Suicides, stress, retraites, heures supplémentaires, ouverture des magasins le dimanche : au centre de tous ces débats, cette fameuse valeur travail. Le travail oppresse-t-il, ou libère-t-il ? Tous nos articles et nos émissions.

Publié le 25/05/2009  Alimenté le 02/05/2017
Livre Christian Bourion
enquête du par

Le "bore out", tabou ou concept bidon ?

Comment l'ennui au travail est devenu un phénomène médiatique

Un tiers des salariés souffrent de l’ennui au travail ? Depuis un an, des médias reprennent en chœur le thème du "bore out" présenté comme un nouveau syndrome émergent… et inquiétant. Traité sous l’angle de la souffrance au travail ou sous l’angle des fainéants qui se tournent les pouces – et notamment dans la fonction publique – le sujet repose sur une étude réalisée par l'économiste Christian Bourion dont la réalité scientifique a été dénoncée récemment par deux professeurs en science de gestion. Comment la machine médiatique reprend sans distance une thèse élaborée au doigt mouillé.

Attention: nouveau syndrome de souffrance au travail. Après le burnout, syndrome d’épuisement professionnel qui fait l’objet d’une proposition de loi portée par le socialiste Benoît Hamon, lequel tente (avec peine) de le faire reconnaître comme maladie professionnelle, voici le bore out – de l’anglais boring (barbant, ennuyeux) ou, en bon français, "syndrome d'épuisement professionnel par l'ennui". Et à en croire la kyrielle de journaux français mais aussi suisses ou belges qui se sont penchés sur le phénomène, il y a de quoi paniquer. Pour le magazine GQ, "le bore-out est une dégradation de la santé mentale et physique d’un individu souffrant d’inactivité chronique". Pour l’hebdo belge Le Vif, l’ennui au travail est "la nouvelle maladie honteuse". Pour le quotidien suisse Le Temps, s’ennuyer au travail est "un enfer qui tue". Pour Ouest-France, c’est "le nouveau fléau des entreprises."

Depuis le début 2015, plus d’une cinquantaine de médias – essentiellement écrits mais aussi des radios comme Europe 1 ou France Inter – ont consacré un sujet à ce syndrome décrit comme "ignoré" voire "tabou". Pourtant, à en croire un récent sujet diffusé sur BFMTV, "le bore out touche 30% des salariés français".

30% : d'où sort ce chiffre ?

Un tiers des salariés serait donc susceptibles de mourir d’ennui au travail. D’où vient ce chiffre ultra-repris ? On le voit apparaître pour la première fois dans les médias en février 2015 dans un article de Rue89. Le journaliste s’inspire alors...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Amazing Amiens

"Du boulot, il y en a !" dit Macron. Oui, mais lequel ?

Exemple avec l'arrivée d'Amazon à Amiens prévue en septembre 2017

enquête publié(e) le 02/05/2017 par Anne-Sophie Jacques

Amazon s’implante au sud d’Amiens avec 500 emplois en CDI à la clé ? L’arrivée du géant américain de la vente en ligne a été saluée par Emmanuel Macron lors de sa discussion avec les salariés de l’usine Whirlpool diffusée sur Facebook Live le 26 avril dernier. Une bonne nouvelle ? ...

Logo Orange France Télécom

France Télécom : vers un procès de la novlangue libérale

chronique publié(e) le 07/07/2016 chez les matinautes

Ils appelaient cela, entre eux, des "trajectoires". Plus précisément, des "trajectoires d'effectifs". C'est le terme qui revenait apparemment dans les directives, les circulaires fixant des "objectifs" qui descendaient du sommet à la base, et dans les rapports qui remontaient de la base au sommet...

Themis

Dominique Seux et les prud'hommes : tiens, un grumeau !

chronique publié(e) le 18/02/2016 chez les matinautes

C'est un bout de phrase de Patrick Cohen qui pourrait presque passer inaperçu. "Les Echos, votre journal" lance Cohen à son chroniqueur économique Dominique Seux. Ah oui, tiens, c'est vrai, on risquait de l'oublier, à la longue : Seux est directeur délégué de la rédaction du quotidien ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Ceux qui se suicident sont les plus investis dans leur travail"

1 - Preambule Je travaille pour un editeur de logiciel francais. Je suis un consultant, et j'ai eu l'occasion de voyager ...

Par Jovan
le 23/05/2009

"Ceux qui se suicident sont les plus investis dans leur travail"

Si ce message arrive sous les yeux de la rédaction : Je vous envoie une demande pour que cette émission soit dans les "...

Par Vian's
le 22/05/2009

Pourquoi j'ai poireauté plus que les autres à l'agence France Telecom

@si a effectivement un petit problème identitaire. Hors du cadre de France 5, l'émission ne subit plus les contraintes ...

Par IT
le 21/05/2009
Tous les forums >