Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Sondage non sourcé RTBF : Opinion Way dément être à l'origine

Par le - 18h29 - ça reste à vérifier

Sondages de mi-journée, attention prudence. Alors que les médias français sont tenus de ne pas publier de résultats de sondages jusqu’à la fermeture du dernier bureau de vote à 20h, les médias belges profitent, eux, de cet embargo pour publier en cours de journée des premiers sondages. En ce dimanche de premier tour, à la mi-journée, le site de la radio télévision belge (RTBF) publie ainsi un premier sondage. Présenté comme un sondage de "sortie d’urnes" à midi, et qui esquisse un possible second tour.

Seul hic, comme le relève l’équipe Désintox de Libé sur Twitter : ce sondage n’est pas sourcé. "Si la RTBF ne source pas le sondage, il correspond à un sondage envoyé par plusieurs sources à la même heure, et estampillé @Opinionway", avance Désintox. En effet, ces premiers pourcentages publiés par la RTBF correspondent à des résultats envoyés à plusieurs journalistes comme émanant d’une enquête Opinion Way (non publiée), nous explique le chef du service Désintox, Cédric Mathiot.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Or les sondeurs, dont Opinion Way, se sont engagés auprès de la commission des sondages à ne pas publier d’enquête" sortie des urnes" (effectuée à la sortie des bureaux de vote) ce dimanche. Opinion Way a-t-il enfreint la règle ? Désintox a contacté Opinion Way et précise sur Twitter que l’entreprise en question "mène bien une enquête (depuis midi) par internet auprès de 10 000 personnes. Lequel sondage n’est pas une «sortie des urnes» mais prend en comptes les seules personnes ayant déclaré avoir voté". La différence ou plutôt la nuance avec une enquête sortie d’urnes ? Le fait de ne pas avoir recueilli ces déclarations devant les bureaux de vote, mais par internet.

Quant à savoir si Opinion Way a fait fuiter ses résultats à la RTBF, le sondeur, contacté par Désintox "jure que les chiffres (de la RTBF) ne viennent pas de chez eux et dénonce une enquête bidon voire de l’intox."

Sur Twitter, à 17h30, Opinionway a publié un démenti : "Opinion Way n’a publié aucune donnée ce jour concernant le premier tour de l’élection présidentielle 2017 ! Soyez vigilants."


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

"Soit Opinion Way ment et est obligé de qualifier de bidon son propre sondage (hypothèse cocasse) soit effectivement c’est un sondage bidon , explique Désintox qui conclut : "passez votre chemin. On n’en sait rien de rien."


Abonnez-vous !
|