Il ne peut pas s'en empêcher. Quand il y a un dérapage à commettre (fausse nouvelle, question machiste), le patron d'Europe 1 est toujours présent. Ce qui ne l'empêche pas de discourir régulièrement "d'éthique journalistique".

Publié le 22/04/2008  Alimenté le 03/04/2017
nouveau media
enquête du par

Public Sénat tente de virer Elkabbach

(sans succès, pour l'instant)

L’ex président-fondateur de Public Sénat bientôt viré de la chaîne ? Un bras de fer oppose Jean-Pierre Elkabbach, animateur de l’émission Bibliothèque Médicis, et la direction de Public Sénat, qui souhaite mettre fin au contrat du journaliste. Un vote du conseil d’administration de la chaîne, composé pour partie des représentants des groupes sénatoriaux, supposé valider la rupture, n’a pas abouti. La direction devrait annoncer sa décision finale avant le 15 avril.

Depuis l’annonce, en février dernier, que Jean-Pierre Elkabbach rejoindrait la chaîne CNews, la pilule ne passe pas chez Public Sénat. La chaîne, présidée par Elkabbach de 2000 - année de sa création - à 2009, cherche à rompre le contrat du journaliste et de l'entreprise de production chargée de l'émission littéraire Bibliothèque Médicis, qu'Elkabbach anime depuis 2009. En cause: Elkabbach n’aurait pas pris la peine d’informer la direction de la chaîne parlementaire, et particulièrement son président Emmanuel Kessler, de sa décision d'assurer la matinale d'une chaîne privée d'information, CNews, sur un créneau faisant directement concurrence à la matinale de Public Sénat, Territoire d’Infos.

/media/article/s98/id9732/original.97480.zoom.jpg

Dès le 23 février, juste avant qu'Elkabbach ne prenne l'antenne sur Cnews, la SDJ et les représentants du personnel de la chaîne avaient diffusé en interne un communiqué. Ils y dénonçaient la concurrence faite par Elkabbach directement à la chaîne, en sus du problème déontologique posé par son entrée à CNews, avatar d'Itélé, sortant tout juste d'une grève sans précédent. Ils appelaient alors la direction, et les sénateurs membres du conseil d'administration de la chaîne, à ne pas renouveler le contrat de présentateur du journaliste.

La direction s’est, depuis, saisie du dossier. Elle a convoqué Elkabbach, et l'entreprise de production de Bibliothèque Médicis, pour leur signifier sa décision de ne pas renouveler leur contrat pour la rentrée prochaine - en maintenant, toutefois,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

vignette Elkabbach

Elkabbach (enfin) dégagé de la matinale d'Europe 1

Une longue carrière de connivence avec les dirigeants politiques

observatoire publié(e) le 12/12/2016 par Juliette Gramaglia

Vers la fin d'une époque ? Jean-Pierre Elkabbach ne fera plus l'interview politique de la matinale d'Europe 1. À 79 ans, le vétéran de l'interview politique, et grand professionnel du dérapage auquel @si a même consacré un dossier, sera présent uniquement le week-end sur la radio privée. ...

Martinez Korkos

Elkabbach, et le mystère Martinez

chronique publié(e) le 21/06/2016 chez les matinautes

Qu'en termes polis ces choses sont dites. Un défilé "n'apparait pas envisageable", et il vaudrait mieux "prendre en considération" la proposition du préfet de police de Paris d'un "rassemblement statique" a expliqué, dans une lettre, Bernard Cazeneuve à Philippe Martinez, avant la journée d'...

Hollande Elkabbach

Elkabbach, son micro et son casque

chronique publié(e) le 17/05/2016 chez les matinautes

On a beau avoir vu ce qu'on a vu, entendu ce qu'on a entendu, il vous reste toujours un fond de naïveté. Par exemple, quand au cours du week-end, on a vu la préfecture de police de Paris utiliser une loi anti-terroriste pour interdire de manif des opposants à une réforme du code du travail ; ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Elkabbach, son micro et son casque

Sur le ras le bol des commerçants de Rennes, voici ce qu'ont placardé les commerçants de la place Ste-Anne. Les nuisances de ...

Par Weird Fish
le 17/05/2016

Le soir où Elkabbach a tué Pascal Sevran

Erreur ? Mais quelle erreur ? Comme je l'ai expliqué à mon camarade Daniel Schneidermann au téléphone - qui a "oublié" (sacré...

Par guy birenbaum
le 22/04/2008
Tous les forums >