Un modèle pour les uns, le responsable de la crise pour les autres : l'Allemagne est au coeur des débats politiques et économiques en France et Europe.

Publié le 15/11/2012  Alimenté le 16/05/2017
AfD 630 quesitons
observatoire du par

En Allemagne, le parti d'extrême droite AfD attaque l'audiovisuel public...

... en le noyant sous une avalanche de questions saugrenues

Mots-clés : AfD, Allemagne, ARD, zdf

"Pourquoi et quand présente-t-on [une émission] devant ou derrière une table?" C'est ce genre de questions que le parti d'extrême droite allemande AfD a posé au gouvernement du Land de Saxe, dans l'Est de l'Allemagne. 630 questions sur la "radio-télévision de droit public" allemande qui ont provoqué l'amusement d'internautes. La démarche illustre le rapport tendu de l'AfD avec les télés et radios publiques - le parti xénophobe et eurosceptique dénonce régulièrement un traitement de l'actualité partisan et soumis au gouvernement.

Cela ressemble à un "troll" géant. Le groupe parlementaire du parti d'extrême droite allemand Alternative pour l'Allemagne (AfD) au parlement du Land de Saxe a envoyé au gouvernement de ce même Land 630 questions sur le thème de la "radio-télévision de droit public". Au total, ce sont 38 pages de questions sur le groupement public audiovisuel ARD (qui regroupe neuf radio-télévisions régionales) et la chaîne de télévision publique nationale ZDF.

"#QuestionsAfD: voilà comment les utilisateurs Twitter se sont moqués de l'AfD pour ses 630 questions sur l'ARD et ZDF"
Article de Meedia, 24 novembre 2016

Les questions vont d'interrogations très globales dont les réponses sont déjà connues (par exemple : quelle est la mission de l'audiovisuel public, ou encore par qui et comment est calculé l'audimat) à des demandes spécifiques sur le travail des journalistes (combien de temps prennent les recherches pour le journalisme d'information, quel rôle jouent les sources dans le travail des journalistes)... jusque parfois des interrogations qui frisent le ridicule : à noter que l'AfD se demande également pourquoi et quand on présente une émission ou un journal devant ou derrière une table.

Qu'est-ce qui a poussé la formation d'extrême droite à déposer cette "question écrite" -785 entrées si on compte les sous-questions ? Officiellement, il s'agit d' "analyser sans s'interdire aucune interrogation quelle mission peut encore remplir l’audiovisuel de droit public dans un paysage médiatique...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Spiegel Macron BFM

Macron, "l'ami qui nous coûte cher" ?

Réformes ou pas ? Le débat se poursuit dans la presse allemande

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Juliette Gramaglia

Aider ou pas la France ? Alors que la chancelière allemande Angela Merkel recevait lundi 15 mai Emmanuel Macron, pour son premier déplacement international depuis son élection, les journalistes économiques allemands débattent du bien-fondé des propositions de Macron sur l'Union Européenne. Et...

Handelsblatt critique Macron

La presse économique allemande aime Macron, mais...

...pas sa critique de l'Allemagne !

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez Romaric Godin

Le Handelsblatt, journal "officiel" du monde des affaires outre-Rhin, s’est réjoui des résultats du candidat d’En Marche! Une semaine après lui avoir tapé sur les doigts pour avoir osé critiquer les excédents allemands. Depuis le début de la crise de l’euro en 2010, l’Allemagne pèse ...

BZ noms de rues

Berlin : des rues "décolonisées" dans l'indifférence

... sans polémique

lu publié(e) le 18/10/2016 par Juliette Gramaglia

Changement de noms, en toute discrétion. Plusieurs rues d'un quartier de Berlin, portant des noms de colonisateurs allemands, doivent être renommées d'ici à mai 2017. Alors qu'en France, toute initiative mémorielle en lien avec le passé colonial suscite d'importantes polémiques, l'épisode n'...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Schröder : le cri primal de Hollande

Il semble, cher Daniel Schneidermann, que vous ayez été pris d'un accès de todderie, pour reprendre un terme que vous-même ...

Par Germain RITAL
le 24/05/2013

"Les Allemands sont persuadés que la France leur fait les poches"

C'est marrant, parce que je déteste regarder les "c'est dans l'air" et autre "interviews" présidentiels, tellement les partis...

Par GM
le 29/10/2011

"Les Allemands sont persuadés que la France leur fait les poches"

Karine Berger ; "La faillite d'un Etat existe, assure-t-elle, c'est le jour où plus personne ne veut prêter à cet Etat. Or, ...

Par André-Jacques HOLBECQ
le 28/10/2011
Tous les forums >