nouveau media
enquête du par

France Inter : les raisons de la grève

Les techniciens bloquent, la direction reste ferme, et les journalistes s'interrogent...

Depuis lundi, France Inter est en grève. Antenne fortement perturbée, tensions entre syndicats et direction, divisions parmi les journalistes sur le regard à porter sur cette grève…Un beau bazar ! @si a mené l’enquête pour comprendre les dessous du conflit.

Lundi 7 janvier, 7h00 du matin, 87.8FM à Paris. De la musique en boucle au lieu d'un journal d'information... L’auditeur mal réveillé a dû se dire que son transistor était resté bloqué sur la fréquence des vacances. Et pourtant, non. Depuis lundi matin, France Inter est bien en grève. Une fois de plus pourrait-on dire… Selon le message d’information diffusé à l’antenne et sur le site de la radio depuis le début de la semaine, le conflit porte "sur des modifications de tableaux de service des techniciens de France Inter".

Le message diffusé aux auditeurs picto

 

"Modifications de tableaux de service"…Une formulation bien floue qui recouvre, de fait, un problème plus large. Pour les représentants syndicaux qu’@si a contactés, qu’ils soient CGT, SUD ou CFDT, ce "message est caricatural et ne tient pas du tout compte des enjeux". Pour eux, le conflit porte sur "la politique de redéploiement mise en place par Radio France et France Inter depuis 5 ans", selon Jean-Paul Quénesson, délégué syndical central de SUD. De fait, l’objet du différend entre la direction et les salariés tient à la suppression de quatre postes de techniciens. Cette suppression intervient à la suite de la décision d’arrêter les émissions de nuit en direct, prise par Philippe Val, directeur de France Inter, en mai dernier. Ces quatre techniciens perdent donc leur poste à France Inter. Toutefois, la direction a proposé à deux d’entre eux d’être intégrés au planning de jour de la radio tandis que deux...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

France Inter : les raisons de la grève

"Pascale Clark (...) a demandé à être prévenue la veille du maintien ou pas de son émission pour ne pas venir pour rien à la ...

Par constant gardener
le 08/01/2013
Tous les forums >