Démographe, historien de la famille, Emmanuel Todd est parfois considéré comme "prophète", pour avoir pronostiqué la chute de l'URSS à partir de données démographiques. Sur son dernier livre contesté, "Qui est Charlie ?" il s'explique sur notre plateau.

Publié le 09/11/2012  Alimenté le 04/06/2015
enquête du par

Todd et l'Allemagne : imprécateur ou historien ?

Des universitaires allemands réagissent

Mais que pensent d'Emmanuel Todd les intellectuels allemands ? Le démographe court les plateaux de télévision (y compris le nôtre) pour mettre en garde contre le désir allemand de domination politico-économique. Sans recueillir apparemment d'autre réaction, en Allemagne, qu'indifférence et réfutations polies. Enquête.

On concèdera à Emmanuel Todd la constance de ses analyses et de ses angoisses. En ces temps où nos performances font grise mine devant les succès du voisin d’Outre-Rhin, le démographe-ethnographe-historien français est très régulièrement invité à donner une explication susceptible de nous requinquer ou, au moins, de nous dévoiler les raisons de nos échecs. Et son avis est sans appel: piégé dans une zone euro qui a accéléré, sinon entraîné, sa déroute industrielle, notre pays, assène-t-il, serait aujourd’hui incapable de remonter le courant alors que depuis dix ans, et non sans succès, l’Allemagne se consacrerait à "l’extermination" des industries de ses partenaires. Extermination : rude mot pour des oreilles allemandes dont les propriétaires, depuis près de soixante-dix ans, se colletent avec les souvenirs, les reproches et la honte du nazisme. Mais Todd semble tenir au mot. Il affirme y voir une irrépressible et irrationnelle raideur qui, alliée à une conception hiérarchisée du monde et à la surpuissance économique du moment, tireraient à nouveau l’Allemagne vers ses vieux démons, ceux qui, de Bismarck à Adolf Hitler en passant par Guillaume II, ont déjà semé la catastrophe sur le continent.

Devant cette tendance lourde, les quelques éléments de démocratie qu’a pu engendrer le pays, au premier rang desquels figure le puissant Parti social démocrate allemand, n’ont jamais fait le poids: "En 1914 face à la guerre, comme en 1933, face au nazisme, les sociaux démocrates...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Santo subito

Aubenas, Lançon : laissez-les (re) vivre !

le neuf-quinze publié(e) le 04/06/2015 par Daniel Schneidermann

"Très beau" "émouvant "cinglant" "sensible" "cultivé "magnifique" "plein de sensibilité et d'humanisme" "rien de plus à dire" "vraiment sublime" "très émouvant" "bien envoyé" "un vrai régal" "admirable et fondateur" "merveilleux", etc etc : que peut bien saluer, sur Twitter, cette ...

nouveau media

Todd / 11 janvier : "La planète rit de nous !"

@rrêt sur images publié(e) le 28/05/2015 par la rédaction

Charlie Hebdo faisait-il preuve, avant les attentats du 7 janvier, d'une obsession à l'encontre des musulmans ? Emmanuel Todd, invité d'@si, estime que oui, et se déclare "choqué" que des millions de Français aient pu se mobiliser, quatre jours plus tard, pour défendre ce journal. ...

nouveau media

Charlie : "Tout le monde sait que l'euro a foiré" (Todd)

@rrêt sur images publié(e) le 27/05/2015 par la rédaction

"Je suis Charlie", "Nous sommes Charlie"... mais une fois les banderoles rangées et les manifestations passées, qui est Charlie ? Sur notre plateau, le démographe Emmanuel Todd tente d'y répondre. S'appuyant sur la géographie des manifestations du 11 janvier en France (Qui est Charlie ? Seuil, ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Todd : "Vous imaginez Reiser faire des trucs aussi nuls ?"

J'ai regardé les 50 premières minutes de l'émission, et vraiment, mais vraiment, je suis affligé. Il dit à un moment que le ...

Par Sterling Archer
le 23/05/2015

"Après l'Empire ? Toujours l'Empire"

Todd est un fils de bourge nourri au sein de la presse anglo-saxonne (c'est lui qui le dit) et qui accepte de fait l'...

Par AirOne
le 09/11/2012

"Après les législatives, plus personne ne parlera du Front National"

Sinon, je trouve cette émission assez fastidieuse à suivre, beaucoup d'animosité sur le plateau, et je trouve Todd assez ...

Par B-kett
le 28/04/2012
Tous les forums >