Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Allemagne : maxi ou mini plan d'austérité ?

Par le - 12h30 - ça reste à vérifier

Maxi ou mini-plan d'austérité en Allemagne ? Le plan de 80 milliard d’euros d'économies, d’ici 2014, annoncé hier par Angela Merkel, n'est pas vu de la même manière par Les Echos et Le Figaro.

 

Dès le titre, il semblerait que les sites de presse français ne sachent comment interpréter le plan d’austérité annoncé par la chancelière allemande hier. «Allemagne: l’austérité, vraiment?» doute Les Echos.fr, tandis que le Figaro.fr affirme «Allemagne: une cure d’austérité record».

 

 

Angela Merkel, le 7 juin, lors de sa conférence de presse. picto


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

 

Si Dominique Seux, éminent journaliste économique des Echos, admet que ce plan est «contre-productif et dangereux», et revient à « faire maigrir un maigre», en cassant l’unité que devrait afficher l’Europe en temps de crise, le journal nuance ensuite les interprétations que l’on peut lire ailleurs. Tout d’abord, «le plan d’économies allemand pour 2011 représente, on l’a dit, 11 milliards sur un PIB de la zone euro de plus de 9.000 milliards d’euros ». Ensuite, l’article explique que cette austérité n’a rien à voir avec l’ampleur de ce qui est prévu en Grèce ou en Espagne.

Le Figaro, en revanche, se contente de lister les mesures envisagées. Réduction de l’allocation parentale pour les hauts salaires, suppression de celle-ci pour les RMIstes, baisse des allocations chômage, nouvelle taxe écologique sur les billets d’avion au départ des aéroports allemands, etc.... D’ailleurs, le chapô l’annonçait, rien que du glacial «Angela Merkel a décidé de couper dans les dépenses de l'État, les aides sociales et les allocations chômage tout en créant des taxes spécifiques sur l'aérien et le nucléaire».


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Allemagne, épouvantail ou modèle ?

Spiegel Macron BFM

Macron, "l'ami qui nous coûte cher" ?

Réformes ou pas ? Le débat se poursuit dans la presse allemande

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Juliette Gramaglia

Aider ou pas la France ? Alors que la chancelière allemande Angela Merkel recevait lundi 15 mai Emmanuel Macron, pour son premier déplacement international depuis son élection, les journalistes économiques allemands débattent du bien-fondé des propositions de Macron sur l'Union Européenne. Et...

Handelsblatt critique Macron

La presse économique allemande aime Macron, mais...

...pas sa critique de l'Allemagne !

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez Romaric Godin

Le Handelsblatt, journal "officiel" du monde des affaires outre-Rhin, s’est réjoui des résultats du candidat d’En Marche! Une semaine après lui avoir tapé sur les doigts pour avoir osé critiquer les excédents allemands. Depuis le début de la crise de l’euro en 2010, l’Allemagne pèse ...

AfD 630 quesitons

En Allemagne, le parti d'extrême droite AfD attaque l'audiovisuel public...

... en le noyant sous une avalanche de questions saugrenues

observatoire publié(e) le 28/11/2016 par Juliette Gramaglia

"Pourquoi et quand présente-t-on [une émission] devant ou derrière une table?" C'est ce genre de questions que le parti d'extrême droite allemande AfD a posé au gouvernement du Land de Saxe, dans l'Est de l'Allemagne. 630 questions sur la "radio-télévision de droit public" allemande qui ont ...

Tous les contenus de ce dossier >