Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Salaires allemands : hausse plus rapide que salaires français en 2009

Par le - 16h17 - pas vu

Surprise ! Alors que la France dénonce régulièrement la politique des bas salaires de l'Allemagne, l'Office fédéral allemand des statistiques (Destatis) vient de publier une étude démontrant que l'Allemagne, en 2009, avait davantage augmenté les salaires... que la France.

 

En mars dernier, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, avait critiqué la politique économique allemande dans le Financial Times (propos repris par Rue89) : "Il est clair que l'Allemagne a accompli un extrêmement bon travail au cours des dix dernières années environ, améliorant la compétitivité, mettant une forte pression sur le coût de sa main d'œuvre.
Quand vous regardez ce qu'ils ont fait de leurs coûts unitaires du travail, ils ont fait un travail formidable. Je ne suis pas sûre que ce soit un modèle viable à long terme et pour l'ensemble de l'eurogroupe. Il est clair que nous avons besoin d'une meilleure convergence"
.

 

Lagarde

Destatis, l'Office fédéral allemand des statistiques, vient de démentir l'accusation de déflation salariale portée par Lagarde et d'autres pays européens contre l'Allemagne. Selon des chiffres publiés ce mercredi, pour la première fois depuis 2003, "les salaires allemands ont crû de 2,7 % par rapport à 2008, tandis qu'en France la hausse n'a été que de 2,2 %, selon ces chiffres, compilés à partir des statistiques de Destatis et de son homologue français l'Insee et qui s'appliquent aux salaires négociés entre les partenaires sociaux". Comment expliquer cette hausse ? "Selon Destatis, les salaires allemands ont profité en 2009 de l'application d'accords salariaux négociés l'année précédente, avant la crise, par exemple dans la fonction publique, la chimie ou encore l'important secteur de la métallurgie. En France, un marché du travail en souffrance a freiné l'évolution des salaires, explique Destatis".


L'occasion de revoir notre émission sur l'avenir de la zone euro avec Kahn, Guigou et Dupont-Aignan


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Allemagne, épouvantail ou modèle ?

Spiegel Macron BFM

Macron, "l'ami qui nous coûte cher" ?

Réformes ou pas ? Le débat se poursuit dans la presse allemande

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Juliette Gramaglia

Aider ou pas la France ? Alors que la chancelière allemande Angela Merkel recevait lundi 15 mai Emmanuel Macron, pour son premier déplacement international depuis son élection, les journalistes économiques allemands débattent du bien-fondé des propositions de Macron sur l'Union Européenne. Et...

Handelsblatt critique Macron

La presse économique allemande aime Macron, mais...

...pas sa critique de l'Allemagne !

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez Romaric Godin

Le Handelsblatt, journal "officiel" du monde des affaires outre-Rhin, s’est réjoui des résultats du candidat d’En Marche! Une semaine après lui avoir tapé sur les doigts pour avoir osé critiquer les excédents allemands. Depuis le début de la crise de l’euro en 2010, l’Allemagne pèse ...

AfD 630 quesitons

En Allemagne, le parti d'extrême droite AfD attaque l'audiovisuel public...

... en le noyant sous une avalanche de questions saugrenues

observatoire publié(e) le 28/11/2016 par Juliette Gramaglia

"Pourquoi et quand présente-t-on [une émission] devant ou derrière une table?" C'est ce genre de questions que le parti d'extrême droite allemande AfD a posé au gouvernement du Land de Saxe, dans l'Est de l'Allemagne. 630 questions sur la "radio-télévision de droit public" allemande qui ont ...

Tous les contenus de ce dossier >