13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Corps allongés à la Une du Parisien. Video de menaces contre le Bataclan en 2008

observatoire Par Sébastien Rochat discuté depuis 12:07 le 14/11/2015

Des rescapés de la prise d'otages sortant par l'issue de secours de la salle de concert du Bataclan, des blessés trainés dans la rue par d'autres spectateurs : la video la plus spectaculaire des attentats qui font 128 morts à Paris, le 13 novembre, a été mise en ligne par un journaliste du Monde, Daniel Psenny, qui l'a filmée depuis son domicile. Psenny a ensuite été blessé au bras en portant secours à des victimes.
Si la plupart des quotidiens français ont opté, à la Une, pour des photos "sobres", ne montrant que des cadavres recouverts de draps, Le Parisien, pour sa part, a choisi de montrer des corps allongés découverts.

A la suite de ces six attaques simultanées, l'état d'urgence a été décrété en France, et le président de la République, François Hollande, a annoncé qu'il réunirait le Congrès (Assemblée Nationale et Sénat) dès le lundi 16 novembre.

Ce contenu sera actualisé tout au long de la journée.

"La guerre", "Carnages", "L'horreur"...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par Oblivion

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris

J’espère que vous allez tous bien, chez ASI.
Ainsi que les asinautes d’Île de France....
> Lire ici > Lire en contexte

Par Revolution

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Les fouines (voir l’édito de Joffrin mais il n'est certainement pas le seul) nous appellent à l’unité… dans la guerre évidemment ! Au son du même clairon fétide que celui qui a conduit à tant de dévastation dans l’histoire pas si lointaine. (il faut dire que « Laurent Joffrin » est un nom d’emprunt, son vrai nom est « Laurent Mouchard » – ça ne s’invente pas).
Les fouines n'invitent évidemment pas à s’interroger sur le pourquoi d’une politique Bushiste d’élites ineptes au Moyen-Orient…

Pourquoi diable le Moyen-Orient serait « le plus grand défi » de la France comme il le dit en conclusion ?
Des abrutis font des politiques débiles pendant des années. Mais quand on se les prend dans la gueule, la seule solution est de persévérer dans la débilité sinon c’est « céder au terrorisme » ? C’est bien foutu leur truc. C’est un « highway to hell » sur lequel il est impossible d’enclencher la marche arrière.

Quand on a 10% de musulmans dans son pays et le maghreb de l’autre côté de la méditerrannée, le bushisme (détestable au demeurant en lui-même) n’est pas une option car il est impossible ensuite d’assurer la sécurité de la population. C’est la guerre civile assurée. La ligne chiraquienne d’équilibre et de bon sens est la seule option possible (et ce même si les élites américaines nous traitent d’ « Eurabia » avec un mépris raciste à peine déguisé montrant la haine qui les envahit à l’idée qu’un point de vue arabe puisse ne serait-ce qu’un peu être pris en compte).

Au lieu de ça, la France a brandi haut et fort sous Sarkozy avec la Libye mais encore plus idéologiquement chez Hollande (qui s’est approprié en un rien de temps toute la rhétorique bushiste qu’un Obama n’osait plus endosser) le « conflit de civilisation ». Habilement, plus haut et plus fort que toutes les autres nations occidentales : Espagne et UK, naguère en pointe en Europe, ont pris avec joie le backseat notamment avec le parlement anglais qui a empêché la réduction en cendre de la Syrie sous le prétexte presque certainement faux d’attaques chimiques par Assad alors que Hollande avait la fleur au fusil, ce crétin qui voulait "détruire" le terrorisme).

Il est temps de dire stop à la bêtise et au radicalisme venus d'ailleurs, certes, mais aussi de chez nous. Et que l'incurie de nos dirigeants soit pour une fois mise en avant au lieu d'un ralliement pavlovien autour du drapeau destiné en réalité à service de cache-misère à la nullité ridiculement martiale de nos dirigeants....
> Lire ici > Lire en contexte

Par Rolleyes

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Et les étudiants kenyans, et la jeunesse turque d'extrême gauche, et les chiites pakistanais, et les libanais, ils se situaient où sur l'échiquier du bushisme ?

Je suis d'accord pour condamner la légèreté avec laquelle le bushisme à entrepris de déstabiliser complètement une région qui était déjà une poudrière en s'imaginant qu'il n'y aurait pas de conséquences. Mais nous sommes à l'ère des conséquences aujourd'hui. Une partie des états désagrégés ne l'ont pas été par une intervention extérieure mais par le soulèvement de lors propre population. Et les conflits qui en découlent atteignent de fait les pays frontaliers et l'Europe.
L'analyse post-coloniale n'est pas fausse mais elle n'est pas non plus complète, la situation échappe aux grandes puissances. L'islamiste radical de type fasciste existe par lui-même et ne s'attaque pas seulement aux puissances occidentales, mais à tous ceux qui ne partagent pas sa vision ultra-étroite de ce que doit être le monde et la société (autres musulmans compris). Dans ce cas, peut-on imaginer ménager la chèvre et le chou ?

(PS : par cette dernière expression, je ne dis pas qu'il faut suivre aveuglément un schéma militaire pré-défini bien sûr ; je m'interroge surtout sur cette rhétorique du "on l'a bien cherché")...
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (179)
Par Oblivion

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris

J’espère que vous allez tous bien, chez ASI.
Ainsi que les asinautes d’Île de France.
Par Lilalilou

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris

Je vais bien, mais j'ai peur!
Par malintzin

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Petite remarque sur la forme de l'article : pourquoi avez utilisé le terme "Congrès" dans la dernière phrase ?
Il me semble que "Parlement" serait plus approprié non ?
Par sgd

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

sous la Vème République la réunion de l'Assemblée nationale et du Sénat est dénommée Congrès.
Par kiki22

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Des actes hélas inéluctables vu la situation géopolitique de l'État français...

Dommage que se soit toujours aux civils de payer pour la folie des "grands" de ce monde !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:18 le 14/11/2015 par kiki22.
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Inéluctables???????
Par hansolo

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

En 1 an 1/2, c'est la 3e fois qu'est décretée une periode de 3 jours de deuil national:
la 1ere periode de 3 jours faisait suite au crash de l'avion d'Air Algérie au Mali en juillet 2014,
la deuxieme après les attentats de janvier ...

c'est assez hallucinant l'époque que l'on vit!
Par adverbe

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Ils étaient particulièrement grands ceux qui ont tiré dans le tas.
Par J.

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

En effet, on peut dire que ce siècle est entré dans une ère nouvelle.

Voilà que l’effroi de la menace terroriste s'ajoute au drame écologique, économique et aux violences sociales. Un monde de cynisme, d’hypocrisie au pouvoir en plus, qui tout en réduisant sans pitié les moyens des services d'état, instrumentalise les conséquences à son profit.
Pas de doute, l'insouciance n'est plus qu'un bon souvenir.

Un ami disait: 'pourquoi s'attaquer à des innocents?'
Mais quoi, innocents, le sommes-nous vraiment? Qui peut imaginer que continuer à vivre en privilégiés, dans le confort et la frivolité, alors que le monde chavire et s’embrase ne soit pas en soi une provocation? Et ne sommes-nous pas, tout un chacun, coupables d'indifférence pour le moins, responsables des déséquilibres sociaux-économiques et environnementaux mondiaux, ainsi que du chaos politique moyen oriental?

Au-delà de la consolation des bons sentiments et de la ferveur populaire massive, allons-nous vraiment changer notre comportement égoïste et prédateur?

Nous pleurons et nous nous croyons dans notre bon droit.
Permettez-moi d'en douter.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 10:56 le 15/11/2015 par J..
Par Chronophagos

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Voyagez et vous verrez que c'est l'humanité dans sa grande majorité qui aspire à cette insouciance, que ceux qui peuvent y accéder le font, et ceci avec la plupart du temps beaucoup moins de culpabilité que les Français.

Est-ce à dire que nous s'en sommes coupables de rien ? Non. Il existe de vraies culpabilités même si elles ne sont pas égales. Nous les partageons simplement avec beaucoup plus de monde que vous ne semblez le penser. Je voyage et mes interlocuteurs de pays divers sont assez invariables à notre sujet : notre pays est majoritairement considéré hors islam (ou l'était) comme une sorte de paradis, Paris comme une destination de rêve, et notre société comme assez complexe sinon incompréhensible. Dans le sens où les solutions leurs apparaissent simples et ils ne comprennent pas pourquoi nous ne les mettons pas en œuvre.

Malheureusement, cette simplicité est inadaptable ici, cela, ils ne le voient pas, parce qu'il ne connaissent pas l'intensité de notre névrose collective, nos empêchements délétères, ce gaz de bêtise qui caractérise notre incurie politique.
Ils ont comme partout leurs problèmes liés à la condition humaine. Mais les proportions sont chez nous assez éléphantiasiques. Des rustines sur les tumeurs de la complexité, pour aller dans le sens de Baudrillard.

Nous ne sommes pas sortis de l'auberge rouge. Et je ne pense pour ma part pas que l'auto-culpabilité imprécatoire soit la clef pour en sortir. Le travail exigé est bien plus vaste, bien plus profond. Nous n'avons pas besoin d'imprécations, nous somme nécessiteux du vrai dialogue, impossible au cœur des millions de cris des individus.
Par Chronophagos

Coquilles brisees

Pour toutes mes coquilles passées présentes ou futures, ici ou ailleurs, l'édition étant limitée à ces fatidiques 15', désolé. Écrire sur tablette sans correcteur automatique oblige à des contorsions pour les accents. Avec, malheureusement, c'est Pandore et l'hypermétropie aidant, eh bien ce n'est parfois pas joli à la relecture qui réussit souvent un rien trop tard à révéler les odieuses petites subtilisations subreptices. Apollo Jazz donc :)
Par Winston Smith : misanthrope

Re:

C'est terrible ce qui vient d'arriver d'autant que j'imagine que la plupart des victimes étaient probablement jeunes.
Je les imagine entre 18 et 35 ans pour la plupart d'entre elles...
Terrible....

Je n'ai pas envie de condamner le Parisien, la photo montre clairement qu'une des victimes allongées est une fille jeune. Oui les victimes étaient des jeunes qui vivaient dans le monde réel pas des geeks qui passent leur temps devant les réseaux sociaux. Tout ça n'augure rien de bon, car finalement les jeunes geeks prennent moins de risque planqués chez eux devant leur ordi que ceux qui ont encore une vraie vie sociale et sortent dans le monde réel.

Je suis resté Charlie pendant tout ce temps...

Vivons, sortons et prenez soin de vous.
Par Rolleyes

Re:

??

Une grande partie des jeunes qui sortent sont aussi sur les réseaux sociaux et une grande partie des geeks sort aussi (pour aller à des concerts de métal, par exemple).

Opposition bizarre.
Par Winston Smith : misanthrope

Re:

c'est parce que pour moi un geek ça ne fait que le geek sinon c'est pas un geek, j'aurai du dire no life? on s'en fout de toutes manières, ce que je veux dire c'est que la peur de sortir va favoriser le fait de rester encore plus à faire le geek.
Par Fabmin

Re: WTF ?!

"... finalement les jeunes geeks prennent moins de risque planqués chez eux devant leur ordi que ceux qui ont encore une vraie vie sociale et sortent dans le monde réel."

Et quoi ? Je ne comprend pas où vous voulez en venir.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14:53 le 14/11/2015 par Fabmin.
Par Winston Smith : misanthrope

Re: WTF ?!

Par g2

Re:

Choisir comme pseudo "Winston Smith: Misanthrope" et reprocher le caractère asocial des geeks, c'est, comment dire, savoureux !
Par Winston Smith : misanthrope

Re:

Je suis bien content d'avoir égayé ta journée avec un peu de savouritude.
Par Revolution

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Les fouines (voir l’édito de Joffrin mais il n'est certainement pas le seul) nous appellent à l’unité… dans la guerre évidemment ! Au son du même clairon fétide que celui qui a conduit à tant de dévastation dans l’histoire pas si lointaine. (il faut dire que « Laurent Joffrin » est un nom d’emprunt, son vrai nom est « Laurent Mouchard » – ça ne s’invente pas).
Les fouines n'invitent évidemment pas à s’interroger sur le pourquoi d’une politique Bushiste d’élites ineptes au Moyen-Orient…

Pourquoi diable le Moyen-Orient serait « le plus grand défi » de la France comme il le dit en conclusion ?
Des abrutis font des politiques débiles pendant des années. Mais quand on se les prend dans la gueule, la seule solution est de persévérer dans la débilité sinon c’est « céder au terrorisme » ? C’est bien foutu leur truc. C’est un « highway to hell » sur lequel il est impossible d’enclencher la marche arrière.

Quand on a 10% de musulmans dans son pays et le maghreb de l’autre côté de la méditerrannée, le bushisme (détestable au demeurant en lui-même) n’est pas une option car il est impossible ensuite d’assurer la sécurité de la population. C’est la guerre civile assurée. La ligne chiraquienne d’équilibre et de bon sens est la seule option possible (et ce même si les élites américaines nous traitent d’ « Eurabia » avec un mépris raciste à peine déguisé montrant la haine qui les envahit à l’idée qu’un point de vue arabe puisse ne serait-ce qu’un peu être pris en compte).

Au lieu de ça, la France a brandi haut et fort sous Sarkozy avec la Libye mais encore plus idéologiquement chez Hollande (qui s’est approprié en un rien de temps toute la rhétorique bushiste qu’un Obama n’osait plus endosser) le « conflit de civilisation ». Habilement, plus haut et plus fort que toutes les autres nations occidentales : Espagne et UK, naguère en pointe en Europe, ont pris avec joie le backseat notamment avec le parlement anglais qui a empêché la réduction en cendre de la Syrie sous le prétexte presque certainement faux d’attaques chimiques par Assad alors que Hollande avait la fleur au fusil, ce crétin qui voulait "détruire" le terrorisme).

Il est temps de dire stop à la bêtise et au radicalisme venus d'ailleurs, certes, mais aussi de chez nous. Et que l'incurie de nos dirigeants soit pour une fois mise en avant au lieu d'un ralliement pavlovien autour du drapeau destiné en réalité à service de cache-misère à la nullité ridiculement martiale de nos dirigeants.



Modifié 4 fois. Dernière modification le 13:46 le 14/11/2015 par Revolution.
Par Rolleyes

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Et les étudiants kenyans, et la jeunesse turque d'extrême gauche, et les chiites pakistanais, et les libanais, ils se situaient où sur l'échiquier du bushisme ?

Je suis d'accord pour condamner la légèreté avec laquelle le bushisme à entrepris de déstabiliser complètement une région qui était déjà une poudrière en s'imaginant qu'il n'y aurait pas de conséquences. Mais nous sommes à l'ère des conséquences aujourd'hui. Une partie des états désagrégés ne l'ont pas été par une intervention extérieure mais par le soulèvement de lors propre population. Et les conflits qui en découlent atteignent de fait les pays frontaliers et l'Europe.
L'analyse post-coloniale n'est pas fausse mais elle n'est pas non plus complète, la situation échappe aux grandes puissances. L'islamiste radical de type fasciste existe par lui-même et ne s'attaque pas seulement aux puissances occidentales, mais à tous ceux qui ne partagent pas sa vision ultra-étroite de ce que doit être le monde et la société (autres musulmans compris). Dans ce cas, peut-on imaginer ménager la chèvre et le chou ?

(PS : par cette dernière expression, je ne dis pas qu'il faut suivre aveuglément un schéma militaire pré-défini bien sûr ; je m'interroge surtout sur cette rhétorique du "on l'a bien cherché")



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14:08 le 14/11/2015 par Rolleyes.
Par Faab

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Mais la question est celle de nos jihadistes à nous et de leurs revendications.
C'est bel et bien au nom de leur conception du talion qu'ils tuent à Paris. Ce ne sont pas des afghans passant du jihad anti-soviétique au jihad anti-américain, des Egyptiens votant pour les Frères Musulmans comme alternative au pouvoir militaire, ou des bédouins d'Irak en appelant au jihad pour faire sécession avec le pouvoir de Bagdad.

A priori, les auteurs des massacres seront des Français engagés dans une rhétorique de justice et de combat oscillant entre utopie et apocalypse, une idéologie qui se développe dans l'esprit de gens ayant surtout connu le rap et l'école de la république (même si une part de la génération actuelle peut être influencé par leurs "grands frères" voire parents islamistes) et qui voient tout ça comme "guerre juste" avec éventuellement un délire sectaire ou personnel (cf la personnalité de Nemouche).

Et comme ces temps-ci je passe mon temps à faire des rapprochement avec la fin du XIXe, à cette époque la radicalité terroriste se nommait "anarchistes" et "nihilistes", cela a même donné lieu à la première conférence policière internationale en 1898, Conférence internationale de Rome pour la défense sociale contre les anarchistes après l'assassinat de Sadi Carnot, les "lois scélérates" et une décennie meurtrière.
Par Rolleyes

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Je ne sais pas. Je ne pense pas que l'on puisse déconnecter le djihadisme des français du mouvements mondial de djihadisme et de la descente vers un radicalisme de plus en plus violent d'une partie de l'islam(isme).

Quels qu'en soient les auteurs (et pour l'instant il semble qu'il y ait des français et des étrangers), les attentats d'hier ne se conçoivent pas sans un accompagnement dans la radicalisation et sans doute par un passage dans des zones de guerre. Le nihilisme et le type de cibles qu'ont pris les attaquants est dans le jusqu'au boutisme absolu terroriste (le Hamas et le djihad islamique condamnent ! Et ça fait penser à tout ce qu'à pu faire l'EI pour se démarquer de tous les tabous existants ans l'islam et même dans le djihadisme), et on ne passe pas d'un jeune français provenant d'une société pacifiée, même très aigri, à ce niveau de violence comme ça sans un catalyseur.

Après, les raisons profondes pour lesquelles ce type d'idéologie nihiliste (je suis assez d'accord avec l'analogie avec les nihilistes du 19ème siècle) arrive à prendre sont plus profondes : failles et ressentiments ancrés et progressivement stratifiés dans une partie des sociétés musulmanes, contexte général de crise et de casse généralisée qui touche absolument tout le monde et place tout le monde dans un esprit de pessimisme...
Mais en fait, le type d'analyse "on l'a bien cherché" me tape sur le système ; c'est lâcher un aveuglement pour un autre, j'ai l'impression, et il comporte une part de culpabilisation qui ne sert à rien.
Nous serons plus efficaces et plus justes si on essaie de voir l'ensemble des causes à leur place exactes. Alors certes, il y a eu des choix de politique étrangère stupides et criminels par le passé ; et il faut les voir tous et en reconnaître les aspects délétères. Mais il est faux qu'il s'agisse là d'une continuité car on est passé d'une politique réellement impérialiste (le bushisme) à une politique de sorte d'endiguement (les interventions actuelles). Très clairement, les pouvoirs occidentaux ont perdu la main (et, j'aurais tendance à dire, tant pis pour eux). Et battre notre coulpe à propos de ces choix qui pour l'essentiel n'étaient pas les nôtres (la France n'a pas suivi Bush en Iraq et les français n'ont pas beaucoup (comprendre : du tout) été consultés dans les décisions présidentielles de partir en guerre) ne nous aide pas à y voir plus clair, ne change pas le passé et ne sert donc pas à grand chose.
A côté de cela, il faut également voir que la solution du terrorisme islamiste est délétère en elle-même. Elle prête le flanc à plus de répression, ne laisse pas la porte ouverte à des négociations de paix et cannibalise les pays dans lesquels elle existe, quelle qu'elle soit. C'est pour ça que je signalais plus haut que l'"Occident" n'est pas le seul à être visé.

La question, c'est de savoir comment on peut attaquer à la fois les causes (travail long, ardu, sur lequel nous ne pouvons pas intervenir tous seuls, en tout cas pas pour ce qui sort du contexte français) et les conséquences de la situation actuelle. A vrai dire, je suis plutôt pessimiste (mais comme disait l'autre, hein, le pire n'est jamais sûr).
Par Faab

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Quelques réflexions :

1. Ce qui dépend de nous

- changer de stratégie vis-à-vis des monarchies pétrolières : avec la Libye et la Syrie (pas le Mali), la France a été plus bushiste que Obama, et cela s'est fait avec au moins la bénédiction du Qatar. Depuis un moment, on participe à la mise en place d'une chair à canon jihadiste en compagnie de l'alliance (néo)conservatrice américano-arabe ou israélo-arabe (depuis que la gauche israélienne est morte), suivi les monarchies dans leur politique de tension avec l'Iran etc.
A un moment, faut savoir ce que valent le prix du pétrole, la vente de Rafales et le sponsoring du PSG.

- produire une alternative idéologique crédible pour les damnés de la terre : on n’a rien qui tienne la route auprès du public “jihadiste” (y compris convertis gaulois) après les formes plus ou moins marxistes-léninistes qui ont échoué voire ont été des oppressions, dégoûtant des populations entières de ces courants. Boualem Sansal écrit "2084" mais qu'a fait ou n'a pas fait sa gauche en Algérie pour qu'on en soit là ?
Ca fait un moment qu'on voit en France que les SOS Racisme, Ni pute ni soumise, et autres structures à visée d'"intégration" sont rejetées par une partie de la jeunesse (de moins en moins jeune...) qui y voit surtout un mépris de plus, le fait de leur parler comme à des sauvages à civiliser. Les "anti-coloniaux" type Indigènes de la République ou, dans un autre genre, les religieux, ont en commun d’affirmer une dignité de principe : non, on ne parle pas à des "sauvages", non le mâle basané n'est pas à "intégrer", à "civiliser", à "assimiler", il est sujet de droit comme tout le monde, citoyen comme tout le monde, et pour beaucoup, bien moins à civiliser qu'un Louis Sarkozy fanatique des armes ;

2. Ce qui ne dépend pas de nous

- puissances locales, fin des empires et multipolarité : au Moyen-Orient, ça se bastonne depuis des siècles entre pôles arabes, perse et turc, Israël n’a rien arrangé, et si on peut encore influencer, nous n’avons plus la puissance impériale. Quand un mégalo se paie une coupe du monde foot dans le désert, on peut se dire qu’il a de quoi corrompre alentour et financer ses propres guerres. Pouvoirs chinois, russes, indien, arabes, sud-américains etc. sont désormais dans le système financier mondial, ce ne sont plus des moujik et des chameliers, et c’est parfois eux qui commandent en France et pas que du cognac.

- la force intrinsèque de la proposition islamiste : depuis une douzaine d'années que je m’y intéresse, je vois des gens cherchant leur "nouvelle Médine", leur Etat Islamique, là où faire la hijra, sorte de projet "sioniste" voulant reproduire l’Hégire, le geste de Mahomet fondateur d'Etat.
Cette ambition théologico-politique est indépendante des manipulations et le principe du "Califat" était prévisible dès lors que le poids des brigades internationales augmentait par rapport aux locaux . On entre bel et bien dans une logique de guerre d'Etats dès lors que Daesh et ses soutiens voient tout ça comme une ambition légitime. A nouveau, il faut écouter Coulibaly parlant aux otages de l'hyper-casher : pourquoi ne nous laissez-vous pas faire un état islamique si on veut ? De quel droit nous empêchez-vous de nous organiser selon la charia ?

Au final, on se retrouve avec un mouvement qui tient la route idéologiquement, qui a sa cohérence, tout aussi crédible que les théologies de la libération sud-américaine, génératrice de guérillas, de brigades internationales, de terrorisme etc..
Pour moi, on oscille entre les "contras" instrumentalisés et une forme religieuse "messianique", des mouvements armées d'extrême-gauche, Ben Laden en Che Guevara avec peut-être même une dette envers notre Régis Debray quand il jouait au révolutionnaire avec le foquisme.

- être cible privilégiée du théologico-politique : nous sommes un des pays les plus idéologiquement athée, anti-clérical, une aberration sauf peut-être pour les Chinois. Il n’y a aucune raison d’abandonner l’affirmation philosophique anti-religieuse et si la laïcité demande de la modération dans le conflit, il ne faut pas s’étonner que la culture du blasphème nous donne un bonus de haine. Après, il y a des manières d’être le Diable qu’arrivent presque à accepter les enguirlandés à kipa, prieurs de tapis et suceurs d’hostie (Dieu n’est pas une pipe) mais bon, trop de politesse serait de la malhonnêteté.

3. Et pour faire le prophète de mauvaise augure, je vois bien demain :
- l'écrasement de Daech comme se font écraser toutes les guérillas qui n'ont pas de base arrière solide (pour autant que les soutiens alentour cessent...) ;
- le ralentissement des vocations en occident face à une brutalité qui heurte toute sensibilité normale ;
- encore 10 ans de dégâts réguliers en France, et de gros dégâts ailleurs tant qu’on n’aura pas une proposition globale pour une jeunesse désoeuvrée dans un tas de pays.

En France, je crains qu'on parte sur une séquence du type fin de XIXe :
- républicanisme répressif ("républicain" au sens sarko-américain...),
- "lois scélérates" réprimant les expressions dites "terroristes" y compris l’extrême-gauche qui voudrait s’agiter dans les ZAD ou la COP21. Que va nous sortir le Congrès réuni demain ? Etat d’urgence prolongé jusqu’en janvier minimum, après la COP21 et les élections ?
- confusions populistes,
- islamophobie s'intensifiant sur le mode affaire Dreyfus jusqu'à une France coupée en deux sur la question de l'Islam,
- par la même occasion retour de l'antisémitisme de droite et intensification du conflit arabo-juif style "décret Crémieux" (indigène musulman vs juif citoyen français)
- montée des velléités de sortie de l’Union Européenne, d'un retour aux nations d’avant la Première Guerre (et... bis repetita : Allemagne ennemie, accord Franco-Russe...).

Et pour une prophétie positive : on finira bien par construire une réelle alternative sociale, à repenser un rapport à un monde post-colonial, multipolaire mais où les interdépendances n'ont jamais été aussi fortes, un monde où le "chez soi" mute avec l'augmentation de la mobilité et de la communication. Il y a bien un problème d'identité "organique", de constitution de forces unitaires se reconnaissant sous un même nom, et les "je suis..." style Charlie cachent mal la fragilisation des solidarités, des cohésions, que ce soit la perte de la conscience de classe, de l'Etat-nation ou d’un contrat républicain mais il n’y a rien d’irrémédiable.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Faab au pouvoir !
Par pierre mas

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Voté faab!

Citation:
- changer de stratégie vis-à-vis des monarchies pétrolières : avec la Libye et la Syrie (pas le Mali), la France a été plus bushiste que Obama, et cela s'est fait avec au moins la bénédiction du Qatar. Depuis un moment, on participe à la mise en place d'une chair à canon jihadiste en compagnie de l'alliance (néo)conservatrice américano-arabe ou israélo-arabe (depuis que la gauche israélienne est morte), suivi les monarchies dans leur politique de tension avec l'Iran etc.
A un moment, faut savoir ce que valent le prix du pétrole, la vente de Rafales et le sponsoring du PSG.

Que ceux qui sont d'accord avec ces objectifs sachent que seule une accession au pouvoir d'une coalition Front de gauche EELV Nouvelle Donne/ nouvelle gauche socialiste et peut être NPA permettrait peut être de les atteindre.

Pour ne pas vous fâcher et par réalisme politique je mentionnerai pas l'UPR qui me semble correspondre à cette réorientation possible.
Par Robert.

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Ce qui dépend de nous. Faire la guerre comme nous la faisons maintenant est d'une inefficacité redoutable puisqu'elle a fait de nous une cible privilégiée. La rendre « impitoyable »sur place (en Syrie et en Irak) est en dehors de nos moyens et aucun de nos alliés ne semble vouloir s'y engager au-delà de ce qu'il fait aujourd'hui. L'ambition du Califat ne peut être négligée bien qu'elle ne soit probablement qu'une couverture. Elle est en effet le projet motivant les exécutants(teurs) comme Coulibaly. Il nous faut donc lutter contre ce qui se fait appeler l'Etat Islamique ici, chez nous, car ce sont bien des français qui s'en font l'avant-garde dans notre pays.
Attention alors au sens d'«impitoyable».
Allons nous cerner des quartiers entiers, les fouiller de fond en comble pour y trouver les armes? Mettre massivement en garde à vue la société musulmane (car, oui , les terroristes actuels se réclament de l'islam)? Voulons nous solidariser, comme nous risquons de le faire en exigeant qu'ils s'en démarquent en tant que tels, les français musulmans avec les terroristes ?
Oui, dans l'urgence actuelle, des lois d'exception peuvent aider à maîtriser certains de ceux qu'ils envoient au sacrifice, mais comme le disait Villepin dans un lien posté un peu plus haut on ne déclare pas la guerre au terrorisme. Menée comme ça, elle est perdue d'avance !
Nous devons prendre conscience et faire prendre conscience à tous les français que ceux qui télécommandent ces terroristes ne sont pas plus musulmans que les Brigades Rouges, la Fraction Armée Rouge ou Action Directe n'étaient révolutionnaires et les théoriciens de la «propagande par le fait» de la fin du XIXième siècle anarchistes. Qu'ils ne veulent nous imposer une religion que comme relais d'un chimérique pouvoir absolu. Dès qu'ils le pourront, ils s'attaqueront aussi aux pouvoirs qui règnent aujourd'hui tout aussi hypocritement sous la même enseigne islamiste et qui les ont soutenus en sous-main.
Par Rolleyes

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Sur la question de "nos jihadistes à nous et de leurs revendications", j'ai vu un bon article paru dans le Monde Diplo : [www.monde-diplomatique.fr]
Par Tony A

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

@Rolleys

Vous avez raison de signaler que le bushisme n'est pas la seule cause de la déstabilisation de nombreuses régions du monde et de l'irruption de mouvements radicaux islamistes.

Une autre parmi les causes, c'est peut-être l'épuisement de la politique de non-alignement, qui promouvait des régimes plutôt laïques, s'inspirant plus ou moins de la doctrine socialiste.

En mettant k-o le "socialisme" soviétique le capitalisme ultralibéral a détourné un grand nombre de peuples des aspirations socialistes (laiques par essence) en ouvrant un boulevard à d'autres idéologies, dont certaines encouragées par les "grands alliés" de l'Amérique et de l'Europe que sont l'Arabie Séoudite et certains émirats.

Effectivement, le dérèglement de notre monde a des causes multiples et variées, mais on peut toutefois distinguer certaines lignes de force...
Par Rolleyes

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Oui, je suis d'accord.

Je ressors Slavoj Zizek à ce sujet : [www.newstatesman.com]
Par BIBI

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

D'accoord aussi; il me semble que c'est évoqué par Orhan Pamuk dans Neige.
[fr.wikipedia.org]
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Faab , il y a trop peu gens qui le comprenne, et trop peu d'intellectuels qui reflechissent a ce sujet, je suis entièrement d'accord avec ton poste .

J'ai pensée aussi au année 20 , la bande a bader, etc mais disons que meme dans les terroristes, notre epoque n'a aucune classe



Modifié 4 fois. Dernière modification le 13:17 le 15/11/2015 par GauthierR.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Tu es sûr de ne pas te faire une déchirure avec ce grand écart...

Tu nous dis que tu as cotoyé des mecs comme ça dans la rue ( c'est sur un autre forum).
Dis nous c'était avant ton stage de yoga ou après ton passage comme trader ou ton immersion dans l'économie de l'art...ou...

Tu as combien de vies, coco. (décidément, ça me colle!)
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Mec que tu le crois ou non , j'ai fait pas mal de truc dans ma courte vie , au detriment de pas mal de choses aussi , la liberté et mon mode de vie ne m'a apporté ni securité ni compte en banque, et je n'ai pas beaucoup aimé ce que j'ai vu dans les differentes strates de la société . J'y ai vu dans le fond les meme valeurs et mode de fonctionnement partout, le meme narcissisme, et plein de gens comme toi qui font les malins avec rien dans le pantalon .

par contre l'avantage d'etre une sorte de consultant, c'est que on garde pas mal de liberté, et qu'on traverse plein d'industrie, ce qui est mon gout et mon interet, vu que j'ai fait les choses pour apprendre et voire de mes petits yeux en insider .

La j'entame une toute nouvelle vie mon cher, experience passé est passé, et le yoga me convient tres bien .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:42 le 15/11/2015 par GauthierR.
Par Rolleyes

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Ce qui est très mystérieux c'est qu'on a très peu de détails sur les différentes strate de cette vie.

Je persiste à croire que tu es Bernard Lavilliers.
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

je trouve que je donne deja pas mal de detail sur ma vie, car j'y ai ete obliger ici pour expliquer de ou je parle et qu'on puisse prendre le point de vu sur pied .

Mais je ne tiens pas a ce qu'on vienne m'emmerder dans ma vie , ni de donné des details confidentiel, voire sur lesquels j'ai signé des contrats de confidentialité ,ou des choses illegales que j'ai pu voire, il se trouve que j'utilise mon vrai nom , ce que ne fait pas beaucoup de monde ici .

Donc desolé mais j'en dit deja assez , voire bien trop , et je ne dirais pas plus de ma vie et des gens que j'ai pu frequenté .
Par Julot Iglésias

Et moi ?

Citation:
Je persiste à croire que tu es Bernard Lavilliers.

Est-ce que tu persistes à croire que je suis Adolphe Hitler ?
Parce que si tu le crois, tu te gourres parce que c'est même pas vrai.
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

je crois donc je suis

Les croyances , les croyances , les croyances, 360 degré de croyance



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:35 le 16/11/2015 par GauthierR.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Vois-tu, des textes comme celui-là, mec, coco, dénotent bien tes mensonges permanents...
car si tu dis t'imprégner de grande sagesse avec ton yoga de pure invention (facile de travailler wiki!) tu ne pourrais parler ainsi.

Affabulateur, troll, mégalo-narcissique, multi-vies...tu nous saoules.

Quant à l'intérieur de mon pantalon, viens y voir, petit, tu verras ce que les pépés occitans te réservent.
Non mais!
C'est qu'il mordrait le petit bichon de ces dames!
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Je viens de m'apercevoir que j'ai répondu à une première mouture...il écrit comme un Rafale.
Le temps de poster, son commentaire était déjà modifié.
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Pour le yoga il suffit de pratiquer le sport et le hatha , et j'ai deja donner la source du raja que j'utilise mille fois

raja yoga , vivekananda.

Donc au lieu de traiter de maniere tout a fait diffamatoire les gens de menteur ou de mytho, lit les sources et ferme la papy alzeimer

Papy je justifie les attentats par la politique exterieur de la france , papy je commente tout de maniere obscure , en rattrapant l'orthographe des gens, comme certain rattrape la prononciation d'un etranger faisant l'effort de parler ta langue .

Bref tu deviens pathetique GP



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:56 le 15/11/2015 par GauthierR.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Je ne veux "pas tes tiques" dit le maître à son chien.

J'ai mis les guillemets pour que ta lecture soit pointue
Il y a une chose que tu n'as toujours pas compris et elle est dans la citation de Krishnamurti:

Je prends du plaisir, la dérision est agréable à utiliser car je n'ai rien à prouver et que le pouvoir me hait comme moi je le hais.

Allez, on saute!
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Le vol d'un papillon peut creer un ouragan

Ha bon , tu crois que je ne comprend pas ca ?? je ne fait quasiment que rire sur asi , et celui qui perd ses nerfs sans arret c'est bien toi , et qui sombre dans l'insulte (le tamas) ?


par contre je me suis posé une question apparament que tu ne t'es pas posé : pourquoi etre intelligible? et justement ne pas etre trop nebuleux , et aussi pourquoi prendre la parole, et comment, avec quelle guide , et en sachant que le geste sera toujours imparfait, au resultat imparfait, du moins en apparence: mais qui sais un vol de papillon peu creer un ouragan .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:34 le 16/11/2015 par GauthierR.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Insulte? Explique moi coco.
Je perds mes nerfs? Explique moi mec.

Le soleil se met à rebriller en Occitanie.
J'ai "silencié", seul, car je sais que dans tout ça j'ai une part de responsabilité.
Que je ne fuierai pas.
C'est l'abandon individuel et collectif des rêves que nous avions pour qu'ils soient maquillés en Réalité par l'avatar du Capitalisme dans les années 1980 qui s'appelle le Néo-Libéralisme.
Nous avons abandonné et nos rêves et nos contrôles démocratiques.

On paye...
Al Qaîda s'est manifesté la première fois en 1987.
Rapproche les dates, coco.
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

cher Gp , depuis plusieurs mois, et en s'aggravant, en plus de tout le temps reprendre l'orthographe, comme on reprend un etranger qui prononce mal ( "non conchita, on dit pas lA dOtergent, mais le détergent" ) , tu m'a traité de con, ce qui encore est une opinion et cela ne me derange pas, mais par contre que tu viennes continuelement me traiter de mythomane, ce qui est clairement de la diffamation, et en plus illegale , je trouve cela hors limite (out of line) , et deplacé , encore une fois malpolis, ce que meme ton age ne t'authorise pas .


Donc je trouve que pour faire simple tu es grossier , a repetition, et que j'y vois nul sagesse, ce qui est mon opinion, tout a fait legitime ou en tout cas mon droit



Modifié 2 fois. Dernière modification le 13:40 le 16/11/2015 par GauthierR.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Brisons là, jeune homme.

Je te remercie, néanmoins, de m'avoir fait rencontrer le vrai vide.
Bonne continuation dans ton voyage interstellaire.
Par jeanbat

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

ca sort d'ou cette citation, cher GP ?

je ne me souviens pas avoir lu Krishnamurti employer des mots si violents .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:24 le 16/11/2015 par jeanbat.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Citation tirée de " Se libérer du connu."

Je l'ai écrite dans un autre fil: "La pensée crée et alimente le désir au moyen du plaisir."
Aucune violence là-dedans.
Au contraire.
Le plaisir pris, assumé, proclamé (même) étant un des éléments primordiaux du désir d'apprendre et d'alimenter sans cesse sa pensée...Mouvement d'engrenage perpétuel (cf le papier d'A. Korkos) l'un alimentant l'autre et vice versa.
Par jeanbat

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

à pardon j'ai cru qu'il s'agissait de
"Je prends du plaisir, la dérision est agréable à utiliser car je n'ai rien à prouver et que le pouvoir me hait comme moi je le hais. "

mais il n'y avait pas de guillemet ,j'aura du capter..
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Desire de l'engrenage

Et bien tu vois GP , pour moi ce que tu viens d'ecrire me parrais plutot la definition de la pulsion, et a l'opposée du yoga : agitation,desir, desir de nourrir sans cesse plus, engrenages etc

je ne vois aucune sagesse , et le vide je le con-temple en ce moment meme en te parlant .


Citation:
Citation tirée de " Se libérer du connu."



Je l'ai écrite dans un autre fil: "La pensée crée et alimente le désir au moyen du plaisir."

Aucune violence là-dedans.

Au contraire.

Le plaisir pris, assumé, proclamé (même) étant un des éléments primordiaux du désir d'apprendre et d'alimenter sans cesse sa pensée...Mouvement d'engrenage perpétuel (cf le papier d'A. Korkos) l'un alimentant l'autre et vice versa.




Modifié 3 fois. Dernière modification le 15:56 le 16/11/2015 par GauthierR.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Gauthier R, mon bon.
Je vous renvoie à vos études et aux différences qu'il y a entre:

désir, pulsion auxquels j'ajouterai l'instinct.

Comme le dit Aloys von, plus bas: " moi qui croyais que le yoga adoucissait les mœurs."

Es-tu content des réponses que tu te fais aux questions que tu te poses et que tu nous exposes?

C'est avec plaisir que je te vois définir la clarté de ta pensée quand tu écris :

" au point d'arriver a une pensée fluide, simple et juste, qui vois que tout se repete, que tout est dans le tout, et que avec peu d'information on peu avoir beaucoup de savoir, au lieu de l'inverse."

En relisant certains de tes commentaires, ce ne fut pas évident, pour moi béotien.
Le bonjour à tes multiples vies.
Merci encore pour m'avoir permis de personnaliser le vide.

De façon définitive, bonne route Ami, que la Belgique te garde en santé.

Ong Namo Guru Dev Namo. (Yoga Kundalini, celui que je pratique, depuis 15 ans)
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Le bicycle a pedale

Ecoute je ne t'ai jamais agresser gp, pour tout dire je ne suis jamais venu te parler , sauf au debut, et tres vite j'ai essayer de t'eviter au maximum .

Tu viens sans arret m'insulter et me diffamer . et la tu as le culot de me faire une lecon de moral, et d'en remettre une couche dans l'agressivité, et le tout en me parlant de yoga, et en me sortant ta pratique et ta lecture du yoga, comme une opposition a al mienne (chose que j'ai du mal a voir , le yoga est le yoga) .

Et dire le Kundalini yoga, c'est dire le yoga, vu que le but du yoga est de conecter le Kundalini au Prana , via le chacra au mille petale et le chakra du sol , via le canal fantome .

bref en gros dire je cherche a connecter le kundalini au prana, c'est en gros dire je fait du yoga .

Non je ne fait pas de velo, je me met sur un bicycle a pedale .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:39 le 16/11/2015 par GauthierR.
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Re: Le bicycle a pedale

"D'après les yogins, il existe dans la colonne vertébrale
deux courants nerveux appelés pingalci et idâ et un
canal creux appelé sushurnnd qui traverse toute la moelle
épinière. A l'extrémité inférieure de ce canal est ceque
les yogins appellent u le lotus de la kundalinî D, qu'ils
décrivent comme triangulaire. Dans ce lotus se trouve
enroulée, pour employer le langage symbolique des
yogins, une force appelée kundalinî. Lorsque cette kundalinî
s'éveille, elle tente de se forcer un passage à travers
ce canal creux ; au fur et à mesure qu'elle s'y élève,
degré par degré, pour ainsi dire, les couches successives
de l'esprit s'ouvrent l'une après l'autre et le yogin acquiert
toutes les différentes visions, tous les pouvoirs merveilleux.
Lorsqu'elle atteint le cerveau, le yogin est complè-
tement détaché du corps et de l'esprit ; son âme se trouve
libre.
Nous savons que la forme de la moelle épinière est
assez spéciale. Si nous prenons le chiffre 8 horizontalement
(a), nous y voyons deux parties qui se rejoignent
au centre. Supposez que vous entassiez les uns sur les
autres des quantités de 00 posés à plat, cela vous donnera
une figuration de la moelle épinière. Le côté gauche est
l'id%, le c6té droit est la pingalâ, et le canal creux qui
passe au centre de la moelle épinière est la sushumnâ. A
i'endroit oh se termine la moelle épinière, dans la région
des vertèbres lombaires, il en sort un filament délié qui
388 Ràja- Yoga
continue vers le bas ; la sushrimnQ continue dans ce filament,
mais elle y est beaucoup plus étroite. Elle est fermée
à l’extrériiité inférieure, située près de ce qu’on appelle
le plexus sacré - plexus qui, d’après la physiologie
moderne, est de forme triangulaire. Les différents plexus
qui ont leur siège dans la moelle épinière peuvent fort
bien correspondre aux différents u lotus )) du yogin.
Le yogin se représente plusieurs centres, depuis le
mûlâdhâra, qui est à la base, jusqu’au sahasràra, le lotus
aux mille pétales, qui est dans le cerveau. Ainsi, si nous
considérons les différents plexus comme représentant les
lotus, la conception du yogin peut s’expliquer très facilement
dans le langage de la physiologie moderne. Nous
savons qu’il existe dans ces courants nerveux deux sortes
d’action, l’une afférente et l’autre efférente, l’une sensorielle
et l’autre motrice, l’une centripète et l’autre centrifuge.
L‘une porte les sensations au cerveau, l’autre va du
cerveau au corps extérieur. Ces vibrations sont toutes
finalement reliées au cerveau.
I1 y a encore plusieurs faits qu’il faut se rappeler pour
préparer la voie à l’explication que je vais vous donner.
A son extrémité supérieure, la moelle épinière se termine
par une espkce de renflement, le bulbe rachidien, qui
n’est pas fixé au cerveau, mais flotte dans un milieu
liquide, de sorte que si la tète reçoit un choc, la force du
choc est amortie par le liquide et le bulbe n’en souffre
pas. C’est une chose importante et qu’il ne faut pas oublier.
[...]
Éveiller la kundalinî est donc le seul et unique moyen
de parvenir à la Sagesse Divine, à la perception supraconsciente,
à la réalisation de l’esprit. Cet éveil peut être
provoqué par diverses causes
: l’amour pour Dieu, la
grâce de sages qui ont atteint la perfection, la puissance
de la volonté d’analyse du philosophe. Partout où il y a
une manifestation quelconque de ce qu’on appelle géné-
ralement pouvoir surnaturel ou sagesse surnaturelle,
c’est qu’un faible courant de kundalinî doit avoir réussi
à pénétrer dans la sushumnâ. Mais, dans l’immense majorité
des cas, les gens sont tombés sans le savoir sur un
exercice qui a libéré une minuscule fraction de la réserve
de kundalinî. Toute adoration religieuse conduit, consciemment
ou non, à ce résultat. L’homme qui croit que
ses prières sont exaucées ne sait pas que c’est sa propre
nature qui en a produit la réalisation ; il ne sait pas que
par l’attitude mentale de la prière il a réussi à éveiller
une fraction de cette puissance infinie qui est u enroulée 1)
en lui




Modifié 2 fois. Dernière modification le 17:07 le 16/11/2015 par GauthierR.
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

De un je te soule: on est un con, et le nous dans le sens du on, est un con aussi .


Quant au fait que je dise que ce que j'ai vu dans ma vie c'est beaucoup de gens qui ont besoin de s'affirmer , de mettre leur couilles sur la table, et qui dans le fond n'en avait pas beaucoup dans le pantalon , je ne vois pas en quoi j'ai dit que moi j'en avait dans le pantalon, et je ne pensais pas que tu commencerais à comparer qui a la plus longue, mais dans le fond c'est genial , tu demontre ce que je dit , de facto , magnifique . cqfd

Donc effectivement tu as bien l'air d'etre dans cette categorie des gens qui ont besoin de s'affirmer sans cesse, et qui en plus insulte et diffame les autres en se plaignant de leur agressivité .

Donc , je te conseil au lieu de te goinfrer d'information , d'essayer comme le yoga l'indique, de remonter le fil et d'arriver a extrapoler , au point d'arriver a une pensée fluide, simple et juste, qui vois que tout se repete, que tout est dans le tout, et que avec peu d'information on peu avoir beaucoup de savoir, au lieu de l'inverse



Modifié 2 fois. Dernière modification le 16:04 le 16/11/2015 par GauthierR.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

moi qui croyais que le yoga adoucissait les mœurs...
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

c'est le cas non ??? ou vois tu une lutte ????

au contraire ca apaise le dialogue je trouve .

et pour le coup c'est notre amis GP qui est venu dire que sa lecture etait meilleur que la mienne. Hors ce n'est pas une competition, mais deja sur la longueur de sa zigounette il m'a defier . Donc voila qui as la plus longues???? Grande question de l'humanité ;)

Le yoga n'est absolument pas un dogme, et tout comme zarathoustra le dit, il faut tout renier , tout remettre en question , meme zarathoustra (ou ton mentor)



Modifié 2 fois. Dernière modification le 16:29 le 16/11/2015 par GauthierR.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

" Quant à l'intérieur de mon pantalon, viens y voir, petit, tu verras ce que les pépés occitans te réservent. "

Ai-je écrit.

" mais deja sur la longueur de sa zigounette il m'a defier "

Où vois-tu que je parle de la longueur de mon sexe le comparant au tien...?
Vous lisez trop vite et je comprends que les mots flottent en appesanteur dans le vide...alors les remettre dans l'ordre, les lire, les comprendre.
Trop dur. (je ne parle pas de zigounette!!!) ;-)))
Par Jean-Ali-Lévy-Feuerbach

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

C'est une histoire sans queue ni tête ...
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Sans queue, sans queue...tu me diffames, tu m'insultes, toi...

On se voit à la récré...

;-)))

Je viens de lire dessous.
C'est parti. Dirai-je...c'est parti mon kiki !
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Qui pisse le plus loin ?????

ok , coupage je cheveux en 4 , donc tu affirmais en avoir dans le pantalon, et me defiait de venir le checker .

Ce qui en terme idiomatique a ete appelé le concours de celui qui a la plus grosse, ou la plus longue, celon les idiomes et les pays .

En belgique, pays de la bierre oblige, on dit celui qui pisse le plus loin

mais il y en a d'autres je suis sur .

appelle a idiome, qui connais des synomimes de celui qui a la plus grosse



Modifié 2 fois. Dernière modification le 16:48 le 16/11/2015 par GauthierR.
Par Robert.

Bluffeur !

"qui connais des synomimes de celui qui a la plus grosse"
Moi ! moi ! Enfin..des synonymes, non, mais celui qui l'a, peut-être...



Modifié 2 fois. Dernière modification le 17:26 le 16/11/2015 par Robert..
Par KungFuPanda / GauthierR / don juan act 5 sc 2

Re: Bluffeur !

Par rosatrio

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Nordlys - Slik viser Tromsø sin solidaritet med Paris

Nordlys - Slik viser Tromsø sin solidaritet med Paris
[www.nordlys.no]

Je voulais simplement ajouter un petit peu de solidarite internationale dans ce monde de brutes.

Tromsø (la plus grande ville du nord de la Norvege) prouve ainsi sa solidarite a Paris tous les partis norvegiens se sont retrouves devant la cathedrale de la mer de glace, colorees pour l occasion aux couleurs de la France. Un hommage aux victimes du terrorisme a ete rendu.
Par BIBI

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Merci; mais remarquons que la solidarité internatianale se manifeste moins dans certains cas. Un exemple récent:

[www.lemonde.fr]
Par Chronophagos

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Loin des yeux, loin du cœur. c'est un invariant depuis toujours.
Installez des caméras, du direct, et vous rapprocherez les yeux donc le cœur.
Par adverbe

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

"La ligne chiraquienne d’équilibre et de bon sens"

Comme s'il n'y avait jamais eu d'attentats sous Chirac...

Toujours la même rengaine pour justifier l'injustifiable et on demande toujours à l'autre de se remettre en question. Il y en a qui veulent refaire la guerre d'Algérie et ça été avoué ici. L'abcès jamais percé.
Par Revolution

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Je parle de la réaction de Chirac au 11 septembre qui n'est pas tombé dans le paneau des nouveaux cons américains prétendant aller porter le fer "là-bas" pour que la guerre ne vienne pas jusqu'à nous.

La France a alors suivi les américains en Afghanistan mais a refusé de les suivre dans leur "remodelage" (euphémisme pour destruction) du Moyen-Orient qui n'a pas cessé depuis 15 ans avec le succès que l'on sait.
Par Tigi

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Géopoliticien de salon
Par Revolution

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

Vous espériez trouver quoi sur le forum d'arrêt sur images? Henry Kissinger?
Si les gens commencent à se traiter d'incompétent sur les forums, on a pas fini... Répondez plutôt. C'est ça le principe d'un forum.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 14:28 le 14/11/2015 par Revolution.
Par M_

Re: 13 novembre : six attaques simultanées en plein Paris, au moins 128 morts

J'ai toujours aimé l'humour noir,

Ce joli troll de si bon matin après un évènement comme celui là, il fallait osez et vous l'avez fait, bien joué révolution.
Par Julot Iglésias

Tiens bon la barre ! Hisse et haut !

Citation:
Trois interventions de Hollande en moins de 24h

Hollande ne pas peut avoir oublié que sa cote de popularité a fait un bond après les attentats de Charlie Hebdo.
Par hansolo

Re: Tiens bon la barre ! Hisse et haut !

Citation:
Citation:Trois interventions de Hollande en moins de 24h


Hollande ne pas peut avoir oublié que sa cote de popularité a fait un bond après les attentats de Charlie Hebdo.

pour retomber assez vite a son étiage ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14:44 le 14/11/2015 par hansolo.
Par ps55

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Eh oui, la guerre, c'est moche, et c'est bien fini le temps - si tant est qu'il eut un jour existé - où elle ne tuait que des professionnels. Mais quoi, espérions-nous faire la guerre la-bas au loin sans qu'il y ait de victimes chez nous? Certes ces attentats son abjects et lâches, mais nos bombardements à coups de Rafales et autres Mirages sont-ils courageux? Ne tuent-ils que des méchants? Pas de jeunes? Pas de civils? Oui mais avec nos Rafales, c'est propre, sexy, chirurgical...tandis que les kalash..
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Citation:
Eh oui, la guerre, c'est moche, et c'est bien fini le temps - si tant est qu'il eut un jour existé - où elle ne tuait que des professionnels. Mais quoi, espérions-nous faire la guerre la-bas au loin sans qu'il y ait de victimes chez nous? Certes ces attentats son abjects et lâches, mais nos bombardements à coups de Rafales et autres Mirages sont-ils courageux? Ne tuent-ils que des méchants? Pas de jeunes? Pas de civils? Oui mais avec nos Rafales, c'est propre, sexy, chirurgical...tandis que les kalash..


Vous pensez pas aussi que le conflit israélo- palestinien serait importe?
Peut- être aussi que le Mossad serait derrière tout ça.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Il est vrai que le temps gris et bas de ce 14 novembre est bien maussade.

Merci, Picrate, de nous ramener à vos obsessions.
Par Dédé

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

@ps
Ouais, donc on l'a bien cherché - j'ai bien résumé ?
Parce que, aussi critiquables soient les moyens - la puissance aérienne n'a jamais gagné un conflit -, la stratégie - débile ! - et ses alliés - plein d'Etats douteux - la France tape sur des types qui massacrent une partie des populations qu'ils contrôlent et cherchent à tuer un maximum d'infidèles partout où c'est possible.
Juste un rappel des faits.
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

En ce qui me concerne, Dede, c'était du deuxième degré.
Par Dédé

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

J'avais compris Picrate, pas de souci, mais ma réponse s'adresse uniquement au msg "originel" de ps.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

J'avais également bien compris...c'était pour le jeu de mots, glissant en versant psychologique.
Je suis, malgré tout, joueur.
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Mais non PG, vous, vous ne comprenez jamais rien.
Tout ce qui vous intéresse c'est vous et vous.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Vous vous adressez à PG, c'est pas moi.
Alors, je m'en fous.

Vous avez besoin de traducteur de wiki?
Ca ne m'étonne pas.
Qui me cherche vraiment, me trouve!
Je m'amuse.
Par Ignatius Reilly

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Par Dédé

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Je crois que Rolleyes a déjà répondu plus haut à ce type d'interprétation (14 :06).
Le 1) "c'est uniquement notre faute" et 2) une idéologie religieuse meurtrière n'a rien a voir là-dedans, c'est pénible.
Par Ignatius Reilly

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

il y a une différence entre dire: 'c'est "d'abord" la faute des politiques impérialistes, car c'est nous qui avons déclaré la guerre, fabriqué les armes et soutenus ceux qui soutiennent les terroristes', et "c"est uniquement notre faute".

Comprenez vous la nuance ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:58 le 14/11/2015 par Ignatius Reilly.
Par Dédé

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

1) Mes msg ont rappelé que la politique de la France et de ses alliés porte une énorme responsabilité dans le situation actuelle, sans compter ma référence à celui de Rolleyes, très pertinent dans ce cas.
2) La "nuance", je ne l'ai pas vue dans le communiqué du NPA et dans bcp de "contributions" sur ce forum. Daesh et consorts sont quand même ceux qui ont commandité et commis les attentats, en France et ailleurs, désolé !
3) pour "Charlie", la policière municipale de Montrouge et l'hyper-casher, c'était la "faute" de qui SVP ?
Par Ignatius Reilly

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xlf1/v/t1.0-9/12239937_10206908713013827_7895976305603401995_n.jpg?oh=60e1f23bddbd2170577d8e8789a0ee26&oe=56B1869F

bien sur ceux qui commettent les crimes sont les premiers responsables, puis viennent les commanditaires, puis ceux qui arment les commanditaires.

Et il y a bien des façon "d'armer" des terroristes. Les politiques de guerre, impérialistes, en particulier au moyen-orient et en afrique sont le terreau de ces terroristes. Ce sont elles qui fournissent les armes (au sens propre et figuré).
Par Dédé

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Sans blague ?
(c'est curieux, je croyais vous avoir répondu)
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Ben oui, c'est normal.
Tout le monde réagit comme ça.
En fait ce sont des résistants, voire des héros.

Ils sont un peu bizarres les clients d'ASI.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Vous avez raison, il ne faut pas rester.
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Que feriez- vous sans moi?
Je suis votre faire- valoir, tant je suis stupide!
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Je me le demande.

A l'instar de vos élèves à qui vous avez appris l'orthographe, je pleurerai...de joie. ;-))
Comme vous êtes parisienne et que votre journée fut rude (compréhensible)...

Bonne soirée à vous.
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Non Picrate, au futur je pleurerai. (ce n'est pas un conditionnel, c'est une certitude)

Encore une fois, retenez vos fautes.
Je reconnais bien les miennes.
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Ah non, non!
Ce n'est qu'un conditionnel!
Aucun espoir pour le futur.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Si en plus vous refaites la conjugaison...je m'incline et vais me plaindre au Bescherelle!

Mais,

Je maintiens le futur car rire (par pleurs interposés) de vos fautes est une certitude sans condition aucune.
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Décidément, j'abandonne, vous ne comprenez ni ne comprendrez jamais rien, pauvre PG.
Imperméable que vous êtes à tout autre humour que le votre( que je cherche désespérément).
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Si vous dites : " à tout autre humour que le votre" (dans ces cas là mettre un accent circonflexe sur le o de vôtre) c'est admettre qu'il y en a un.

Je vous laisse le temps de réfléchir.

Si vous cherchez désespérément ce qui est...alors ophtalmo puis opticien.
Par ps55

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

je ne vois pas ce que le Mossad viendrait faire la dedans...attention aux délires complotistes
Par XX

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Il n'y a que moi qui suis gêné par la vidéo de Daniel Psenny ? A aucun moment le type ne propose son aide aux personnes en détresse ! On ne lui demande pas d'aller se jeter sur les hommes armés mais il pourrait proposer d'ouvrir sa porte à l'homme blessé à la cheville ou à ceux qui traînent des corps.

Non, lui il filme, sans oublier de zoomer sur les cadavres. Dommage que la femme enceinte qui demande de l'aide ne se soit pas écrasée sur le trottoir, ç'aurait été le Pulitzer assuré.
Par pompastel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Psenny a ensuite été blessé au bras, vraisemblablement par une balle tirée d'une fenêtre de la salle de spectacle, en portant secours aux victimes. (S. Rochat)
Par Bruanne

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

" à aucun moment" ... la vidéo dure moins de 3 minutes, XX.
Par François Bienvenu

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

En cherchant s'il y avait quelque chose d'intéressant à la télévision hier soir, je veux dire qui m'intéresse moi, chose assez rare, je suis tombé par hasard sur les premiers reportages concernant les attentats et sur les "émissions spéciales".

Du coup j'ai passé la soirée à sauter de chaîne en chaîne tout en papillonant sur Internet pour essayer de savoir, de comprendre.

"Au début était le chaos".

Ce fut ma première impression : des images passant en boucle provoquant une sorte de fascination morbide et des invités posant des questions - sans vraies réponses - ou avançant des explications partielles et plutôt confuses, Des présentations morcelées de lieu eu lieu sans lien entre eux même dans les commentaires, des affirmations péremptoires souvent démenties et des spécialistes forcément compétents à ce qu'on nous dit,

C'est le point presse de Hollande vu en direct sur itélé qui a commencé, pour moi, à mettre un peu d'ordre dans tout ça. Quand il a parlé de l'installation de l'état d'urgence cela m'a évoqué un souvenir d'enfance quand arrivant dans la voiture de mes parents, en 1961, place de la Concorde, nous y avions découvert soldats, sacs de sable, barbelés et mitrailleuses (le pustch de généraux). Ma mère toute pâle "c'est la guerre ?" et la terreur des parents se communiquant facilement aux enfants.

J'ai continué à regarder, il y a eu l'assaut des forces de police, des images de militaires, et des envoyés spéciaux spéculant sur ce qui pouvait bien se passer. Il semblait y avoir une forme de consensus parmi les intervenants, ce qui m'a plu. Puis j'ai fini par me lasser : rien de nouveau.

Aujourd'hui, dans la journée, les commentaires entendus dans le voisinage, dans la rue m'ont fait frémir : pour résumer "Il faut tous les chasser et les renvoyer chez eux", le "à coup de fusil" n'était pas exprimé mais se sentait sous-jacent. Il faut dire que le FN est très influent ici.

Ce soir, quelle que soit la chaîne, c'étaient toujours les mêmes questions qui étaient posées mais après la mise au point du Procureur et l'intervention de Valls les commentaires ont commencé à diverger et surtout les critiques, parfois même pas voilées, à l'encontre du gouvernement ont commencé à se faire entendre, du genre "cette fois ci le gouvernement n'agit pas en accord avec "l'opinoon publique" comme pour les attentats de janvier mais cette fois les français doivent se contenter de suivre" (sur BFMTV). Le consensus commence à voler en éclat du moins chez les commentateurs médiatiques.

Et moi je me demande : "est-ce bien le moment ?", n'est-ce pas ce que veulent justement les terroristes ?

De toutes façons quoi que fasse ou ne fasse pas le gouvernement, il y aura toute une meute pour se déchaîner (et quel que soit ce gouvernement). C'est comme pour les différentes interventions extérieures : On ne fait rien "c'est criminel !", on intervient "c'est criminel" tout autant. Alors ?

Dans ces circonstances ma position consiste à me demander ce que moi j'aurais fait à "leur" place. J'avoue que la plupart du temps je n'en sais rien.

Donc j'attends la suite, je me contente de collecter des faits : trois complices présumés ont été arrêtés, le seul terroriste identifié était né en région parisienne, ... et je laisse les commentateurs commenter sans les lire ou les écouter.
Par François Bienvenu

Re: 13 novembre : les commentaires

Le"débat" (si l'on veut) que je lis au dessus, me paraît débile.

Je passe sur les attaques "ad hominem" et les noms d'oiseaux mais ces gens ne peuvent-ils comprendre que ce qui est fait est fait. Les choses sont ce qu'elles sont et je vois mal comment revenir dessus.

"C'est nous qui avons commencé, c'est notre faute", "non c'est eux les méchants". On dirait des gosses. Quant à faire avancer le schmillblick ...

Rappel : Hollande a trouvé la situation que lui a laissé Sarkozy, qui lui-même a trouvé la situation que lui a laissé Chirac, qui lui-même ...

On remonte jusqu'où comme ça ? 1830 et Louis Philippe ? la première croisade ? Le déluge ?

La seule vraie question est : Que fait-on maintenant avec la situation telle qu'elle est ?

Il est facile de tout critiquer, mais que proposent tous ces gens ?

Et comme le pouvoir est à l'affut de ce que disent les médias quand ceux-ci tirent à hue et à dia ça donne des demi-mesures, des actions avortées à peine entamées et une bordée de critiques supplémentaires.

On est mal barrés.
Par Winston Smith : misanthrope

Re: 13 novembre : les commentaires

Comme je l'ai écrit ailleurs, un action entraine une réaction.
Mais quand la réaction provoque à son tour une réaction et ainsi de suite alors on a une réaction en chaîne.
Et lorsqu'on a une réaction en chaîne, la question n'est plus de savoir si c'est l'oeuf qui a fait la poule ou la poule qui a fait l'oeuf mais plutôt de savoir comment on va stopper la réaction en chaîne.

en entendant un témoin aujourd'hui à la télé il m'est venu une pensée que d'aucuns trouveront certainement déplacée. Le témoin disait un truc du genre "Tous ces gens qui étaient là pour s'amuser pour faire la fête et qui sont morts"....
Et moi j'ai pensé est-il normal de s'amuser et de faire la fête quand notre pays où nos alliés font pleuvoir des bombes depuis des décennies, cette guerre si lointaine depuis des décennies qu'on en oublie que le sang coule en abondance là bas vient de s'inviter dans nos vies, de frapper à notre porte, ce qu'on ressent, la tristesse , la colère, la révolte, l'abattement c'est ce que ressentent aussi les gens qui prennent nos bombes sur la gueule. Ils sont comme nous , nous sommes comme eux, tous victimes c'est certain, tous complices? non pas tous complices, mais les attentats ne font pas le tri pas plus que les bombes, alors complices ou pas on finit victime de la même façon.

Que pouvons nous faire à part avoir de l'empathie pour toutes les victimes de ces folies qu'elles se trouvent ici ou ailleurs, de ces actions, de ces réactions et de cette réaction en chaîne qui cela va de soi est loin d'être terminée?
Par Robert.

re::

<><><><>

"Vos guerres, nos morts. Vos guerres, no more"
Julien Salingue.
Par Rolleyes

Re:

Je ne sais pas si la réponse de Julien Salingue est toujours appropriée. Nous n'en sommes plus en 2003 où on pouvait choisir ou non de partir en guerre. L'EI existe, les groupes djihadistes existent et s'occupent de déstabiliser des états et de massacrer des gens (je parle de l'Afrique plus que du Moyen-Orient), et ils ont décidé de choisir la France comme cible.

Pour faire un parallèle Godwin (désolée), on avait beau avoir tout à fait tort pour le Traité de Versailles, il y a un moment où il a bien fallu voir que le nazisme existait.
Par pierre mas

Re:

Citation:
Je ne sais pas si la réponse de Julien Salingue est toujours appropriée. Nous n'en sommes plus en 2003 où on pouvait choisir ou non de partir en guerre.


Choisir ou non de partir en guerre? La question de se pose pas effectivement pas.


Julien Salingue précise dans sa réponse que nous sommes déjà en guerre depuis au moins 2001. Le choix a été fait il y a longtemps je trouve donc sa réponse appropriée.

Ainsi que celle que formulait De Villepin La guerre contre le terrorisme est une absurdité

Le choix me semble donc se faire entre interruption ou poursuite de la guerre.

Je ne me fait aucune illusion sur ce que déciderons nos dirigeants.
Par Euliose

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

13 novembre : comment les médias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945" ?

Libération a très vite retrouvé le sens des priorités : Le grand homme est là pour nous

Moins de 24 heures après les attaques, donc, puisqu'il faut sans doute occuper tous les journalistes de la rédaction à hauteur de leurs compétences respectives, les journalistes politiques font ce qu'il savent faire : céder à un culte de la personnalité d'ordinaire déjà très dérangeant, mais en la circonstance particulièrement obscène.

Je ne me livre pas à une explication de texte détaillé, cet article médiocre est par ailleurs parfaitement transparent, mais tout y passe :

- "Le grand homme qui comprend avant tout le monde la gravité de ce qu'il se passe" (on appréciera le rôle involontairement comique de monsieur Bernard C.) :

Citation:
Dès la première explosion, alors que toute la tribune officielle croit au pétard, François Hollande se lève et demande à être conduit au PC de sécurité. Il visionnera la troisième explosion sur les écrans du poste de police du stade. Décision est prise de l’exfiltrer vers le ministère de l’Intérieur, où Bernard Cazeneuve est encore à son bureau en train de signer des parapheurs.

- "Le grand homme maître de lui-même, donc de la situation" (au passage on appréciera la qualité de la source) :

Citation:
«Il est d’une totale sérénité, d’un sang-froid total depuis la première minute», salue un haut dirigeant socialiste qui était au Stade de France

- "Le grand homme qui est sur le pont comme tout bon capitaine" (bon ok il a quand même pris deux heures de sieste parce que sinon ça devient plus trop crédible) :

Citation:
Samedi matin, après une nuit à la tête des opérations et deux petites heures de sommeil, François Hollande préside un Conseil de défense.

- "Le grand homme tellement magnanime avec ses adversaires alors que bon, il a quand même mieux à faire" (à noter donc que sans l'intervention du grand homme, la représentation nationale n'avait semble-t-il pas de moyen de se saisir d'elle-même) :

Citation:
En traitant Nicolas Sarkozy avec énormément d’égards en tant que chef de l’opposition, et en associant solennellement la représentation nationale, François Hollande veut faire vivre l’union nationale.

- "Le grand homme malgré sa grandeur est néanmoins l'esclave de ses petites turpitudes passées" (qui ont toute leur place, de par leur charge dramatique insoutenable, dans un article traitant des attaques de vendredi) :

Citation:
Clin d’œil de l’histoire, si Hollande peut s’exprimer dans la salle des séances à Versailles, c’est grâce à la révision constitutionnelle de Sarkozy adoptée en 2008 à laquelle il s’était opposé.

- "Le grand homme, quoique grand de sa grandeur, aurait bien besoin d'être un peu plus grand encore" :

Citation:
l’activation de l’article 16 de la Constitution, conférant les pleins pouvoirs au chef de l’Etat, ou l’envoi de troupes au sol en Syrie ne sont pas au programme de son discours, selon plusieurs sources. «On n’en est pas là», explique-t-on à l’Elysée. «Je ne le vois pas convoquer un Congrès à Versailles pour faire juste de la compassion et en rester à l’état d’urgence», avance cependant un conseiller ministériel

Dans un journal qui prétend être en pointe dans le traitement d'une actualité extraordinaire et dramatique, le retour aussi rapide de ces réflexes pavloviens à l'égard de la Ve République et de la grandeur très peu démocratique qui nous gouverne, me laisse songeur, même s'il ne me surprend guère, Laurent Joffrin avait déjà ouvert la voie.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:50 le 15/11/2015 par Euliose.
Par Tigi

Re:

Et voici ce qu'on peut lire sur un forum de France2 :

"ATTAQUONS LES MOSQUÉES"
"CE FORUM EST ADMNISTRE PAR LES BOUGNOULES"

http://forums.france2.fr/ce-soir-ou-jamais/Participez-aux-debats/liste_sujet-1.htm

Les médias, ce n'est pas uniquement ce qui passe à la télé, c'est aussi ce qui passe sur les forums associés aux émissions de télé.

ASI ne devrait-il pas aussi s'y intéresser ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:07 le 15/11/2015 par JMX.
Par Rolleyes

Re:

En effet ! La réaction de haine qu'on voit sur Internet est alarmante et il faut vraiment en parler.
Par pompastel

Re:

Par pompastel

Re:

(Je ne sais pas qui est cet Abdel qui diffuse l'extrait de l'intervention de Mélenchon, mais je sais plus ou moins qui est Mélenchon :-) )
Par BIBI

Re:

Oui, excellentes interventions de Mélenchon; un peu après il a posé la question du pétrole dont dispose daech; qui l'achète? par quels canaux est-il transporté? Et les quantités considérables d'argent: par quelles banques sont-elles abritées?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:41 le 15/11/2015 par BIBI.
Par pierre mas

Re:

Citation:
Oui, excellentes interventions de Mélenchon; un peu après il a posé la question du pétrole dont dispose daech; qui l'achète? par quels canaux est-il transporté? Et les quantités considérables d'argent: par quelles banques sont-elles abritées?

Effectivement cette question est primordiale et je n'ai pas trouvé de réponses.

Si quelqu'un a des liens vers une enquête journalistique qui porterai sur ce sujet je suis preneur.

En précisant par avance que la provenance de l'information m'importe peu tant qu'elle est sourcée.
Par pompastel

Re:

Gribouillis "pédagogiques" :
[www.klaire.fr]
Par Rolleyes

Re:

D'utilité publique, je partage.
Par BIBI

Re:

A utiliser dans les collèges.
Par Robert.

Re:

Oui, belle intervention de Mélenchon hier soir.
Par Tony A

Re:

@ JMX : "ASI ne devrait-il pas aussi s'y intéresser ?"

Oui bien sûr, mais dans ce cas va falloir décupler l'effectif de la boîte...
Peut-être avec une méga opération de crowdfunding ?
Par Tigi

Re:

Citation:
@ JMX : "ASI ne devrait-il pas aussi s'y intéresser ?"

Oui bien sûr, mais dans ce cas va falloir décupler l'effectif de la boîte...
Peut-être avec une méga opération de crowdfunding ?


Peut-être déjà une enquête et un article expliquant comment, sur un forum d'une chaîne publique, il est possible de voir des choses pareilles, sans que ça n'émeuve personne ?
Par Océane zboub est PIR.

Re:

Il t a bien un Semir en tête de gondole sur ASI.
De l'auto- analyse ce serait bien, ça coûte pas cher.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Re:

mais non mais non, ce n'est qu'une petite minorité. Le gros du peuple est cultivé, nuancé, les années trente sont derrière nous, Godwin est enterré profond.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Vous avez raison Aloys von, le peuple cultivé aux médias fastfood mange la nourriture aux hormones propagantistes.

Ma ceinture d'explosifs s'appellent le Siècle des Lumières ( entre autres)
Par Robert.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

"Ma ceinture d'explosifs s'appellent le Siècle des Lumières"
Il est à craindre que ce ne soit qu'un pétard mouillé.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:12 le 15/11/2015 par Robert..
Par Tony A

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

@Robert : "Il est à craindre que ce ne soit qu'un pétard mouillé".

Heu... si Louis XVI pouvait encore hocher la tête, je pense qu'il vous signifierait son désaccord -:)
Par pompastel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Ma ceinture d'explosifs s'appellent le Siècle des Lumières
Possible que je vous cite demain face à mes gremlins, droits d'auteurs en suspens :-)
Par poisson

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Je ne comprends pas. À moins d'extrapoler le sens des mots, de les traduire en langage "on se comprend/on pense tous pareil", ce qu'on veut dire va de soi.

"Le siècle des lumière" vous le comparez à un bouclier? Ou vous le comparez à un truc qui nous auto-détruit?
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

" Le siècle des lumières " est pour moi un bouclier, une protection, une frontière, un tamis, un outil me permettant, grâce et avec l'aide des auteurs de l'encyclopédie, de filtrer, d'éliminer, de garder, de sentir, de donner à la raison la place prépondérante, d'utiliser les émotions comme alimentation de ma raison, de penser par moi-même, d'être libre de moi (!), et de n'avoir qu'une espérance c'est de ne point en avoir car elle réduit ma liberté de penser..." La pensée crée et alimente mon désir au moyen du plaisir." (Va et bien passion-raison)

Vaste programme certes, mais c'est un large bouclier.
Chacun ses outils.
Par Chronophagos

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Un cytoplasme intelligent, c'est la métaphore que m'inspire votre réponse :)
Par pompastel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Il se trouve que je poursuis demain un cours sur les philosophes des Lumières et que je sais déjà que mes gremlins sont ébouriffés par tout ce qui s'agite sur les divers médias.
Ce raccourci poétique à sa manière signé GPMarcel - s'il est bien dit - est un lien juste provocateur-ce-qu'il-faut pour connecter le passé au présent. Sur l'air récurrent en ce qui me concerne que le cours d'histoire ne sert à rien s'il n'outille pas pour aujourd'hui.
Par Chronophagos

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

« que le cours d'histoire ne sert à rien s'il n'outille pas pour aujourd'hui. »

Sans compter qu'il a bien plus de probabilités d'être ne serait-ce qu'écouté...
Par pompastel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Ils me reconnaîtront, ils sont habitués, j'suis qu'une pétroleuse :-)

Hello Chronophagos !
Par Chronophagos

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Hello Pompastel ! Vous êtes dans un temps primordial dans l'affaire qui nous marque aujourd'hui : celui de l'éducation de vos gremlins. Nous comptons sur vous !
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Ne m'en veuillez pas Chronophagos (mangé par le temps qui le nourrit ?) mais j'ai abandonné mes dernières fournées de gremlins il y a presque vingt ans.
Ils viennent me présenter leur propres enfants.

Merci pour vos gentillesses.
Mitochondriellement vôtre et que ces fils nous abreuvent de granules nécessaires.
Par Bruanne

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Salut Pompastel,

Mes gremlins à moi de cette année ont à peine 6 ans, et j'ai beau lire et relire tous les conseils et toutes les recommandations que le ministère et les syndicats mettent à notre disposition, j'appréhende la discussion de demain.
Les décisions à prendre sur leur participation à la minute de silence et la forme qu'elle prendra ...
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Vivement l'avènement d'une gremlinologie libérée de tout psychopédagogisme.
Par pompastel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Moi je n'ai pas de recommandations officielles...

C'est trop compliqué cette chanson pour des petits ? Elle a quelque chose de rassurant, elle permet de "commencer par la fin" en quelque sorte. De faire un pas de côté.
[www.youtube.com]

Evidemment, il y a Julos, ici dit par Nougaro :
[www.youtube.com]

(...) reboiser l'âme humaine (...) S'aimer à tort et à travers (...)
Ils sont trop petits ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20:55 le 15/11/2015 par pompastel.
Par Bruanne

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Tu as des post-bac ?
Parce que sur les recommandations que nous avons reçues dans le premier degré, il y a aussi le volet pour les collèges et lycées. ça doit être sur le site du ministère aussi ...
Merci pour les suggestions, mais oui, résolument, ils sont trop petits.
Ils vont avoir entendu ( donc répéter) des trucs de tous ordres et va falloir réagir le moins connement possible.

Et puis, on n'est pas loin des faits ici, et ma crainte la plus grande, c'est qu'un de leurs proches fasse partie des victimes.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:37 le 15/11/2015 par Bruanne.
Par pompastel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Tiens, je viens de voir passer ceci, mais tu connais, sans doute :
[www.bayard-jeunesse.com]


ma crainte la plus grande, c'est qu'un de leurs proches fasse partie des victimes.
Oui, j'y ai pensé à peine mon message envoyé...
Par Bruanne

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Je te réponds en privé
Par BIBI

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Bonsoir Bruanne, il y avait ce soir sur France-inter une émission entre 19 et 20h où était invitée une psychanaliste et il y a beaucoup été question des enfants ( ne semble pas encore disponible en replay). Elle conseillait un échange avec les élèves avant la minute de silence. Il y a aussi été question de la mauvaise maîtrise de la langue par certains élèves, (due aux contre-réformes successives) qui peinent à exprimer leurs émotions par la parole et parfois se tournent vers la violence. Des enseignants sont intervenus, disant aussi leur appréhension pour demain. Il est difficile en ce moment pour beaucoup de trouver les mots. Courage à tous.
Par Bruanne

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Merci BIBI.
Ces "conseils à échanger" me font toujours sourire.
Peut-être que dans le secondaire ce conseil a un intérêt, mais dans le primaire de toutes façons, on ne pourra pas commencer la journée sans en parler.
En passant la grille de l'école ils vont venir nous en parler, et tant que chacun n'aura pas dit ce qu'il a à dire on ne pourra pas passer à autre chose.
Donc, oui, bien sûr, on va en parler.
Normalement, je parle en sachant à l'avance ce que je vais dire, pour expliquer et pour rassurer.
Normalement.
Mais là c'est pas normal.
Par alain-b

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

En tout cas bon courage à tous ceux qui font ce merveilleux métier.
Par Tony A

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Question subsidiaire :

Les gars qui ont dit vouloir se venger de l'intervention française en Syrie , sont-ils...
- des terroristes "amis" (ceux que la France soutien et alimente en armes)
- ou "ennemies" (ceux qu'elle bombarde) ?
- Ou encore des "amies" passés dans le camp des "ennemies" ?
- Ou des "ennemies" passés dans le camps des "amis" et retournés à "l'ennemie" ?

Bon, l'enquête nous le dira certainement...
Par Julot Iglésias

Nous sommes alliés avec ceux qui sponsorisent depuis trente ans le phénomène djihadiste

(Publié dans "L'Humanité")
Par Alain Chouet, ancien chef du service de renseignements de sécurité à la DGSE :

« Nous sommes alliés avec ceux qui sponsorisent depuis trente ans le phénomène djihadiste »



Modifié 2 fois. Dernière modification le 12:38 le 15/11/2015 par Julot Iglézias.
Par Tom-

Facebook, je ne vais pas me mettre en uniforme.

(D'abord parce que j'ai déja donné, merci.)

J'étais au téléphone avec une copine parisienne quand ça s'est produit, tout en jettant un oeuil sur ma time-line facebook.
"Oh merde, y a eu une fusillade. Y a 19 morts à Paris"
Je sent l'angoisse monter dans sa voix. Une angoisse un poil communicative. Je met rapidement fin à la conversation.
Au fil de la soirée, le bilan s'allourdi et les messages automatiques de facebook "contrôle d'absence de danger" s'égrennent, y compris pour des gens qui ne sont pas à Paris. 10, 15, 20 amis hors de danger, oui mais les autres ? J'ai trouvé ça un peu flippant.

Le lendemain, les avtars d'un peu tout le monde se couvrent d'un voil bleu blanc rouge et facebook me propose complaisamment d'en faire auant. En janvier, beaucoup de monde avait arboré le "je suis Charly" inventé par Joachim Roncin. Facebook décide d'industrialiser le procédé. Je lis le mot "guerre" un peu partout et mes amis endossent cette sorte d'uniforme. Il y a là une sorte d'injonction. Ma liste d'amis ressemble à une colonne de militaires en progression lente.
[s3.archive-host.com]
Je lis le témoignage de Bernard Gibaru, le maire d'un village près de chez moi, que je connais un peu. Il s'est fait piétinner par la foule des supporters qui quittaient le stade de France en panique. Décidément, j'aime le collectif, mais pas la foule. Je ne vais pas arborer ce drapeau dont je ne suis pas sûr de maîtriser la façon dont il sera compris.

Facebook, c'est les vidéos de petits chats, des conneries. C'est un moyen d'expression pour les utilisateurs. C'est aussi un moyen pour la presse de se défausser du travail de modération des commentaires sous ses articles. Facebook, beaucoup d'utilisateurs s'en méfient. On sait qu'il use et abuse des données personnelles. Qu'il modifie les termes des Conditions Générales d'Utilisation à sa guise. Que sa politique de modération est à géométrie variable : pudibonde en ce qui concerne la nudité et libérale à l'égard des fachos. Quand "c'était sur facebook" c'est pas crédible. Tout ça fait qu'il y a souvent une distance intellectuelle vis-à-vis de facebook. Et c'est très bien.

Est-ce que cette distance va rester ainsi ? Est-ce bien raisonnable, à un moment où nous sommes très fortement sollicités émotionnellement, que facebook nous invite à investir des choses lourdes dans nos profils (je suis vivant) ou à exprimer des choses fortes comme une forme de solidarité nationale paratagée dans un mouvement de foule impressionnant ?

Cette industrialisation de l'affirmation de soi au sein du collectif renvoie pour moi à ce que formalise Bernard Stiegler lorsqu'il décrit la prolétarisation des savoirs-êtres en société. Non, c'est décidé, je ne vais pas endosser cet uniforme flippant.
Par Zurvan

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Inde : Fatwa contre Daesh

Cet article de Direct Matin publié aujourd'hui nous parle d'une fawta contre Daesh lancée en Inde.
[www.directmatin.fr]

Soit, mais n'y a t-il pas manipulation dès lors que les auteurs n'indiquent pas que cette fatwa a été lancée en fait le 9 septembre ?
Elle existe bien mais c'était il y a deux mois !

Déjà, il y a quelque chose qui n'est pas net :
-la date indiquée dans l'hyperlien indique "2015-09-10"
-la date de publication de l'article est donnée dans cette phrase "Par Direct Matin, publié le 15 Novembre 2015 à 13:15"
Par alain-b

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

les liens dans l'article indiquent bien le 9/9, ils ont dû faire remonter aujourd'hui cet article déjà paru le 10/9.
Par Zurvan

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Tout à fait !
Le problème est que cet article publié aujourd'hui avec peu de transparence sur les sources nous laisse à penser que cette fatwa fait suite aux attentats de vendredi...
Par alain-b

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Par Winston Smith : misanthrope

Re:

Aujourd'hui, presque 48h après, l'émotion monte et je pleure enfin.
C'est que désormais les victimes ne sont plus des nombres, ce sont des noms et des visages.
Comme attendu, beaucoup de jeunes, beaucoup d'étudiants(es), et des détails macabres.
Et tant de responsables indirects qui resteront impunis, des fois vraiment je regrette que Dieu n'existe pas.
Funeste vendredi 13...
Par Turiaf

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Je ne comprends pas pourquoi ASI publie la fameuse photo de l'intérieur du Bataclan en reprenant la photo publiée par d'autres medias. Même floutée, cette image est choquante et j'ai passé la journée à essayer de l'éviter sur les réseaux sociaux...Alors que le titre du "vite-dit" m'interessait justement parce que la réflexion sur le rôle des medias me préoccupe , je clique et je vois...sans l'avoir souhaité.

Les rescapés ont besoin de mettre ces même images à distance pour reprendre le cours de leur vie, pour tous les autres ce sont les vivants qui réagissent qu'il s'agit de montrer : l'affluence dans les centres de don du sang, les rassemblements, les messages, les dessins...Une façon de détourner la violence, de montrer l'humain, le vivant et non pas de livrer l'horreur sans filtre. Dans les deux cas, on crée une émotion mais il n'y en a qu'une qui permet de construire un "après"....
Par Océane zboub est PIR.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Et montrer à la télé les maisons des assassins pour risquer le lynchage de leur famille, ça me paraît stupide et scandaleux.
Par Robert.

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Ce ne sont pas (sauf erreur) les maisons des assassins, mais vous avez tout de même raison. On ne devrait pas montrer la maison de membres de leur famille.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Halte à ces atteintes insupportables au droit de l'information !
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Vous travaillez pour BFM.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Halte au dénigrement répétitif d'une de nos plus belles chaînes d'info !
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Désolé, je ne sais pas ce qui m'a pris. Un vieux réflexe d'un vieux con...chut
Par Tigi

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Citation:
Ce ne sont pas (sauf erreur) les maisons des assassins, mais vous avez tout de même raison. On ne devrait pas montrer la maison de membres de leur famille.


En Israël, il me semble qu'ils détruisent systématiquement
les maisons des familles.
En France, nous avons encore de la marge.
Par BIBI

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Picrate: ne pas montrer la maison: je suis d'accord. Tout arrive.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:07 le 15/11/2015 par BIBI.
Par Robert.

le temps existe-t-il?

« "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

On peut se demander pourquoi cette date de référence. Il semble qu'il n'y ait jamais eu d'attentat terroriste plus meurtrier que ce dernier à Paris.
Donc on pense évidemment après-guerre.
Avant, après... Le 11janvier il nous fut répété à satiété qu'il y aurait désormais un avant et un après 11janvier. Un politique (je ne sais lequel) nous dit ce soir qu'il y a désormais un avant et un après 13 novembre. L'après du 11 janvier n'était donc qu'un avant. Cet après là ne sera malheureusement aussi qu'un avant... Ah non ! nous allons mener la guerre au terrorisme et la gagner. Un avant-guerre donc ...
Par Calimerus

Re: le temps existe-t-il?

Mêmes réflexions au sujet de cet intitulé, Robert ! Bon, allez, je copie/colle quelques lignes que j'avais tapotées il y a quelques heures sans trop de motivation de contribuer :

Déjà le titre. Depuis 45 donc, les plus graves actes terroristes. Alors en 45, les terroristes étaient qui au juste ? Les boches en débandade ? Les Forces Françaises Libres, les Alliés ? Plus certainement les maquisards, résistants puisque eux étaient dénommés terroristes par l'Occupant. Comme quoi.

Et voilà, une fois de plus, toute l'indigence des analyses, commentaires résumée en une ligne.
Je parle de la mise en scène médiatique, habituelle, et notamment les bfm, itélé, pas beaucoup mieux les lcp, arte, etc. Rares sont les questions de fond, des phrases sortant du ronflant psittacisme, remplissage et approximations. L'info de Daniel Schneidermann (merci) sur le contexte peut-être pas aléatoire du tout du choix du Bataclan ou encore sur certains lieux de concert du groupe de rock présent ce soir-là ne semble pas avoir été évoquée une seule fois sur les chaînes.
Par Julot Iglésias

Re: le temps existe-t-il?

Citation:
les maquisards, résistants [...] étaient dénommés terroristes par l'Occupant

Je me suis fait la même remarque.
Le titre de cette chronique ne dit sans doute pas ce qu'il voulait dire. Je pense qu'il faut entendre que la France n'a pas connu une telle violence sur son territoire depuis la fin de la guerre.
Par Calimerus

Re: le temps existe-t-il?

oui, tout à fait. Je chipote un peu. Le sens paraît assez clair, "depuis la Guerre" quoi.
Ce matin encore, le titre m'avait beaucoup plus fait tiqué. Arf....

modif. : en tout cas, cela fait chaud "au coeur" (à la Raimu) de ne pas être seul à être sensible aux intitulés, ou aux mots employés en général

Salutations !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21:40 le 15/11/2015 par Calimerus.
Par poisson

Re: le temps existe-t-il?

Ce titre est une citation, d'un truc entendu dans "lémédia" et sur lequel il est inutile de s'attarder.
Par Julot Iglésias

La punition !

Citation:
un truc [...] sur lequel il est inutile de s'attarder.

Vous avez raison de faire remarquer que cette étrange formule est une citation.

Par pitié, ne nous grondez pas; nous n'allons pas nous attarder sur ce truc, c'est promis !
Par Solal

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

l'encadré sur le bataclan aurait pu être chapeauté "au bataclan des français innocents tués"
Par poisson

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

J'ai vu à la télé une interview d'une voisine, dans la rue de Montreuil qui dit qu'elle voyait le voisin sortir des armes de sa voiture... Est-ce normal de diffuser ce témoignage? Même flouté, cela ne relève pas du reportage télé et concerne uniquement les enquêteurs. Où est le recoupement et la vérification de l'info?

Et est-ce normal que les chaines diffusent les portraits des victimes? Sur le net ce sont des gens en quête d'info qui vont voir sur les réseaux, un acte volontaire. Là comment font les journalistes pour savoir si tout l'entourage familial est au courant du décès? Surtout qu'il y avait parfois des noms et aussi au moins un visage sans nom pendant le JT. Autorisation ou pas, de diffuser les images de tweeter ou de facebook, je me le demande. C'est assez cruel comme annonce à des gens qui seront seuls devant leur télé, collègues, amis, voisins, toutes les connaissances, qui n'ont rien demandé et auraient dû l'apprendre selon les usages en cours.
Par GPMarcel

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

On te répondra: En etat d'urgence, à la guerre comme à la guerre. Les usages, les habitudes...on s'assied dessus.
Si tu dis: "Ben, oh! "
On te répondra: " c'est comme ça, trois mois de plus."
Par Alexandre Chailleux

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Je n’en peux déjà plus d’attendre l’analyse de Todd sur le plateau d’@si nous prouvant par les chiffres que, tout de même, les gens qui écoutent du Metal au Bataclan, C’EST QUAND MEME UN PEU DES RACISS, et qu’ils l’ont un peu cherché.
Son prochain bouquin fera un carton.
Par Calimerus

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

YESSS !!

sans parler du monde du foot, archi corrompu, sanctuaire du fric spectacle, projetant des idéaux inatteignables pour le commun du banlieusard ;
sans évoquer les bistrots du riche Paris beaucoup trop chers pour la commune victime des réalités sociales.

Je l'attend en effet également au tournant celui-là (qui ferait mieux avec son talent et sa compétence réels de continuer à scruter scrupuleusement la domination allemande par exemple).
Par Calimerus

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Tiens, je ne trouve pas la fonction 'modif'.

Au passage : Eagles of Death Metal ne sont pas vraiment un groupe de métal. Plutôt rock, pas mal d'ailleurs à mon goût, une chanson ressemble beaucoup aux Kinks. Et encore moins du Death Metal (faites-moi confiance, je m'y connais ;-) )
Par palu

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

l'origine du nom provient de l'imagination fertile de Jesse Hughes de ce que serait le hard rock jouée par eagles.
Par alain-b

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Plus précisément de Josh Homme, co-fondateur du groupe mais rarement présent sur scène. Et en effet il n'oeuvre pas dans le metal, leur nom est une boutade.
Par LPR

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Josh Homme qui est le leader de Queens of the Stone Age ainsi que de Them Crooked Vultures.
C'est parce qu'il est occupe en priorite par ces deux groupes qu'il ne fait que de tres rares apparitions live avec Eagles of Death Metal ou il se retrouve a la batterie
Par alain-b

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

et l'époux de Brody Dalle.
Par alain-b

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Josh est un Homme bon [www.hardforce.fr]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18:29 le 19/11/2015 par alain-b.
Par Damien Ramage

Re: Le Monde modifie des titres

Sur cet article LeMonde.fr titre en Une : "Le chef des videurs du Bataclan : « A chaque coup de feu, on avait une chance sur trois d’y passer ». En revanche, sur lorsque vous partagez sur facebook (qui garde en mémoire la version initiale si la mémoire n'est pas effacée manuellement) et sur l'URL "Videur, pas soldat, pas membre du GIGN".

Cette modification me choque. D'un côté on a voulu insister davantage sur l'humilité et le professionnalisme de la personne interviewée (qui ressort dans tout l'article), d'un autre on arrange un gros titre bien racoleur et sanguinolant.

Ce choix de titre ne serait pas aussi gênant s'il n'était pas grossièrement visible, et dicté par le nombre de clics.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:05 le 17/11/2015 par Damien Ramage.
Par Oblivion

Re: 13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Je pose ma remarque dans ce forum. Bon, ça ne sera peut-être pas lu par l’équipe, mais :

je suis assez dérangée par ce que font certains journaux en ligne (ou pas), en particulier Le Parisien :
ils dévoilent assez précisément des informations policières autour des attentats (la planque d’Abaaoud, les échanges téléphoniques, etc.).

N’est-ce pas livrer trop d’informations sur les techniques d’enquêtes alors que des terroristes courent toujours ?

Pour nous tous, c’est très intéressant à lire, mais peut-être encore plus pour ceux qui sont recherchés.

(je ne mets pas les liens, non. :))
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page