Taubira...) et la droite. Et le fascisme. Une base agressive, intolérante, sans esprit de nuance.

La méthode de Mélenchon ne pouvait pas aboutir à un vote majoritaire car elle est beaucoup trop crispante pour des gens comme moi qui ne sont pas surpris de le voir agir ainsi, et de voir ses sbires insulter des camarades de gauche (même Pierre Laurent !!!!!!)

Malheureusement, pour beaucoup d'"insoumis", critiquer cela, c'est être un vendu de droite. Mais non. C'est être profondément de gauche mais avant tout, profondément démocrate.
Par cg

Re:

C'est grâce à des gens comme vous que l'on se retrouve avec un second tour opposant deux droites. Vous êtes très probablement adhérent au PS, vos attaques contre Mélenchon et ses insoumis sont toujours les mêmes. Vous êtes satisfait de l'Europe telle qu'elle est aujourd'hui, très certainement, vous êtes satisfait des pratiques démocratiques du PS qui impose des lois régressives par le 49.3, qui ne tient aucune de ses promesses électorales, qui prône plus de libéralisme par des traités dont la majorité du peuple ne veut pas. Et vous prétendez donner des leçons !!! On est populiste ou paternaliste, les deux à la fois, avec vous lorsqu'on ose prétendre, comme l'a fait Mélenchon, qu'il faut remettre "l'humain" au centre des décisions.
Alors je suis populiste et paternaliste et je suis heureuse d'avoir voté pour un candidat a su réveiller quelque désir de politique, contrairement à ceux que vous citez.
Par shuppy

Re:

euh le but c'est de convaincre les alinebarrault, pas de les insulter
Par Browny

Re:

Si tout le monde pouvait éviter ce genre de caricatures, ça aiderait pas mal l'après-campagne... Les deux seules personnes de mon entourage qui ont voté Hamon ont un travail militant et humanitaire de terrain qui feraient pâlir de honte la plupart d'entre nous : elles n'ont certainement pas de leçons à recevoir de quiconque sur qui est de gauche ou qui ne l'est pas. Ce sont des personnes adultes, éduquées, responsables, qui comme vous ont eu l'occasion de réfléchir leur vote, d'en peser les implications, et de faire leur choix en conséquence.

Je conçois la déception des électeurs de Mélenchon, mais à présent il va falloir calmer cette furie militante, et accepter que des personnes puissent avoir des convictions très à gauche, tout en refusant de cautionner l'homme qui les portait cette année, et ce que son comportement électoral annonçait pour elles quant à sa pratique du pouvoir, sa diplomatie intra-nationale, ou inter-nationale... Personne n'a à justifier son vote, encore moins à des "insoumis" qui pour beaucoup, après la primaire de gauche, refusaient net de voter pour Hamon, alors qu'ils étaient eux-même minoritaires dans les sondages et en position de "faire perdre la gauche".

"Être de gauche" = "être partisan de Mélenchon" est une équation caricaturale qui ne nous aidera pas à avancer pour traverser l'horreur que seront les cinq ans à venir.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:07 le 24/04/2017 par Browny.
Par Roger

Re:

Citation:
sans esprit de nuance

Et vous trouvez honnêtement que vous faites preuve "d'esprit de nuance" vous ?

Citation:
de voir ses sbires insulter des camarades de gauche

Et "bande d'excités", "base agressive, intolérante", ou encore "sbire", c'est pas des insultes ?

La paille et la poutre...
Par Guillaumzed

Re:

Citation:
Que ce soit par conviction ou plus probablement par stratégie, Mélenchon a adopté une méthode paternaliste et populiste.
-> Je me demande ce que vous entendait par là. Le mouvement des insoumis, le symbole phi, le fait de ne pas donner de consigne de vote, de donner son programme en détail et en avance pour que nous puissions en débattre et en discuter, de proposer une constituante, la fin de la monarchie présidentielle. C'est ça être paternaliste ? Mais alors comment doit on dire pour les autres "chefs" de partis ? N'est ce pas juste parce qu'il parle fort que vous le trouvez paternaliste ?

Citation:
En étant par exemple flou sur l'Europe (si personne ne comprend ce qu'il voulait vraiment c'est pas pour rien, et j'ai cherché à comprendre !),
Il l'explique dans la vidéo avec Sapir sur ASI notamment.
Par Al1

Re:

Vous êtes les deux misérables points qui ont manqué à la gauche. Je comprends que vous vous cherchiez des raisons, il est toujours temps de réfléchir.
Par sgd

Blanc ou nul ! ATTENTION

Comment voter blanc ?

Un vote symbolique dans le contexte politique actuel marqué par les affaires mais aussi la montée des extrêmes. Cette démarche indique une véritable volonté de participer au débat démocratique malgré un refus des candidats et programmes proposés.

Pour cela, et pour que le vote blanc soit bel et bien pris en compte comme tel, deux possibilités s'offrent aux électeurs :
ne glisser aucun bulletin
ou glisser un papier blanc dans l'enveloppe. Attention tout de même, les règles sont strictes. Le Code électoral impose aux différents bulletins d’être strictement identiques. Ainsi la feuille blanche, qui doit bien entendu être vierge de toute annotation, devra mesurer 105x148mm.

Comment voter nul ?

Le vote blanc ne doit pas être confondu avec le vote nul. Sur le site vie-publique.fr, on peut lire : "Il est parfois difficile d'interpréter le sens d'un vote nul. L'électeur n'a pas forcément souhaité que son vote soit nul. Mais il arrive également que l'électeur ait volontairement déposé un bulletin nul pour manifester son opposition aux différents candidats et programmes présentés".

À la différence du vote blanc, tout bulletin sans enveloppe, tout bulletin non réglementaire, tout bulletin annoté ou tout bulletin déchiré est comptabilisé comme nul.
Par shigeyuki

Re: La peste et le burn out

Je ne pense pas que le vote blanc soit le plus "efficace" .
Il faut absolument les rendre illégitime, c'est à dire sans base électorale suffisante.
C'est pourquoi je préfère m'abstenir.



Maintenant c'est trop tard!
La clarté est passée et nous sommes dans l'ombre.
Il fallait déconstruire avant le piège du petit Hamon!
Il fallait déconstruire avant avec plus de force la propagande infernale dont nous avons été l'objet pendant plus de 4 mois!!
Il fallait alerter, dire que c'était INDIGNE du soit disant pays des lumières!
Qu'il n'y avait aucun débat public, que la parole revenait toujours au Centre ( PUJADAS, SALAME, EL KRIEF and co)
Je me sens comme dans un pays d'Amérique latine du temps des dictatures sous contrôle !
Je ne croyais pas que c'était possible! Cette "stratégie du choc" dont parlait N.Klein, ICI en France!
Pour la première fois de ma vie, je n'irai pas voter!!
Je ne voterai pas Macron (=TAFTA, 49.3, ANTI ZADS, LOI EL KOMRY, LOGIQUE PRODUCTIVISTE ET POSITISTE)
LE PEN ne peut pas être pire, avec elle au moins un soulèvement est encore possible.
C'est le miroir que l'on mérite.
C'est celui en tout cas, dans lequel peuvent se mirer désormais la plupart des Medias.
Tant que le vote blanc n'est pas comptabilisé, mieux vaut s'abstenir massivement de manière à ôter toute légitimité à "LEPENMACRONFILLON"!
La dictature du Capital tient encore à sa légitimité par les urnes.
Il faut absolument ôter toute légitimité à Macron.
Laissons les seuls! -entre corrompus, hypocrites, lâches, cupides, sots, idiots utiles, Média fourbes, barbouzes, positivistes
réductionnistes, petits coqs va t-en guerre, ce sont eux, hélas, les gagnants de cette élection-.
Mais nous sommes désormais nombreux-ses.
Nous nous sommes compté-e-s, nous avons désormais bien mieux à faire, nous avons à nous engager de toutes nos forces dans les situations du présent, dans les détails concrets de nos vies, simples et multiples.
Nous avons à refaire de la solidarité entre nous, de l'empathie, bases de toute société humaine.
En étant nous mêmes des êtres joyeusement divers et multidimensionnels, sans ego boursouflés et creux mais avec de vraies singularités tisseuses d'Histoire.
Retrouvons nous.
La force de l'Etat face à notre puissance d'être et d'agir n'est que "mort annoncée".
Laissons leur les villes dévastées, la société panoptique, le transhumanisme, LE "GOUVERNEMENT PAR LA TERREUR" et fuyons dans les campagnes, retrouvons une l'Humanité aimante et joyeuse, cultivons la pleine conscience, le respect du
vivant, l'émerveillement devant la nature, cultivons nous, créons, lisons, fabriquons !
Ne soyons pas désespéré-e-s, au contraire! Il y a tellement de choses à faire!
Que cet impossible libère enfin d'autres possibles!
Par pescud

Re: Ben voui !!!.....

Evacuons d'abord l'accessoire, l'amère satisfaction de voir Fillon renvoyé en son manoir. Il faut bien se chercher des consolations. Mais amère, oui. la consolation. Car il s'est tout de même trouvé un électeur sur cinq pour donner sa voix à l'homme des costumes offerts, des attachés parlementaires familiaux, des reliquats recyclés, des honoraires de consultant, du cabinet noir, des violences dans Paris, des Et alors ? Un électeur sur cinq. Comme la vieille droite est désespérante. Presque autant que la gauche, tiens. C'est dire.
Car il faut en arriver directement au coeur du sujet de conversation des jours à venir, ces injonctions de dimanche des présentateurs, les Bouleau, les Coudray, les Salamé, au duo Insoumis, Corbière et Garrido, Cordo et Garribière, parfaits tous deux dans le numéro de permutation d'un plateau l'autre, injonctions exigeant donc d'eux "un choix clair" pour le second tour, entre Macron et Le Pen. Et notre duo, donc...... > Lire l'intégralité du texte

pescud .....

Ben voui, si ce " petit " con de Hamon s'était désisté, Méluche aurait été au second tour de ces " érections pestilencielles ", sinon plus, élu au premier tour, et la Frrrrrrance, aurait pu se refaire une santé ..... au poil !!!.....
Par StarLouZe

Re:

Mais de l'autre côté, camarades, les camps, les bateaux, les charters, les gudards, le On est chez nous scandé dans les meetings, la carte blanche implicite aux matraqueurs de tous les Théo, et en prime l'immunité parlementaire, et les journalistes virés des meetings.


Ce n'est pas déjà le cas depuis donc Chirac(le bruit et l'odeur 1995 Toulouse)sarko Le Kärcher intégral/hollande la mtraqueur bombeur de peuple fou !?

Bien de mauvaise foi le boss d'@si ...

Méluche, comme dit précédemment, ne possède pas mon vote ou mon intention de vote. En 2012 les con de signes lui ont presque été fatales pour son ennemi hollande, l'adversaire de la finance !!
Méluche le sait, les électeurs ayant votés pour lui ont un cerveau, et ils en feront usage comme bon leur semble.

Des consignes !! Non mais, on est grand, vacciné et en 2017 !.

Cela dit, effectivement on a fait une belle campagne, la plus belle avec le plus beau programme.

La faute à qui ? à ceux qui n'ont pas votés pour nous, pour le peuple, pour l'intérêt du peuple, de notre environnement, de la protection de la nature, qu'elle soit française et d'ailleurs.
Les votes blanc, les abstentions, les Ps (et qu'il n'est pas encore mort puisqu'un de ses candidats et au 2ème tour), les Lr (ils sont irrécupérables je pense), les Poutou/Arthaud, les EElv qui doivent être assez vert et surtout les macron qui vont se faire uberiser à mort (ou à burn out comme vous essayez d'évacuer) sauf s'ils sont riches et les Fn qui sont irrationnel et/ou fachos.

Pas cordialement Dan Schneidermann sur ce coup. Les consignes c'est pas pour les gens qui pensent.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 15:49 le 24/04/2017 par StarLouZe.
Par shuppy

Re:

Citation:


La faute à qui ? à ceux qui n'ont pas votés pour nous, pour le peuple, pour l'intérêt du peuple, de notre environnement, de la protection de la nature, qu'elle soit française et d'ailleurs.

Les votes blanc, les abstentions, les Ps (et qu'il n'est pas encore mort puisqu'un de ses candidats et au 2ème tour), les Lr (ils sont irrécupérables je pense), les Poutou/Arthaud, les EElv qui doivent être assez vert et surtout les macron qui vont se faire uberiser à mort (ou à burn out comme vous essayez d'évacuer) sauf s'ils sont riches et les Fn qui sont irrationnel et/ou fachos.


Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:44 le 24/04/2017 par StarLouZe.


Bref c'est la faute à la démocratie.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 15:53 le 24/04/2017 par shuppy.
Par robert molinaro

Re: La peste et le burn out

En 2002,j'ai voté Chirac cédant sous la pression de mes proches.Et pour quel résultat?
15 ans pus tard,rebelote.On m'intime l'ordre de voter Macron!Mais on va où,là?
Daniel,vous me décevez beaucoup.Depuis ce matin,sur tous les médias,on fait la chasse aux abstentionnistes.
Et mallheureusement,vous vous joignez à la meute.
J'ai plus de 60 ans,et je refuse qu'on me donne des ordres.
Et laissez-moi rire avec le danger Le Pen.Il n'a toujours servi qu'à faire élire le candidat choisi par la caste.
Et puis,j'en ai plus qu'assez de voter contre.
Par Christophe Savry

Re: La peste et le burn out

Daniel Schneiderman, je suis d'accord avec vous sur toute la ligne.
Ce qui ne m'empêche pas de comprendre aussi JL Mélenchon, farouche opposant du FN, comme tous les représentants de la France insoumise, qui a dit "à chacun de faire son devoir en âme et conscience", qui considère que chacun est mature d'aller voter Macron ou de s'abstenir, de (2) manière(s) de s'opposer au FN. Je ne peux pas imaginer que la France Insoumise vote Le Pen. Face à un système démocratique dévoyé, la question des combinaisons de vote pour faire front sont, au fil des répétitions quinquénales, un vrai problème démocratique. Et peut être que de ne pas appeler à voter Macron est faire appel à la conscience et à l'intelligence des électeurs pour faire un choix entre voter Macron ou s'abstenir, un choix certes discutable, mais en accord avec ce que impose un système de moins en moins démocratique. L'idée est peut être qu'une cohabitation finisse par générer une vraie crise de système, justifiant d'une refondation incontournable.
Par cirneaf

Re: La peste et le burn out

Merci pour un message qui n'insulte personne tout en posant le problème.
Par john z'guéner

Re: La peste et le burn out

donc JLM attend que se prononcent les militants pour exprimer leur souhait = collabo, anti-démocrate, irresponsable....etc

Mais Hollande invite Mme Le Pen a une cérémonie officielle et ne prononce aucune intention de vote = tout va bien, RAS....

Y a pas comme un problème? Une vague odeur de merde???
Par shigeyuki

HONTE Re: La peste et le burn out

Immense colère!
Dégout, tristesse!
Colère!
Honte aux medias soit disant "indépendants"

Sans le petit Hamon dans les pattes, un peu de clarté, un vrai débat avec une alternative aurait été encore possible!

Et là rien dessus le petit Hamon?
Rien sur sa bêtise?
Rien sur son ego surdimensionné?
Rien sur son esprit obtus, son faible sens de l'Histoire?!!!
Rien sur son instrumentalisation!

Rien non plus sur ces attentats juste avant les élections!!! RIEN???

Et à présent, on va se fader une page de morale?
A présent on va nous parler d'un débat Macron- Lepen!
Comment parler d'un débat!!
C'est la marionnette qui parle avec le bras qui la tient!

HONTE aux medias soit disant indépendants.
Par jarawa

Du pareil au même vraiment ?

Si je comprends bien le raisonnement ne pas appeler à rallier Macron immédiatement après l'annonce des premiers résultats et inciter à voter Marine Le Pen serait (quasiment) du pareil au même ?

Pardon de vous le dire (sic) mais c'est là la preuve qu'une réaction à chaud n'est jamais très éclairée... JLM a dit qu'il consulterai ses membres: que croyez-vous qu'il va sortir de cette consultation ? Marine Le Pen vraiment ? C'est limite faire le jeu des grands médias qui associent Insoumis et Extrême Droite depuis longtemps et qui s'empressent d'effacer le mouvement sitôt le premier tour passé.
À moins que vous n'en vouliez à l'abstention et au vote blanc, qui représente la réelle deuxième force du pays... mais alors pourquoi ne pas les désigner par leur nom ?

Grands médias (dont vous parlez du bout des lèvres), abstention et vote de contestation (je me refuse à croire que dans le vote du FN il n'y ait que des xénophobes et c'est aussi les enfermer dans le FN que de ne pas essayer de le comprendre), voilà certainement les vrais raisons qu'il faudrait voir analyser dans un proche avenir (la remise en question de la finance représente plus de 50% du vote).

Mais bien sûr, toute chose qui fait réfléchir n'est pas bonne à entendre, et le FN joue toujours ce rôle très utile de Père Fouettard. Être le rempart contre le FN, incarner le vote utile est l'idée de génie d'En Marche... ce fond vautour qui après avoir sabordé le PS de l'intérieur est venu prétendre incarner le renouveau, ne laissant d'autre choix au parti en ruine que d'élire un représentant de gauche ayant eu la double infamie, devant la catastrophe annoncée, de relativiser le vote Mélenchon et permettre d'enterrer définitivement l'essence même du poing et de la rose.

Si l'on doit rendre hommage aux stratèges de Macron c'est pour la réussite fantastique de ce putsch "soft" du néolibéralisme, de ce piège parfaitement tendu. Applaudissons à deux mains, et rallions vaillamment Macron en rajoutant l'injure à l'insulte... c'est un jeu extrêmement dangereux (c'est le cas de le dire) s'il est auréolé de réponses instinctives et simplistes.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:23 le 24/04/2017 par jarawa.
Par Klérian

Clarification

"l'abstention et au vote blanc, qui représente la réelle deuxième force du pays"

Ca ne représente rien du tout à l'exception de gens qui ne vont pas aller voter c'est tout.
Pardon de vous le dire (ter) mais une réèlle force du pays, c'est un mouvement qui s'exerce, prend appui.
Il n'y a pas de parti de l'asbtention, pas de syndicat de l'asbtention... Il n'y pas de force réèlle.
Juste des gens qui, pour certaines raisons, parfois pour aucune raison du tout, ne vont pas voter. C'est juste ça.

Cyril.
Par Mohamed Sylla

Re: La peste et le burn out

Je suis né dans une famille ouvriere... avec des cartes de sejour pour mes parents.
Ils furent ensuite réintegré dans la nationalité francaise car nés avant l'indépendance de l'ancienne colonie francaise
J'ai fait des études supérieures en France. Je dis des études supérieures, car je n'etais qu'à l'université.
J'ai eu ma chance à l'étranger, dans des entreprises etrangères d'abord... avant de rejoindre une banque francaise à l'etranger.
J'ai donc pu occuper des postes que je n'aurais pu obtenir/rever en france car non issu des grandes ecole A*
J'ai naturellement suivi et supporté Macron depuis qu'il etait le conseiller du président. Quelle surprise, joie, normalité pour moi que de voir confier des responsabilité à des jeunes.
Arret sur images, je vous suis depuis les années 2000s... vous etiez toujours sur france 5
Il serait temps, sincerement de tenter de comprendre ce monde au delà des sous titres usuels et des facilités...
Ca vous choque vraiment que moi, reellement d'origines modestes (etudes grace à un budget de 350 euros au CROUS + 165 euros d'APL), ayant reussi dans une banque.... vote aujourd'hui Macron pour faire evoluer la France. Je serai donc simplement adepte du flou.
Je vous lis tous les jour Mr Schneiderman... et oui... il y a encore un travail d'analyse à faire. On pourrait commencer par etudier le votre des francais expatrié de retour ou non. Nous ne sommes pas tous des profiteurs, evades fiscaux, richissimes, liberaux, flous, vides, etc
Il serait vraiment interessant d'avoir une idée de ce qu'on ressens quand on quitte son pays, quand on reviens et quand on entend/lis/vois les echanges des francais. Par francais je pense aux citoyens, mais aussi aux politiques, journaliste, editorialistes, cadres dirigeants...
Par Jérôme

Re: La peste et le burn out

Voté Chirac contre Lepen père. On ne m'y reprendra plus.
Pour moi, le second tour ce sont les législatives et la rue car il faut cesser d'avoir peur.
J'ai trouvé le porte parole des insoumis très digne hier soir. Il aurait détruit ce mouvement
en prenant parti personnellement.
Je n'ai plus la télé depuis quinze ans, mais je m'attends au lynchage. Je suis juste déçu qu'il débute ici.
Par bébert-le-chat

Re: Bravissimo...!

Bravo...Vous voulez que je vous dise, DS, j' adore quand vous faites le Juif...Si, si: :le pyjama fil à fil vous va à ravir...C' est du Gaultier? J' en étais sûr...Ce côté " Chicachok ": la super classe!
Hein, les rigolos, prenez-en de la graine...Daniel Schneidermann, le juif qui aura dit " STOP ", à la réouverture d' Auschwitz-le-Retour...Vrai, ça a de la gueule!
Vous trouvez que j' en fais des tonnes, Daniel...Naan, relisez-vous, c' est pile-poil dans le ton, je trouve!
Putain, je le savais...J' aurais pas dû revenir: je le sentais...Déjà, Macron/LePen, c' était limite/limite...Mais, LÀ: on va dire que vous êtes aussi...C' est du lourd à supporter, hein, et on n' est qu' au début: les 15 jours à venir, le branle-bas sur les casquettes de pompistes, et le Siegfried/Maginot, qui va suivre...Mais bon, faut qu' on fasse gaffe, hein!
J' ai connu ça, ailleurs...Ca vaut pas le coup! Alors, de mon avis, on devrait laisser reposer Wagner...Et écoutez du Satie, tiens.
Carpe diem...
Par Youri Llygotme

Re: Bravissimo...!

Je trouve votre message de très mauvais goût, limite abject. Même sous prétexte d'humour.

On s'en fout en principe, mais si déjà vous écrivez des conneries, êtes vous au moins sûr de ce que vous prétendez.
Schneidermann, le tailleur, ce nom sied aussi très bien à un goy, non?
Par bébert-le-chat

Re: Bravissimo...!

Disons que vous avez le dégoût de l' abjection à géométrie variable...Eh bien, soit: oublions le peu d' humour que j' ai pu commettre, et soyons pédagogue...
Vous ne voyez rien d' abject, de malsain, d' excessif, vous, à déterrer quelques vieux fantômes, enfouis dans les ruines de Berlin en 45, à tous propos...!? À agiter les spectres d' un fascisme de pacotille, jamais d' actualité, mais toujours présent, en guise de "raisons"...!? Il n' y a pas d' abjection, ni pas même d' objection, selon vous, à convoquer, pour contrer une élection, plus qu' improbable, les cadavres d' Auschwitz, de Treblinka, de Drancy...!?
Je suis né en 1950, et j' ai survécu à la Bulgarie rouge, et à la Roumanie de Ceausescu, à l' Iran du Shah, au Liban des factions, au Yémen...Du Yémen, et même au Laos royaliste, et d' unité nationale, un bref moment ( Ayant préféré m' expatrier plutôt que d' essayer la "tolérance" de la "république socialiste" )...Comme je crois pouvoir survivre, autant qu' il me sera donné, à Mapen, ou LeCron.
Et vos "démocraties", pendant ce temps, ne se sont pas gênées, en France, en Italie, aux USA, en Grande-Bretagne... Pour fusiller, torturer, assassiner, violer et battre, dans leurs commissariats, et leurs casernes, et sur les trottoirs, à ce qu' il me semble! Et sans l' aide d' aucuns "zombis" fascistes, ou.et, nazis!
On vous l' a dit, ici, il n' y a pas si longtemps, et sans la moindre trace d' humour: ça se passe en ce moment, entre la Journée de la Femme, et les Soldes...Et sans casques à pointe, sans milices "skinheads", sans, presque pas, de militaires aux coins des rues...Ca a dû vous échapper, tous occupés à surveiller le désert des barbares, sans doute!?
Vous voulez parler de massacre, parlons-en...Combien de nos vaillants révolutionnaires de salon sont morts, sous les balles de la police "fasciste"...Un trou de mémoire!? Les derniers citoyens/manifestants mitraillés par l' armée sont les victimes de la rue d' Isly...Des "fascistes", comme on les appellerait, sans doute, aujourd'hui, manifestant le désir que l' Algérie française le reste!
Plutôt hors sujet, nan?
Le problème, c' est que vous vous pensez immortels, et qu' on saura, à tout jamais, qui est bobby Sand, et Puig-Antich...Tragique erreur: je vais mourir, et la génération suivante après moi, et, un jour, un gosse ahuri, et indifférent, s' amusera à mal prononcer " Schoaoufviss ", avant que d' aller emmerder sa petite sœur, et la - Shoa - ne sera plus qu' un vilain résumé jaune, au bas d' une page ennuyeuse d' un livre jauni...Et ils feront quoi, pour s' opposer au mensonge, à la bêtise, et à la haine: nous parler de "schwofist", comme on rigole du vase de Soisson, et qu' on se fout du Sacré-Coeur!?
Vous n' aimez pas mon humour, et je n' aime pas ce qui le fait grincer: je suis indigné, consterné, écoeuré, abasourdi, déçu, humilié, et, le plus terrible, affreusement triste de voir , et d' entendre, DS tenter de me refiler un "argumentaire" infantilisant, historiquement odieux, et politiquement absurde...Vous préférez dit comme ça, vous: eh bien, je vous l' offre, en prime.
Vous êtes en mal d' arguments...Parlez politique, critiquez son programme, rappelez la "bande des 4", trop tôt disparue, ou passée, plutôt, à cinq, en loucedé, et interrogez-vous, sur la part des fonctionnaires non-militarisés, la réévaluation du franc, au sortir de l' €uro, le devenir des acquis sociaux, et des syndicats "historiques", de la Culture ( Domaine préférée de la Gauche...Dans le temps! )... Et qui paye, en douce, " la Reconquista ", les taxes d' importation, et l' Armée Moderne! Et quid de la famille...Et de la sienne!?
Je l' ai dit: on m' a, déjà, baisé, jeune clampin, pour éviter les T34 au Bois de Boulogne, et j' aime trop DS pour le voir en appeler aux panzeren de MLP, en bonimentant comme un patineur de bonne famille, et/ou un Glucksmann-le-vieux de pacotille...Si tant est qu' il y en ait d' autre!
J' ai connu les bouddhistes se suicidant par le feu, les jeûnes militants, les prises d' otages, et les attentats qui pétrifiaient le Monde, et puis les défilés et manifestations, et leurs, parfois, affrontements...Et puis, on a commencé à faire des "grèves" de la faim qui duraient une semaine, 4 jours, 10mn, pour une "radio-pirate" ( Radios privées, en fait...), et des "manifs", pour les mêmes...Et puis on laissa tourner les mères de Mai, on égorgea en prime-time, on manifesta sur le Net et on usa, et abusa de superlatifs: les crimes, tous odieux, s' additionnaient aux "presque génocides", les Hitlers se succédaient avec la régularité d' un tournoi de tennis, les "risques de guerre", servant à cacher les guerres sans risques...Et aujourd'hui, Gnafron-DS nous agite sa vielle marionnette SS, dans son Guignol de la Cruauté: " Tremblez, mes frères, Eva Braun revient!...Ils sont là...Soit par ici, soit par Ivry...Les lou-ouhouhoup vont entrer dans Paris! ".
Vous avez rien compris de comment ça marche, hein...L' acculturation, la propagande, la pub: vous voyez pas que le PS, et la Gauche, par leurs trahisons, ont enterrés bien plus qu' eux, mais jusqu' à l' idée, même, de révolte...Et qu' aujourd'hui, pendant que vous jouez à vous faire peur, on parle d' un Mélenchon " révolutionnaire ", de " liberté d' entreprendre ", " de vie au dessus de vos moyens "!?!
On vous a échangé le travail pour la précarité, vendu la sécurité pour la peur perpétuelle, le "luxe" du choix, pour de la bouffe immangeable, Et aujourd'hui, encore, vous allez voter la soumission, pour la peur du vide...Et au nom de quoi, cette fois!?
Vous n' aimez pas l' humour...C' est bien dommage, parce que vous allez en avoir salement besoin!
Carpe diem...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21:43 le 25/04/2017 par bébert-le-chat.
Par cécile clozel

Re: Bravissimo...!

plagiaire au petit pied. Suffit pas d'abuser des points de suspension (entre autres) pour écrire du Céline...
Par bébert-le-chat

Re: Bravissimo...!

Voir un plagiat de Céline dans l' utilisation de points de suspension, c' est citer le groupe Abba dans une discussion sur la musique...Un simple reflet de votre médiocrité.
Par bébert-le-chat

Re: Bravissimo...!

Ceci dit, et c' est le problème des cons, ils vous collent à la pastèque comme du mauvais chewing-gum, ou le malheur, aux semelles...Il a fallu que j' aille vérifier!
Bien m' en a pris, le cher homme peut se rendormir dans sa tombe: il utilisait, en sus des dits points, un de plus, exclamatif, celui-là...Comme moi, donc, si ce n' est à la même place!
Me voilà rassuré, encore que me préférant, mille fois, mauvais plagiaire de Céline que copie réussie de vous-même...On a sa fierté, quand même!
Par Bobdyla

Re:

Alors les autres, "les Bouleau, les Coudray, les Salamé", ils profèrent des "injonctions", et vous, que faites-vous présentement?

Je crois que vous ne saisissez pas l'état d'esprit qui anime une grands partie des électeurs de Mélenchon, dont je suis. Le climat sur ce forum doit cependant vous en donner une idée assez précise. C'est un immense sentiment de colère et de dégoût. Je suis de la génération du 21 avril. J'ai manifesté le 1er mai 2002, j'ai poussé mes amis à voter Chirac, je n'ai pas compris la (non-)consigne de vote de Laguiller. Mais je ne PEUX plus être dans le même état d'esprit 15 ans plus tard.

Vous réduisez le problème à une question de mots: comment va-t-il réussir à appeler à voter Macron sans le dire? Mais vous passez à côté du problème. On n'en est plus là. "Voter Macron", "Faire barrage", "Utiliser le bulletin Macron"... on s'en fout. Nous nous demandons RÉELLEMENT si nous allons le faire (certains d'ailleurs ne se le demandent même plus).

J'ai trouvé qu'il y avait de la grandeur dans le discours de JLM hier soir. Sur ce point encore, aucune différence entre votre édito de ce matin et le commentaire des grands plateaux hier soir: "honteux", "ne prend pas ses responsabilités" etc etc. Je ne partage pas du tout cet avis, et on aurait pu penser que vous auriez un jugement différent.

Et puisqu'on en est à l'expression de ses sentiments par soirée électorale, vous ne ressentez pas de la colère à l'égard de Hamon, vous? Moi, hier soir, c'était de la rage. 15 ans que les socialistes nous serinent avec le vote utile, 10 ans que Mélenchon est accusé d'être le diviseur de la gauche. Pourquoi fallait-il faire cette lumineuse primaire de la gauche, déjà? Ah oui, c'est vrai: pour que la gauche soit représentée au 2ème tour. Pourquoi ne s'est-il pas retiré? Ah bon, on ne peut pas se fier aux sondage, c'est ça? Mais sur quoi vous appuyez-vous, socialistes, pour enjoindre à tous vos opposants de gauche de se retirer à votre profit depuis 15 ans? Qu'il aille au diable avec ses 6%, il a une responsabilité PERSONNELLE dans l'élimination de la gauche de cette élection.

Je veux bien croire que "quelque chose s'est levé qui ne s'arrêtera pas" et tout le tintoin, je l'espère sincèrement, mais j'ai plutôt l'impression qu'une incroyable et inespérée "fenêtre de l'histoire" (Lordon dans son dernier post de blog) vient de se refermer, et qu'il faudra attendre longtemps avant qu'il s'en entr'ouvre une pareille.
Par shigeyuki

Re: La peste et le burn out

Je ne pense pas que le vote blanc soit le plus "efficace" .
Il faut absolument les rendre illégitimes, c'est à dire sans base électorale suffisante.
C'est pourquoi l'abstention me paraît la meilleure stratégie


Car maintenant c'est trop tard!
La clarté est passée et nous sommes dans l'ombre.
Il fallait déconstruire avant le piège du petit Hamon!
Il fallait déconstruire avant avec plus de force la propagande infernale dont nous avons été l'objet pendant plus de 4 mois!!
Il fallait alerter, dire que c'était INDIGNE du soit disant pays des lumières!
Qu'il n'y avait aucun débat public, que la parole revenait toujours au Centre ( PUJADAS, SALAME, EL KRIEF and co)
Je me sens comme dans un pays d'Amérique latine du temps des dictatures sous contrôle !
Je ne croyais pas que c'était possible! Cette "stratégie du choc" dont parlait N.Klein, ICI en France!
Pour la première fois de ma vie, je n'irai pas voter!!
Je ne voterai pas Macron (=TAFTA, 49.3, ANTI ZADS, LOI EL KOMRY, LOGIQUE PRODUCTIVISTE ET POSITISTE)
LE PEN ne peut pas être pire, avec elle au moins un soulèvement est encore possible.
C'est le miroir que l'on mérite.
C'est celui en tout cas, dans lequel peuvent se mirer désormais la plupart des Medias.
Tant que le vote blanc n'est pas comptabilisé, mieux vaut s'abstenir massivement de manière à ôter toute légitimité à "LEPENMACRONFILLON"!
La dictature du Capital tient encore à sa légitimité par les urnes.
Il faut absolument ôter toute légitimité à Macron.
Laissons les seuls! -entre corrompus, hypocrites, lâches, cupides, sots, idiots utiles, Média fourbes, barbouzes, positivistes
réductionnistes, petits coqs va t-en guerre, ce sont eux, hélas, les gagnants de cette élection-.
Mais nous sommes désormais nombreux-ses.
Nous nous sommes compté-e-s, nous avons désormais bien mieux à faire, nous avons à nous engager de toutes nos forces dans les situations du présent, dans les détails concrets de nos vies, simples et multiples.
Nous avons à refaire de la solidarité entre nous, de l'empathie, bases de toute société humaine.
En étant nous mêmes des êtres joyeusement divers et multidimensionnels, sans ego boursouflés et creux mais avec de vraies singularités tisseuses d'Histoire.
Retrouvons nous.
La force de l'Etat face à notre puissance d'être et d'agir n'est que "mort annoncée".
Laissons leur les villes dévastées, la société panoptique, le transhumanisme, LE "GOUVERNEMENT PAR LA TERREUR" et fuyons dans les campagnes, retrouvons une l'Humanité aimante et joyeuse, cultivons la pleine conscience, le respect du
vivant, l'émerveillement devant la nature, cultivons nous, créons, lisons, fabriquons !
Ne soyons pas désespéré-e-s, au contraire! Il y a tellement de choses à faire!
Que cet impossible libère enfin d'autres possibles!
Par Jenny

Re: La peste et le burn out

Pensez-vous que nous pourrions avoir des informations précises sur les radiations des listes électorales qui ont effectuées récemment. D'après un grand nombre de témoignages sur internet, les gens s'en sont aperçu au moment où ils sont allés voter, à l'endroit où ils sont toujours allés voter.
Il y a eu déjà un article à ce sujet : [www.rtl.fr]
Merci !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:02 le 24/04/2017 par Jenny.
Par abracadabra

Re: La peste et le burn out

Hey DS et consorts, votre naïveté émeut : vous croyez vraiment que le vote démocratique peut être un rempart contre des forces antidémocratiques ? Si le FN est un tel danger et qu'on ne l'a pas interdit, c'est le crime de nos gouvernants, qui auront utilisé ce parti à des