Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Supporters / CRS : le marchand de bonbons et la fumée (BFM/iTélé)

Par le - 15h12 - vu

La même scène, au même endroit avec la même personne interviewée... mais deux versions différentes. Samedi, les deux chaînes d'info en continu ont couvert les heurts entre les supporters du club de football de Bastia et les CRS dans le centre de Paris, à Châtelet, en marge de la finale de la Coupe de la Ligue. Pour couvrir cette "alerte info", les deux chaînes avaient chacune un envoyé spécial. Et les deux journalistes ont interrogé la même personne : le gérant d'un magasin de bonbons, qui se trouve pile à l'endroit de l'affrontement.

Sur Itélé, l'envoyé spécial décrit des commerces "saccagés" et donne la parole à l'un de ces commerçants "sous le choc" pour témoigner. "La fumée était tellement forte, tellement intense", raconte le gérant de la boutique de bonbons, qui rapporte une scène de "folie". Le tout avec comme images d'illustration des longs plans sur les fumigènes utilisés par les supporters de foot corses.

Problème : alors que la coupe d'Itélé et les images d'illustration laissent clairement penser que les supporters ont failli asphyxier le commerçant, l'interview, légèrement plus longue de BFMTV, démontre le contraire. Le même gérant, interrogé par la chaîne d'info concurrente, insiste ainsi sur le fait que ce sont les grenades tirées par les CRS, qui lui ont fait croire "[qu'il] allait mourir" parce qu'il "n'arrivait plus à respirer". À aucun moment il ne mentionne d'ailleurs un quelconque saccage évoqué par Itélé, et il précise même que les supporters corses "sont venus lui acheter des bonbons" dans une "ambiance bon enfant".

Sur Facebook des supporters corses ont d'ailleurs noté ce montage accusateur d'Itélé (qu'ils attribuent d'ailleurs, à tort, à BFMTV). Des fans de Bastia qui sont retournés voir le commerçant, qui confirme lui la version donnée par BFMTV.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Info en continu : du direct et des dérives

nouveau media

"Vous ne savez rien ?" "Pas plus que vous" "Donc, vous savez !"

Nomination Edouard Philippe : comment Juppé a cassé le (faux) suspense

observatoire publié(e) le 15/05/2017 par la rédaction

Et donc ce qui était prévu arriva : la France a un nouveau premier ministre. Celui qui était pressenti a été officialisé : c’est Édouard Philippe, maire du Havre, énarque, proche d’Alain Juppé. L'annonce de sa nomination aura duré 12 secondes... Précédées par cinq heures ...

Vignette Cabana

Second tour : Cabana exaltée

vidéo publié(e) le 08/05/2017 par la rédaction

"Palpitant", "incroyable", "fracassant"... Dimanche soir, en attendant l'annonce des résultats du second tour de l'élection présidentielle, la journaliste du Journal du Dimanche Anna Cabana n'avait pas de mots assez forts sur le plateau de BFMTV pour décrire l'enjeu crucial de l'événement. ...

nouveau media

Attentat de Londres : mauvais suspect pour Channel 4

"Il se peut que nous ne soyons plus aussi sûrs de l'identité de l'assaillant"

observatoire publié(e) le 23/03/2017 par Robin Andraca

Une attaque terroriste a touché hier le centre de Londres, faisant trois morts et 29 blessés. Si l'on ignore encore l'identité de l'assaillant, la chaîne publique Channel 4 a rapidement donné un nom : Abu Izzadeen. Problème : l'homme, figure de l'islam radical au Royaume-Uni, est actuellement ...

Tous les contenus de ce dossier >