Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

France-Allemagne : le faux "complot" du Figaro.fr

Par le - 19h59 - grrr !

"La Banque centrale allemande reproche à la Banque centrale européenne, sous influence française, d'avoir racheté un trop grand nombre de dettes grecques." remarque Le Figaro.fr qui titre sur le fait que la Bundesbank parle de "complot français" en s'appuyant sur un article de l'hebomadaire allemand Der Spiegel.

Figaro, complot

"Il y a deux semaines, la Banque centrale européenne annonçait le rachat d'obligations souveraines et privées, et notamment des dettes grecques, et ce, pour accompagner le plan d'aide de 750 milliards d'euros, crée par les Etats membres de la zone euro. Une mesure que n'a pas du tout apprécié la Bundesbank, la banque centrale allemande d'émission qui n'hésite pas à parler de «complot français» qui porte atteinte aux intérêts de l'Allemagne." écrit Le Figaro citant un article de Der Spiegel.

Mais on constate en se reportant à la phrase originale en allemand (Einige hochrangige Notenbanker vermuten gar ein französisches Komplott) que le französisches Komplott n'est pas entre guillemets. Der Spiegel évoque les réflexions de certains responsables qui suspectent un complot. Il est donc étonnant que LeFigaro.fr attribue, guillemets à l'appui, dans son titre et dans son texte, cette formule à la Bundesbank comme une citation.

Der Spiegel

Der Spiegel daté du 31 mai 2010

Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Allemagne, épouvantail ou modèle ?

Spiegel Macron BFM

Macron, "l'ami qui nous coûte cher" ?

Réformes ou pas ? Le débat se poursuit dans la presse allemande

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Juliette Gramaglia

Aider ou pas la France ? Alors que la chancelière allemande Angela Merkel recevait lundi 15 mai Emmanuel Macron, pour son premier déplacement international depuis son élection, les journalistes économiques allemands débattent du bien-fondé des propositions de Macron sur l'Union Européenne. Et...

Handelsblatt critique Macron

La presse économique allemande aime Macron, mais...

...pas sa critique de l'Allemagne !

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez Romaric Godin

Le Handelsblatt, journal "officiel" du monde des affaires outre-Rhin, s’est réjoui des résultats du candidat d’En Marche! Une semaine après lui avoir tapé sur les doigts pour avoir osé critiquer les excédents allemands. Depuis le début de la crise de l’euro en 2010, l’Allemagne pèse ...

AfD 630 quesitons

En Allemagne, le parti d'extrême droite AfD attaque l'audiovisuel public...

... en le noyant sous une avalanche de questions saugrenues

observatoire publié(e) le 28/11/2016 par Juliette Gramaglia

"Pourquoi et quand présente-t-on [une émission] devant ou derrière une table?" C'est ce genre de questions que le parti d'extrême droite allemande AfD a posé au gouvernement du Land de Saxe, dans l'Est de l'Allemagne. 630 questions sur la "radio-télévision de droit public" allemande qui ont ...

Tous les contenus de ce dossier >