Extraordinaire, fabuleuse, fantastique, bref gold premium, la présidence Trump ne ressemblera à aucune autre. Et tant pis pour les jaloux, les aigris, les moches et les pauvres.

Publié le 22/11/2016  Alimenté le 16/05/2017
Vignette auditions Trump
observatoire du par

Les auditions surréalistes des futurs ministres de Trump devant le Sénat

"Il y a probablement une arme pour se protéger des grizzlis"

Ambiance au Sénat américain. Les sénateurs font passer, depuis le 11 janvier, des auditions aux futurs membres du gouvernement Trump. Il s'agit d'évaluer leurs compétences, avant de confirmer leur nomination par un vote du Sénat, où les républicains sont majoritaires. Et les sénateurs démocrates, parmi eux l'ancien opposant à Hillary Clinton, Bernie Sanders, ou la sénatrice qui accule les PDG de banque Elizabeth Warren, les ont interrogés sans indulgence. Petit florilège.

Les auditions du futur gouvernement américain sont pour le moins houleuses. Alors que Donald Trump prêtait serment, ce vendredi 20 janvier, et deviendra ainsi le 45ème président des États-Unis, les auditions, passage obligé pour former un gouvernement, des futurs membres de son Cabinet se poursuivent. Le Sénat doit en effet évaluer tous les membres de l'administration proposés par Trump et son équipe au cours d'entretiens menés par des commissions spécialisées. A la suite de ces auditions, le Sénat vote, à la majorité simple, la nomination des membres de la nouvelle administration.

Ces auditions ont démarré le 11 janvier, quelques jours seulement avant l'investiture du nouveau président. Et certains de ces "oraux" se déroulent dans des ambiances tendues. Plusieurs membres ont ainsi été interpellés avec virulence par des sénateurs démocrates. C'est le cas notamment de Scott Pruitt, pressenti pour être ministre de l'Environnement, et qui a, à plusieurs reprises par le passé, mis en doute la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique.

Un climato-sceptique ministre de l'environnement ? Une aubaine pour Bernie Sanders, candidat malheureux à la primaire démocrate contre Hillary Clinton, qui l'a attaqué rudement, comme vous le racontait le matinaute. Lors de cette audition, on voit un Sanders coupant la parole plusieurs fois à son interlocuteur face à un Pruitt qui reste calme – mais esquive les questions. "Quelle est votre position personnelle [sur le...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Trump : impossible ici, vraiment ?

chronique publié(e) le 16/05/2017 chez les matinautes

Depuis qu'il a surgi dans le champ de vision du journalisme politique et diplomatique, chacun pressent que le problème Trump dépasse les catégories habituelles de ces nobles corps de métier. Tenter de comprendre les actes de Trump sous l'angle de la stratégie politique mène dans une impasse. ...

nouveau media

Rencontre Trump/Lavrov : les medias US furieux d'avoir été évincés

Cachez cette poignée de main que je ne saurais voir

observatoire publié(e) le 13/05/2017 par Robin Andraca

La rencontre entre le ministre russe des Affaires étrangères et Donald Trump devait rester discrète. C'est raté. Alors que la visite s’est déroulée à huis clos, sans aucun journaliste, les photos de cette rencontre ont ensuite été postées sur le net par le ministère russe des Affaires ...

nouveau media

Limogeage du patron du FBI : comment les réseaux sociaux transforment une affaire d'Etat en gag

Cache-cache, couacs et Reddit

observatoire publié(e) le 12/05/2017 par Capucine Truong

Ça aurait dû être une affaire d'Etat grave et sérieuse. Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a limogé le directeur du FBI, James Comey, chargé d'une enquête sur les liens que ledit président aurait pu avoir entretenu, pendant sa campagne, avec le pouvoir russe. L'annonce, qui a fait l...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Découper Trump en journées

"Nous savons bien qu'au fond ce mur ne sera jamais vraiment construit"... Etrange.... Ce mur est construit, aux deux tiers...

Par Arnaud Romain
le 06/02/2017

Trumpisation, trumpocène, deuxième semaine

Touché (ému, inquiet) ce matin par l'aveu de découragement de Daniel Schneidermann. Hé, ce n'est pas le moment des hauts-le-...

Par Olivier ANSELM
le 14/11/2016

Trump président : dépasser le vertige

Il y a un mois, Daniel, vous me "débiniez" publiquement lorsque je contrebalançais votre 9h15 sur le premier duel Trump/...

Par Arnaud Romain
le 09/11/2016
Tous les forums >