Personne n'y croyait (même pas nous). Et voici Emmanuel Macron président, et tout prêt à jouer de la séduction. Raison de plus pour être particulièrement attentifs au hors champ.

Publié le 12/05/2017  Alimenté le 17/05/2017
nouveau media
chronique du par

Macron, le sympa et l'immontrable

A la télévision française, c'est soirée Manu. Pas de mauvais esprit, le Barrage a bien droit à 24 heures d'état de grâce. Les JT dégoulinent logiquement de proviseurs, principaux, profs de lettres, copains de collège. Amiens est ratissée. Au passage, un sujet du JT de Pujadas cite un trouble-fête nommé Juncker, Jean-Claude, lequel a salué l'élection en rappelant que "les Français dépensent trop d'argent, et ils le dépensent au mauvais endroit". Mais on ne va pas y insister. Encore moins en faire un titre.

Après les JT, la soirée Manu se poursuit. TF1 et France 3 proposent toutes deux un documentaire. Si vous les avez manqués, je vous les résume : Manu est sympa. Mais alors, vraiment sympa. Le bon gars. Quand il se prend un oeuf dans la tête au Salon de l'Agriculture, il se repasse l'image en rigolant. Et quand la serveuse de l'aire autoroutière de la Baie de Somme, retour du Touquet, l'informe que l'escalope cordon bleu est réservée au menu enfant, il se rabat sur le saumon. Sans façons.

Ce don pour la sympathie est généreusement utilisé à embobiner son monde. Les deux documentaires s'ouvrent sur une scène d'embobinage. Ici, il embobine des ouvriers. Là, au soir du second tour, il embobine le staff de campagne, en leur annonçant l'arrivée des ralliés de la 25e heure, à qui il va bien falloir faire un peu de place.

Le documentaire de Yann L'Hénoret, Coulisses d'une victoire, bouclé l'après-midi même (il s'ouvre sur la fête du Louvre) se situe dans la plus pure tradition...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

A Macron et Philippe, la complosphère reconnaissante

chronique publié(e) le 17/05/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Si j'ai bien compris, si la formation du gouvernement a pris 24 heures de retard, c'est pour cause de transmission à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) des dossiers des futurs ministres. Que va-t-elle vérifier, s'agissant de ceux qui viennent de la "société civile...

nouveau media

Edouard Philippe : sous les portraits télé, les (petites) zones d'ombre

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Capucine Truong

C'est peut-être la longue attente, le suspense, ou simplement le contentement. Après l'annonce de la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier Ministre, la télé a déroulé des portraits séduits. Les journalistes se sont attardés sur des détails de sa personnalité, et ont largement ...

nouveau media

Patrice Strzoda, directeur de cabinet de Macron, ex- "Monsieur Flashball"

(mais pas dans les medias)

observatoire publié(e) le 15/05/2017 par Capucine Truong

Un préfet ultra-répressif auprès du président ? Dimanche 14 mai, l'Elysée a annoncé la nomination de Patrice Strzoda au poste de directeur de cabinet d'Emmanuel Macron. Ancien directeur de cabinet de Bernard Cazeneuve, Strzoda a également été préfet, notamment en Corse, en Ile-de-France, ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La France offre une idole aux Beautiful du monde

Soyons positifs malgré tout, et réjouissons-nous de ce que de positif il peut y avoir. Depuis une quarantaine d'année, au ...

Par angelo m
le 08/05/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Et bien, je découvre que mes mots sont publiés dans votre texte, mis à égalité avec ceux des éditocrates. Quelle promotion...

Par john z'guéner
le 28/04/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Macron ou Lepen ? Qui est le pire ? Si on est de gauche, on nous gave depuis Dimanche pour voter Macron, sinon on serait ...

Par ManuTOO
le 28/04/2017
Tous les forums >