A la télévision, sur internet et même à la radio : les dérives de l'info en continu, qui ne doit jamais s'arrêter.

Publié le 18/03/2015  Alimenté le 15/05/2017
enquête du par

Le Foll au patron de BFMTV : "je suis pas le syndicaliste du coin, je suis pas n'importe quoi !"

Le ministre malmené par la chaîne ? @si a regardé.

Il est rare qu'un porte-parole du gouvernement engueule un patron de chaîne devant des caméras. Dimanche 31 janvier, le Supplément de Canal+ a diffusé une séquence montrant le porte-parole du gouvernement et ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, très remonté contre le patron de NextRadioTV, Alain Weill, propriétaire de BFMTV. Objet de son courroux ? Le Foll s'est plaint du parti pris de la chaîne au sujet des manifestations d'éleveurs en Bretagne : BFMTV n'aurait pas diffusé l'interview du ministre, préférant celle d'un syndicaliste. Sur le plateau, Weill a assuré que le ministre s'était trompé. @si s'est branchée sur BFMTV pour les départager.



En retard et en colère. La semaine dernière, Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement et ministre de l'agriculture, était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV. Avant de passer à l'antenne, il a été accueilli dans les locaux de la chaîne par le patron de BFMTV, Alain Weill. Lequel s'est fait remonter les bretelles par Le Foll : "Quand je vais en déplacement à Laval, je suis interviewé par BFM, le reportage de BFM (...) il y a juste une image sans son, par contre le président de la fédération départementale de l'agriculture, lui, il a le droit à son interview. Je vous le dis, je trouve que pour une chaîne comme vous, ne même pas mettre la réponse à une question posée, ce n'est pas respecter le ministre. (...) Je l'ai dit à votre journaliste, vous vous foutez de moi, vous me prenez vraiment pour un con", s'est énervé Stéphane Le Foll devant les caméras du Supplément de Canal+.

BFMTV aurait trappé une interview du ministre ? Après la diffusion du sujet, en retour plateau, Alain Weill a assuré que le ministre s'était trompé : "Quelqu'un a dû lui dire que son interview n'était pas passée sur BFMTV. Or, quelques minutes après [l'accrochage], je lui ai envoyé une capture d'écran où on le voyait répondre à une journaliste de BFMTV".


A quoi faisait référence Le Foll ? C'était le 25 janvier. Les éleveurs bretons manifestaient contre le cours très bas du prix de la viande et du lait. Ils ont notamment bloqué la nationale 165 entre Nantes et Brest. En déplacement à Laval...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

"Vous ne savez rien ?" "Pas plus que vous" "Donc, vous savez !"

Nomination Edouard Philippe : comment Juppé a cassé le (faux) suspense

observatoire publié(e) le 15/05/2017 par la rédaction

Et donc ce qui était prévu arriva : la France a un nouveau premier ministre. Celui qui était pressenti a été officialisé : c’est Édouard Philippe, maire du Havre, énarque, proche d’Alain Juppé. L'annonce de sa nomination aura duré 12 secondes... Précédées par cinq heures ...

Vignette Cabana

Second tour : Cabana exaltée

vidéo publié(e) le 08/05/2017 par la rédaction

"Palpitant", "incroyable", "fracassant"... Dimanche soir, en attendant l'annonce des résultats du second tour de l'élection présidentielle, la journaliste du Journal du Dimanche Anna Cabana n'avait pas de mots assez forts sur le plateau de BFMTV pour décrire l'enjeu crucial de l'événement. ...

nouveau media

Attentat de Londres : mauvais suspect pour Channel 4

"Il se peut que nous ne soyons plus aussi sûrs de l'identité de l'assaillant"

observatoire publié(e) le 23/03/2017 par Robin Andraca

Une attaque terroriste a touché hier le centre de Londres, faisant trois morts et 29 blessés. Si l'on ignore encore l'identité de l'assaillant, la chaîne publique Channel 4 a rapidement donné un nom : Abu Izzadeen. Problème : l'homme, figure de l'islam radical au Royaume-Uni, est actuellement ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Les fouines (voir l’édito de Joffrin mais il n'est certainement pas le seul) nous appellent à l’unité… dans la guerre ...

Par Revolution
le 14/11/2015

"On se doit de feuilletonner, de tenir les gens en haleine"

Bonjour, Une petite réaction (et complément) à la dernière émission d'asi : " On se doit de feuilletonner, de tenir les ...

Par bruno michel
le 24/03/2012

JO : France 2, en direct, s'enflamme et part en torche

Vous n'avez rien compris. En fait le jt de France 2 est une oeuvre subversive: il a été pris en otage par de dangereux ...

Par Hurluberlu
le 07/04/2008
Tous les forums >