Suivons ensemble la présidentielle de toutes les surprises. Déjouons les propagandes insidieuses des éditocrates. Ecoutons ceux qui n'ont pas la parole. Surveillons les disparités de temps de parole

Publié le 27/02/2017  Alimenté le 27/04/2017
nouveau media
chronique du par

Hollande, la photo était fausse, mais juste

Cette photo, de François Hollande prenant connaissance des résultats du premier tour

, a fait le tour des réseaux sociaux, comme on dit.

 

/media/article/s99/id9804/original.98020.jpg

Si elle frappe immédiatement, ce n'est pas par son contenu informatif. Le président, immobile, a regardé les résultats à l'Elysée, dans son bureau. Le joli scoop ! Qu'imaginait-on d'autre ? Qu'il fasse une belote ? Qu'il les regarde au bistrot ? Qu'il saute de joie ? Si malgré tout on a envie de la voir, c'est pour tirer de cette image une sourde vengeance. Allez, contemple donc ton oeuvre ! Seul, forcément seul, car abandonné de tous dans le château prématurément déserté de tous les courtisans, contemple donc ton héritage, que vont se disputer la barbare et l'héritier félon, le post-fascisme et l'ultra-libéralisme virevoltant. On voudrait l'enchaîner là, à cet instant d'amertume, coincé contre le cadre de la photo, pour cinq ans, dix ans. Contemple donc, à Sainte Hélène, seul sur ton rocher, ta prison d'océan, et expie !

Mais qui est donc ce photographe, qui a réussi à extorquer aux communicants ce cliché de solitude ? Qui est donc notre vengeur masqué ? Surprise : il n'est pas masqué, et nullement vengeur. C'est une dessinatrice, auteure d'une page quotidienne dans le magazine Grazia. Elle s'appelle Louison. Elle suit Hollande depuis deux ans, en repérages pour les planches de Grazia, comme avant elle Mathieu Sapin, par exemple.

Et comme les dessinateurs ne savent s'expliquer qu'avec des petits dessins, elle s'est expliquée avec quatre vignettes.

/media/article/s99/id9804/original.98021.jpg

Compris ? Si elle l'a pris seul, c'est "pour mettre en lumière...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Le jour où Macron a évité la débâcle

chronique publié(e) le 27/04/2017 chez les matinautes

Ce moment, hier à la mi-journée, où un silence de mort a écrasé notre petite équipe. Ce moment où l'écran partagé de BFMTV montrait un Macron attablé dans une salle demi-vide avec des hiérarques syndicaux, tandis que Marine Le Pen enchainait les selfies souriants avec des ouvrières, sur ...

nouveau media

La peste et le burn out

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Evacuons d'abord l'accessoire, l'amère satisfaction de voir Fillon renvoyé en son manoir. Il faut bien se chercher des consolations. Mais amère, oui, la consolation. Car il s'est tout de même trouvé un électeur sur cinq pour donner sa voix à l'homme des costumes offerts, des attachés ...

nouveau media

Premier tour : plusieurs medias appellent à voter "contre"

Tour d'horizon de quelques consignes sans surprise

observatoire publié(e) le 22/04/2017 par Manuel Vicuña

Qu’ils prennent parti pour un candidat, contre l’abstention, ou, plus fréquemment que d'habitude, pour faire battre la droite, la gauche, le FN ou simplement l’abstention… ces dernières heures, nombre de médias ont pris position dans le débat présidentiel. Tour d’horizon des ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La peste et le burn out

Message de Picardie à l'attention du PS Je ne crois pas que vous puissiez imaginer à quel point je vous en veux, à quel ...

Par CecileSvéa
le 24/04/2017

La peste et le burn out

"Quelle triste sortie, après une si belle, si courageuse campagne !" Pourquoi écrire cela après la défaite ? Vous l'avez ...

Par DanetteOchoc
le 24/04/2017

La peste et le burn out

Non, Daniel, c'était impossible, impensable, que Mélenchon donne une consigne de vote. J'écris ici en "Insoumise" de longue ...

Par anneguiriec-010126 anneguiriec
le 24/04/2017
Tous les forums >