Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Salut les pitchounes !

chronique Par Sherlock discuté depuis 11:55 le 23/04/2017

Hamon ? Un "désastre". Arthaud ? "Bizarre". Poutou ? Une "blague". Les autres petits candidats ? Des "pitchounes qui ont essayé de prendre de la hauteur" mais qui sont là uniquement pour s'offrir de "belles voitures". Pour cette dernière semaine de campagne, les équipes de Barthès, Eldin, Lapix et Burki ont fait très fort. Obligés de respecter l'égalité stricte de temps de parole, ces "décrypto-rigolos" ont réussi à contourner cette règle censée donner la même chance à tous en flinguant les “petits” un par un.

Lorsque vous irez dans l'isoloir tout à l'heure, pensez bien à prendre un mouchoir et évitez de chialer en mettant l'enveloppe dans l'urne. Bande d'émotifs ! Oui, car selon Raphaël Enthoven, invité de Lapix sur France 5 pour vous donner des consignes de vote cette semaine, "les petites perceptions qui fabriquent une décision le jour de l'isoloir sont innombrables. Il y a la peur, le désir, le refus, il y aussi le sentiment qu'on n'est pas observé...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par Florence Arié

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

"Allez les gens, courage."
Hum, déjà entendu ça quelque part, ou peut-être en 7 endroits en même temps......
> Lire ici > Lire en contexte

Par Oblivion

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Je vous signale que je n’ai pas reçu mon précédent lot pour ma bonne réponse à je ne sais plus
quelle devinette.
Si vous passiez môôôins de temps devant Hanouilla et FOG, vous pourriez nous donner nos JACKPOTS.

Par conséquent, je ne donnerai pas la réponse à la devinette du jour concernant Jean-Luc Mélenchon, na !

Dernier point, j’ai la paresse de rechercher, mais un patron de site web louche de réflexion critique sur les média
avait déclaré antan quelque chose comme : « les petits candidats ne servent à rien » dans une de ses émissions....
> Lire ici > Lire en contexte

Par MartinMartin

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Les journalistes ont été consternants d'inculture. L'expérience communiste de l'URSS était systématiquement évoquée lorsque Nathalie Arthaud essayait de faire un constat économique : s'ils avaient lu seulement une seule brochure de Lutte ouvrière d'il y a 40 ans ou de maintenant, , ils auraient vu une critique du stalinisme autrement étayée et auraient su que les trotskistes en ont été victimes. De même, LO a fait une analyse sans concession pour la Chine, la Corée du Nord et Cuba,. Mais pour le savoir, il faut pouvoir ouvrir un livre, vu les guignols qui sévissent sur l'écran, je ne suis pas sur qu'ils en soient capables. Une réflexion stupide de Yann Moix sur les étudiants considérés selon lui comme des bourgeois par Lutte Ouvrière a été partagée par d'autres prétendus journalistes. Je n'oublie pas les affirmations crétines à l'emporte pièce "finalement vous êtes pour le nucléaire", ni les analyses de Arthaud sur l'économie systématiquement interrompues par des questions en rafale hors sujet. On a beau savoir que les médias appartiennent à de grands groupes et que la télévision dépend des annonceurs malgré la redevance, tant de stupidité alliée à une volonté de dézinguer laisse coi....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (19)
Par Florence Arié

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

"Allez les gens, courage."
Hum, déjà entendu ça quelque part, ou peut-être en 7 endroits en même temps...
Par Oblivion

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Je vous signale que je n’ai pas reçu mon précédent lot pour ma bonne réponse à je ne sais plus
quelle devinette.
Si vous passiez môôôins de temps devant Hanouilla et FOG, vous pourriez nous donner nos JACKPOTS.

Par conséquent, je ne donnerai pas la réponse à la devinette du jour concernant Jean-Luc Mélenchon, na !

Dernier point, j’ai la paresse de rechercher, mais un patron de site web louche de réflexion critique sur les média
avait déclaré antan quelque chose comme : « les petits candidats ne servent à rien » dans une de ses émissions.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:38 le 23/04/2017 par Oblivion.
Par Sherlock

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Je vous embrasse !!! JACKPOT !!!

<<<<>>>>
Par sgd

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Qui trop embrasse mal étreint


C'est ceussent qui râlent qui gagnent soit Mâame Oblivion, comme d'hab, alors que moi même personnellement j'ai été flouée de mon DVD

mais bon je passe l'éponge !
Par Oblivion

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Râle ! ça fonctionne ! car je n’ai jamais répondu à la devinette Vigogne. :-D

Je vous embrasse tous les deux. :)
Par Al1

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Ça va, les émus ?
Par fifi

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Enthoven a raison : les gens se laissent guider par leurs émotions. Sinon comment pourraient-ils regarder cette bande de nuls (pardon les Nuls)? -sauf bien sûr par nécessité professionnelle-
Par Robert.

Dans la dernière "lignes droites"....

La théorie des "multivers" enfin confirmée.
Là, juste au dessus, la dernière ligne droite a fait des petits.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:04 le 23/04/2017 par Robert..
Par M_

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Grace aux cheveux toujours presents sur les photos on peut deviner l ordre
Me.Ma.Le.fi
Me.Ma.Le.po
Par Sherlock

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

@ M_ : Bien vu ;) JACKPOT !!!
Par MyrETON

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Enthoven, comme ses compères dégénérés, détestent le peuple et ils masquent de plus en plus mal leur mépris de classe, à mesure que leur sale monde s'écroule!
Par DétecteurdeVérité

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Le prix "(Le gagnant(e)s assistera à Touche pas à mon poste pour le 2ème tour) ", vous pouvez vous le garder Sherlock :)
Rien que pour m'assurer de ne pas l'avoir, je ne donne pas ma réponse à la devinette du sondage Nouilles

Cette attitude vis à vis des "petits" candidats est la preuve irréfutable de ce que disait Eva Jolly "La France est une démocratie immature"
Par poisson

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Quelle est la référence de démocratie mature pour Eva Joly?

Je crois plutôt que la démocratie est vacillante.
Par DétecteurdeVérité

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Si elle vacille, elle penche alors étrangement vers son passé le plus sombre ou vers un ectoplasme aussi tangible que la promesse d'un rendement attractif dans un placement bancaire
Par Spartagugus

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

J'ai jamais vécu en Russie soviétique (j'était meme pas né) mais j'ai de sacré bouffé de nostalgie de cette période : mon projet pou 2017 ! Du néo-stalinisme avec éducation populaire de la politique et du matérialisme historique sur tous les canaux émetteur, terrestre ou satellite, hertzien ou numérique !

Je tuerai pour priver tous ces gens de paroles ( c'est une image hein ! Les RG pas besoin de débarquer chez moi à 5 h...ou 6 heures je sais plus, du mat ;-)

...Non vraiment j'aimerai que plus personne dans la télé et les radio ne puisse plu parler...plus jamais ! Pas un mot ! ...Vous préconiser quoi pour ça les amis ?
Par cigale zoze

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

"Hamon lui, est juste nul : “C’est d’un ridicule” (Giesbert), “C'est l'histoire d'un désastre terrible” (Roger-Petit)"
rappelons à toutes fins utiles qu'hamon était le candidat du parti PS, parti de gouvernement, et pas un "petit" candidat marginal d'un parti marginal

le VRAI événement de cette élection, c'est la mort par pasokisation totale du PS. c'est pas hamon qui était nul, mais le PS, lamentable et traitre, des rats quittant le navire. ok, touché coulé le PS.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 00:32 le 24/04/2017 par cigale zoze.
Par MartinMartin

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Les journalistes ont été consternants d'inculture. L'expérience communiste de l'URSS était systématiquement évoquée lorsque Nathalie Arthaud essayait de faire un constat économique : s'ils avaient lu seulement une seule brochure de Lutte ouvrière d'il y a 40 ans ou de maintenant, , ils auraient vu une critique du stalinisme autrement étayée et auraient su que les trotskistes en ont été victimes. De même, LO a fait une analyse sans concession pour la Chine, la Corée du Nord et Cuba,. Mais pour le savoir, il faut pouvoir ouvrir un livre, vu les guignols qui sévissent sur l'écran, je ne suis pas sur qu'ils en soient capables. Une réflexion stupide de Yann Moix sur les étudiants considérés selon lui comme des bourgeois par Lutte Ouvrière a été partagée par d'autres prétendus journalistes. Je n'oublie pas les affirmations crétines à l'emporte pièce "finalement vous êtes pour le nucléaire", ni les analyses de Arthaud sur l'économie systématiquement interrompues par des questions en rafale hors sujet. On a beau savoir que les médias appartiennent à de grands groupes et que la télévision dépend des annonceurs malgré la redevance, tant de stupidité alliée à une volonté de dézinguer laisse coi.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08:17 le 24/04/2017 par MartinMartin.
Par Julot Iglésias

Pitchoune ?

Dans le parler populaire provençal, une pitchoune est une petite fille et un pitchoun un petit garçon.
Alors, pourquoi pitchoune (au féminin) pour désigner les petits candidats ? Il suffisait pourtant de jeter un oeil sur n'importe lequel des dictionnaires qu'on trouve en abondance sur internet pour éviter cette erreur.

Julot de Marseille
Par Diogene

Re: Dans la dernière lignes droites, comment Barthès, Eldin et les autres ont flingué les "petits"

Citation:
Poutou ? "Derrière le visage avenant et sympathique, il y a une idéologie très dangereuse" selon Roger-Petit.
Et la Mère Lepen, son idéologie elle vaut quoi, Roger?
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page