Suivons ensemble la présidentielle de toutes les surprises. Déjouons les propagandes insidieuses des éditocrates. Ecoutons ceux qui n'ont pas la parole. Surveillons les disparités de temps de parole

Publié le 27/02/2017  Alimenté le 27/04/2017
nouveau media
observatoire du par

L'expert économique de TF1 et l'Institut Montaigne malmenés par Le Pen

En attendant un vrai débat sur la sortie de l'euro ?

"Ah les experts…" Interrogée hier dans le 20 heures de TF1, Marine Le Pen a dézingué le responsable du service économique François-Xavier Piétri chargé de présenter les conclusions de l’Institut Montaigne sur la sortie de l'euro et le retour au franc prônés par la candidate du Front national. Cette dernière a focalisé sur le think-tank libéral en rappelant le nom de ses dirigeants, l’un proche de François Fillon, l’autre d’Emmanuel Macron. Mais quid de la sortie de l’euro chiffrée par l’Institut en question ? Ne comptez pas sur l'expert de TF1 ou sur Le Pen pour mener le débat de fond.

Bim ! Au JT du soir de TF1 ce mercredi 22 février, le responsable du service économique François-Xavier Piétri est resté comme deux ronds de flan. Il était chargé de présenter l’étude menée par l’Institut Montaigne sur les conséquences économiques d’une sortie de l'euro et du retour au franc prônés par le Front national. Marine Le Pen, présente en plateau, lui a donné du "monsieur l’expert" et esquivé les conclusions de l’étude, dans un premier temps, pour s'attarder sur l’Institut en question et ses dirigeants.

Fiche à l’appui, Le Pen rappelle que le think-tank libéral a été épinglé en 2012 par le Conseil supérieur de l’Audiovisuel pour reprendre, via des spots publicitaires diffusés sur BFMTV, des éléments du programme de Nicolas Sarkozy (@si vous en parlait à l’époque ici). Sommée de stopper cette pub déguisée, la chaîne d’info continue avait obtempéré.

Puis la candidate du FN déballe le nom des deux derniers directeurs de l’Institut en commençant par Henri de Castries, ancien patron d’AXA qui a rejoint la campagne de François Fillon... et premier ministre de l’économie potentiel qui aura en charge "la destruction et de la privatisation de la sécurité sociale" assure Le Pen. Quant à l’actuel dirigeant de l’Institut Montaigne, poursuit l’invitée très remontée, il s’agit de Laurent Bigorgne, un proche d’Emmanuel Macron, ou du moins du mouvement En marche qui aurait été domicilié chez lui (comme nous le racontions ici).

Conclusion de Le Pen : "moi je dis aux Français,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Le jour où Macron a évité la débâcle

chronique publié(e) le 27/04/2017 chez les matinautes

Ce moment, hier à la mi-journée, où un silence de mort a écrasé notre petite équipe. Ce moment où l'écran partagé de BFMTV montrait un Macron attablé dans une salle demi-vide avec des hiérarques syndicaux, tandis que Marine Le Pen enchainait les selfies souriants avec des ouvrières, sur ...

nouveau media

Hollande, la photo était fausse, mais juste

chronique publié(e) le 26/04/2017 chez les matinautes

Cette photo, de François Hollande prenant connaissance des résultats du premier tour, a fait le tour des réseaux sociaux, comme on dit.   Si elle frappe immédiatement, ce n'est pas par son contenu informatif. Le président, immobile, a regardé les résultats à l'Elysée, dans son bureau. Le ...

nouveau media

La peste et le burn out

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Evacuons d'abord l'accessoire, l'amère satisfaction de voir Fillon renvoyé en son manoir. Il faut bien se chercher des consolations. Mais amère, oui, la consolation. Car il s'est tout de même trouvé un électeur sur cinq pour donner sa voix à l'homme des costumes offerts, des attachés ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La peste et le burn out

Message de Picardie à l'attention du PS Je ne crois pas que vous puissiez imaginer à quel point je vous en veux, à quel ...

Par CecileSvéa
le 24/04/2017

La peste et le burn out

"Quelle triste sortie, après une si belle, si courageuse campagne !" Pourquoi écrire cela après la défaite ? Vous l'avez ...

Par DanetteOchoc
le 24/04/2017

La peste et le burn out

Non, Daniel, c'était impossible, impensable, que Mélenchon donne une consigne de vote. J'écris ici en "Insoumise" de longue ...

Par anneguiriec-010126 anneguiriec
le 24/04/2017
Tous les forums >