SIDA, Mediator, pilule : de nombreuses affaires de santé publique révèlent le poids des laboratoires pharmaceutiques sur les instances de santé publique, et donc sur l'information médicale. Et une loi, qui obligerait les médecins à déclarer leurs conflits d'intérêt, reste inappliquée.

Publié le 17/10/2010  Alimenté le 13/06/2016
enquête du par

Assises du médicament : transparence...à huis clos

Incident : un participant souhaitait filmer.

Chaud l'ambiance aux Assises du médicament ! Un participant à ces Assises a tenté de filmer une séance d'un des six groupes de travail mis en place par le ministre de la Santé, Xavier Bertrand. Mais il s'est attiré les foudres des organisateurs qui ont interdit que les débats soient filmés malgré les demandes répétées de la revue Prescrire, qui participe à ces Assises.

La scène s'est déroulée mardi 8 mars, au cours d'une séance du groupe 4, censé réfléchir sur la mise en place d'une "information indépendante, transparente sur les produits de santé auprès des professionnels de santé et du grand public". L'incident est révélateur de la tension qui entoure ces Assises: dans un premier temps, il n'était même pas prévu que la liste des prticipants soit publique !

A peine commencées, les Assises du médicament font déjà polémique. Ce matin sur France Inter, le docteur Dominique Dupagne, responsable du forum médical Atoute.org, a expliqué que les organisateurs avaient refusé que des participants filment le groupe de travail censé réfléchir sur la transparence de l'information.

"C'est un peu gênant", constate, amer, Dupagne, à qui un portrait est d'ailleurs consacré dans L'Obs de cette semaine picto

 

Sur son site, Dupagne raconte que "le vice-Président, Yannick-Louis Martin, a menacé de poursuites tous ceux qui utiliseraient publiquement le matériel capté".

Contactés par @si, trois témoins confirment la scène. "Le président du groupe s'est aperçu que l'un des participants filmait, il a exprimé son vif mécontentement car les participants n'étaient pas prévenus", explique Irène Frachon, la cardiologue qui avait révélé l'affaire du Mediator, présente à la réunion.

"Le président Céretti a failli demander un vote en expliquant qu'il serait d'accord pour la vidéo", explique un autre participant, Pierre Chirac de la revue Prescrire. Il était contre la vidéo clandestine mais réfléchissait tout haut sur la possibilité de filmer les débats en disant qu'on pouvait peut-être voter, mais ça ne s'est pas fait. Les gens qui se sont exprimés autour de la table étaient contre. C'était confus. Le vice-président est alors intervenu en expliquant qu'il voulait qu'on respecte "son droit à l'image".

Joint par @si, l'auteur de la vidéo,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Médecins du Monde / médicaments : une campagne interdite d'affichage

lu publié(e) le 13/06/2016 par la rédaction

Les lobbys pharmaceutiques ont-ils fait pression pour interdire l’affichage de la campagne de Médecins du Monde ? Intitulée "Le Prix de la Vie", la nouvelle campagne de l’ONG dénonce les prix "révoltants" des médicaments à travers douze slogans axés sur "la rentabilité des maladies" ...

Ne tournez pas le dos à la campagne de pub cachée

Un collectif dénonce une campagne sur le "mal de dos" financée par un labo

observatoire publié(e) le 22/04/2015 par Sébastien Rochat

Aie aie aie. Le mal de dos est une maladie médiatique qui touche de plus en plus de lecteurs et téléspectateurs. France 2, M6, Le Figaro, Le Parisien, entre autres, se sont penchés sur le sujet ces dernières semaines. A l'origine de cet intérêt soudain, le lancement d'une campagne "Ne lui ...

Labo

Labos et experts du médicament : ouverture d'une enquête

lu publié(e) le 27/03/2015 par la rédaction

Des gendarmes du médicament payés par les labos ? Mediapart a révélé que plusieurs membres de la commission de transparence, chargée d'évaluer l'efficacité d'un médicament pour déterminer son remboursement par la Sécu, ont cumulé leurs fonctions avec le rôle de consultants... des labos ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Ne tournez pas le dos à la campagne de pub cachée

Si vous saviez comment fonctionne le financement du développement des médocs de la recherche fondamentale à la vente en ...

Par Adarr
le 22/04/2015

"Il faudrait un Prescrire pour le grand public !"

Doit-on réserver certains sujets à des spécialistes et uniquement à des spécialistes, pour qu'ils soient bien traités ? ...

Par Annie Sétoualé
le 22/01/2011

"Il faudrait un Prescrire pour le grand public !"

CEST VRAIMENT INUTILE ET RIDICULE CES CHANSONS DE FIN D EMISSION QUI DECREBILISE LE SUJET ET DUI GENENT LES PARTICIPANTS

Par Monique Constancin
le 21/01/2011
Tous les forums >