Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Le New York Times modifie un article sur Sanders (médiatrice)

Par le - 18h34 - grrr !

Le New York Times a failli se montrer clément avec Bernie Sanders. Failli, puisqu'après avoir publié un article plutôt positif sur les nombreux succès législatifs du candidat (et sénateur) démocrate, le Times a fait marche arrière, ajoutant deux paragraphes très critiques et modifiant son titre. Sans en avertir ses lecteurs. Suffisant pour faire bondir Marget Sullivan, la médiatrice du journal.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

L'article du Times, après modification

On peut reprocher beaucoup de choses au New York Times, mais pas à la médiatrice du journal de ne pas faire son travail. Lundi 14 mars, le site du quotidien publie un article sur les nombreux succès législatifs de Sanders au Congrès, alors qu'il s'y présentait jusqu'en 2015 comme indépendant (et donc non soutenu par le parti démocrate). "Durant ces douze années passés au Congrès, M. Sanders a fait passer plus d'amendements que n'importe quel autre membre des deux chambres. Au Sénat, il a permis de sauver les exploitations laitières et les centres communautaires de santé [en leur permettant d'emprunter], a empêché les banques d'embaucher des employés étrangers (...) Concrètement, Sanders poursuit la même politique au Congrès depuis qu'il est devenu maire de Burlington, dans les années 80, une politique qui privilégie les travailleurs, les anciens combattants et les étudiants", écrit la journaliste Jennifer Steinhauer.

Un article plutôt positif donc, qui accorde à Sanders, en même temps qu'une grande pugnacité, une certaine cohérence politique. Trop positif pour un journal qui, fin janvier, avait apporté son soutien à Hillary Clinton, estimant que la candidate était la seule capable d'offrir à "la classe moyenne la prospérité, aux femmes davantage de droits et au pays des alliances internationales solides" ? Quelques heures après sa publication en ligne, le Times a fait marche arrière en ajoutant, en plein milieu de l'article, deux paragraphes cinglants sur les promesses soit-disant non convertibles de Sanders, candidat à l'investiture démocrate en vue des élections présidentielles de novembre 2016 :

"Mais dans sa campagne présidentielle, M. Sanders tente d'adapter toutes ces propositions à l'échelle nationale, et il y a peu de choses qui laissent penser que cette stratégie législative à petits pas puisse fonctionner. Soudainement, M. Sanders ne promet plus seulement quelques étoiles ici et là, mais la lune et une bonne partie du soleil, de l'université gratuite pour tous financée par les impôts à l'immense augmentation de la participation du gouvernement dans les soins de santé, ce qui a même rendu sceptiques les démocrates les plus libéraux."

Deux paragraphes, mais pas seulement. Le Times a aussi modifié le titre de l'article, "Les nombreuses victoires législatives de Bernie Sanders par des voies détournées" devenant "Les modestes victoires législatives de Bernie Sanders, par les voies détournées du Congrès".


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

C'est le site du magazine Rolling Stone qui a, le premier, repéré les modifications

Une intervention de l'équipe de Clinton ? La médiatrice pose la question

Que s'est-il donc passé au sein de la rédaction du prestigieux quotidien américain ? C'est Margaret Sullivan, médiatrice du journal, qui le raconte dans un billet publié le 17 mars... sur le site du Times. "Plusieurs rédacteurs en chef ont relu l'article après publication et ont estimé qu'il devait être plus réaliste sur les chances de Sanders de mener la même politique s'il était élu président", écrit-elle. La demande aurait-elle pu provenir de l'équipe de Clinton ? La médiatrice a posé la question au directeur de la rédaction du Times. Réponse de Dean P. Baquet : "Pas à ma connaissance."

Pas très rassurant, et absolument injustifiable pour Sullivan qui écrit en conclusion de son billet : "Les changements apportés au papier étaient si importants qu'un lecteur ayant lu la première version de l'article n'en sortait pas du tout avec le même sentiment sur les accomplissements législatifs de Sanders qu'un lecteur qui le découvre aujourd'hui." "Le Times n'a aucune raison valable de fonctionner ainsi", ajoute la médiatrice. "Les mises à jour, en bas d'article, existent mais les rédacteurs en chef ont l'air de considérer cela comme quelque chose à éviter, le plus possible." Ambiance.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Elections US 2016 : Trump, Clinton et...Wikileaks

nouveau media

Peter Thiel, le (seul) patron de la Silicon Valley qui soutient Trump

Le co-fondateur de PayPal dans l'équipe du nouveau président

observatoire publié(e) le 15/11/2016 par Robin Andraca

Il estime que la liberté et la démocratie sont incompatibles, est un pur produit d'une Silicon Valley très majoritairement démocrate, mais vient d'être nommé dans l'équipe de transition de Donald Trump. Qui est le co-fondateur de PayPal, Peter Thiel, qui siège au conseil d'administration de ...

roulette russe

Trump : une roulette américaine

chronique publié(e) le 08/11/2016 chez les matinautes

Chercher désespérément une radio du matin qui ne diffuse pas en boucle la bande-annonce de l'information de demain. Quasi-renoncer devant la difficulté, tant les cadors habituels des Matinales ont tous, comme un seul homme, délocalisé à New York leurs voix ensoleillées. Se rabattre sur ...

Spiegel boue

Présidentielle US : sur Fox, CNN et Wikileaks

chronique publié(e) le 07/11/2016 chez les matinautes

Si l'on ne connait pas encore le vainqueur, on connait déjà le vaincu de la présidentielle américaine : la confiance dans la démocratie, cette vieille lune du suffrage universel, éclairé par un débat public loyal dans les medias, pour désigner les dirigeants d'un pays. De bout en bout, ...

Tous les contenus de ce dossier >