Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Fadettes : Matignon avait autorisé (Canard)

Par le - 16h05 - lu

Matignon pas si vertueux à propos de la surveillance des "fadettes" des journalistes.

Le Canard enchaîné affirme aujourd'hui que neuf mois avant d'envoyer aux services secrets une note rappelant qu'il était interdit de se procurer directement les factures détaillées auprès des opérateurs de téléphone, le chef de cabinet de François Fillon avait expliqué comment contourner la loi à la même DCRI !

En octobre, Jean-Paul Faugère, directeur de cabinet de Fillon, avait rappelé à l'ordre les services secrets, un peu trop intéressés par les appels des journalistes traitant de Karachi ou de l'affaire Woerth-Bettencourt. C'est France Info qui l'avait révélé.

Fadettes (dessin de Cabu) - Canard enchaîné - 17/11/10

Mais le Canard explique cette semaine que Bernard Squarcini, le chef de la DCRI, et son supérieur Frédéric Péchenard sont "ivres de rage".

Notamment parce que Faugère leur avait adressé une note précédente, le 17 février 2010, leur donnant son aval pour demander directement les factures : "Sous des prétextes juridiques fallacieux, et depuis, reconnus comme tels, il entendait laisser la bride sur le cou aux services de l'Intérieur et de la Défense pour leur permettre de faire leur marché sans vergogne chez les opérateurs de téléphonie", explique l'hebdomadaire satirique.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Boules puantes, l'éternel retour des "z'affaires"

nouveau media

Le (petit) scandale à retardement lancé contre Bayrou, à la veille du second tour

Pourquoi aucun media n'a relayé le #bayrougate

enquête publié(e) le 12/05/2017 par Capucine Truong

Scandale censuré, ou banale affaire de médias débordés ? Un ex-assistant parlementaire, Nicolas Grégoire, affirme avoir bénéficié, en 1996 et 1997, d'emplois parlementaires fictifs tout en travaillant à l'UDF (ex-MoDem), au service de François Bayrou. Son histoire n'ayant été relayée ...

Quand j'étais (vraiment) écouté par le cabinet noir de Mitterrand

chronique publié(e) le 27/03/2017 chez Georges

En accusant un «cabinet noir» d’être à l’origine de ses ennuis judiciaires, François Fillon a sorti de la poussière une notion désuète qui paraît extraite d’un roman de cape de d’épée; l’un de ces ouvrages où Richelieu, ou Mazarin, font discrètement décacheter à la chandelle...

Fillon chateau

Pénélope, et le malin Antonin

chronique publié(e) le 25/01/2017 chez les matinautes

Même les vieux routiers des Matinales radio peuvent encore faire de belles découvertes. Hier, je découvrais ébahi Antonin André, chef du service politique d'Europe 1, l'homme qui voulait envoyer au goulag les bras cassés de la primaire PS. Magnifique découverte. Il vaut le détour, Antonin. ...

Tous les contenus de ce dossier >