Un modèle pour les uns, le responsable de la crise pour les autres : l'Allemagne est au coeur des débats politiques et économiques en France et Europe.

Publié le 15/11/2012  Alimenté le 16/05/2017
Niggemeier
enquête du par

Stefan Niggemeier, "bourreau" des medias allemands depuis dix ans

Itinéraire d'un franc-tireur

Un journaliste fonde un blog de critique medias. Il flingue tous azimuts : la télé, la presse classique, et jusqu'aux "live tweets" de la presse en ligne. Il énerve énormément les directions de medias. Il a quitté le principal hebdo du pays après avoir (en vain) tenté de convertir ses journalistes à la transparence. Cela vous rappelle peut-être quelque chose, mais se passe...en Allemagne. A la découverte de Stefan Niggemeier "bourreau de la télévision" allemande, depuis dix ans.

"16h36 Un homme, qui ne ressemble pas à Hollande passe en arrière plan". Voici le titre d'un des derniers articles de Stefan Niggemeier sur son célèbre blog. Il y relève les "conneries redondantes et inintéressantes" que l'on trouve souvent dans les live-tweets des médias. Et ce tweet qui lui sert de titre et qui émane d'un journaliste de l'hebdomadaire Focus lors de la conférence presse de François Hollande en est la meilleure preuve. Quelques jours plus tôt, le célèbre blogueur et critique des médias s'énervait contre les journalistes qui ne se sentaient pas concernés par la prière de la femme du champion automobile Michael Schumacher, hospitalisé en France à la suite d'un accident de ski, de garder leurs distances et de ne pas empiéter sur la vie privée de sa famille. Il ne manque pas non plus de souligner les fautes de vocabulaire de ses confrères. Dernièrement, il leur rappelait sur twitter lors de l'outing du footballeur Thomas Hitzlsperger, qu'il était possible de "se confesser" d'un crime mais pas d'être homosexuel. Les journalistes allemands le savent bien: l’œil de Stefan Niggemeier ne les lâche pas et ses articles sont comme des couperets.

 

Le "bourreau de la télé" allemande

"Il y a peu de gens dans la télé allemande qui ne craignent pas les critiques de Stefan Niggemeier" reconnaît le présentateur de l'émission TV-Total sur la chaîne ProSieben en 2008, ce qui arrache un petit rire mi-gêné, mi-flatté à l'intéressé en face de lui. Sur les fauteuils en cuir...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Spiegel Macron BFM

Macron, "l'ami qui nous coûte cher" ?

Réformes ou pas ? Le débat se poursuit dans la presse allemande

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Juliette Gramaglia

Aider ou pas la France ? Alors que la chancelière allemande Angela Merkel recevait lundi 15 mai Emmanuel Macron, pour son premier déplacement international depuis son élection, les journalistes économiques allemands débattent du bien-fondé des propositions de Macron sur l'Union Européenne. Et...

Handelsblatt critique Macron

La presse économique allemande aime Macron, mais...

...pas sa critique de l'Allemagne !

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez Romaric Godin

Le Handelsblatt, journal "officiel" du monde des affaires outre-Rhin, s’est réjoui des résultats du candidat d’En Marche! Une semaine après lui avoir tapé sur les doigts pour avoir osé critiquer les excédents allemands. Depuis le début de la crise de l’euro en 2010, l’Allemagne pèse ...

AfD 630 quesitons

En Allemagne, le parti d'extrême droite AfD attaque l'audiovisuel public...

... en le noyant sous une avalanche de questions saugrenues

observatoire publié(e) le 28/11/2016 par Juliette Gramaglia

"Pourquoi et quand présente-t-on [une émission] devant ou derrière une table?" C'est ce genre de questions que le parti d'extrême droite allemande AfD a posé au gouvernement du Land de Saxe, dans l'Est de l'Allemagne. 630 questions sur la "radio-télévision de droit public" allemande qui ont ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Schröder : le cri primal de Hollande

Il semble, cher Daniel Schneidermann, que vous ayez été pris d'un accès de todderie, pour reprendre un terme que vous-même ...

Par Germain RITAL
le 24/05/2013

"Les Allemands sont persuadés que la France leur fait les poches"

C'est marrant, parce que je déteste regarder les "c'est dans l'air" et autre "interviews" présidentiels, tellement les partis...

Par GM
le 29/10/2011

"Les Allemands sont persuadés que la France leur fait les poches"

Karine Berger ; "La faillite d'un Etat existe, assure-t-elle, c'est le jour où plus personne ne veut prêter à cet Etat. Or, ...

Par André-Jacques HOLBECQ
le 28/10/2011
Tous les forums >