nouveau media
enquête du par

Orwell TV : la web-tv de Natacha Polony, "libre et indépendante", sauf...

...face à la propriété intellectuelle

A peine lancée, sitôt contestée. La web-tv portée par la journaliste souverainiste Natacha Polony, baptisée Orwell.tv du nom du grand écrivain britannique Georges Orwell, auteur de 1984, a été lancée lundi 20 mars. Se voulant parfaitement indépendante, elle devrait fonctionner uniquement par abonnements, sans publicité. Ses chroniqueurs, réunis au sein du "Comité Orwell" créé en mai 2015, se revendiquent de la lutte contre la "pensée unique", voire un "totalitarisme soft" qui aurait été décrit dans 1984, d'Orwell. Les références à l'écrivain sont omniprésentes, jusque dans l'imagerie de la chaîne. Cela n'a pas plu à un historien, par ailleurs chroniqueur au Monde des Livres, qui a contacté l'exécuteur testamentaire de l’écrivain. Lequel entend exiger d’Orwell.tv un prompt changement de nom.

"Le média libre de la France souveraine". C’est ainsi que se présente Orwell.TV, la "web-tv" créée par le Comité Orwell, groupe de journalistes fondé en mai 2015 dont la journaliste souverainiste Natacha Polony est la figure de proue. Cette dernière, responsable de la revue de presse matinale d'Europe1 depuis septembre 2012, ancienne collaboratrice de Marianne,chroniqueuse pour Le Figaro,n'en est pas à sa première télévision. Elle dirige depuis 2015 une émission sur la chaîne Paris Première, Polonium, et a tenu auparavant une chronique dans l'émission de Laurent Ruquier On n'est pas couché de 2011 à 2014, ainsi que dans Le Grand Journal, sur Canal+. Sa nouvelle chaîne, Orwell.TV, s'est donné une mission : "défendre la liberté d’expression et le pluralisme des idées" dans un paysage médiatique que le collectif considère résolument uniforme, voire enfermé dans une pensée unique "libérale-libertaire".

Pire encore: selon eux, la situation actuelle des médias équivaudrait à une forme de "tolitarisme soft", à rapprocher du 1984 d’Orwell, dans lequel, de la même manière que "Le Parti finirait par annoncer que 2 et 2 font 5 et il faudrait le croire", une idéologie (sous entendu, libérale libertaire) dominerait les grands médias. Ainsi de la vidéo de présentation de la chaîne, diffusée sur la page Facebook de la chaîne. Polony, face caméra : "Si vous avez l’impression que ce que vous voyez dans les médias ne correspond pas à la réalité de ce que vous observez quand vous ouvrez...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Orwell TV : la web-tv de Natacha Polony, "libre et indépendante", sauf...

Elle est balèze, Natacha. C'est vrai, y'en a marre de ces droitsdelhommistes-bobos-bienpensants-gaucho-...

Par bistouille
le 22/03/2017
Tous les forums >