Mezrahi et Mauricette
interview du par

Comment Mezrahi (et Mauricette) sont passés d'Europe 1 à Inter pour remplacer Guillon

Val m'a dit : "Fais ce que tu veux."

Quel transfert ! Quand Europe 1 récupère Demorand, France Inter pique à Lagardère... Raphaël Mezrahi et Mauricette. Depuis deux jours, le successeur de Stéphane Guillon propose une pastille "humoristique" au cours de laquelle il interviewe... une arrière-grand-mère de 86 ans. Le rendu est un peu déroutant. Mais plus étonnant encore, cette intervention de 8h55 est la copie conforme de ce que faisait Mezrahi l'année dernière sur Europe 1 dans l'émission du soir de Michel Drucker. La direction d'Inter a-t-elle embauché Mezrahi, sachant qu'il arrivait avec Mauricette ? Contacté par @si, celui qui se présente davantage comme un spécialiste du "son" qu'un humoriste a répondu à nos questions.

Si vous n'avez pas entendu le remplaçant de Stéphane Guillon (pas Pulvar à 7h53, mais Mezrahi à 8h55)...

 

picto écoutez un extrait de son intervention dans la matinale de ce matin.


Rien de nouveau dans le paysage radiophonique, Mezrahi faisait exactement la même chose sur Europe 1 l'année dernière.

Voici un échantillon picto

 

Pour comprendre comment l'humour d'Europe 1 a atterri sur France Inter, nous avons posé quelques questions à Raphaël Mezrahi.


Qui vous a fait entrer à France Inter ?
"Je tourne en ce moment un film pour France 2, écrit par Jean-Loup Dabadie, avec François Morel, un ami. Il y a 10-15 jours, il a rencontré Philippe Val et évoqué mon nom pour la matinale. Val et moi, on ne se connaissait pas. Je l'ai rencontré le soir-même, je lui ai fait écouter ce que je sais faire, des sons.
J'ai lui ai fait écouter deux ou trois sons sur mon téléphone. Par exemple, des sons avec Serge Gainsbourg que personne ne possède. Vu que je suis passionné d'audiovisuel, j’ai tout un tas de sons. Je suis plus une personne de sons qu’un humoriste. Je lui ai également montré la vidéo que j'ai tournée avec ma complice, Mauricette (86 ans) pour Télérama, et il s'est montré intéressé. Quand il a confirmé mon arrivée à France Inter, je lui ai dit après que j'allais faire ce que je sais bien faire, c'est-à-dire des sons. Il m'a dit : "Fais ce que tu veux."

 

Que souhaitez-vous faire exactement dans la matinale ?
"Je ne fais pas de billet d'humeur, de chronique...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Comment Mezrahi (et Mauricette) sont passés d'Europe 1 à Inter pour remplacer Guillon

La politique, je m'en fous. C'est sans doute pour cette raison qu'il est là. Surtout, ne pas déranger... l'actionnaire.

Par Gavroche
le 31/08/2010
Tous les forums >