Personne n'y croyait (même pas nous). Et voici Emmanuel Macron président, et tout prêt à jouer de la séduction. Raison de plus pour être particulièrement attentifs au hors champ.

Publié le 12/05/2017  Alimenté le 17/05/2017
nouveau media
chronique du par

Si vous avez raté des épisodes, des nouvelles des #macronleaks

Tout ça pour ça ? Les leaks ne sont plus ce qu'ils étaient.

Deux jours avant le second tour, déboule une fuite massive de documents internes de l'équipe Macron. Ce sont les #macronleaks (avec hashtag devant pour faire moderne). Les lepénistes s'en pourlèchent d'avance. Quelles vilénies va-t-on découvrir ? Mais le coup a été mal calculé. Deux jours, ce n'est pas assez pour que quiconque puisse fouiller efficacement dans la masse de documents concernés. Les leaks font donc plouf. Mais l'élection passée, ils sont encore là. Et la presse française met donc ses limiers sur l'affaire.

Premier champ d'investigation : d'où vient la fuite, par où ont transité les #macronleaks ? Cette priorité est légitime. Ce n'est pas ici, qu'on va dire le contraire : étudier un message médiatique, c'est d'abord étudier ses auteurs, et ses éditeurs. Des premières recherches, émerge donc un grouillement d'activistes complotistes en ligne nord-américains plus ou moins néo-nazis, dont l'un, Jack Prosobiec, "personnalité trouble et populaire de l'extrême droite américaine", selon Le Monde, assure sérieusement que Macron aurait été séduit par sa femme dans le but de le "contrôler par la pensée", en le plaçant sous drogues. On aurait tort de rire. Ces canards lancés, on ne les rattrape plus.

Reste ensuite à se pencher sur le fond de ces fuites. C'est tout aussi légitime. Même des sources les plus pourries et les plus puantes, peuvent jaillir des informations exactes, et intéressantes. Bref, dans ces documents, que trouve-t-on ? Dès mardi dernier, Jean-Marc...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

A Macron et Philippe, la complosphère reconnaissante

chronique publié(e) le 17/05/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Si j'ai bien compris, si la formation du gouvernement a pris 24 heures de retard, c'est pour cause de transmission à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) des dossiers des futurs ministres. Que va-t-elle vérifier, s'agissant de ceux qui viennent de la "société civile...

nouveau media

Edouard Philippe : sous les portraits télé, les (petites) zones d'ombre

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Capucine Truong

C'est peut-être la longue attente, le suspense, ou simplement le contentement. Après l'annonce de la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier Ministre, la télé a déroulé des portraits séduits. Les journalistes se sont attardés sur des détails de sa personnalité, et ont largement ...

nouveau media

Patrice Strzoda, directeur de cabinet de Macron, ex- "Monsieur Flashball"

(mais pas dans les medias)

observatoire publié(e) le 15/05/2017 par Capucine Truong

Un préfet ultra-répressif auprès du président ? Dimanche 14 mai, l'Elysée a annoncé la nomination de Patrice Strzoda au poste de directeur de cabinet d'Emmanuel Macron. Ancien directeur de cabinet de Bernard Cazeneuve, Strzoda a également été préfet, notamment en Corse, en Ile-de-France, ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La France offre une idole aux Beautiful du monde

Soyons positifs malgré tout, et réjouissons-nous de ce que de positif il peut y avoir. Depuis une quarantaine d'année, au ...

Par angelo m
le 08/05/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Et bien, je découvre que mes mots sont publiés dans votre texte, mis à égalité avec ceux des éditocrates. Quelle promotion...

Par john z'guéner
le 28/04/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Macron ou Lepen ? Qui est le pire ? Si on est de gauche, on nous gave depuis Dimanche pour voter Macron, sinon on serait ...

Par ManuTOO
le 28/04/2017
Tous les forums >