Un modèle pour les uns, le responsable de la crise pour les autres : l'Allemagne est au coeur des débats politiques et économiques en France et Europe.

Publié le 15/11/2012  Alimenté le 16/05/2017
Focus
enquête du par

Agressions sexuelles en Allemagne : accusés d'occultation, les medias accusent la police

...et entament la polémique

Le scandale des agressions sexuelles à Cologne la nuit du Nouvel An ne cesse de prendre de l’ampleur : alors que plus de 120 plaintes ont été déposées pour vols, agressions sexuelles et viols, et 34 personnes inculpées – dont 18 demandeurs d’asile, selon les informations officielles – Wolfgang Albers, le chef de la police de Cologne a été envoyé vendredi 8 janvier en retraite anticipée. Critiqués pour leur manque de réactivité, les médias enquêtent sur les manquements de la police.

/media/article/s84/id8359/original.86915.png

Article du site de la Süddeutsche Zeitung:
"Pourquoi les médias ont parlé si tard de Cologne"

C’est peu dire que la situation a dégénéré le 31 décembre au soir à Cologne, devant la gare. Petit rappel : plus d’un millier d’hommes, selon les informations de la police, se sont rassemblés sur le parvis entre la cathédrale et la gare dans la ville de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. La police échoue à les faire partir. Des feux d’artifices sont tirés dans tous les sens – beaucoup en direction de la foule. Et des femmes auraient été volées, attouchées, voire violées.

Une affaire qui marque par son caractère inédit : si les agressions ne sont pas rares lors de tels événements (Nouvel An, fête de la bière), une telle ampleur – 120 plaintes pour vols, agressions sexuelles et viols – ne s'était encore jamais vue.

Un événement "local" en plein week-end du Nouvel An

L'affaire est assez rapidement évoquée dans la presse régionale : le Kölner Stadt-Anzeiger, quotidien principal de Cologne, mentionne dans un court article des faits d’agressions sexuelles dès le 1er janvier, et l'édition régionale de la Bild pour Cologne s'empare du sujet à partir du dimanche 3 janvier. Mais l'histoire ne sera pas médiatisée tout de suite au niveau national. Et même au niveau local, l'ampleur des faits met du temps à apparaître clairement.

Pourquoi ce délai ? Un journaliste de l'édition régionale de la Bild, qui ne souhaite pas donner son nom, explique au téléphone que les collègues de garde pendant ce...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Spiegel Macron BFM

Macron, "l'ami qui nous coûte cher" ?

Réformes ou pas ? Le débat se poursuit dans la presse allemande

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Juliette Gramaglia

Aider ou pas la France ? Alors que la chancelière allemande Angela Merkel recevait lundi 15 mai Emmanuel Macron, pour son premier déplacement international depuis son élection, les journalistes économiques allemands débattent du bien-fondé des propositions de Macron sur l'Union Européenne. Et...

Handelsblatt critique Macron

La presse économique allemande aime Macron, mais...

...pas sa critique de l'Allemagne !

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez Romaric Godin

Le Handelsblatt, journal "officiel" du monde des affaires outre-Rhin, s’est réjoui des résultats du candidat d’En Marche! Une semaine après lui avoir tapé sur les doigts pour avoir osé critiquer les excédents allemands. Depuis le début de la crise de l’euro en 2010, l’Allemagne pèse ...

AfD 630 quesitons

En Allemagne, le parti d'extrême droite AfD attaque l'audiovisuel public...

... en le noyant sous une avalanche de questions saugrenues

observatoire publié(e) le 28/11/2016 par Juliette Gramaglia

"Pourquoi et quand présente-t-on [une émission] devant ou derrière une table?" C'est ce genre de questions que le parti d'extrême droite allemande AfD a posé au gouvernement du Land de Saxe, dans l'Est de l'Allemagne. 630 questions sur la "radio-télévision de droit public" allemande qui ont ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Schröder : le cri primal de Hollande

Il semble, cher Daniel Schneidermann, que vous ayez été pris d'un accès de todderie, pour reprendre un terme que vous-même ...

Par Germain RITAL
le 24/05/2013

"Les Allemands sont persuadés que la France leur fait les poches"

C'est marrant, parce que je déteste regarder les "c'est dans l'air" et autre "interviews" présidentiels, tellement les partis...

Par GM
le 29/10/2011

"Les Allemands sont persuadés que la France leur fait les poches"

Karine Berger ; "La faillite d'un Etat existe, assure-t-elle, c'est le jour où plus personne ne veut prêter à cet Etat. Or, ...

Par André-Jacques HOLBECQ
le 28/10/2011
Tous les forums >